Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Une ordalie inversée

Soupçon et jalousie: la femme Sota (60 min)

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti
  • La chose cachée

    Une confusion intentionnelle (12min)

  • Incontrôlable sexualité

    La femme déliquescente (17min)

  • Une confiance nécessaire

    Réconcilier les couples (18min)

  • Une cérémonie publique

    Assumer le doute (13min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti

Yeshaya Dalsace est né en 1965. Il suit des études de droit, une licence d'hébreu, et entre sur concours au Théâtre National de Chaillot sous la houlette d'Antoine Vitez et le suit à la Comédie française.Il s’installe en Israël, et est ensuite journaliste à la section française de Kol Israël pendant 4 ans et correspondant de L'Arche. A la recherche d'un judaïsme plus ouvert, il est accepté comme boursier pour suivre une formation de cinq années en Master en Etudes Juive à l'institut Shechter de Jérusalem et obtient le diplôme rabbinique du mouvement Massorti.Dans le même temps, enseigne l'Art Dramatique à l'Université Hébraïque de Jérusalem et y fait de nombreuses mises en scène.En octobre 2000, il revient en France comme rabbin de la communauté Maayane Or à Nice.Depuis 2010, il est rabbin de la communauté massorti de l'Est parisien, DorVador. (Mise à jour: mars 2005)

Page personnelle

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 novembre 2015
Commentaires ( 3 )

La raison du plus fort

26 novembre 2015, 08h52, marand

Il n’y a pas d’ordalie dans la Thora. Bravo et alors ? C’est intéressant d’entendre quelqu’un qui se veut Rabbi, dire qu’il ne croit pas à ce qui est écrit dans la Thora. (à ce compte, j'en connais beaucoup des rabbis) On ne peut pas sortir du soupçon. Or c’est justement ce que la Thora montre : comment en sortir, en tenant compte de l'époque ou la Chechina résidait en Israël Est ce que M. Dalsace croit que les bnés Israël ont reçu de la Manne dans le désert pendant 40 ans, et tout ce que la Thora raconte, lui qui est "rationaliste". Ce qui signifie quoi exactement ? Qu'il ne croit pas qu'un électron puisse passer par deux trous à la fois comme le montrent les physiciens ?

Superbe interprétaion et eclaicissement

26 novembre 2015, 20h29, Yaëlle

Génial votre décryptage et votre interprétation de ce traité de Sota. Je pensais aussi à une ordalie mais votre explication m'a convaincue, bien sûr j'avais tort. Tout cela concerne comme vous le dites si bien l'humanité et ses fantasmes qui pourrissent la vie et aménent la haine. La violence des hommes contre les femmes ? On en parlait hier, jour phare de l'année "contre la violence faite aux femmes" je trouve que ce passage tombe bien En tous les cas je suis toujours trés satisfaite de vos interventions si claires qui remettent les pendules à l'heure... De l'époque et de l'actualité. Merci.

J'aime !

17 décembre 2015, 14h03, Léon

Merci Yeshaya, excellente étude de Sota, et de tous ses diversions et non-dits, d'Abraham à Kubrick ! Monsieur ou Madame "Marand" vous avez écrit le précédent commentaire, n'ayez donc pas de soupçons contre votre prochain.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Soupçon et jalousie: la femme Sota

60 min

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti

Commentaires ( 3 )

La raison du plus fort

26 novembre 2015, 08h52, marand

Il n’y a pas d’ordalie dans la Thora. Bravo et alors ? C’est intéressant d’entendre quelqu’un qui se veut Rabbi, dire qu’il ne croit pas à ce qui est écrit dans la Thora. (à ce compte, j'en connais beaucoup des rabbis) On ne peut pas sortir du soupçon. Or c’est justement ce que la Thora montre : comment en sortir, en tenant compte de l'époque ou la Chechina résidait en Israël Est ce que M. Dalsace croit que les bnés Israël ont reçu de la Manne dans le désert pendant 40 ans, et tout ce que la Thora raconte, lui qui est "rationaliste". Ce qui signifie quoi exactement ? Qu'il ne croit pas qu'un électron puisse passer par deux trous à la fois comme le montrent les physiciens ?

Superbe interprétaion et eclaicissement

26 novembre 2015, 20h29, Yaëlle

Génial votre décryptage et votre interprétation de ce traité de Sota. Je pensais aussi à une ordalie mais votre explication m'a convaincue, bien sûr j'avais tort. Tout cela concerne comme vous le dites si bien l'humanité et ses fantasmes qui pourrissent la vie et aménent la haine. La violence des hommes contre les femmes ? On en parlait hier, jour phare de l'année "contre la violence faite aux femmes" je trouve que ce passage tombe bien En tous les cas je suis toujours trés satisfaite de vos interventions si claires qui remettent les pendules à l'heure... De l'époque et de l'actualité. Merci.

J'aime !

17 décembre 2015, 14h03, Léon

Merci Yeshaya, excellente étude de Sota, et de tous ses diversions et non-dits, d'Abraham à Kubrick ! Monsieur ou Madame "Marand" vous avez écrit le précédent commentaire, n'ayez donc pas de soupçons contre votre prochain.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La chose cachée

    Une confusion intentionnelle (12min)

  • Incontrôlable sexualité

    La femme déliquescente (17min)

  • Une confiance nécessaire

    Réconcilier les couples (18min)

  • Une cérémonie publique

    Assumer le doute (13min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 novembre 2015
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti

Yeshaya Dalsace est né en 1965. Il suit des études de droit, une licence d'hébreu, et entre sur concours au Théâtre National de Chaillot sous la houlette d'Antoine Vitez et le suit à la Comédie française.Il s’installe en Israël, et est ensuite journaliste à la section française de Kol Israël pendant 4 ans et correspondant de L'Arche. A la recherche d'un judaïsme plus ouvert, il est accepté comme boursier pour suivre une formation de cinq années en Master en Etudes Juive à l'institut Shechter de Jérusalem et obtient le diplôme rabbinique du mouvement Massorti.Dans le même temps, enseigne l'Art Dramatique à l'Université Hébraïque de Jérusalem et y fait de nombreuses mises en scène.En octobre 2000, il revient en France comme rabbin de la communauté Maayane Or à Nice.Depuis 2010, il est rabbin de la communauté massorti de l'Est parisien, DorVador. (Mise à jour: mars 2005)

Page personnelle

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier