Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Nuances d'un consensus

Vaccin: que dit la hala'ha? (17 min)

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive, Ruben Honigmann - journaliste
  • Les vaccins, une "grâce de Dieu"

    Nuances d'un consensus (7min)

  • L'orthodoxie divisée

    Le rabbi plutôt que les médecins (4min)

  • Médecines parallèles et naturopathie

    L'orthodoxie, moderne malgré elle (6min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques. Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan. Chef du départemement du développement professionnel et maître de conférence au collège académique Herzog de Jérusalem, directeur du programme Maarava-Amiel pour la formation de cadres rabbiniques pour les communautés sépharades de diaspora, il a piloté et rédigé les programmes Zayit pour les écoles juives de France.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est journaliste et directeur éditorial d'Akadem.

Bibliographies des conférenciers

Mikhaël Benadmon

Pourquoi Israel? Les tentations territoriales, (Lichma, 2016)   Acheter

Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)  

Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Amin Gémayel

L'hygiène et la médecine à travers la Bible, (Guthner, 1932)   | Emprunter

Jules Askenasi

Contribution des Juifs à la fondation des écoles de médecine en France au moyen-âge, (Lipshutz, 1937)   | Emprunter

Claude Bruaire

Une éthique de la médecine , De la responsabilité médicale à l'obligation morale , (Fayard , 1989)   Acheter

René Frydman

Dieu, la médecine et l'embryon, (Ed. Odile Jacob, 1997)   Acheter

Bruno Halioua

La Médecine au temps des Hébreux, (Liana Levi, 2008)   Acheter

Éric Mondielli

L'essentiel de la Bioéthique et du Droit de la biomédecine, (Gualino Editeur, 2008)   Acheter

Yvan Brohard, Jean-Francois Leblond

Une histoire des médecines populaires : herbes, magie, prières , Préface D'Axel Kahn, (La Martiniere, 2013)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 14 décembre 2020
Commentaires ( 3 )

Question...

25 décembre 2020, 09h18, Léa Ghidalia-Schwartz

"Au delà de l'aspect sanitaire et économique, le virus a aussi un fort impact sur notre vie sociale. Il redessine les contours de nos relations humaines. Il amplifie les tensions latentes et révèle des divergences de vision du monde." Bref, il relance intensément la vie de l'esprit chez chaque citoyen dans une époque menacée d'un renouveau totalitaire assisté par les nouvelles technologies, d'un phénomène de déshumanisation et de risques écologiques mettant en jeu la pérennité de la vie humaine sur terre. Le virus serait-il plus en train de nous sauver que de nous tuer ?

Kol Akavod

31 décembre 2020, 08h39, Freddo

Il etait important d'ecoute le point de vu du monde orthodoxe face au sionisme religieux et pas mieux place que Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie et de pensee juive qui nous donne un horizon et eventail de differentes pensees. Merci a Akadem pour cet interview !

vaccin et bon sens

20 décembre 2021, 15h21, Gerard Abitbol

Merci Rav Benadmon de ces réponses intéressantes et structurées. C'est un plaisir sans cesse renouvelé d'entendre vos commentaires érudits.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Nuances d'un consensus

Vaccin: que dit la hala'ha?

14 décembre 2020
(17 min)
Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive
Ruben Honigmann - journaliste
  • 1/3
    Les vaccins, une "grâce de Dieu"
    (7min)

    Nuances d'un consensus

  • 2/3
    L'orthodoxie divisée
    (4min)

    Le rabbi plutôt que les médecins

  • 3/3
    Médecines parallèles et naturopathie
    (6min)

    L'orthodoxie, moderne malgré elle

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
Sauver son prochain
Corps perdu
Les sages lisent le commandement de restitution des objets perdus à plusieurs niveaux. Au-delà des simples objets, ils en déduisent l'obligation de secourir son prochain, pour l... Lire la suite
Les Conférenciers
Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et . . . Voir la bio complète

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est journaliste et directeur éditorial d'Akadem.

Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Amin Gémayel
L'hygiène et la médecine à travers la Bible, (Guthner, 1932)   | Emprunter
Jules Askenasi
Contribution des Juifs à la fondation des écoles de médecine en France au moyen-âge, (Lipshutz, 1937)   | Emprunter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

3 Commentaires
Question...
le 25/12/2020, 09:18
"Au delà de l'aspect sanitaire et économique, le virus a aussi un fort impact sur notre vie sociale. Il redessine les contours de nos relations humaines. Il amplifie les tensions latentes et révèle des divergences de vision du monde." Bref, il relance intensément la vie de l'esprit chez chaque citoyen dans une époque menacée d'un renouveau totalitaire assisté par les nouvelles technologies, d'un phénomène de déshumanisation et de risques écologiques mettant en jeu la pérennité de la vie humaine sur terre. Le virus serait-il plus en train de nous sauver que de nous tuer ?
Kol Akavod
le 31/12/2020, 08:39
Il etait important d'ecoute le point de vu du monde orthodoxe face au sionisme religieux et pas mieux place que Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie et de pensee juive qui nous donne un horizon et eventail de differentes pensees. Merci a Akadem pour cet interview !