Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

''Juifs et musulmans'' au musée de l'Immigration

Histoire d'une longue séparation (30 min)

Nathalie Cohen - écrivaine, Karima Dirèche - historienne, directrice de recherche au CNRS, Mathias Dreyfuss - historien
  • 1830-1914: de la dhimma à Crémieux

    Un sacrifice du statut personnel (7min)

  • 1914-1945: le creusement d'un fossé ?

    Nationalismes et traumatismes (8min)

  • 1945-1967: l'exode des Juifs

    Obsessions de l'État français (7min)

  • 1967 et après: éloignement et oubli

    Israël, Palestine, France (4min)

  • Les tandems judéo-musulmans

    Dynamisme de l'entre-deux-guerres (4min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Nathalie Cohen - écrivaine

Nathalie Cohen est enseignante d'histoire et écrivaine.

Karima Dirèche - historienne, directrice de recherche au CNRS

Karima Dirèche est historienne, spécialiste de l'histoire contemporaine du Maghreb, directrice de Recherche sur le Maghreb contemporain.

Mathias Dreyfuss - historien

Mathias Dreyfuss est docteur en histoire et civilisations de l'École des hautes études en sciences sociales. Il est délégué adjoint à la DILCRA (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme). Mathias Dreyfuss a été responsable éducatif au Musée d'art et d'histoire du judaïsme et au Musée national de l'histoire de l'immigration.

Bibliographies des conférenciers

Karima Dirèche Slimani

Histoire de l'émigration en France au XXème siècle , (L'Harmattan, 1997)   Acheter

Karima Dirèche Slimani ; Fabienne Le Houerou

Les comoriens à Marseille , (Autrement , 2008)   Acheter

Mathias Dreyfuss

Aux sources juives de l'histoire de France, (CNRS, 2021)   Acheter

Nathalie Cohen

Modus operandi , (Denoel, 2019)   Acheter

Une étrange rencontre, (Cerf, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Abdelwahab Meddeb et Benjamin Stora

Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, (Albin Michel, 2013)   Acheter

Pierre-Jean Le Foll-Luciani

Les juifs algériens anticolonialistes : étude biographique (entre-deux-guerres – 1965), thèse sous la direction de Vincent Joly, (Université de Rennes II, 2013)   | Emprunter

Ethan Katz

Juifs et musulmans en France, Le poids de la fraternité, (Belin, 2018)   Acheter

Benjamin Stora, Karima Dirèche, Mathias Dreyfuss (dir.)

Juifs et Musulmans de la France coloniale à nos jours, Catalogue de l'exposition, (Seuil, 2022)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

"Haine viscérale"

27 mai 2022, 14h49, MPill

Vous parlez de haine viscérale et de peur mutuelle actuellement en France entre juifs et musulmans. Pourtant ce ne sont pas les musulmans qui ont dû quitter les écoles et collèges publiques. Pas les musulmans qui ont dû quitter leurs villes et leurs quartiers. Pas des musulmans qui ont été assassinés par des juifs mais l'inverse, dont les derniers récemment, le jeune Jérémy Cohen attaqué par une bande et mort sous un tramway à Bobigny et René Hadjaj, défenestré à l'âge de 90 ans à Lyon, par un voisin. La peur est donc très justifiée d'un côté. Et de haine, du côté juif, je n'en entends pas. Jamais de Mort aux musulmans ! Même après les assassinats abominables, génocidaires de Mireille Knoll et de Sarah Halimi. Tandis que Mort aux juifs a été hurlé à Sarcelles dans les émeutes anti-juives de 2014, ou dans la marche contre l'islamophobie. Enfin les juifs sont les seuls à subir année après année le maximum d'agressions et les plus violentes, alors que leur nombre ne cesse de décroître. Donc votre projet d'exposition est très louable, mais masquer la réalité de la situation n'aidera pas à la faire comprendre au jeune public que vous visez ni à la régler. Ils croiront, comme la collégienne de Sarcelles du documentaire de V. Mréjen qui clôt l'exposition, qu'il n'y a pas de juifs dans son collège parce qu'ils ne veulent pas se mélanger et que c'est pour cela qu'ils s'entourent de beaucoup de barrières de sécurité pendant leur fête.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
''Juifs et musulmans'' au musée de l'Immigration

Histoire d'une longue séparation

13 mai 2022
(30 min)
Nathalie Cohen - écrivaine
Karima Dirèche - historienne, directrice de recherche au CNRS
Mathias Dreyfuss - historien
  • 1/5
    1830-1914: de la dhimma à Crémieux
    (7min)

    Un sacrifice du statut personnel

  • 2/5
    1914-1945: le creusement d'un fossé ?
    (8min)

    Nationalismes et traumatismes

  • 3/5
    1945-1967: l'exode des Juifs
    (7min)

    Obsessions de l'État français

  • 4/5
    1967 et après: éloignement et oubli
    (4min)

    Israël, Palestine, France

  • 5/5
    Les tandems judéo-musulmans
    (4min)

    Dynamisme de l'entre-deux-guerres

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Focus
Juifs en terre d’islam
Le statut de dhimmi
Omar, calife de 634 à 644 est le premier à affronter des colonies importantes de chrétiens et de juifs à qui il décide d’accorder son hospitalité et sa protection. Cette d... Lire la suite
n°2 - Focus
La naturalisation des juifs d’Algérie
Le Sénatus-consulte de 1865
Le Sénatus-consulte de 1865 laisse le "libre choix de la citoyenneté française aux algériens tout en leur assurant sans condition les droits civils des français". Ce texte, c... Lire la suite
n°3 - Focus
Du statut d’indigène à la citoyenneté française
Le décret Crémieux ou la naturalisation des juifs d’Algérie
Considéré comme l'une des premières grandes mesures de la IIIème République, le décret Crémieux accorde la citoyenneté française aux 37 000 juifs d’Algérie. Sa paternit... Lire la suite
n°4 - Focus
Edouard Drumont (1844-1917) et La France Juive
Le porte-drapeau de la France catholique et nationaliste
Tour à tour écrivain, journaliste, puis homme politique, Edouard Drumont fut un des plus virulents leaders antisémites, durant l’Affaire Dreyfus. Son livre, La France Juive re... Lire la suite
n°5 - Focus
5 août 1934
Le pogrom de Constantine
Né d’une échauffourée banale entre un juif et un petit groupe de musulmans, le massacre de Constantine cause la mort de 28 juifs et instaure l’état d’urgence dans les com... Lire la suite
n°6 - Biographie
Raymond Leyris (1912-1961)
Cheikh Raymond, assassiné par le FLN
Raymond Leyris a incarné l’entente judéo-musulmane à Constantine, grâce à sa pratique virtuose du malouf, musique andalouse. Né de père juif et adopté par une famille ju... Lire la suite
n°7 - Focus
Le conflit israélo-arabe
La guerre des Six-Jours (5 juin-10 juin 1948)
La crise de 1967 transforme considérablement le statu quo territorial antérieur. En six jours, les troupes israéliennes s'emparent du Sinaï jusqu’au canal de Suez, de la part... Lire la suite
n°8 - Focus
La conférence de presse de novembre 1967
De Gaulle et Israël
Dressant un vaste panorama de l'histoire des juifs qu'il présente comme "un peuple d'élite sûr de lui et dominateur", de Gaulle épouse la cause arabe en considérant comme une ... Lire la suite
Les Conférenciers
N
Nathalie Cohen - écrivaine

Nathalie Cohen est enseignante d'histoire et écrivaine.

Voir la bio complète
K
Karima Dirèche - historienne, directrice de recherche au CNRS

Karima Dirèche est historienne, spécialiste de l'histoire contemporaine du . . . Voir la bio complète

Mathias Dreyfuss - historien

Mathias Dreyfuss est docteur en histoire et civilisations de l'École des hautes . . . Voir la bio complète

Bibliographie sur le sujet
Abdelwahab Meddeb et Benjamin Stora
Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, (Albin Michel, 2013)   Acheter
Pierre-Jean Le Foll-Luciani
Les juifs algériens anticolonialistes : étude biographique (entre-deux-guerres – 1965), thèse sous la direction de Vincent Joly, (Université de Rennes II, 2013)   | Emprunter
Sur la toile

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
"Haine viscérale"
le 27/05/2022, 14:49
Vous parlez de haine viscérale et de peur mutuelle actuellement en France entre juifs et musulmans. Pourtant ce ne sont pas les musulmans qui ont dû quitter les écoles et collèges publiques. Pas les musulmans qui ont dû quitter leurs villes et leurs quartiers. Pas des musulmans qui ont été assassinés par des juifs mais l'inverse, dont les derniers récemment, le jeune Jérémy Cohen attaqué par une bande et mort sous un tramway à Bobigny et René Hadjaj, défenestré à l'âge de 90 ans à Lyon, par un voisin. La peur est donc très justifiée d'un côté. Et de haine, du côté juif, je n'en entends pas. Jamais de Mort aux musulmans ! Même après les assassinats abominables, génocidaires de Mireille Knoll et de Sarah Halimi. Tandis que Mort aux juifs a été hurlé à Sarcelles dans les émeutes anti-juives de 2014, ou dans la marche contre l'islamophobie. Enfin les juifs sont les seuls à subir année après année le maximum d'agressions et les plus violentes, alors que leur nombre ne cesse de décroître. Donc votre projet d'exposition est très louable, mais masquer la réalité de la situation n'aidera pas à la faire comprendre au jeune public que vous visez ni à la régler. Ils croiront, comme la collégienne de Sarcelles du documentaire de V. Mréjen qui clôt l'exposition, qu'il n'y a pas de juifs dans son collège parce qu'ils ne veulent pas se mélanger et que c'est pour cela qu'ils s'entourent de beaucoup de barrières de sécurité pendant leur fête.