Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Sauver le désir

Harcèlement: la guerre des sexes (10 min)

Françoise Atlan - psychanalyste, Ruben Honigmann - journaliste
  • Vers la guerre des sexes

    L'égalité n'est pas l'identité (5min)

  • Le mélange privé-public

    Sauver la poésie du désir (5min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 30 octobre 2017
Commentaires ( 9 )

Merci

2 novembre 2017, 13h59, albert o

Intéressant comme point de vue merci encore.

Les féministes réponsables de la guerre des sexes - où va -t-on ?

2 novembre 2017, 15h14, Ema516

Triste est de constater que Akadem nous fournit encore une parole de femme asservie, cachant ses cheveux afin de ne pas exciter son interlocuteur. Triste est de constater que cette Françoise Atlan ne se base sur aucun chiffre et se réfugie derrière les stéréotypes de manière "féminine". Alors les féministes seraient responsables de la guerre des sexes ? Guerre qui ne tue que les femmes... 3 femmes tuées par jour sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints, 230 viols quotidiens et ceci uniquement en France. Les femmes sont économiquement la population la plus vulnérable puisque l'écart des salaires pour les employés est de 10% en faveur des hommes et pour les cadres de 27%. On ne tolère toujours pas que les femmes s'en sortent seules alors qu'elles sont souvent le pilier de la famille monoparentale (82% des familles monoparentales) même si elles ont fait plus d'étude. Qui fait la guerre à l'autre depuis des siècles ? On est loin encore d'une égalité économique et sociale. Qui parle d'identité quand on parle de survie ? Quand à la HALAHA elle est faite uniquement pour le désir des hommes et creuse l'asservissement des femmes. Qu'elle est la femme qui aime être exclue de la communauté car elle a ses règles ? Quelle femme souhaite se retrouver sans spiritualité obligée de se cacher derrière une merhitsa ? Quelle femme rêve de servir son mari au fourneau, en élevant les enfants pour qu'il puisse aller seul entre hommes à la synagogue loin des corvées liées au ménage ? J'imagine ce que Madame Atlan pense d'un homme repassant du linge... Activité Féminine ? Quand à la poésie des rapports hommes femmes, existe t -elle quand les hommes humilient les femmes en les privant d'étudier la Torah ? Il semblerait que pour cette dame la poésie serait que l'homme dispose de la femme et que la femme baissant les yeux n'ait d'autre solution que de consentir... CF Les Shtizel. Parce que le viol c'est de la poésie ? Et que de ne rien dire permettrait de paraître plus féminine ? La parole permet à la justice de passer, la parole est la vie. J'ai de la compassion pour les femmes violées. Quand elles parlent elles ne sont déjà plus des victimes...

כול הכבוד

3 novembre 2017, 17h12, Heilik

... Toujours autant de plaisir à écouter Francoise Atlan... De ce sujet si délicat... Elle ose aller à contre courant... Pour nous inviter à réfléchir sur les sens des mots... Interpellation... Qui nous pousse à redefinir ce qui semble défini... Un grand merci pour ce voyage dans le monde des חידושים.

Passionnant !

5 novembre 2017, 22h39, Scorpion.

Merci à Françoise Atlan dont le propos est clair et original. À l'inverse du message polémique ci dessus qui ressasse ce qu'on entend déjà à longueur de journée. Jaurais aime qu'on laisse à Madame Atlan plus de temps pour développer.

Fine analyse

8 novembre 2017, 06h11, Régine

Bravo Francoise pour ce riche exposé !

Ema516 : Que de mauvaise foi !

9 novembre 2017, 19h26, Gilmig

Mettez des lunettes "Ema" et vous verrez que chacun peut voir qu'elle a de longs cheveux qui dépassent : on est loin de la "posture" musulmane !

Les différences hommes/femmes

12 novembre 2017, 15h35, Miryam

Merci à Françoise Atlan d’élever le débat autour de la relation homme/femme. Il y a tant de malentendus et d'ignorances sur ce sujet qui font le lit de la mauvaise foi (d'où la réflexion de l'apparence de Mme Atlan... ) Beaucoup d'ignorances surtout Françoise Atlan a raison de souligner l'hypocrisie générale qui superpose égalité et identité. C'est bien en travaillant les différences hommes/femmes que, de cette clarté, naîtra l'équilibre véritable dans le respect réciproque.

Votre vraie parole de femme, ... Merci

14 décembre 2017, 22h26, Robert Klein

C'est un soulagement de vous entendre... Dans ce tumulte médiatique, permanent - Je partage votre réflexion et j'aurais plaisir a vous entendre encore sur ce sujet - Merci F. Atlan.

Merci encore

18 juin 2018, 15h13, albert o

Bonjour toujours autant de plaisir à écouter Madame Atlan sur les propos qu'elle tient d'agissant des relations homme femme... pour répondre à Emma je dirais que dans le monde juif il est bien évident que les femmes ont plus de pouvoir que les hommes et une femme juive qui se dit féministe il me semble qu'elle manque d'ambition elle est essentiellement plus que Être dans le service d'un homme. je pense que les propos de Madame attelant vont dans ce sens et je rappelle le position de la femme juive dans un foyer c'est au moins être le phare de sa famille la tour de contrôle si ce n'est plus merci madame Atlan pour votre commentaire j'espère que nous aurons encore l'occasion de vous entendre merci encore.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Harcèlement: la guerre des sexes

10 min

Françoise Atlan - psychanalyste, Ruben Honigmann - journaliste

Commentaires ( 9 )

Merci

2 novembre 2017, 13h59, albert o

Intéressant comme point de vue merci encore.

Les féministes réponsables de la guerre des sexes - où va -t-on ?

2 novembre 2017, 15h14, Ema516

Triste est de constater que Akadem nous fournit encore une parole de femme asservie, cachant ses cheveux afin de ne pas exciter son interlocuteur. Triste est de constater que cette Françoise Atlan ne se base sur aucun chiffre et se réfugie derrière les stéréotypes de manière "féminine". Alors les féministes seraient responsables de la guerre des sexes ? Guerre qui ne tue que les femmes... 3 femmes tuées par jour sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints, 230 viols quotidiens et ceci uniquement en France. Les femmes sont économiquement la population la plus vulnérable puisque l'écart des salaires pour les employés est de 10% en faveur des hommes et pour les cadres de 27%. On ne tolère toujours pas que les femmes s'en sortent seules alors qu'elles sont souvent le pilier de la famille monoparentale (82% des familles monoparentales) même si elles ont fait plus d'étude. Qui fait la guerre à l'autre depuis des siècles ? On est loin encore d'une égalité économique et sociale. Qui parle d'identité quand on parle de survie ? Quand à la HALAHA elle est faite uniquement pour le désir des hommes et creuse l'asservissement des femmes. Qu'elle est la femme qui aime être exclue de la communauté car elle a ses règles ? Quelle femme souhaite se retrouver sans spiritualité obligée de se cacher derrière une merhitsa ? Quelle femme rêve de servir son mari au fourneau, en élevant les enfants pour qu'il puisse aller seul entre hommes à la synagogue loin des corvées liées au ménage ? J'imagine ce que Madame Atlan pense d'un homme repassant du linge... Activité Féminine ? Quand à la poésie des rapports hommes femmes, existe t -elle quand les hommes humilient les femmes en les privant d'étudier la Torah ? Il semblerait que pour cette dame la poésie serait que l'homme dispose de la femme et que la femme baissant les yeux n'ait d'autre solution que de consentir... CF Les Shtizel. Parce que le viol c'est de la poésie ? Et que de ne rien dire permettrait de paraître plus féminine ? La parole permet à la justice de passer, la parole est la vie. J'ai de la compassion pour les femmes violées. Quand elles parlent elles ne sont déjà plus des victimes...

כול הכבוד

3 novembre 2017, 17h12, Heilik

... Toujours autant de plaisir à écouter Francoise Atlan... De ce sujet si délicat... Elle ose aller à contre courant... Pour nous inviter à réfléchir sur les sens des mots... Interpellation... Qui nous pousse à redefinir ce qui semble défini... Un grand merci pour ce voyage dans le monde des חידושים.

Passionnant !

5 novembre 2017, 22h39, Scorpion.

Merci à Françoise Atlan dont le propos est clair et original. À l'inverse du message polémique ci dessus qui ressasse ce qu'on entend déjà à longueur de journée. Jaurais aime qu'on laisse à Madame Atlan plus de temps pour développer.

Fine analyse

8 novembre 2017, 06h11, Régine

Bravo Francoise pour ce riche exposé !

Ema516 : Que de mauvaise foi !

9 novembre 2017, 19h26, Gilmig

Mettez des lunettes "Ema" et vous verrez que chacun peut voir qu'elle a de longs cheveux qui dépassent : on est loin de la "posture" musulmane !

Les différences hommes/femmes

12 novembre 2017, 15h35, Miryam

Merci à Françoise Atlan d’élever le débat autour de la relation homme/femme. Il y a tant de malentendus et d'ignorances sur ce sujet qui font le lit de la mauvaise foi (d'où la réflexion de l'apparence de Mme Atlan... ) Beaucoup d'ignorances surtout Françoise Atlan a raison de souligner l'hypocrisie générale qui superpose égalité et identité. C'est bien en travaillant les différences hommes/femmes que, de cette clarté, naîtra l'équilibre véritable dans le respect réciproque.

Votre vraie parole de femme, ... Merci

14 décembre 2017, 22h26, Robert Klein

C'est un soulagement de vous entendre... Dans ce tumulte médiatique, permanent - Je partage votre réflexion et j'aurais plaisir a vous entendre encore sur ce sujet - Merci F. Atlan.

Merci encore

18 juin 2018, 15h13, albert o

Bonjour toujours autant de plaisir à écouter Madame Atlan sur les propos qu'elle tient d'agissant des relations homme femme... pour répondre à Emma je dirais que dans le monde juif il est bien évident que les femmes ont plus de pouvoir que les hommes et une femme juive qui se dit féministe il me semble qu'elle manque d'ambition elle est essentiellement plus que Être dans le service d'un homme. je pense que les propos de Madame attelant vont dans ce sens et je rappelle le position de la femme juive dans un foyer c'est au moins être le phare de sa famille la tour de contrôle si ce n'est plus merci madame Atlan pour votre commentaire j'espère que nous aurons encore l'occasion de vous entendre merci encore.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Vers la guerre des sexes

    L'égalité n'est pas l'identité (5min)

  • Le mélange privé-public

    Sauver la poésie du désir (5min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 30 octobre 2017
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers