Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Une cohérence dans l'arbitraire (8/)

La terreur totalitaire comme chaos organisé (30 min)

Anne-Marie Roviello - philosophe
  • Transformation du monde habitable en informité instituée

    Cohérence de l'arbitraire (10min)

  • La destruction par la perversion

    Négation de l'homme et désintégration de l'âme (8min)

  • L'emprise sur le détail

    Le sursens de l'absurde (12min)

Les documents (6)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Anne-Marie Roviello - philosophe

Anne-Marie Roviello est philosophe et professeur à l’Université Libre de Bruxelles.Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur Kant avec L'institution kantienne de la liberté ou sur Hannah Arendt avec Sens commun et modernité chez Hannah Arendt, parus chez Ousia. Elle a également publié Il faut raison garder ! Désespérance de l’espace public belge, aux Editions Quorum. (Mise à jour: novembre 2006)

Bibliographie du conférencier

Anne-Marie Roviello

Sens commun et modernité chez Hannah Arendt, (Ousia, 2005)   Acheter

L'institution kantienne de la liberté, (Ousia, 2000)   Acheter

Hannah Arendt et la modernité, (Vrin, 2000)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Hannah Arendt

The Origins of Totalitarism, (New York : Harcourt, Brace & World, Inc., 1968)   | Emprunter

Hannah Arendt

Comprendre le totalitarisme, (Payot, 1990)   | Emprunter

Hannah Arendt

La nature du totalitarisme, (Payot, 1990)   | Emprunter

Victor Klemperer

Mes soldats de papier. Journal 1933-1941, (Seuil, 2000)   Acheter

Martine Leibovici

Hannah Arendt: la passion de comprendre, (Desclée de Brouwer, 2000)   | Emprunter

Jung Chang

Les cygnes sauvages, (Pocket, 2001)   Acheter

Yasmina Khadra

Les hirondelles de Kaboul, (Pocket, 2004)   Acheter

Procès de Moscou 1938 (2 Volumes), (collectif), (L'Harmattan ), 2004)   Acheter

Charlotte Beradt

Rêver sous le IIIe Reich, (Petite Bibliothèque Payot, 2004)   Acheter

Azar Nafisi

Lire Lolita à Téhéran, (Oct 18, 2005)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Parallèles

15 avril 2012, 20h23, Jacques

En effet, le documentaire est très intéressant et me fait penser que certains mouvements présents autant en occident que dans le reste du monde répondent aux critères du totalitarisme : islamisme, socialisme, nationalisme, capitalisme, catholicisme, communisme, féminisme... Tout cela sert aussi à faire oublier à la population qu'elle est dominée par la ploutocratie et où les Etats eux-mêmes sont dictés par les institutions financières. Il suffit également d'ouvrir les yeux pour voir l'existence de la publicité, omniprésente dans la vie quotidienne et les médias, les messages subliminaux passés, la course à la consommation incitée, la pensée unique diffusée, la marginalisation et le rejet des minorités n'adhérant pas à ce néo-conformisme (complotistes, ringards, trisomiques, etc. ). Lorsqu'on parle de liberté, peut-on le faire à la légère come beaucoup le font ? La liberté est d'ailleurs illusoire étant donné qu'il est impossible de vivre sans argent, et que n'importe qui peut être fiché pour être mauvais payeur (office des poursuites). La liberté de mouvement n'existe pas pour les communautés opprimées hors de leur pays, sans une paperasse interminable... Tels sont les vrais débats de la société, et qui effraient ne serait-ce qu'à l'idée d'être soulevés. Un tas de films de science-fiction, tels que 1984, Equilibrium, THX 1138, The Island, Orange mécanique, Total Recall, dernièrement Hunger Games (et d'autres encore), sont une démonstration de ce type de régime. Par ailleurs, la présence de la téléréalité (un concept moderne élaboré pour divertir la population) devrait aussi interroger sur son rapport là-dedans, étant donné qu'il est le reflet d'un totalitarisme évident, où le discernement disparaît totalement au profit de la course individuelle à l'argent, où les acteurs se détruisent moralement et sont montés les uns contre les autres. Évidemment, actuellement on ne se massacre pas physiquement à la télévision, mais peut-on en dire autant sur le plan mental ? Peut-on prévoir à l'avenir une téléréalité faisant office de camp de concentration ? Aucun totalitarisme n'est mis en place pour être aperçu par ses éléments. À ce titre, le scénario du Meilleur des Mondes est en bonne voie d'être réalisé.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Une cohérence dans l'arbitraire (8/)

La terreur totalitaire comme chaos organisé

24 novembre 2006
(30 min)
Anne-Marie Roviello - philosophe
  • 1/3
    Transformation du monde habitable en informité instituée
    (10min)

    Cohérence de l'arbitraire

  • 2/3
    La destruction par la perversion
    (8min)

    Négation de l'homme et désintégration de l'âme

  • 3/3
    L'emprise sur le détail
    (12min)

    Le sursens de l'absurde

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
Les documents
n°1 - Citation
Le livre fondateur d’Hannah Arendt
Les origines du totalitarisme
Les origines du totalitarisme a été publié en 1951 et traduit en français en 1972. Cette œuvre se compose de trois tomes L’antisémitisme, L’impérialisme et Le système t... Lire la suite
n°2 - Focus
Les grandes purges des années 1930
Les procès de Moscou
Les Procès de Moscou sont une série de procès truqués spectaculaires, organisés par Joseph Staline, pour éliminer politiquement et physiquement les vétérans bolcheviks de l... Lire la suite
n°3 - Focus
Hannah Arendt: l’expérience du totalitarisme
La désolation
On apprend très vite à vivre sans lendemainécrit Victor Klemperer, comme une référence à la désolation dont parle Hannah Arendt. Dans le troisième tome des Origines du tot... Lire la suite
n°4 - Focus
Le "Grand Bond en Avant"
Le Maoïsme
Le maoïsme est une idéologie développée au XXe siècle par Mao Zedong (1893-1976), leader du Parti communiste chinois. Fondé en théorie sur les écrits des "pères "du commu... Lire la suite
n°5 - Biographie
Hannah Arendt (1906-1975)
Une théoricienne du politique
Réfutant le qualificatif "philosophe "au motif qu’elle travaille les hommes plutôt qu’elle n'élabore une réflexion sur l’Homme, Hannah Arendt fut l’une des intellectuel... Lire la suite
n°6 - Focus
L'emprise du National-Socialisme
La culpabilité organisée
Rédigé en novembre 1944, aux États-Unis, publié en 1945 en traduction anglaise dans la revue Jewish Frontier, cet article paraît en allemand dans la revue Die Wandlung en 1946... Lire la suite
Le Conférencier
Anne-Marie Roviello - philosophe
Anne-Marie Roviello est philosophe et professeur à l’Université Libre de Bruxelles.Elle est . . . Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Hannah Arendt
The Origins of Totalitarism, (New York : Harcourt, Brace & World, Inc., 1968)   | Emprunter
Hannah Arendt
Comprendre le totalitarisme, (Payot, 1990)   | Emprunter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Parallèles
le 15/04/2012, 20:23
En effet, le documentaire est très intéressant et me fait penser que certains mouvements présents autant en occident que dans le reste du monde répondent aux critères du totalitarisme : islamisme, socialisme, nationalisme, capitalisme, catholicisme, communisme, féminisme... Tout cela sert aussi à faire oublier à la population qu'elle est dominée par la ploutocratie et où les Etats eux-mêmes sont dictés par les institutions financières. Il suffit également d'ouvrir les yeux pour voir l'existence de la publicité, omniprésente dans la vie quotidienne et les médias, les messages subliminaux passés, la course à la consommation incitée, la pensée unique diffusée, la marginalisation et le rejet des minorités n'adhérant pas à ce néo-conformisme (complotistes, ringards, trisomiques, etc. ). Lorsqu'on parle de liberté, peut-on le faire à la légère come beaucoup le font ? La liberté est d'ailleurs illusoire étant donné qu'il est impossible de vivre sans argent, et que n'importe qui peut être fiché pour être mauvais payeur (office des poursuites). La liberté de mouvement n'existe pas pour les communautés opprimées hors de leur pays, sans une paperasse interminable... Tels sont les vrais débats de la société, et qui effraient ne serait-ce qu'à l'idée d'être soulevés. Un tas de films de science-fiction, tels que 1984, Equilibrium, THX 1138, The Island, Orange mécanique, Total Recall, dernièrement Hunger Games (et d'autres encore), sont une démonstration de ce type de régime. Par ailleurs, la présence de la téléréalité (un concept moderne élaboré pour divertir la population) devrait aussi interroger sur son rapport là-dedans, étant donné qu'il est le reflet d'un totalitarisme évident, où le discernement disparaît totalement au profit de la course individuelle à l'argent, où les acteurs se détruisent moralement et sont montés les uns contre les autres. Évidemment, actuellement on ne se massacre pas physiquement à la télévision, mais peut-on en dire autant sur le plan mental ? Peut-on prévoir à l'avenir une téléréalité faisant office de camp de concentration ? Aucun totalitarisme n'est mis en place pour être aperçu par ses éléments. À ce titre, le scénario du Meilleur des Mondes est en bonne voie d'être réalisé.