Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Na Nah Nahma Nahman Meouman... (4/7)

Les contes hassidiques de Rabbi Nahman de Breslev (53 min)

Martine Grinberg - historienne et comédienne, Irène Wekstein - psychologue, sociologue
  • La tradition face à la modernité

    Une relation qui ne va pas de soi (9min)

  • Le hassidisme et Rabbi Nahman

    Un des plus grands mystiques juifs (10min)

  • Quand le Rabbi fait un travail d'écrivain

    Délivrer des contes à message codé (6min)

  • Le Maître de prière de Rabbi Nahman

    lu par Irène Wekstein et Martine Grinberg (19min)

  • L'interprétation d'Adin Steinsaltz

    Le Juste des temps messianiques (6min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Martine Grinberg - historienne et comédienne

Martine Grinberg est historienne et comédienne. (Mise à jour: février 2008)

Irène Wekstein - psychologue, sociologue

Irène Wekstein est psychologue et sociologue de formation. Elle naît en Pologne en 1939, dans la ville de Czeftochowa. Il y a une dizaine d’années, dans le cadre de recherches personnelles, elle entreprend un voyage dans sa ville d’origine, le premier d’une série. Irène Wekstein entame ensuite des recherches sur la culture juive polonaise et découvre, dans ce cadre, la littérature yiddish. Depuis septembre 2006, elle effectue des conférences consacrées à des romans yiddish traduits en français. Elle est accompagnée de Martine Grinberg, historienne et comédienne qui lit des extraits des œuvres étudiées. (Mise à jour: mars 2007)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Laurent Cohen

Le maître des frontières incertaines: rabbi Nahman de Bratslav, (Le Seuil, 1989)   AcheterEmprunter

Jean Baumgarten

Introduction à la littérature yiddish ancienne, (Cerf, 1993)   AcheterEmprunter

Adin Steinsaltz

Le Maître de prière, (Albin Michel, 1994)   Acheter

Martin Buber

Les récits hassidiques, tome 1, (Seuil, 1996)   Acheter

Martin Buber

Les récits hassidiques, tome 2, (Seuil, 1996)   Acheter

Haïm Nissenbaum

Qu'est-ce que le hassidisme?, (Seuil, 1997)   Acheter

Charles Dobzynski

Anthologie de la poésie yiddish. Le Miroir d'un peuple, (Gallimard, 2000)   Acheter

Gary Chalom Cohen

Le Diamant brisé: histoires vraies du hassidisme, (Bibliophane, 2001)   AcheterEmprunter

Gershom Scholem

Les Grands Courants de la mystique juive, (Payot, 2002)   AcheterEmprunter

Delphine Bechtel

La renaissance juive en Europe Centrale, (Belin, 2002)   Acheter

Anate Chaskalovic

Lumière hassidique et littérature, Histoire d'un mouvement révolutionnaire, (Safed, 2003)   AcheterEmprunter

Jean Baumgarten

La Naissance du hassidisme. Mystique, rituel, société (XVIIIe-XIXe siècle), (Albin Michel, 2006)   AcheterEmprunter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Traduction

9 mars 2015, 00h11, Thibauld

La traduction lue du conte est très mal traduite, Rabbi Nahman a l'intelligence de ne pas caricaturer le Maître de Prière, il n'en fait pas un prêtre évangéliste qui va demander au pays de l'Argent de "prier Dieu" et de "reconnaître Dieu". Il demande, au contraire, de se tourner vers l'âme, de se détourner de l'argent, qui est une futilité. Je trouve que c'est dommage d'avoir lu une telle traduction, qui rend l’œuvre plutôt caricatural, alors que son fond idéologique et spirituel est bien plus riche.

KOL A KAVOD

3 janvier 2019, 22h34, SIMON

BRAVO C TRES BIEN TRADUIT C BIEN EXPLIQUER.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Na Nah Nahma Nahman Meouman... (4/7)

Les contes hassidiques de Rabbi Nahman de Breslev

6 février 2008
(53 min)
Martine Grinberg - historienne et comédienne
Irène Wekstein - psychologue, sociologue
  • 1/5
    La tradition face à la modernité
    (9min)

    Une relation qui ne va pas de soi

  • 2/5
    Le hassidisme et Rabbi Nahman
    (10min)

    Un des plus grands mystiques juifs

  • 3/5
    Quand le Rabbi fait un travail d'écrivain
    (6min)

    Délivrer des contes à message codé

  • 4/5
    Le Maître de prière de Rabbi Nahman
    (19min)

    lu par Irène Wekstein et Martine Grinberg

  • 5/5
    L'interprétation d'Adin Steinsaltz
    (6min)

    Le Juste des temps messianiques

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
Les documents
n°1 -
Quand le judaïsme rencontre l'esprit des Lumières…
La Haskalah
Né à la fin du XVIIIème siècle, dans le sillage des Lumières, ce mouvement, spirituel et social, oeuvra pour l'intégration des juifs dans la société européenne. Une de ses... Lire la suite
n°2 - Biographie
Rabbi Nahman de Breslev (1772-1810)
Il est interdit d'être triste
Arrière petit-fils du Baal Chem Tov, maniant à la fois le secret et la simplicité, la prière et la danse, la polémique et les contes philosophiques, proclamant qu'"il est inte... Lire la suite
n°3 - Biographie
Sabbataï Tsvi (1626-1676)
Le plus célèbre des faux messies
Pseudo Messie dont l’activité s’est principalement développé dans le monde ottoman, durant la seconde moitié du XVIIème siècle. Il est à l’origine d’un des mouveme... Lire la suite
n°4 - Focus
Le dernier courant de la mystique juive
Le Hassidisme
Courant mystique fondé par le Baal Chem Tov au 18ème siècle, le hassidisme, par son exigence de sincérité dans la piété s’est diffusé rapidement en Europe orientale tout ... Lire la suite
n°5 - Biographie
Martin Buber (1878-1965)
Un philosophe du dialogue
D’abord passionné par le hassidisme dont il a transmis les contes dans plusieurs de ses livres, Martin Buber est aussi le philosophe du dialogue, de la relation de l’homme ave... Lire la suite
n°6 - Biographie
Le Baal Chem Tov (1698-1760)
Le fondateur du hassidisme
Le Baal Chem Tov est considéré comme le fondateur du hassidisme. Il est le premier "tsaddik "de la tradition. Sa doctrine révolutionnaire puisée aux sources de la Bible, de la ... Lire la suite
n°7 - Focus
Le miracle a toujours lieu
La force du récit dans le hassidisme
C’est l’histoire d’une légende qui date du Baal Chem Tov, que l’on raconte de générations en générations. L’écrivain Samuel Joseph Agnon la raconte à un autre écr... Lire la suite
n°8 - Œuvre
Contes Hassidiques
Le Maître de prière
On peut lire ce conte à plusieurs niveaux: on peut le voir comme un enseignement d’un maître hassidique, ce qu’il est, mais on peut aussi le voir comme un conte philosophique... Lire la suite
Les Conférenciers
Martine Grinberg - historienne et comédienne
Martine Grinberg est historienne et comédienne. (Mise à jour: février 2008) Voir la bio complète
Irène Wekstein - psychologue, sociologue
Irène Wekstein est psychologue et sociologue de formation. Elle naît en Pologne en 1939, dans la . . . Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Laurent Cohen
Le maître des frontières incertaines: rabbi Nahman de Bratslav, (Le Seuil, 1989)   AcheterEmprunter
Jean Baumgarten
Introduction à la littérature yiddish ancienne, (Cerf, 1993)   AcheterEmprunter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

2 Commentaires
Traduction
le 9/03/2015, 00:11
La traduction lue du conte est très mal traduite, Rabbi Nahman a l'intelligence de ne pas caricaturer le Maître de Prière, il n'en fait pas un prêtre évangéliste qui va demander au pays de l'Argent de "prier Dieu" et de "reconnaître Dieu". Il demande, au contraire, de se tourner vers l'âme, de se détourner de l'argent, qui est une futilité. Je trouve que c'est dommage d'avoir lu une telle traduction, qui rend l’œuvre plutôt caricatural, alors que son fond idéologique et spirituel est bien plus riche.
KOL A KAVOD
le 3/01/2019, 22:34
BRAVO C TRES BIEN TRADUIT C BIEN EXPLIQUER.