Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La faute de Moïse - n° 39

'Houkat: place aux jeunes (30 min)

Claude Sultan - rabbin
  • L'eau, le bâton et le rocher

    Faute de pédagogie de Moïse (14min)

  • Le chant d'Israël

    Où est passé Moïse ? (12min)

  • D'Avram à Amram

    L'hospitalité en héritage (4min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Claude Sultan - rabbin

Claude Sultan est né en 1934 au Maroc. Il passe son doctorat ès lettres hébraïques à Strasbourg en 1990, puis son agrégation d'hébreu moderne à Paris. Claude Sultan occupe différentes fonctions dans l'enseignement supérieur du judaïsme, notamment : rabbin et titulaire de la chaire de pensée Juive au séminaire Israélite de France, professeur d'Exégèse biblique et de pensée juive médiévale à l'Ecole des hautes études du Judaïsme, directeur du Centre européen d'études et de recherches hébraïques de l’Institut Universitaire Rachi de Troyes, directeur de recherches à l'Institut de connaissance des religions du Livre. En 2003, il reçoit le prix Edmond Tenoudji en récompense de son travail communautaire et éducatif entrepris depuis de plusieurs années. (Mise à jour: septembre 2005)

Bibliographie du conférencier

David Banon

Héritages de Rachi, (Editions de l'éclat, 2006)   Emprunter

Gilbert Dahan

Le Brûlement du Talmud à Paris, 1242-1244, (Cerf, 1999)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 8 )

Moshe impotent ?

22 juin 2014, 12h54, D Auerbach

Il est difficile de croire que Moshe Rabenou n'a rien compris (ne frappe pas le rocher) ou qu'il ne peut plus etre le leader car il est trop vieux, qu'il n'est plus de la jeune generation Cela me semble un manque de respect pour Moshe Rabenou.

Moché

22 juin 2014, 18h24, mmyriam

Il m'a pourtant été enseingné que ce fut une punition car moise avait posé ironiquement la question " voulez vous que de ce rocher je vous en sorte de l'eau? Il avait avoué son impuissance et par là celle de Dieu. Il n'y croyait donc pas !

Toute personne fait son temps

23 juin 2014, 10h21, Jcs

Quel message d'espérance de savoir que chacun a sa mission qu'il doit accomplir le mieux possible et savoir se retirer pour laisser la place au suivant.

Leçon pédagogique

24 juin 2014, 14h56, Marie - Myriam

C'est une belle leçon de pédagogie et de vie tout simplement : Savoir transmettre et savoir se retirer pour laisser la place aux plus jeunes.

Merci

25 juin 2014, 23h06, maryse azoulay

Merci pour l'éclairage de cette paracha et pour cet enseignement... En vous écoutant on se sent intelligent et cela est du à votre générosité, tout simplement...

Le bâton, Myriam et la génération du désert

27 juin 2014, 06h36, Josué

Je me suis posé la question : de quel bâton s'agit-il ? Au verset 8, 20 il est écrit "hamatéh", puis au verset 20, 11 "hamatéou". J'ai d'abord pensé que le bâton était celui d’Aaron qui avait fleuri et était déposé près de l'Arche, mais Elie Munk citant S. R. Hirsch indique qu'il s'agit du bâton de Moché, celui qui a servi à faire des miracles. Question : ai-je bien compris le texte si je dis : Hachem dit "prends le bâton du miracle et PARLE au rocher" pour signifier que le miracle, c'est fini, place maintenant à la parole et prends, toi peuple d'Israël, ta destinée en main ? Autre question : Pourquoi Myriam n'est elle pas entrée en Canaan ? Non seulement c'était une femme, donc non concernée par la faute du veau d'or, mais en plus c'était une Levi, alors pourquoi ? Je n'ai rien trouvé dans Bamidbar ni dans Devarim qui réponde à cela. Dernière question : Vous dites que les plus âgés des hébreux avaient 40 ans, mais il est écrit (Bamidbar 14, 29) :... Depuis l'âge de 20 ans et plus... Ai je bien compris si je dis que le plus âgé des hébreux qui va entrer en Canaan aura donc 19+40, soit 59 ans ? Respectueusement Chabbat Chalom.

Alors pourquoi le baton

27 juin 2014, 14h57, rivka

S'il ne doit pas se servir du baton qu'est-ce que vient faire ici le baton/.

J AI COMPRIS ENFIN

15 juillet 2016, 15h08, PAPY CHLOMO MARCEL

QUAND L ENSEIGNEMENT SE FAIT AVEC AUTANT DE BONTE ET DE SAVOIR ON NE PEUT QU ETRE RAVI.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

'Houkat: place aux jeunes

30 min

Claude Sultan - rabbin

Commentaires ( 8 )

Moshe impotent ?

22 juin 2014, 12h54, D Auerbach

Il est difficile de croire que Moshe Rabenou n'a rien compris (ne frappe pas le rocher) ou qu'il ne peut plus etre le leader car il est trop vieux, qu'il n'est plus de la jeune generation Cela me semble un manque de respect pour Moshe Rabenou.

Moché

22 juin 2014, 18h24, mmyriam

Il m'a pourtant été enseingné que ce fut une punition car moise avait posé ironiquement la question " voulez vous que de ce rocher je vous en sorte de l'eau? Il avait avoué son impuissance et par là celle de Dieu. Il n'y croyait donc pas !

Toute personne fait son temps

23 juin 2014, 10h21, Jcs

Quel message d'espérance de savoir que chacun a sa mission qu'il doit accomplir le mieux possible et savoir se retirer pour laisser la place au suivant.

Leçon pédagogique

24 juin 2014, 14h56, Marie - Myriam

C'est une belle leçon de pédagogie et de vie tout simplement : Savoir transmettre et savoir se retirer pour laisser la place aux plus jeunes.

Merci

25 juin 2014, 23h06, maryse azoulay

Merci pour l'éclairage de cette paracha et pour cet enseignement... En vous écoutant on se sent intelligent et cela est du à votre générosité, tout simplement...

Le bâton, Myriam et la génération du désert

27 juin 2014, 06h36, Josué

Je me suis posé la question : de quel bâton s'agit-il ? Au verset 8, 20 il est écrit "hamatéh", puis au verset 20, 11 "hamatéou". J'ai d'abord pensé que le bâton était celui d’Aaron qui avait fleuri et était déposé près de l'Arche, mais Elie Munk citant S. R. Hirsch indique qu'il s'agit du bâton de Moché, celui qui a servi à faire des miracles. Question : ai-je bien compris le texte si je dis : Hachem dit "prends le bâton du miracle et PARLE au rocher" pour signifier que le miracle, c'est fini, place maintenant à la parole et prends, toi peuple d'Israël, ta destinée en main ? Autre question : Pourquoi Myriam n'est elle pas entrée en Canaan ? Non seulement c'était une femme, donc non concernée par la faute du veau d'or, mais en plus c'était une Levi, alors pourquoi ? Je n'ai rien trouvé dans Bamidbar ni dans Devarim qui réponde à cela. Dernière question : Vous dites que les plus âgés des hébreux avaient 40 ans, mais il est écrit (Bamidbar 14, 29) :... Depuis l'âge de 20 ans et plus... Ai je bien compris si je dis que le plus âgé des hébreux qui va entrer en Canaan aura donc 19+40, soit 59 ans ? Respectueusement Chabbat Chalom.

Alors pourquoi le baton

27 juin 2014, 14h57, rivka

S'il ne doit pas se servir du baton qu'est-ce que vient faire ici le baton/.

J AI COMPRIS ENFIN

15 juillet 2016, 15h08, PAPY CHLOMO MARCEL

QUAND L ENSEIGNEMENT SE FAIT AVEC AUTANT DE BONTE ET DE SAVOIR ON NE PEUT QU ETRE RAVI.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'eau, le bâton et le rocher

    Faute de pédagogie de Moïse (14min)

  • Le chant d'Israël

    Où est passé Moïse ? (12min)

  • D'Avram à Amram

    L'hospitalité en héritage (4min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Claude Sultan - rabbin

Claude Sultan est né en 1934 au Maroc. Il passe son doctorat ès lettres hébraïques à Strasbourg en 1990, puis son agrégation d'hébreu moderne à Paris. Claude Sultan occupe différentes fonctions dans l'enseignement supérieur du judaïsme, notamment : rabbin et titulaire de la chaire de pensée Juive au séminaire Israélite de France, professeur d'Exégèse biblique et de pensée juive médiévale à l'Ecole des hautes études du Judaïsme, directeur du Centre européen d'études et de recherches hébraïques de l’Institut Universitaire Rachi de Troyes, directeur de recherches à l'Institut de connaissance des religions du Livre. En 2003, il reçoit le prix Edmond Tenoudji en récompense de son travail communautaire et éducatif entrepris depuis de plusieurs années. (Mise à jour: septembre 2005)

Bibliographie du conférencier

David Banon

Héritages de Rachi, (Editions de l'éclat, 2006)   Emprunter

Gilbert Dahan

Le Brûlement du Talmud à Paris, 1242-1244, (Cerf, 1999)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier