Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La musique spoliée (4/4)

Le retour au musée (40 min)

- , Claire Andrieu - historienne, Pascale Bernheim - historienne, Myriam Chimènes - musicologue, Willem De-Vries - historien, Karine Le-Bail - historienne, Vivi Viskin - présidente de l'association "Instrumentos de la Esperanza"
  • Instrumentos de la Esperenza

    par Vivi Viskin (12min)

  • Table ronde : perspectives de recherche

    avec Claire Andrieu, Pascale Bernheim, Myriam Chimenes, Karine Le-Bail, Willem de-Vries (28min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

-

Claire Andrieu - historienne

Claire Andrieu a été membre de la Commission Matteoli. Elle est historienne, professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et chercheur associée à Paris I. Sa spécialité est l'histoire politique et sociale française de 1940 à 1946 et de 1958 à 1970. Elle travaille également sur la mémoire ainsi que sur les politiques de persécutions et de réintégration et les réparations.

Pascale Bernheim - historienne

Pascale Bernheim est historienne, spécialiste des instruments volés par les Nazis pendant la Shoah. Avec l'avocate Corinne Hershkovitch, l'historienne a créé en 2017 l’association « Musique et Spoliations » dans le but de retrouver la trace de ces instruments, et de rendre ainsi hommage à la mémoire de leurs propriétaires. Elle œuvre en parallèle à la Commission d'Indemnisation des Victimes de la Spoliation, qui reçoit aujourd'hui encore une vingtaine de requêtes par mois.

Page personnelle

Myriam Chimènes - musicologue

Myriam Chimènes est musicologue et directrice de recherches au CNRS. Elle est également secrétaire générale du Centre de documentation Claude Debussy, membre du comité de rédaction des Cahiers Debussy et du comité scientifique de l'Édition critique des oeuvres complètes de compositeur. Spécialisée dans l'histoire sociale de la musique, ses recherches sont essentiellement centrées sur le fonctionnement de la vie musicale en France entre 1870 et 1970.

Willem De-Vries - historien

Willem de Vries (né à Amsterdam en 1939) est un historien hollandais, docteur en musicologie. C’est au cours de la rédaction de sa thèse sur « Darius Milhaud et le jazz », entre 1984 et 1991, qu’il découvre l’existence du commando « musique » chargé de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits et de les soustraire à leurs propriétaires. Le musicologue a mené l'enquête pendant 10 ans sur cette étrange unité du III ème Reich. Entre 1940 et 1944, plusieurs centaines de milliers d'ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d'instruments ont ainsi été spoliés et transférés vers l'Allemagne.

Karine Le-Bail - historienne

Karine Le-Bail est historienne et chercheuse au CNRS. Elle mène des travaux qui relèvent de l’histoire sociale des professions artistiques au XXe siècle (champs scéniques, musique et politique, médiations culturelles). À l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle anime un séminaire sur « La voix et ses espaces au théâtre et à l’Opéra : perception, cognition, interprétation (xviiie-xxie siècles) ». Mais elle est également productrice des émissions Les Greniers de la Mémoire et A pleine voix sur France Musique.

Vivi Viskin - présidente de l'association "Instrumentos de la Esperanza"

Vivi Viskin est la fondatrice de l'association "Instrumentos de la Esperanza" avec Miriam et Jaime Feldman. L'association, implantée au Mexique, s'est donné pour but de retrouver et restaurer les instruments de musique spoliés pendant la Shoah à travers le monde. L'association de Vivi Viskin organise également des concerts autour de ces instruments disparus afin de leur redonner une histoire.

Bibliographies des conférenciers

Claire Andrieu

Des Femmes en résistance : 1939-1945, (Autrement, 2008)   Acheter

Pour l'amour de la République. Le Club Jean Moulin (1958-1970), (Fayard, 2002)   Acheter

La Persécution des Juifs de France, 1940-1944, et le rétablissement de la légalité républicaine, (La Documentation Française, 2000)   Emprunter

La spoliation financière. Mission d'étude sur la spoliation des Juifs de France, (La Documentation Française, 2000)   Emprunter

La Banque sous l'Occupation : paradoxes de l'histoire d'une profession, 1936-1946, (Presses de Sciences-Po, 1990)   Acheter | Emprunter

Le Programme commun de la Résistance : des idées dans la guerre, (L'Erudit, 1984)   Emprunter

Karine Le Bail

La musique au pas : , (CNRS , 0)   Acheter

Un compositeur aux commandes de la radio: essai autobiographique, (Fayard , 0)   Acheter

Karine Le Bail, Martin Kaltenecker

Pierre Schaeffer : les constructions impatientes, (CNRS , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le retour au musée

40 min

- , Claire Andrieu - historienne, Pascale Bernheim - historienne, Myriam Chimènes - musicologue, Willem De-Vries - historien, Karine Le-Bail - historienne, Vivi Viskin - présidente de l'association "Instrumentos de la Esperanza"

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Instrumentos de la Esperenza

    par Vivi Viskin (12min)

  • Table ronde : perspectives de recherche

    avec Claire Andrieu, Pascale Bernheim, Myriam Chimenes, Karine Le-Bail, Willem de-Vries (28min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

-

Claire Andrieu - historienne

Claire Andrieu a été membre de la Commission Matteoli. Elle est historienne, professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et chercheur associée à Paris I. Sa spécialité est l'histoire politique et sociale française de 1940 à 1946 et de 1958 à 1970. Elle travaille également sur la mémoire ainsi que sur les politiques de persécutions et de réintégration et les réparations.

Pascale Bernheim - historienne

Pascale Bernheim est historienne, spécialiste des instruments volés par les Nazis pendant la Shoah. Avec l'avocate Corinne Hershkovitch, l'historienne a créé en 2017 l’association « Musique et Spoliations » dans le but de retrouver la trace de ces instruments, et de rendre ainsi hommage à la mémoire de leurs propriétaires. Elle œuvre en parallèle à la Commission d'Indemnisation des Victimes de la Spoliation, qui reçoit aujourd'hui encore une vingtaine de requêtes par mois.

Page personnelle

Myriam Chimènes - musicologue

Myriam Chimènes est musicologue et directrice de recherches au CNRS. Elle est également secrétaire générale du Centre de documentation Claude Debussy, membre du comité de rédaction des Cahiers Debussy et du comité scientifique de l'Édition critique des oeuvres complètes de compositeur. Spécialisée dans l'histoire sociale de la musique, ses recherches sont essentiellement centrées sur le fonctionnement de la vie musicale en France entre 1870 et 1970.

Willem De-Vries - historien

Willem de Vries (né à Amsterdam en 1939) est un historien hollandais, docteur en musicologie. C’est au cours de la rédaction de sa thèse sur « Darius Milhaud et le jazz », entre 1984 et 1991, qu’il découvre l’existence du commando « musique » chargé de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits et de les soustraire à leurs propriétaires. Le musicologue a mené l'enquête pendant 10 ans sur cette étrange unité du III ème Reich. Entre 1940 et 1944, plusieurs centaines de milliers d'ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d'instruments ont ainsi été spoliés et transférés vers l'Allemagne.

Karine Le-Bail - historienne

Karine Le-Bail est historienne et chercheuse au CNRS. Elle mène des travaux qui relèvent de l’histoire sociale des professions artistiques au XXe siècle (champs scéniques, musique et politique, médiations culturelles). À l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle anime un séminaire sur « La voix et ses espaces au théâtre et à l’Opéra : perception, cognition, interprétation (xviiie-xxie siècles) ». Mais elle est également productrice des émissions Les Greniers de la Mémoire et A pleine voix sur France Musique.

Vivi Viskin - présidente de l'association "Instrumentos de la Esperanza"

Vivi Viskin est la fondatrice de l'association "Instrumentos de la Esperanza" avec Miriam et Jaime Feldman. L'association, implantée au Mexique, s'est donné pour but de retrouver et restaurer les instruments de musique spoliés pendant la Shoah à travers le monde. L'association de Vivi Viskin organise également des concerts autour de ces instruments disparus afin de leur redonner une histoire.

Bibliographies des conférenciers

Claire Andrieu

Des Femmes en résistance : 1939-1945, (Autrement, 2008)   Acheter

Pour l'amour de la République. Le Club Jean Moulin (1958-1970), (Fayard, 2002)   Acheter

La Persécution des Juifs de France, 1940-1944, et le rétablissement de la légalité républicaine, (La Documentation Française, 2000)   Emprunter

La spoliation financière. Mission d'étude sur la spoliation des Juifs de France, (La Documentation Française, 2000)   Emprunter

La Banque sous l'Occupation : paradoxes de l'histoire d'une profession, 1936-1946, (Presses de Sciences-Po, 1990)   Acheter | Emprunter

Le Programme commun de la Résistance : des idées dans la guerre, (L'Erudit, 1984)   Emprunter

Karine Le Bail

La musique au pas : , (CNRS , 0)   Acheter

Un compositeur aux commandes de la radio: essai autobiographique, (Fayard , 0)   Acheter

Karine Le Bail, Martin Kaltenecker

Pierre Schaeffer : les constructions impatientes, (CNRS , 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers