Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Inceste

La parole profanée (19 min)

Françoise Atlan - psychanalyste, Ruben Honigmann - journaliste
  • Une société sans père

    Une parole qui ne s'adresse à personne (6min)

  • La mort du sujet

    Distinguer l'intime du public (4min)

  • "Le fils de mon père"

    L'inceste des filles de Lot (3min)

  • La confusion d'Amalek

    Rétablir de la différenciation (6min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est directeur éditorial d'Akadem.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 18 février 2021
Commentaire ( 1 )

Inceste.

25 février 2021, 16h24, Collet Gérard

Si je puis me permettre ... Ce qui tue -au sens propre - la personnalité de la personne violée, c'est d'avoir été traitée et ravalée au rang d'objet. Alors que dire de l'inceste ? Un enfant n'a pas de propre personnalité, faite et suffisamment solide. Il se dit qu'après 15 ans, il serait autonome; bon ! De plus, très jeune, bien avant, il devient une petite bombe hormonale. Hélas, chez lui - comme chez l'essentiel des adultes - jouissance et amour se confondent. Particulièrement. Il est à merci ! Dans ces conditions, parler de consentement de l'enfant c'est juste avouer cyniquement sa propre barbarie, sa propre involution. Car l'espèce des hominidés est incestueuse par essence. Toute chair, fait chair pour la chair. Mais il parait que nous avons une âme exigeant, de notre part, de passer de la jouissance au désir. Le premier humain est né le jour où un homme s'est souvenu que cet enfant était la sienne, ...la vit...et s'est abstenu ! Les deux premiers sujets - un père, son enfant - venaient d'affleurer à la surface de notre planète. Soit une vraie naissance. C'est bien l'interdit de l'inceste qui fonde toute humanité. Sans lui nous ne saurions même pas lire une loi.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Inceste

La parole profanée

18 février 2021
(19 min)
Françoise Atlan - psychanalyste
Ruben Honigmann - journaliste
  • 1/4
    Une société sans père
    (6min)

    Une parole qui ne s'adresse à personne

  • 2/4
    La mort du sujet
    (4min)

    Distinguer l'intime du public

  • 3/4
    "Le fils de mon père"
    (3min)

    L'inceste des filles de Lot

  • 4/4
    La confusion d'Amalek
    (6min)

    Rétablir de la différenciation

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
Contraint et forcé
Le cas du viol
L’homme n’est que très rarement exonéré de sa responsabilité pour les actes qu’il commet.C’est cependant le cas lorsqu’il est contraint sous la menace d’effectuer u... Lire la suite
n°2 - Citation
La source d'un interdit
Transporter à Chabat
Il est interdit de transporter un objet s’il transite d’un domaine à un autre le jour du Chabat. C’est le trente neuvième et ultime ouvrage interdit. Les Tossafistes y déc... Lire la suite
n°3 - Citation
L’inceste du désespoir
Les filles de Lot
La Bible nous raconte comment les deux filles de Lot, neveu d’Abraham, couchèrent avec leur père, se croyant seules au monde après la destruction de Sodome.... Lire la suite
Les Conférenciers
Françoise Atlan - psychanalyste
Françoise Atlan est psychanalyste. Voir la bio complète
Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est directeur éditorial d'Akadem.

Voir la bio complète

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Inceste.
le 25/02/2021, 16:24
Si je puis me permettre ... Ce qui tue -au sens propre - la personnalité de la personne violée, c'est d'avoir été traitée et ravalée au rang d'objet. Alors que dire de l'inceste ? Un enfant n'a pas de propre personnalité, faite et suffisamment solide. Il se dit qu'après 15 ans, il serait autonome; bon ! De plus, très jeune, bien avant, il devient une petite bombe hormonale. Hélas, chez lui - comme chez l'essentiel des adultes - jouissance et amour se confondent. Particulièrement. Il est à merci ! Dans ces conditions, parler de consentement de l'enfant c'est juste avouer cyniquement sa propre barbarie, sa propre involution. Car l'espèce des hominidés est incestueuse par essence. Toute chair, fait chair pour la chair. Mais il parait que nous avons une âme exigeant, de notre part, de passer de la jouissance au désir. Le premier humain est né le jour où un homme s'est souvenu que cet enfant était la sienne, ...la vit...et s'est abstenu ! Les deux premiers sujets - un père, son enfant - venaient d'affleurer à la surface de notre planète. Soit une vraie naissance. C'est bien l'interdit de l'inceste qui fonde toute humanité. Sans lui nous ne saurions même pas lire une loi.