Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pour commencer: la brit-mila

Circoncision: couper pour unir (10 min)

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a
  • La circoncision

    (6min)

  • Donner un nom

    (2min)

  • Autres cérémonies

    (2min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 28 janvier 2013
Commentaires ( 14 )

Et les filles ?

12 octobre 2013, 08h29, cassandra

Enfant=garçon. Et les filles ?

Rejet de la Communauté européenne

17 octobre 2013, 01h20, R. Souhami

La circoncision marque le rattachement de l'enfant à la communauté d'Israël. Son refus par la communauté européenne indique clairement le refus de la présence juive en Europe.

Réponse à Cassandra

17 octobre 2013, 20h44, Sim

Réecoute mieux la conférence. Delphine nous indique que d'après de nombreux commentateurs, les filles seraient naturellement et de naissance inscrites dans l'alliance. Elle expose également les différentes cérémonies de nomination.

La circoncision

23 octobre 2013, 11h56, Joya - Genève

Excellent reportage MERCI Delphine Horvilleur.

BRIT MILA

24 octobre 2013, 08h33, MOSONA

TRES BONNE CONFERENCE SUR CE RITE ANCESTRAL BRAVO.

Aucun rejet

27 janvier 2014, 22h01, JDMuys

Rejeter une pratique qui est une modification irréversible du corps d'un être humain dans l'incapacité de donner son consentement n'est pas nécessairement un rejet de la présence juive en Europe. Prétendre le déduire est au mieux une erreur de logique. Pour ma part, si j'y vois effectivement un rejet, ce n'est pas celui du judaisme.

Réponse à ces commentaires.

23 juillet 2014, 20h21, Nanette

C'est Dieu qui a ordonné au Prophète Abraham cet acte reliant l'enfant au Peuple béni de Dieu qu'est irréversiblement le Pays Béni d'Israel. Les commandements de Dieu sont sacrés, et nul ne peut les discuter. Lui obéir est indispensable ! Béni soit Son Saint Nom. Amen.

Déçu

27 octobre 2014, 16h01, eliasse

Je suis déçu car votre discours ne donne aucune explication profonde au sens de la circoncision...

Tradition juives

18 janvier 2017, 17h03, Kha

La circonsision et une tradition juive depuis L'époque de Jésus Christ.

Circoncision en islam

18 mars 2018, 10h40, youyou

Meme en islam la circoncision existe pour les garçons et on dit a partir de le moment de circoncision quel enfant entre en islam... Scientifiquement c tres bon pour la santé d homme et memesa rend le sexe mascumin plus beau... Plus sain et c preuvé.

Merci

22 avril 2018, 19h56, OumZaki

Bonjour J'ai un examen sur le juifs et le judaîsme, je vous remercie pour les audios, j'espère que cela m'aidera à obtenir une bonne note.

On n'a pas le droit d'unir en discriminant autrui

19 juin 2019, 14h32, Michel Hervé Bertaux-Navoiseau

Modifier l'image du corps, c'est violer le Deuxième Commandement. Discriminer l'enfant, la communauté et le reste de l'humanité au prix de la "pénétration d'une partie sexuelle par la violencc" d'un instrument tranchant n'est pas seulement un crime de viol (aggravé), c'est aussi un crime contre l'humanité.

Le sens profond de la circoncision

20 juin 2019, 23h08, Michel Hervé Bertaux-Navoiseau

La circoncision remonte à l'antiquité égyptienne où existaient polygamie (présente chez les Juifs jusqu'au XIVème siècle) et harems. Les gardiens des harems (eunuques) étaient totalement évirés. La circoncision était une menace envers les garçons des vieilles épouses des pères de ne pas convoiter ses jeunes femmes sous peine de subir le même sort. Claude Birman, dans sa conférence sur le même sujet, affirme que la syllabe supplément au nom d'Abram renvoie au Dieu Amon. Il adopte ainsi la thèse de Messod et Roger Sabbah que les Hébreux étaient les disciples du pharaon Akhenaton, nommé Abraham par la Genèse. Comme Abram avait renié le Dieu Amon, lorsque Adonaï, l'Éternel de Genèse 17, prit le pouvoir, il força Abram a réintroduire le dieu Amon et la circoncision qu'il avait abolie en Genèse 15.

La circoncision jusqu'à TAHITI

28 juillet 2019, 15h26, FRED

A Tahiti, l'insulte la plus courante est "TAHIORO" qui veut dire INCIRCONCIS (impur), en Tahitien. On retrouve la racine "TAHOR" qui veut dire PUR en hébreu. De plus le prépuce se dit "ORLA" comme OURLET (longueur en trop). Surprenant, non ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Circoncision: couper pour unir

10 min

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Commentaires ( 14 )

Et les filles ?

12 octobre 2013, 08h29, cassandra

Enfant=garçon. Et les filles ?

Rejet de la Communauté européenne

17 octobre 2013, 01h20, R. Souhami

La circoncision marque le rattachement de l'enfant à la communauté d'Israël. Son refus par la communauté européenne indique clairement le refus de la présence juive en Europe.

Réponse à Cassandra

17 octobre 2013, 20h44, Sim

Réecoute mieux la conférence. Delphine nous indique que d'après de nombreux commentateurs, les filles seraient naturellement et de naissance inscrites dans l'alliance. Elle expose également les différentes cérémonies de nomination.

La circoncision

23 octobre 2013, 11h56, Joya - Genève

Excellent reportage MERCI Delphine Horvilleur.

BRIT MILA

24 octobre 2013, 08h33, MOSONA

TRES BONNE CONFERENCE SUR CE RITE ANCESTRAL BRAVO.

Aucun rejet

27 janvier 2014, 22h01, JDMuys

Rejeter une pratique qui est une modification irréversible du corps d'un être humain dans l'incapacité de donner son consentement n'est pas nécessairement un rejet de la présence juive en Europe. Prétendre le déduire est au mieux une erreur de logique. Pour ma part, si j'y vois effectivement un rejet, ce n'est pas celui du judaisme.

Réponse à ces commentaires.

23 juillet 2014, 20h21, Nanette

C'est Dieu qui a ordonné au Prophète Abraham cet acte reliant l'enfant au Peuple béni de Dieu qu'est irréversiblement le Pays Béni d'Israel. Les commandements de Dieu sont sacrés, et nul ne peut les discuter. Lui obéir est indispensable ! Béni soit Son Saint Nom. Amen.

Déçu

27 octobre 2014, 16h01, eliasse

Je suis déçu car votre discours ne donne aucune explication profonde au sens de la circoncision...

Tradition juives

18 janvier 2017, 17h03, Kha

La circonsision et une tradition juive depuis L'époque de Jésus Christ.

Circoncision en islam

18 mars 2018, 10h40, youyou

Meme en islam la circoncision existe pour les garçons et on dit a partir de le moment de circoncision quel enfant entre en islam... Scientifiquement c tres bon pour la santé d homme et memesa rend le sexe mascumin plus beau... Plus sain et c preuvé.

Merci

22 avril 2018, 19h56, OumZaki

Bonjour J'ai un examen sur le juifs et le judaîsme, je vous remercie pour les audios, j'espère que cela m'aidera à obtenir une bonne note.

On n'a pas le droit d'unir en discriminant autrui

19 juin 2019, 14h32, Michel Hervé Bertaux-Navoiseau

Modifier l'image du corps, c'est violer le Deuxième Commandement. Discriminer l'enfant, la communauté et le reste de l'humanité au prix de la "pénétration d'une partie sexuelle par la violencc" d'un instrument tranchant n'est pas seulement un crime de viol (aggravé), c'est aussi un crime contre l'humanité.

Le sens profond de la circoncision

20 juin 2019, 23h08, Michel Hervé Bertaux-Navoiseau

La circoncision remonte à l'antiquité égyptienne où existaient polygamie (présente chez les Juifs jusqu'au XIVème siècle) et harems. Les gardiens des harems (eunuques) étaient totalement évirés. La circoncision était une menace envers les garçons des vieilles épouses des pères de ne pas convoiter ses jeunes femmes sous peine de subir le même sort. Claude Birman, dans sa conférence sur le même sujet, affirme que la syllabe supplément au nom d'Abram renvoie au Dieu Amon. Il adopte ainsi la thèse de Messod et Roger Sabbah que les Hébreux étaient les disciples du pharaon Akhenaton, nommé Abraham par la Genèse. Comme Abram avait renié le Dieu Amon, lorsque Adonaï, l'Éternel de Genèse 17, prit le pouvoir, il força Abram a réintroduire le dieu Amon et la circoncision qu'il avait abolie en Genèse 15.

La circoncision jusqu'à TAHITI

28 juillet 2019, 15h26, FRED

A Tahiti, l'insulte la plus courante est "TAHIORO" qui veut dire INCIRCONCIS (impur), en Tahitien. On retrouve la racine "TAHOR" qui veut dire PUR en hébreu. De plus le prépuce se dit "ORLA" comme OURLET (longueur en trop). Surprenant, non ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La circoncision

    (6min)

  • Donner un nom

    (2min)

  • Autres cérémonies

    (2min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 28 janvier 2013
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier