Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Myriam Tangi montre ''Ce que femme voit''

Quelle place pour la femme à la synagogue ? (87 min)

Françoise Atlan - psychanalyste, Isabelle Cohen - historienne, Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a, Myriam Tangi - peintre, photographe, poète, Shmuel Trigano - sociologue
  • Enquête sur une séparation

    par Myriam Tangi (9min)

  • Ce que femme ne voit pas

    par Delphine Horvilleur (17min)

  • Le mystère de l'être second

    par Shmuel Trigano (19min)

  • Il n’y a rien à voir

    par Françoise Atlan (23min)

  • Questions du public

    Pourquoi changer ? La pulsion, les femmes devant (19min)

Les documents (6)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Isabelle Cohen - historienne

Isabelle Cohen (de Castelbajac), historienne, est chargée de mission pour la commission "Culture juive", "Lutte contre l'antisémitisme" et "dialogue interculturel" à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.  Titulaire d'un DEA d'hébreu à l'INALCO, elle soutient en 1999 une thèse de doctorat d'histoire des religions et d'anthropologie religieuse à l'Université Paris 4-Sorbonne, sur le thème de la succession politique dans la tradition deutéronomique, sous la direction de Mireille Hadas-Lebel et d’André Caquot.  Elle a été membre de l'équipe d'accueil 1436 de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (Langues, textes et histoire du monde ouest-sémitique ancien) animée par André Lemaire, chargée de cours d'Histoire juive contemporaine à l'Université Lille 3,  d'hébreu moderne à l'ENSAE et d'hébreu biblique à l'Ecole Cathédrale et au Collège des Bernardins. Elle enseigne également au Collège des études juives de l’Allian  

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Myriam Tangi - peintre, photographe, poète

Myriam Tangi vit et travaille à Paris. Peintre, photographe, poète, elle a reçu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles un prix de l’Académie française et un autre de la Fondation de la Vocation. Elle a exposé dans de nombreux pays. Dans « Ce que femme voit », Myriam Tangi explore, à travers une cinquantaine de photographies, la séparation opérée dans la synagogue entre l’espace réservé aux hommes et l’espace réservé aux femmes, soit en hébreu la mehitza (division). Avec un regard résolument subjectif, cet essai photographique retrace l’expérience féminine au sein des différentes communautés du judaïsme contemporain (orthodoxes, traditionnelles, massorti, libérales…), et s’interroge plus largement sur les territoires masculin et féminin dans le monde juif.

Page personnelle

Shmuel Trigano - sociologue

Shmuel Trigano est né en 1948 à Blida (Algérie) qu’il a quittée en 1962. Après des études classiques (latin-grec-philosophie) au Lycée Buffon (Paris), il a suivi le cursus du Bachelor of Arts de l’Université Hébraïque de Jérusalem (en Science politique, Relations Internationales et Philosophie juive).Le doctorat de sociologie politique qu’il a soutenu à l’Université de Paris a été publié sous le titre La demeure oubliée, genèse religieuse du politique (Lieu Commun, 1984, puis Tel-Gallimard, 1994 ).Professeur à l’Université de Paris X-Nanterre, il est aussi le fondateur du Collège des Etudes juives de l’Alliance Israélite Universelle (fondé en 1986) et titulaire de la Chaire européenne d’études sépharades au nom d’Elie Benamozegh de la ville de Livourne (Italie).En 1985, il fonde avec Annie Kriegel la revue d’études juives Pardès (Editions In Press). En 2000, il fonde l’Observatoire du monde juif pour analyser le phénomène du nouvel antisémitisme, dont les travaux et publications ont constitué un moment important de la lutte contre la discrimination. En 2006, il crée la revue d’idées Controverses (Editions de l’Eclat), consacrée aux grands problèmes de notre temps. En 2013, il crée l'Unviversité Populaire du Judaïsme, qui propose une série d’introductions aux disciplines fondamentales des études juives.

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

Gérard Rabinovitch

Antijudaïsme et barbarie, (In Press, 2005)   Acheter | Emprunter

Isabelle Cohen

Un monde à réparer , (Albin Michel , 2017)   Acheter

Marek Halter

Le fils d'Abraham , (Pocket , 1990)   Acheter

Michel Attali

La Bible et l'homme: les dialogues bibliques du Collège des études juives de l'Alliance israélite universelle, (In Press, 2006)   Acheter

Myriam Tangi

Corps de mémoire, (Harmattan, 2010)   Acheter

Le ciel en désordre, (Harmattan, 2000)  

Encre nocturne ; mille et une, (Harmattan, 1998)   Acheter

René-Samuel Sirat

Le christianisme au miroir du Judaïsme, (In Press Editions, 2003)   Emprunter

Rivon Krygier

Guerre et paix dans le judaïsme, (In Press, 2004)   Emprunter

Shmuel Trigano

Sionnisme et judaïsme , (In Press , 2016)   Acheter

Le nouvel état juif , (Berg International , 2015)   Acheter

Quel avenir pour la pensée juive de langue française ? , (In Press, 2015)   Acheter

L’Hébreu, une philosophie, (Hermann, 2014)   Acheter

Controverse sur la Bible, (In Press, 2012)   Acheter

Le judaïsme et l'esprit du monde, (Grasset, 2011)   Acheter | Emprunter

Face à l'universel : la pensée juive, (In Press, 2010)   Acheter

Les Sources de la loi, (In Press, 2010)   Acheter

L'Enigme juive, (In Press, 2009)   Acheter

La Fin du judaïsme en terres d'Islam, (Denoël, 2009)   Acheter | Emprunter

Juifs et noirs : du mythe à la réalité, (In Press, 2008)   Acheter

L'Utopie identitaire, sexes et genres, (L'Eclat, 2008)   Acheter

Lévinas et les théologies, (In Press, 2007)   Acheter

L'Avenir des Juifs de France, (Grasset, 2006)   Acheter | Emprunter

La Cité Biblique, (In Press, 2006)   Acheter

Le Monde sépharade, tome 1. Histoire, (Seuil, 2006)   Acheter

Judaïsme et christianisme, entre affrontement et reconnaissance, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Le temps de l'exil, (Payot, 2001), 2005)   Acheter | Emprunter

Les Frontières d'Auschwitz : les ravages du devoir de mémoire, (LGF, 2005)   Acheter | Emprunter

Psychanalyse de l'antisémitisme contemporain, (In Press, 2005)   Acheter

Les Habits neufs de l'antisémitisme en Europe, (Café noir, 2004)   Acheter | Emprunter

Qu'est-ce que la religion ? La transcendance des sociologues, (Flammarion, 2004)   Acheter

Qu'est-ce que la religion ? , (Champs Flammarion , 2004)   Acheter

Le Sionisme face à ses détracteurs, (Raphaël, 2003)   Emprunter

L' E(xc)lu: Entre Juifs et chrétiens, (Denoël, 2003)   Acheter | Emprunter

L'Exclusion des Juifs des pays arabes: aux sources du conflit israélo-arabe, (In Press, 2003)   Acheter | Emprunter

La Démission de la République: juifs et musulmans en France, (PUF, 2003)   Acheter

L'Ebranlement d'Israël: philosophie de l'histoire juive, (Seuil, 2002)   Acheter | Emprunter

La Bible et l'Autre, (In Press, 2002)   Acheter

La Nouvelle question juive, (Gallimard, 2002)   Acheter

Le Récit de la disparue: essai sur l’identité juive, (Gallimard, 2001)   Acheter | Emprunter

Y a-t-il une morale judéo-chrétienne ?, (In Press, 2001)   Acheter

L'Idéal démocratique à l'épreuve de la shoa, (Odile Jacob, 2001)   Acheter

Le Monothéisme est un humanisme, (Odile Jacob, 2000)   Acheter | Emprunter

Un Exil sans retour ?, (Stock, 1996)   Acheter | Emprunter

La demeure oubliée: genèse religieuse du politique, (Gallimard, 1994)   Emprunter

Concept de communauté comme catégorie de définition du judaïsme français, (Cerf, 1994)   Emprunter

La Société juive à travers l'histoire, tome 4. Le peuple-monde, (Fayard, 1993)   Acheter | Emprunter

Philosophie de la Loi: l'origine de la politique dans la Tora, (Le Cerf, 1991)   Acheter | Emprunter

Religion et politique en Israël, (Cerf, 1990)   Emprunter

Shmuel Trigano (dir.)

La civilisation du judaïsme, (Editions de l'Eclat, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Abraham Heschel

Les bâtisseurs du temps, (Ed. Minuit, 1967)   Acheter

Nahmanide

Lettre sur la sainteté. La relation de l'homme avec sa femme, traduction Charles Mopsik, (Verdier, 1988)   Acheter | Emprunter

Janine Gdalia, Annie Goldmann

Le judaïsme au féminin, (Balland , 1989)   Acheter

Pauline Bebe

Isha - Dictionnaire des femmes et du judaïsme , (Calmann-Levy, 2001)   Acheter | Emprunter

Annie Lancar

L'accès des femmes au savoir dans le judaïsme: état des recherches et problématique, (EPHE, 2004)   | Emprunter

Janine Elkouby

Quand les Femmes lisent la Bible, (collectif), (In Press, 2005)   Acheter

Liliane Vana

L’ absence des femmes des fonctions religieuses: un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   | Emprunter

Jean-claude Michéa

L'empire du moindre mal ; essai sur la civilisation libérale, (Flammarion, 2010)   Acheter

Régis Debray

Eloge des frontières, (Gallimard, 2010)   Acheter

Nelly Las

Voix juives dans le féminisme, (Honoré Champion, 2011)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 9 )

Visages à dé voiler !

1 juillet 2015, 22h35, Maurice Cohen

Très belle exposition qui donne un éclairage troublant et passionnant sur la difficulté du judaisme contemporain à abolir cette coutume discriminatoire et humiliante pour les femmes.

Voir mon témoignage

8 juillet 2015, 15h25, Esther Eva Harbon

Bonjour, J'aimerais bien voir cette exposition, mais j'habite loin. Peut-on voir des photos sur votre site ? Voici ci-dessous un de mes témoignages sur la séparation des femmes à la synagogue paru sur: http://www.terredisrael.com/infos/la-place-des-femmes-dans-le-judaisme/ L’Humiliation des femmes juives Pas besoin de machine à remonter le temps pour retourner dans le passé, il suffit de se rendre dans une synagogue. L’on m’a enguirlandée dès mon entrée ce jour-là. Pourquoi ? Parce que « ? C’est la porte des hommes ? » m’a-t-on lancé. En effet, j’ai ensuite constaté qu’il existait une porte adjacente, très discrète, forcément car elle était de la même couleur que le mur ! - Où sont les femmes ? L’on me répondit qu’elles préparaient à dîner. Je m’étais rendue dans cette synagogue parce que je me souvenais que ce qui séparait l’immense salle en une grande partie pour les hommes et une minuscule pour les femmes, était une sorte de petite barrière en bois à laquelle on avait suspendu un rideau blanc crocheté, dont les trous permettaient aux femmes assises de distinguer un peu les hommes en train de prier. Stupeur ! Un paravent atteignant presque le plafond, recouvert d’un voile blanc assez opaque, sépare cruellement les deux espaces à présent. Lorsque le rabbin, suivi de quelques hommes faisaient le tour avec la Torah, les femmes pouvaient tendre la main pour la toucher, mais c’est terminé maintenant ! Ce sont les nouvelles règles des rabbins, devenus tous étrangement orthodoxes. Une intellectuelle juive peut ne pas se sentir concernée par une telle ségrégation ; après tout, il existe quelques synagogues libérales où hommes et femmes se côtoient. La condition de ces femmes juives ? Elles l’ont bien choisie, paraît-il ! Or, le problème c’est que le judaïsme est une religion qui régente tout ! Et notre intellectuelle se retrouve d’un coup, parce qu’elle a perdu un proche parent qui pratiquait un judaïsme traditionnel, plongée dans un univers où, malgré toute sa notoriété, elle n’existe plus ! Nous la retrouvons parquée avec les autres femmes au fond de la synagogue, derrière le voile, à assister à une cérémonie dont elle est exclue, seuls les hommes prient, les femmes écoutent ou prient en silence. Puis, tout le monde se rend au cimetière, et autour du cercueil, ce sont des étrangers à la famille qui se tiennent au premier rang, car il manquait des hommes pour faire la prière des morts, ce qui a failli ne pas se faire, mais heureusement le rabbin a pu héler un badaud ! Mais le cauchemar pour notre intellectuelle ne s’arrête pas là ! Le soir, un repas est servi. Les hommes se retrouvent autour d’une immense table en forme de U ; une bien plus petite, à l’écart, ne fermant même pas le rectangle, est réservée à toutes les femmes, qui pour l’instant, s’affairent à les servir. Aujourd’hui, nous sommes le 08 mars – Journée de la femme. Les femmes juives organisent-elles un colloque, revendiquent-elles des droits, l’égalité, la parité, le droit d’exister ? Non, pas du tout ! - Chuuuuttttt…... Elles ont honte !

Quelle souffrance !

9 août 2015, 20h01, Yossef A.

Je n'en suis pour l'instant qu'au discours de Mme Horreur... Quelle discours creux et démagogique... Pourquoi donner à cette dame une tribune pour étaler ses fadaises destructrices du judaïsme dont elle prétend parler ? Ah, c'est pour la pluralité. Quant à Trigano, quelle mélasse ! Il est une illustration de "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement".

Pour la redaction d'Akadem

8 septembre 2015, 22h14, maria

Je vous prie de corriger le nom de Mme HORVILLEUR dans le commentaire ci-dessous. C'était une pratique très chère aux fascistes en Italie celle de se moquer des noms des adversaires, j'éspère que cette personne qui a écrit s'apercoive de sa ressemblance avec eux.

COMPLEXE

10 septembre 2015, 17h40, Kahena

LA creation du monde ne s'est pas faite sans la Femme, Les rabbins ont oeuvré pendant 2000 ans pour retirer tous les pouvoirs aux Femmes juives. Cette separation est une injure et il n y a pas d autres choix que de boycotter ces synagogues et de surcroit la separation homme et femmes n'ont pas été separé dans le judaisme -.

Ballustrade

10 septembre 2015, 17h42, Kahena

Si les hommes et les Femmes priaient ensemble dans le Temple - c'est que les hommes ne souhaitent pas voir les femmes a leurs cotés mais bien en dessous.

LA PLACE DES FEMMES à LA SYNAGOGUE

12 février 2016, 12h36, Mascotte

JE NE SUIS PAS D'ACCORD DE VOIR LA SEPARATION DES FEMMES ET DES HOMMES A LA SYNAGOGUE... Le judaïsme traditionnel devrait évoluer. Ou est l'égalité, la parité et le droit d'exister ? Sans les femmes, les hommes ne seraient pas de ce monde.

Hors commentaires...

29 juin 2017, 10h35, G.Collet

On ne peut plus réexpédier vos conférences par mail... Et franchement compte tenu des petits miracles qu'elles sont si souvent, c'est très dommage. Merci de voir ?... Et MERCi.

SEPARATION !

1 juillet 2017, 18h12, G.Collet

Pour remercier S. TRIGANO : une citation... SEPARATION d'AMOUR. "Lorsque l'homme a compris que tout est un et qu'il n'insère plus aucune fragmentation, "l'autre coté" lui même se retire du monde et ne l'influence plus. " ZOHAR. 12b.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Quelle place pour la femme à la synagogue ?

87 min

Françoise Atlan - psychanalyste, Isabelle Cohen - historienne, Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a, Myriam Tangi - peintre, photographe, poète, Shmuel Trigano - sociologue

Commentaires ( 9 )

Visages à dé voiler !

1 juillet 2015, 22h35, Maurice Cohen

Très belle exposition qui donne un éclairage troublant et passionnant sur la difficulté du judaisme contemporain à abolir cette coutume discriminatoire et humiliante pour les femmes.

Voir mon témoignage

8 juillet 2015, 15h25, Esther Eva Harbon

Bonjour, J'aimerais bien voir cette exposition, mais j'habite loin. Peut-on voir des photos sur votre site ? Voici ci-dessous un de mes témoignages sur la séparation des femmes à la synagogue paru sur: http://www.terredisrael.com/infos/la-place-des-femmes-dans-le-judaisme/ L’Humiliation des femmes juives Pas besoin de machine à remonter le temps pour retourner dans le passé, il suffit de se rendre dans une synagogue. L’on m’a enguirlandée dès mon entrée ce jour-là. Pourquoi ? Parce que « ? C’est la porte des hommes ? » m’a-t-on lancé. En effet, j’ai ensuite constaté qu’il existait une porte adjacente, très discrète, forcément car elle était de la même couleur que le mur ! - Où sont les femmes ? L’on me répondit qu’elles préparaient à dîner. Je m’étais rendue dans cette synagogue parce que je me souvenais que ce qui séparait l’immense salle en une grande partie pour les hommes et une minuscule pour les femmes, était une sorte de petite barrière en bois à laquelle on avait suspendu un rideau blanc crocheté, dont les trous permettaient aux femmes assises de distinguer un peu les hommes en train de prier. Stupeur ! Un paravent atteignant presque le plafond, recouvert d’un voile blanc assez opaque, sépare cruellement les deux espaces à présent. Lorsque le rabbin, suivi de quelques hommes faisaient le tour avec la Torah, les femmes pouvaient tendre la main pour la toucher, mais c’est terminé maintenant ! Ce sont les nouvelles règles des rabbins, devenus tous étrangement orthodoxes. Une intellectuelle juive peut ne pas se sentir concernée par une telle ségrégation ; après tout, il existe quelques synagogues libérales où hommes et femmes se côtoient. La condition de ces femmes juives ? Elles l’ont bien choisie, paraît-il ! Or, le problème c’est que le judaïsme est une religion qui régente tout ! Et notre intellectuelle se retrouve d’un coup, parce qu’elle a perdu un proche parent qui pratiquait un judaïsme traditionnel, plongée dans un univers où, malgré toute sa notoriété, elle n’existe plus ! Nous la retrouvons parquée avec les autres femmes au fond de la synagogue, derrière le voile, à assister à une cérémonie dont elle est exclue, seuls les hommes prient, les femmes écoutent ou prient en silence. Puis, tout le monde se rend au cimetière, et autour du cercueil, ce sont des étrangers à la famille qui se tiennent au premier rang, car il manquait des hommes pour faire la prière des morts, ce qui a failli ne pas se faire, mais heureusement le rabbin a pu héler un badaud ! Mais le cauchemar pour notre intellectuelle ne s’arrête pas là ! Le soir, un repas est servi. Les hommes se retrouvent autour d’une immense table en forme de U ; une bien plus petite, à l’écart, ne fermant même pas le rectangle, est réservée à toutes les femmes, qui pour l’instant, s’affairent à les servir. Aujourd’hui, nous sommes le 08 mars – Journée de la femme. Les femmes juives organisent-elles un colloque, revendiquent-elles des droits, l’égalité, la parité, le droit d’exister ? Non, pas du tout ! - Chuuuuttttt…... Elles ont honte !

Quelle souffrance !

9 août 2015, 20h01, Yossef A.

Je n'en suis pour l'instant qu'au discours de Mme Horreur... Quelle discours creux et démagogique... Pourquoi donner à cette dame une tribune pour étaler ses fadaises destructrices du judaïsme dont elle prétend parler ? Ah, c'est pour la pluralité. Quant à Trigano, quelle mélasse ! Il est une illustration de "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement".

Pour la redaction d'Akadem

8 septembre 2015, 22h14, maria

Je vous prie de corriger le nom de Mme HORVILLEUR dans le commentaire ci-dessous. C'était une pratique très chère aux fascistes en Italie celle de se moquer des noms des adversaires, j'éspère que cette personne qui a écrit s'apercoive de sa ressemblance avec eux.

COMPLEXE

10 septembre 2015, 17h40, Kahena

LA creation du monde ne s'est pas faite sans la Femme, Les rabbins ont oeuvré pendant 2000 ans pour retirer tous les pouvoirs aux Femmes juives. Cette separation est une injure et il n y a pas d autres choix que de boycotter ces synagogues et de surcroit la separation homme et femmes n'ont pas été separé dans le judaisme -.

Ballustrade

10 septembre 2015, 17h42, Kahena

Si les hommes et les Femmes priaient ensemble dans le Temple - c'est que les hommes ne souhaitent pas voir les femmes a leurs cotés mais bien en dessous.

LA PLACE DES FEMMES à LA SYNAGOGUE

12 février 2016, 12h36, Mascotte

JE NE SUIS PAS D'ACCORD DE VOIR LA SEPARATION DES FEMMES ET DES HOMMES A LA SYNAGOGUE... Le judaïsme traditionnel devrait évoluer. Ou est l'égalité, la parité et le droit d'exister ? Sans les femmes, les hommes ne seraient pas de ce monde.

Hors commentaires...

29 juin 2017, 10h35, G.Collet

On ne peut plus réexpédier vos conférences par mail... Et franchement compte tenu des petits miracles qu'elles sont si souvent, c'est très dommage. Merci de voir ?... Et MERCi.

SEPARATION !

1 juillet 2017, 18h12, G.Collet

Pour remercier S. TRIGANO : une citation... SEPARATION d'AMOUR. "Lorsque l'homme a compris que tout est un et qu'il n'insère plus aucune fragmentation, "l'autre coté" lui même se retire du monde et ne l'influence plus. " ZOHAR. 12b.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Enquête sur une séparation

    par Myriam Tangi (9min)

  • Ce que femme ne voit pas

    par Delphine Horvilleur (17min)

  • Le mystère de l'être second

    par Shmuel Trigano (19min)

  • Il n’y a rien à voir

    par Françoise Atlan (23min)

  • Questions du public

    Pourquoi changer ? La pulsion, les femmes devant (19min)

L'organisateur

Les documents
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Isabelle Cohen - historienne

Isabelle Cohen (de Castelbajac), historienne, est chargée de mission pour la commission "Culture juive", "Lutte contre l'antisémitisme" et "dialogue interculturel" à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.  Titulaire d'un DEA d'hébreu à l'INALCO, elle soutient en 1999 une thèse de doctorat d'histoire des religions et d'anthropologie religieuse à l'Université Paris 4-Sorbonne, sur le thème de la succession politique dans la tradition deutéronomique, sous la direction de Mireille Hadas-Lebel et d’André Caquot.  Elle a été membre de l'équipe d'accueil 1436 de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (Langues, textes et histoire du monde ouest-sémitique ancien) animée par André Lemaire, chargée de cours d'Histoire juive contemporaine à l'Université Lille 3,  d'hébreu moderne à l'ENSAE et d'hébreu biblique à l'Ecole Cathédrale et au Collège des Bernardins. Elle enseigne également au Collège des études juives de l’Allian  

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Myriam Tangi - peintre, photographe, poète

Myriam Tangi vit et travaille à Paris. Peintre, photographe, poète, elle a reçu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles un prix de l’Académie française et un autre de la Fondation de la Vocation. Elle a exposé dans de nombreux pays. Dans « Ce que femme voit », Myriam Tangi explore, à travers une cinquantaine de photographies, la séparation opérée dans la synagogue entre l’espace réservé aux hommes et l’espace réservé aux femmes, soit en hébreu la mehitza (division). Avec un regard résolument subjectif, cet essai photographique retrace l’expérience féminine au sein des différentes communautés du judaïsme contemporain (orthodoxes, traditionnelles, massorti, libérales…), et s’interroge plus largement sur les territoires masculin et féminin dans le monde juif.

Page personnelle

Shmuel Trigano - sociologue

Shmuel Trigano est né en 1948 à Blida (Algérie) qu’il a quittée en 1962. Après des études classiques (latin-grec-philosophie) au Lycée Buffon (Paris), il a suivi le cursus du Bachelor of Arts de l’Université Hébraïque de Jérusalem (en Science politique, Relations Internationales et Philosophie juive).Le doctorat de sociologie politique qu’il a soutenu à l’Université de Paris a été publié sous le titre La demeure oubliée, genèse religieuse du politique (Lieu Commun, 1984, puis Tel-Gallimard, 1994 ).Professeur à l’Université de Paris X-Nanterre, il est aussi le fondateur du Collège des Etudes juives de l’Alliance Israélite Universelle (fondé en 1986) et titulaire de la Chaire européenne d’études sépharades au nom d’Elie Benamozegh de la ville de Livourne (Italie).En 1985, il fonde avec Annie Kriegel la revue d’études juives Pardès (Editions In Press). En 2000, il fonde l’Observatoire du monde juif pour analyser le phénomène du nouvel antisémitisme, dont les travaux et publications ont constitué un moment important de la lutte contre la discrimination. En 2006, il crée la revue d’idées Controverses (Editions de l’Eclat), consacrée aux grands problèmes de notre temps. En 2013, il crée l'Unviversité Populaire du Judaïsme, qui propose une série d’introductions aux disciplines fondamentales des études juives.

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

Gérard Rabinovitch

Antijudaïsme et barbarie, (In Press, 2005)   Acheter | Emprunter

Isabelle Cohen

Un monde à réparer , (Albin Michel , 2017)   Acheter

Marek Halter

Le fils d'Abraham , (Pocket , 1990)   Acheter

Michel Attali

La Bible et l'homme: les dialogues bibliques du Collège des études juives de l'Alliance israélite universelle, (In Press, 2006)   Acheter

Myriam Tangi

Corps de mémoire, (Harmattan, 2010)   Acheter

Le ciel en désordre, (Harmattan, 2000)  

Encre nocturne ; mille et une, (Harmattan, 1998)   Acheter

René-Samuel Sirat

Le christianisme au miroir du Judaïsme, (In Press Editions, 2003)   Emprunter

Rivon Krygier

Guerre et paix dans le judaïsme, (In Press, 2004)   Emprunter

Shmuel Trigano

Sionnisme et judaïsme , (In Press , 2016)   Acheter

Le nouvel état juif , (Berg International , 2015)   Acheter

Quel avenir pour la pensée juive de langue française ? , (In Press, 2015)   Acheter

L’Hébreu, une philosophie, (Hermann, 2014)   Acheter

Controverse sur la Bible, (In Press, 2012)   Acheter

Le judaïsme et l'esprit du monde, (Grasset, 2011)   Acheter | Emprunter

Face à l'universel : la pensée juive, (In Press, 2010)   Acheter

Les Sources de la loi, (In Press, 2010)   Acheter

L'Enigme juive, (In Press, 2009)   Acheter

La Fin du judaïsme en terres d'Islam, (Denoël, 2009)   Acheter | Emprunter

Juifs et noirs : du mythe à la réalité, (In Press, 2008)   Acheter

L'Utopie identitaire, sexes et genres, (L'Eclat, 2008)   Acheter

Lévinas et les théologies, (In Press, 2007)   Acheter

L'Avenir des Juifs de France, (Grasset, 2006)   Acheter | Emprunter

La Cité Biblique, (In Press, 2006)   Acheter

Le Monde sépharade, tome 1. Histoire, (Seuil, 2006)   Acheter

Judaïsme et christianisme, entre affrontement et reconnaissance, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Le temps de l'exil, (Payot, 2001), 2005)   Acheter | Emprunter

Les Frontières d'Auschwitz : les ravages du devoir de mémoire, (LGF, 2005)   Acheter | Emprunter

Psychanalyse de l'antisémitisme contemporain, (In Press, 2005)   Acheter

Les Habits neufs de l'antisémitisme en Europe, (Café noir, 2004)   Acheter | Emprunter

Qu'est-ce que la religion ? La transcendance des sociologues, (Flammarion, 2004)   Acheter

Qu'est-ce que la religion ? , (Champs Flammarion , 2004)   Acheter

Le Sionisme face à ses détracteurs, (Raphaël, 2003)   Emprunter

L' E(xc)lu: Entre Juifs et chrétiens, (Denoël, 2003)   Acheter | Emprunter

L'Exclusion des Juifs des pays arabes: aux sources du conflit israélo-arabe, (In Press, 2003)   Acheter | Emprunter

La Démission de la République: juifs et musulmans en France, (PUF, 2003)   Acheter

L'Ebranlement d'Israël: philosophie de l'histoire juive, (Seuil, 2002)   Acheter | Emprunter

La Bible et l'Autre, (In Press, 2002)   Acheter

La Nouvelle question juive, (Gallimard, 2002)   Acheter

Le Récit de la disparue: essai sur l’identité juive, (Gallimard, 2001)   Acheter | Emprunter

Y a-t-il une morale judéo-chrétienne ?, (In Press, 2001)   Acheter

L'Idéal démocratique à l'épreuve de la shoa, (Odile Jacob, 2001)   Acheter

Le Monothéisme est un humanisme, (Odile Jacob, 2000)   Acheter | Emprunter

Un Exil sans retour ?, (Stock, 1996)   Acheter | Emprunter

La demeure oubliée: genèse religieuse du politique, (Gallimard, 1994)   Emprunter

Concept de communauté comme catégorie de définition du judaïsme français, (Cerf, 1994)   Emprunter

La Société juive à travers l'histoire, tome 4. Le peuple-monde, (Fayard, 1993)   Acheter | Emprunter

Philosophie de la Loi: l'origine de la politique dans la Tora, (Le Cerf, 1991)   Acheter | Emprunter

Religion et politique en Israël, (Cerf, 1990)   Emprunter

Shmuel Trigano (dir.)

La civilisation du judaïsme, (Editions de l'Eclat, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Abraham Heschel

Les bâtisseurs du temps, (Ed. Minuit, 1967)   Acheter

Nahmanide

Lettre sur la sainteté. La relation de l'homme avec sa femme, traduction Charles Mopsik, (Verdier, 1988)   Acheter | Emprunter

Janine Gdalia, Annie Goldmann

Le judaïsme au féminin, (Balland , 1989)   Acheter

Pauline Bebe

Isha - Dictionnaire des femmes et du judaïsme , (Calmann-Levy, 2001)   Acheter | Emprunter

Annie Lancar

L'accès des femmes au savoir dans le judaïsme: état des recherches et problématique, (EPHE, 2004)   | Emprunter

Janine Elkouby

Quand les Femmes lisent la Bible, (collectif), (In Press, 2005)   Acheter

Liliane Vana

L’ absence des femmes des fonctions religieuses: un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   | Emprunter

Jean-claude Michéa

L'empire du moindre mal ; essai sur la civilisation libérale, (Flammarion, 2010)   Acheter

Régis Debray

Eloge des frontières, (Gallimard, 2010)   Acheter

Nelly Las

Voix juives dans le féminisme, (Honoré Champion, 2011)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile