Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pierre, bâton, parole - n° 39

'Houkat: Moïse, cherchez la faute ! (36 min)

Ivan Segré - philosophe et talmudiste
  • Surmonter la mort

    La vache rousse purificatrice (5min)

  • Pierre, parole, bâton

    L'introuvable faute de Moïse (8min)

  • La colère de Moïse

    Faut-il désobéir? (7min)

  • La bâton du berger

    Une pédagogie de la bonté (16min)

Les documents (2)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Ivan Segré - philosophe et talmudiste

Ivan Segré est né en 1973. Il a suivi des études de Philosophie et de Littérature à l’université Paris 10, puis à l’université Paris 8. Titulaire d’un doctorat en philosophie (Thèse de doctorat : La réaction philosémite à l’épreuve de l’histoire juive, sous la direction de Daniel Bensaïd) il vit aujourd’hui entre la France et Israël et  poursuit ses recherches talmudiques et philosophiques.

Bibliographie du conférencier

Ivan Segré

Les pingouins de l'universel, (Lignes, 2017)   Acheter

L'intellectuel compulsif, (Lignes, 2015)   Acheter

Le manteau de Spinoza, (La Fabrique, 2014)   Acheter

Judaïsme et révolution, (La Fabrique, 2014)   Acheter

La Réaction philosémite, (Lignes, 2009)   Acheter

Ivan Segré (préface d'Alain Badiou)

Qu'appelle-t-on penser Auschwitz?, (Lignes, 2009)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

HOUKAT

8 juillet 2019, 19h34, COHEN

HAZAK OU BAROUKH.

Mer Rouge ou mer Noire

8 juillet 2019, 22h19, Jean-Louis Marguerin

Et la mer Noire est une bombe à retardement...

Si Moshe a dit « Écoutez rebelles », Aaron lui il n’as rien dit !

14 juillet 2019, 11h01, Yedidya

Dans la Parasha Zot Aberacha (Devarim 33, 8) : ח וּלְלֵוִי אָמַר, תֻּמֶּיךָ וְאוּרֶיךָ לְאִישׁ חֲסִידֶךָ, אֲשֶׁר נִסִּיתוֹ בְּמַסָּה, תְּרִיבֵהוּ עַל-מֵי מְרִיבָה On voit que la benediction des Levi est justement qu’ils ont ete « juste » lors de l’épreuve de Mei Meriva. Quelle est l’épreuve en question ? Cest celle d’avoir été accusé de la faute (celle que les commentateurs ne semblent pas trouver), alors que justement ils n’avaient pas fauté. Voir aussi Rashi sur son second commentaire : דבר אחר, תריבהו על מי מריבה, נסתקפת לו לבוא בעלילה, אם משה אמר (במדבר כ, י) שמעו נא המורים, אהרן ומרים מה עשו : Qui le confirme ? Le Targum Onkelus : אונק' : וּלְלֵוִי אֲמַר תּוּמַיָא וְאוּרַיָא אַלְבֶּשְׁתָּא לִגְבַר דְאִשְׁתְּכַח חֲסִידָא קֳדָמָךְ דִי נַסִיתוֹהִי בְּנִסֵתָא וַהֲוָה שְׁלִים בְּחַנְתּוֹהִי עַל מֵי מַצוּתָא וְאִשְׁתְּכַח מְהֵימָן : Ashem dans sa Torah lui même témoigne, que l’épreuve a été d’être punis pour une faute quils n’avaient pas commis, et il témoigne aussi que ils ont été Justes et Fidèles a Ashem, car ils ne se sont pas révolté contre le jugement. Adam avait dit « C’est la femme que tu m’as donnée... , Eve dit, c’est le Serpent...  » Moshe et Aaron font le Tikun de la faute originelle : celle de ne pas prendre la responsabilité du décret de la volonté divine. Car la aussi la faute était déjà inscrite dans la création, comme on le vois dans Bereshit 1, 11 : יא}וַיֹּ֣אמֶר אֱלֹהִ֗ים תַּֽדְשֵׁ֤א הָאָ֙רֶץ֙ דֶּ֔שֶׁא עֵ֚שֶׂב מַזְרִ֣יעַ זֶ֔רַע עֵ֣ץ פְּרִ֞י עֹ֤שֶׂה פְּרִי֙ לְמִינ֔וֹ אֲשֶׁ֥ר זַרְעוֹ-ב֖וֹ עַל-הָאָ֑רֶץ וַֽיְהִי-כֵֽן : Mais la terre (qui n’a pa de libre arbitre) fait un Arbre qui donne des fruit et non un Arbre Fruit qui donne des fruits. L’arbre, donc le moyen, n’as pa le gout du fruit, et donc a une finalité différente que celle de donner des fruits. Ou Encore comme on le vois plus tard Bereshit 2, 15 : טז}וַיְצַו֙ יְהוָ֣ה אֱלֹהִ֔ים עַל-הָֽאָדָ֖ם לֵאמֹ֑ר מִכֹּ֥ל עֵֽץ-הַגָּ֖ן אָכֹ֥ל תֹּאכֵֽל : De TOUS les arbres tu pourras manger (ce qui sous entend de l’arbre de la connaissance aussi !) יז}וּמֵעֵ֗ץ הַדַּ֙עַת֙ ט֣וֹב וָרָ֔ע לֹ֥א תֹאכַ֖ל מִמֶּ֑נּוּ כִּ֗י בְּי֛וֹם אֲכָלְךָ֥ מִמֶּ֖נּוּ מ֥וֹת תָּמֽוּת : Mais de l’arbre de la connaissance (ce qui sous entend « seul ») tu ne mangeras pas. Donc la faute essentiel de Adam et Eve a ete de ne pas prendre la responsabilité de la faute et au contraire de la rejeter Adam sur eve et Eve sur le serpent. « El Nora Alila » Dit Adam... , et nous le répétons a la prière de la Nehila, tous les ans pour dire a Ashem, que de la même manière que la faute était inscrite dans la creation et nous semble parfois être inevitable, que le Pardon soit être au dessus de la logique. Moshe et Aaron (surtout Aaron d’après Rashi), répare cette faute en se voyant reprochés et punis a Mei meriva, mais cette fois ci ils gardent le silence et n’essayent pas de se défaire de ce qui pourrait paraître « injuste ». Ils acceptent la faute et sa punition. דְאִשְׁתְּכַח חֲסִידָא קֳדָמָךְ דִי נַסִיתוֹהִי בְּנִסֵתָא וַהֲוָה שְׁלִים בְּחַנְתּוֹהִי עַל מֵי מַצוּתָא וְאִשְׁתְּכַח מְהֵימָן.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

'Houkat: Moïse, cherchez la faute !

36 min

Ivan Segré - philosophe et talmudiste

Commentaires ( 3 )

HOUKAT

8 juillet 2019, 19h34, COHEN

HAZAK OU BAROUKH.

Mer Rouge ou mer Noire

8 juillet 2019, 22h19, Jean-Louis Marguerin

Et la mer Noire est une bombe à retardement...

Si Moshe a dit « Écoutez rebelles », Aaron lui il n’as rien dit !

14 juillet 2019, 11h01, Yedidya

Dans la Parasha Zot Aberacha (Devarim 33, 8) : ח וּלְלֵוִי אָמַר, תֻּמֶּיךָ וְאוּרֶיךָ לְאִישׁ חֲסִידֶךָ, אֲשֶׁר נִסִּיתוֹ בְּמַסָּה, תְּרִיבֵהוּ עַל-מֵי מְרִיבָה On voit que la benediction des Levi est justement qu’ils ont ete « juste » lors de l’épreuve de Mei Meriva. Quelle est l’épreuve en question ? Cest celle d’avoir été accusé de la faute (celle que les commentateurs ne semblent pas trouver), alors que justement ils n’avaient pas fauté. Voir aussi Rashi sur son second commentaire : דבר אחר, תריבהו על מי מריבה, נסתקפת לו לבוא בעלילה, אם משה אמר (במדבר כ, י) שמעו נא המורים, אהרן ומרים מה עשו : Qui le confirme ? Le Targum Onkelus : אונק' : וּלְלֵוִי אֲמַר תּוּמַיָא וְאוּרַיָא אַלְבֶּשְׁתָּא לִגְבַר דְאִשְׁתְּכַח חֲסִידָא קֳדָמָךְ דִי נַסִיתוֹהִי בְּנִסֵתָא וַהֲוָה שְׁלִים בְּחַנְתּוֹהִי עַל מֵי מַצוּתָא וְאִשְׁתְּכַח מְהֵימָן : Ashem dans sa Torah lui même témoigne, que l’épreuve a été d’être punis pour une faute quils n’avaient pas commis, et il témoigne aussi que ils ont été Justes et Fidèles a Ashem, car ils ne se sont pas révolté contre le jugement. Adam avait dit « C’est la femme que tu m’as donnée... , Eve dit, c’est le Serpent...  » Moshe et Aaron font le Tikun de la faute originelle : celle de ne pas prendre la responsabilité du décret de la volonté divine. Car la aussi la faute était déjà inscrite dans la création, comme on le vois dans Bereshit 1, 11 : יא}וַיֹּ֣אמֶר אֱלֹהִ֗ים תַּֽדְשֵׁ֤א הָאָ֙רֶץ֙ דֶּ֔שֶׁא עֵ֚שֶׂב מַזְרִ֣יעַ זֶ֔רַע עֵ֣ץ פְּרִ֞י עֹ֤שֶׂה פְּרִי֙ לְמִינ֔וֹ אֲשֶׁ֥ר זַרְעוֹ-ב֖וֹ עַל-הָאָ֑רֶץ וַֽיְהִי-כֵֽן : Mais la terre (qui n’a pa de libre arbitre) fait un Arbre qui donne des fruit et non un Arbre Fruit qui donne des fruits. L’arbre, donc le moyen, n’as pa le gout du fruit, et donc a une finalité différente que celle de donner des fruits. Ou Encore comme on le vois plus tard Bereshit 2, 15 : טז}וַיְצַו֙ יְהוָ֣ה אֱלֹהִ֔ים עַל-הָֽאָדָ֖ם לֵאמֹ֑ר מִכֹּ֥ל עֵֽץ-הַגָּ֖ן אָכֹ֥ל תֹּאכֵֽל : De TOUS les arbres tu pourras manger (ce qui sous entend de l’arbre de la connaissance aussi !) יז}וּמֵעֵ֗ץ הַדַּ֙עַת֙ ט֣וֹב וָרָ֔ע לֹ֥א תֹאכַ֖ל מִמֶּ֑נּוּ כִּ֗י בְּי֛וֹם אֲכָלְךָ֥ מִמֶּ֖נּוּ מ֥וֹת תָּמֽוּת : Mais de l’arbre de la connaissance (ce qui sous entend « seul ») tu ne mangeras pas. Donc la faute essentiel de Adam et Eve a ete de ne pas prendre la responsabilité de la faute et au contraire de la rejeter Adam sur eve et Eve sur le serpent. « El Nora Alila » Dit Adam... , et nous le répétons a la prière de la Nehila, tous les ans pour dire a Ashem, que de la même manière que la faute était inscrite dans la creation et nous semble parfois être inevitable, que le Pardon soit être au dessus de la logique. Moshe et Aaron (surtout Aaron d’après Rashi), répare cette faute en se voyant reprochés et punis a Mei meriva, mais cette fois ci ils gardent le silence et n’essayent pas de se défaire de ce qui pourrait paraître « injuste ». Ils acceptent la faute et sa punition. דְאִשְׁתְּכַח חֲסִידָא קֳדָמָךְ דִי נַסִיתוֹהִי בְּנִסֵתָא וַהֲוָה שְׁלִים בְּחַנְתּוֹהִי עַל מֵי מַצוּתָא וְאִשְׁתְּכַח מְהֵימָן.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Surmonter la mort

    La vache rousse purificatrice (5min)

  • Pierre, parole, bâton

    L'introuvable faute de Moïse (8min)

  • La colère de Moïse

    Faut-il désobéir? (7min)

  • La bâton du berger

    Une pédagogie de la bonté (16min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Ivan Segré - philosophe et talmudiste

Ivan Segré est né en 1973. Il a suivi des études de Philosophie et de Littérature à l’université Paris 10, puis à l’université Paris 8. Titulaire d’un doctorat en philosophie (Thèse de doctorat : La réaction philosémite à l’épreuve de l’histoire juive, sous la direction de Daniel Bensaïd) il vit aujourd’hui entre la France et Israël et  poursuit ses recherches talmudiques et philosophiques.

Bibliographie du conférencier

Ivan Segré

Les pingouins de l'universel, (Lignes, 2017)   Acheter

L'intellectuel compulsif, (Lignes, 2015)   Acheter

Le manteau de Spinoza, (La Fabrique, 2014)   Acheter

Judaïsme et révolution, (La Fabrique, 2014)   Acheter

La Réaction philosémite, (Lignes, 2009)   Acheter

Ivan Segré (préface d'Alain Badiou)

Qu'appelle-t-on penser Auschwitz?, (Lignes, 2009)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier