COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Stéphane Hessel
ancien résistant

Biographie

Stéphane

Stéphane Hessel est né à Berlin en 1917. Ses parents, la fille d'un banquier prussien protestant et l'écrivain allemand Franz Hessel, ont inspiré les personnages du roman Jules et Jim d' Henri-Pierre Roché. En 1925, la famille s'installe en France. Stéphane Hessel y fait ses études tandis que son père rentre en Allemagne. En 1937, il obtient la nationalité française puis se marie avec une juive russe. Il est fait prisonnier en 1940 mais s'évade et rejoint le Général de Gaulle en 1941, grâce à Varian Fry. Il entre au BCRA (Bureau de contre espionnage, de renseignement et d'action). La Gestapo l’ayant arrêté en 1944, il est déporté à Buchenwald puis à Dora. Il parvient à s'échapper lors de son transfert vers Bergen-Belsen.Admis en 1945 au concours des Affaires étrangères, il devient diplomate et siège tout d'abord auprès de l’ONU. Il participe à la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948 avec René Cassin. Il est également un proche collaborateur de Pierre Mendès-France. Sous la présidence de François Mitterrand, il est chargé de la Coopération et du Développement puis de l'Intégration. En 1997, il fait partie du Collège des médiateurs qui a tenté d'influencer le gouvernement Juppé sur la question des Sans papiers suite à l'occupation de l'église St-Ambroise à Paris. Il soutient aujourd'hui le combat du Réseau Education Sans Frontières. (Mise à jour: février 2008)