COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Richard Malka
avocat

Biographie

Richard

Richard Malka est un spécialiste du droit de la presse. Avocat à 23 ans1 il a créé 7 ans plus tard son propre cabinet. Il est intervenu dans de nombreux procès et débats de société emblématiques de l’époque: défense de Charlie Hebdo dans le procès des caricatures de Mahomet, du directeur des beaux arts contre la censure de l’exposition Présumé innocent, du film de Daniel Leconte et Olivier Assayas sur le terroriste Carlos. Richard Malka a également été l'avocat de la société Clearstream dans le procès du même nom, du nutritionniste Jean-Michel Cohen dans le procès l'opposant au Docteur Pierre Dukan, ou encore de Marek Halter au nom duquel il a fait condamner pour diffamation l'ex-garde des Seaux, Rachida Dati. En septembre 2010, il a obtenu la relaxe de son confrère Georges Kiejman dont il assurait la défense et qui était poursuivi dans le cadre de l’affaire Bettencourt pour diffamation par Olivier Metzner et Françoise Bettencourt. En décembre 2010, il a défendu la crèche Baby Loup, obtenant du Conseil de Prud'hommes la validation du licenciement d’une salariée voilée. Cette affaire a eu un retentissement considérable comme étant un symbole et une victoire de la laïcité pour certains, un symbole d'intolérance et de recul des libertés pour d'autres. L’ex Directeur Général du FMI, Dominique Strauss Kahn et son épouse Anne Sinclair l’ont également désigné pour assurer leur défense.