COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Gabriel Benichou
survivant

Biographie

Gabriel Benichou, issu d'une famille juive française, est né en Algérie le 1926. Il est exclu de l’école à cause des lois anti-juives de Vichy de 1940 et 1941 qui restreignent l’accès à l’enseignement scolaire aux juifs en Algérie. En 1943, il est arrêté et amené à la prison Saint Pierre. Il est ensuite interné au camp de Drancy et déporté à Auschwitz-Birkenau. En octobre 1943, il est transféré à l’intérieur du ghetto de Varsovie pour le nettoyage après la destruction de celui-ci. Il subit les marches de la mort jusqu'à Kutno, puis est transféré au camp de Dachau. Il subit une seconde marche de la mort jusqu'aux camps de Kaufering, Landsberg et Bad Tölz  en Allemagne. Il est libéré le 2 mai 1945. Il est rapatrié en métropole puis en Algérie. Sa sœur n’est pas revenue.