COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Wajdi Mouawad
directeur du Théâtre de la Colline

Biographie

Depuis 2016, Wajdi Mouawad dirige le Théâtre national de la Colline à Paris. Né en 1968, il passe son enfance au Liban, son adolescence en France et ses années de jeune adulte au Québec, avant de s’installer en France. Diplômé de l’École nationale d’art dramatique du Canada en 1991, il signe des adaptations et mises en scène de pièces contemporaines, classiques et de ses propres textes. À la tête du Théâtre de Quat’Sous à Montréal de 2000 à 2004, il fonde l’année suivante deux compagnies de création : Abé Carré Cé Carré au Québec et Au Carré de l’Hypoténuse en France, puis dirige le Théâtre français du Centre national des arts à Ottawa jusqu’en 2012. Débutée en 2011, la mise en scène des sept tragédies de Sophocle a été présentée en version intégrale pour Mons 2015, capitale européenne de la culture.  À l’invitation de l’Opéra de Lyon et de la Canadian Opera Company (Opéra de Toronto), il mettra en scène L’Enlèvement au sérail de Mozart en juin 2016, à l’Opéra de Lyon. Il conçoit régulièrement des projets de transmission, notamment “Avoir 20 ans en 2015”, et travaille avec de jeunes générations d’artistes (CNSAD, ESAD, université de Strasbourg, etc.).