Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

La ''chose divine'' - Cours N°6/6

Les trois âges du monde (79 min)

Elyakim Simsovic - enseignant
  • L'âge théologique

    Préoccupations identitaires (14min)

  • L'âge des découvertes

    Dessin ou dessein divin ? (17min)

  • L'âge social

    Un Dieu aux noms multiples (25min)

  • Les quatre chants

    Différents stades de l'humanité (23min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Elyakim Simsovic - enseignant

Eliyakim Simsovic est né en 1944 à Budapest. Il étudie les sciences à Jussieu, et les sciences humaines à Nanterre. Il s’installe en Israël en 1982. Elyakim Simsovic partage son temps entre une vie professionnelle vouée à l'informatique, à la traduction technique et l'enseignement de la pensée juive, notamment dans le cadre du Centre Yair-Manitou. Au croisement des deux activités, il traduit le Maharal de Prague. Il a publié plusieurs articles de recherche et de réflexion et participe régulièrement à des émissions radiophoniques en français. Il contribue activement aux travaux de publication de l'enseignement de Léon Askenazi (Manitou).

Bibliographie du conférencier

Eliyakim Simsovic

Israël, cinquante ans d'Etat, (Ronald Hirle, 1998)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Le Haver, serait-il Shmouel Hanaguid ! ?

24 juillet 2019, 15h26, raphael carciente

Rabbi Yehouda Halevy nous offre un de ces feux d'artifice  : en plus de ce que vous avez déjà démontre il se sert d'un fait historique pour déjouer la censure musulmane , je m'explique nos frères ashkenaze ayant appelles leurs frères séfarades au secours alors qu'ils soufraient des croisades, quelques milliers de séfarades se joignirent aux conquérants musulmans pour accomplir la mitsva de : lo taamod al dam reacha . Il s'en suivi que grâce a leur faits d'arme des alliances comme chez tous les frères d'armes, qui dépassent l'entendement humain : on raconte qu'a l'un des secrétaire de Rabbin on recommanda de ne intervenir dans les discutions entre Rabbin Sharon Gandy et Rafoul. L’Émir se rappela sûrement que ces Yahouds ont aussi une autre appellation dans le Coran, qui est bany Israël d’où sa stupeur en constatant que les bany Israël existent toujours mal-grès tout, ce que l'on a pu lui raconter Lorsque plus tard l'Émir dira au Haver pourquoi n’est tu pas en Israël, le Haver chef d’état major, à l'exemple de Chmouel Hanaguid, aurait du lui suggéré de prendre une partie des troupes a fin de lui garder les lieus saints en Israël, les Hébreux ayant réparée la faute de la vente de leur frère Joseph leur créateur leur ouvrit en grand la porte du retour, personne ne s'y engouffra  ! Alors que personne ne me demande ou était Dieu pendant l'inquisition et durant la choa. Raby Yehoudah Halevy écrivit le Kouzary quelques décennies après le Naguid, qui comme par hasard de son nom de famille s’appelait aussi Halevy  ! Combien de de fois le Créateur nous ouvre en grand les portes de la délivrance et nous n'en profitons aucunement, surtout ne nous demandons pas où était Dieu ni durant l'Inquisition ni pendant la Choa.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
La ''chose divine'' - Cours N°6/6

Les trois âges du monde

1 janvier 2019
(79 min)
Elyakim Simsovic - enseignant
  • 1/4
    L'âge théologique
    (14min)

    Préoccupations identitaires

  • 2/4
    L'âge des découvertes
    (17min)

    Dessin ou dessein divin ?

  • 3/4
    L'âge social
    (25min)

    Un Dieu aux noms multiples

  • 4/4
    Les quatre chants
    (23min)

    Différents stades de l'humanité

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
Les documents
n°1 - Citation
L’Etre immuable
Le tétragramme
Lorsque Dieu se révèle à Moïse, c’est sous un nom inédit (YHWH יהוה ) dont les patriarches n’ont pas eu connaissance. Souvent présenté comme le "nom propre"de Dieu, ... Lire la suite
n°2 - Citation
Dieu et Moïse
Le sens du Tétragramme
Dieu se révèle de nouveau à Moïse et lui annonce qu’il est apparu aux patriarches sous le nom El Chadaï et non YHWH. Rachi voit dans ses noms deux attributs divins, le Dieu... Lire la suite
n°3 - Citation
Moïse face à Dieu
Les "Pourquoi" de Moïse
Envoyé par Dieu auprès de Pharao: Moïse se rend compte de l'échec de sa démarche: il interroge Dieu sur le sens de cette mission.... Lire la suite
Le Conférencier
Elyakim Simsovic - enseignant

Eliyakim Simsovic est né en 1944 à Budapest. Il étudie les sciences . . . Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Le Haver, serait-il Shmouel Hanaguid ! ?
le 24/07/2019, 15:26
Rabbi Yehouda Halevy nous offre un de ces feux d'artifice  : en plus de ce que vous avez déjà démontre il se sert d'un fait historique pour déjouer la censure musulmane , je m'explique nos frères ashkenaze ayant appelles leurs frères séfarades au secours alors qu'ils soufraient des croisades, quelques milliers de séfarades se joignirent aux conquérants musulmans pour accomplir la mitsva de : lo taamod al dam reacha . Il s'en suivi que grâce a leur faits d'arme des alliances comme chez tous les frères d'armes, qui dépassent l'entendement humain : on raconte qu'a l'un des secrétaire de Rabbin on recommanda de ne intervenir dans les discutions entre Rabbin Sharon Gandy et Rafoul. L’Émir se rappela sûrement que ces Yahouds ont aussi une autre appellation dans le Coran, qui est bany Israël d’où sa stupeur en constatant que les bany Israël existent toujours mal-grès tout, ce que l'on a pu lui raconter Lorsque plus tard l'Émir dira au Haver pourquoi n’est tu pas en Israël, le Haver chef d’état major, à l'exemple de Chmouel Hanaguid, aurait du lui suggéré de prendre une partie des troupes a fin de lui garder les lieus saints en Israël, les Hébreux ayant réparée la faute de la vente de leur frère Joseph leur créateur leur ouvrit en grand la porte du retour, personne ne s'y engouffra  ! Alors que personne ne me demande ou était Dieu pendant l'inquisition et durant la choa. Raby Yehoudah Halevy écrivit le Kouzary quelques décennies après le Naguid, qui comme par hasard de son nom de famille s’appelait aussi Halevy  ! Combien de de fois le Créateur nous ouvre en grand les portes de la délivrance et nous n'en profitons aucunement, surtout ne nous demandons pas où était Dieu ni durant l'Inquisition ni pendant la Choa.