Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Vœux de Roch Hachana

Les juifs sont le baromètre de la société (30 min)

Antoine Mercier - Journaliste, Joël Mergui - président du Consistoire central
  • Situation des juifs de France

    Les juifs, baromètres de la société (6min)

  • Consistoire et autres sensibilités

    Ne pas disperser la parole juive (8min)

  • Une institution trop orthodoxe?

    Agounot et conversions (6min)

  • Cimetières juifs en Algérie

    Sauver les tombes en péril (4min)

  • Maladies génétiques juives

    L'appel d'Arnold Munnich (6min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Joël Mergui - président du Consistoire central

Joël Mergui, dermatologue de profession, a été président du Consistoire de Paris et est Président du Consistoire Central depuis 2008.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 27 septembre 2016
Commentaires ( 3 )

Complaisance ?

29 septembre 2016, 16h38, ME

Nous avons l'habitude de voir Antoine Mercier plus incisif dans ses questions. Il semble qu'avec Joel Mergui, il ait quelque peu affaibli ses propos. A sa decharge, la duree de l'interview. Mais pourquoi, pour des sujets si importants pour la vie juive ne pas prevoir d'aller plus à fond et donc de prendre le temps necessaire pour obtenir toutes les explications ? Pourquoi ne pas offrir votre antenne deux ou trois fois par an a M. Mergui pour aller avec lui dans le detail des sujets. A rester dans les generalites on risque souvent d'en rester aux voeux pieux. Conversions : Qui enseigne aux candidats convertis ? Pourquoi contraindre ces candidats à prendre des cours particuliers ? A quel tarif ? Aupres de quels professeurs ? Les candidats se convertissent souvent pour epouser un juif, souvent lui-meme eloigné des mitsvot, pourquoi ne pas proposer au couple potentiel le meme enseignement ? Les questions ne sont pas exhaustives. Autres obediences : En dehors du respect mutuel qui est la moindre des choses, ne peuut-on demander au Consistoire un rapprochement ou au moions une harmonisation entre responsables halakhiques consistoriaux et les autres sensibilites, sur quelques sujets essentiels pour la vie juive : mariages, conversions, place de la femme dans les synagogues ? Merci.

Entretient intéressant mais avec quelques inexactitudes

7 octobre 2016, 00h09, Yehouda

Joël Mergui est un passionné ça ne fait aucun doute et son engagement est une chose très positive qui mérite le respect. Toutefois, il y a quelques inexactitudes dans son discours, inexactitudes qui sont inhérentes à l'orthodoxie et qui doivent être mises en évidence. 1/ Lorsque Joël Mergui dit que le consistoire rassemble tous ceux qui respectent la halakha il ne donne pas la définition de cette dernière. Or, par exemple, la halakha est qu'une femme peut rendre quitte les hommes de la lecture de la meguilat Esther, mais l'habitude est que seul les hommes la lisent. Il y a donc ici confusion entre halakha et habitude, confusion qui est faite en permanence par le courant orthodoxe. 2/ Pour ce qui est de la conversion au judaïsme, la halakha dit que le candidat doit accepter le "joug des mitsvot", or cette expression est sujette à interprétation. Si le courant orthodoxe décide d'interpréter cet acceptation par une pratique soutenue de l'intégralité des mitsvot avant de passer au mikvé, c'est son droit, mais il ne s'agit pas ici de "la halakha" mais d'une interprétation spécifique de la halakha. Il y a donc ici confusion entre la halakha et l'interprétation orthodoxe de la halakha, confusion qui est également faite en permanence dans l'orthodoxie. Joël Mergui a le mérite de dire sans ambiguïté que le consistoire est l'institution du "judaïsme orthodoxe" et pas du "judaïsme tout court" bien que tout de suite après nous assistons à cette confusion entre "orthodoxe" et "respect de la halakha", comme si la halakha était nécessairement définie par son interprétation orthodoxe ce qui est tout à fait inexact. Je remercie malgré tout Joël Mergui pour son engagement et son dévouement pour la communauté juive de France et je lui souhaite toute la réussite dans son entreprise pour l'année 5777.

Communauté "Orly - Choisy le roi - Thiais", Rav Meïr AFRIAT

9 octobre 2016, 04h44, Josué

Chalom aleikhem Rav, Quelques uns de nos membres sont allés au Consistoire (3 fois on me l'a dit) pour un litige qui actuellement bouleverse notre communauté. Pourquoi ne viendriez vous pas nous voir pour clarifier une situation qui nous empoisonne ? C'est mon vœu le plus cher en cette avant-veille de Kippour. Respectueusement. Yéochoua ben Yossef Banner.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Les juifs sont le baromètre de la société

30 min

Antoine Mercier - Journaliste, Joël Mergui - président du Consistoire central

Commentaires ( 3 )

Complaisance ?

29 septembre 2016, 16h38, ME

Nous avons l'habitude de voir Antoine Mercier plus incisif dans ses questions. Il semble qu'avec Joel Mergui, il ait quelque peu affaibli ses propos. A sa decharge, la duree de l'interview. Mais pourquoi, pour des sujets si importants pour la vie juive ne pas prevoir d'aller plus à fond et donc de prendre le temps necessaire pour obtenir toutes les explications ? Pourquoi ne pas offrir votre antenne deux ou trois fois par an a M. Mergui pour aller avec lui dans le detail des sujets. A rester dans les generalites on risque souvent d'en rester aux voeux pieux. Conversions : Qui enseigne aux candidats convertis ? Pourquoi contraindre ces candidats à prendre des cours particuliers ? A quel tarif ? Aupres de quels professeurs ? Les candidats se convertissent souvent pour epouser un juif, souvent lui-meme eloigné des mitsvot, pourquoi ne pas proposer au couple potentiel le meme enseignement ? Les questions ne sont pas exhaustives. Autres obediences : En dehors du respect mutuel qui est la moindre des choses, ne peuut-on demander au Consistoire un rapprochement ou au moions une harmonisation entre responsables halakhiques consistoriaux et les autres sensibilites, sur quelques sujets essentiels pour la vie juive : mariages, conversions, place de la femme dans les synagogues ? Merci.

Entretient intéressant mais avec quelques inexactitudes

7 octobre 2016, 00h09, Yehouda

Joël Mergui est un passionné ça ne fait aucun doute et son engagement est une chose très positive qui mérite le respect. Toutefois, il y a quelques inexactitudes dans son discours, inexactitudes qui sont inhérentes à l'orthodoxie et qui doivent être mises en évidence. 1/ Lorsque Joël Mergui dit que le consistoire rassemble tous ceux qui respectent la halakha il ne donne pas la définition de cette dernière. Or, par exemple, la halakha est qu'une femme peut rendre quitte les hommes de la lecture de la meguilat Esther, mais l'habitude est que seul les hommes la lisent. Il y a donc ici confusion entre halakha et habitude, confusion qui est faite en permanence par le courant orthodoxe. 2/ Pour ce qui est de la conversion au judaïsme, la halakha dit que le candidat doit accepter le "joug des mitsvot", or cette expression est sujette à interprétation. Si le courant orthodoxe décide d'interpréter cet acceptation par une pratique soutenue de l'intégralité des mitsvot avant de passer au mikvé, c'est son droit, mais il ne s'agit pas ici de "la halakha" mais d'une interprétation spécifique de la halakha. Il y a donc ici confusion entre la halakha et l'interprétation orthodoxe de la halakha, confusion qui est également faite en permanence dans l'orthodoxie. Joël Mergui a le mérite de dire sans ambiguïté que le consistoire est l'institution du "judaïsme orthodoxe" et pas du "judaïsme tout court" bien que tout de suite après nous assistons à cette confusion entre "orthodoxe" et "respect de la halakha", comme si la halakha était nécessairement définie par son interprétation orthodoxe ce qui est tout à fait inexact. Je remercie malgré tout Joël Mergui pour son engagement et son dévouement pour la communauté juive de France et je lui souhaite toute la réussite dans son entreprise pour l'année 5777.

Communauté "Orly - Choisy le roi - Thiais", Rav Meïr AFRIAT

9 octobre 2016, 04h44, Josué

Chalom aleikhem Rav, Quelques uns de nos membres sont allés au Consistoire (3 fois on me l'a dit) pour un litige qui actuellement bouleverse notre communauté. Pourquoi ne viendriez vous pas nous voir pour clarifier une situation qui nous empoisonne ? C'est mon vœu le plus cher en cette avant-veille de Kippour. Respectueusement. Yéochoua ben Yossef Banner.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Situation des juifs de France

    Les juifs, baromètres de la société (6min)

  • Consistoire et autres sensibilités

    Ne pas disperser la parole juive (8min)

  • Une institution trop orthodoxe?

    Agounot et conversions (6min)

  • Cimetières juifs en Algérie

    Sauver les tombes en péril (4min)

  • Maladies génétiques juives

    L'appel d'Arnold Munnich (6min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 27 septembre 2016
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Joël Mergui - président du Consistoire central

Joël Mergui, dermatologue de profession, a été président du Consistoire de Paris et est Président du Consistoire Central depuis 2008.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers