COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

dossiers

Le mal rampant du complotisme
1/9

Nier les faits pour ne pas avoir à les comprendre. Les travestir pour mieux les instrumentaliser, depuis l'époque du juif empoisonneur de puits ou voleur d'enfants, le processus est bien connu. Ce qui l'est moins, ce sont les ravages causés par la rencontre de ces affabulateurs avec les médias numériques. Les contrevérités les plus folles circulent sur les réseaux, constamment amplifiées, échappant à tous les organes intermédiaires de contrôle. 

11 conférences

Appel national pour la Tsedaka
Rendre le monde plus juste...
2/9

"Chaque individu d'Israël est responsable de son prochain".
Dans une société toujours plus dure et individualiste comment mettre en œuvre ce fondement de la pensée juive? Quelle est la spécificité juive du concept de solidarité? Quelle différence entre Tsedaka et charité? Akadem vous propose une sélection de conférences sur le sujet.

10 conférences

Le mal rampant du complotisme

Nier les faits pour ne pas avoir à les comprendre. Les travestir pour mieux les instrumentaliser, depuis l'époque du juif empoisonneur de puits ou voleur d'enfants, le processus est bien connu. Ce qui l'est moins, ce sont les ravages causés par la rencontre de ces affabulateurs avec les médias numériques. Les contrevérités les plus folles circulent sur les réseaux, constamment amplifiées, échappant à tous les organes intermédiaires de contrôle. 

Appel national pour la Tsedaka
Rendre le monde plus juste...

"Chaque individu d'Israël est responsable de son prochain".
Dans une société toujours plus dure et individualiste comment mettre en œuvre ce fondement de la pensée juive? Quelle est la spécificité juive du concept de solidarité? Quelle différence entre Tsedaka et charité? Akadem vous propose une sélection de conférences sur le sujet.