Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Judaïsme et écologie

Pour une cacherout écologique (10 min)

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti, Ruben Honigmann - journaliste
  • Choisir la vie, principe écologique

    Un souci éthique de l'environement (6min)

  • Les gestes du quotidien

    Pour une cacheroute écologique (5min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti

Yeshaya Dalsace est né en 1965. Il suit des études de droit, une licence d'hébreu, et entre sur concours au Théâtre National de Chaillot sous la houlette d'Antoine Vitez et le suit à la Comédie française.Il s’installe en Israël, et est ensuite journaliste à la section française de Kol Israël pendant 4 ans et correspondant de L'Arche. A la recherche d'un judaïsme plus ouvert, il est accepté comme boursier pour suivre une formation de cinq années en Master en Etudes Juive à l'institut Shechter de Jérusalem et obtient le diplôme rabbinique du mouvement Massorti.Dans le même temps, enseigne l'Art Dramatique à l'Université Hébraïque de Jérusalem et y fait de nombreuses mises en scène.En octobre 2000, il revient en France comme rabbin de la communauté Maayane Or à Nice.Depuis 2010, il est rabbin de la communauté massorti de l'Est parisien, DorVador. (Mise à jour: mars 2005)

Page personnelle

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 janvier 2018
Commentaires ( 3 )

Rémunération ou responsabilité ?

10 février 2018, 21h48, B. Vaisbrot

Dialogue très intéressant qui semble a priori sur 2 longueurs d'onde différentes. D'une part l'espoir de se voir récompensé pour une bonne conduite : promesse que la terre ne produira pas assez si les hommes ne partagent pas équitablement, sans respecter la jachère et autres pratiques (chemita, yovel, ma''asser). D'autre part la dénégation d'un comportement quasi-automatique d'un Créateur qui enverrait la pluie ou non suivant que l'on a été "sage" ou non, mais plutôt une invitation à une responsabilité plus large de l'homme qui doit rester co-créateur et non pas profiteur ou destructeur. Le principe du yovel ou jubilé montre bien que les générations ne font que passer sur la planète et ne "possèdent" pas la terre et, si on ne la respecte pas, elle ne produira pas. En filigrane, notre responsabilté vis-à-vis des générations futures. Merci à tous deux.

Nature et spiritualité

12 août 2019, 13h36, Bernard Nouhet.

J'ai un peu de mal avec la reprise de postulats à la mode comme les causes d'un réchauffement alors que beaucoup plus proche de nous, les conséquences catastrophiques du déboisement de masse par avidité. Notre esprit cartésien nous affirme que pour les Tsunamis, il y a vraiment rien à y faire. Pourtant en Thaïlande, on a observé les animaux se réfugier bien avant la catastrophe. Sauver l'humanité ne dépend pas d'une omnipotence matérielle. Mais j'irais encore plus loin : une société pieuse dans le vrai sens du terme saura prendre les bonnes décisions de lieu et de respect de la nature. De plus il y a de nombreux exemples (comme Findhorn) où l'esprit des gens a résulté en une production de légumes durabondante. J'aimerais que le Judaïsme se réapproprie la voie de la spiritualité vraie, sans superstition mais sans cartésianisme borgne.

Bien se préparer pour un excellent Tou Bichevat 5780

31 janvier 2020, 15h40, Myriame

Merci infiniment pour ces Excellents éclairages.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Pour une cacherout écologique

10 min

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti, Ruben Honigmann - journaliste

Commentaires ( 3 )

Rémunération ou responsabilité ?

10 février 2018, 21h48, B. Vaisbrot

Dialogue très intéressant qui semble a priori sur 2 longueurs d'onde différentes. D'une part l'espoir de se voir récompensé pour une bonne conduite : promesse que la terre ne produira pas assez si les hommes ne partagent pas équitablement, sans respecter la jachère et autres pratiques (chemita, yovel, ma''asser). D'autre part la dénégation d'un comportement quasi-automatique d'un Créateur qui enverrait la pluie ou non suivant que l'on a été "sage" ou non, mais plutôt une invitation à une responsabilité plus large de l'homme qui doit rester co-créateur et non pas profiteur ou destructeur. Le principe du yovel ou jubilé montre bien que les générations ne font que passer sur la planète et ne "possèdent" pas la terre et, si on ne la respecte pas, elle ne produira pas. En filigrane, notre responsabilté vis-à-vis des générations futures. Merci à tous deux.

Nature et spiritualité

12 août 2019, 13h36, Bernard Nouhet.

J'ai un peu de mal avec la reprise de postulats à la mode comme les causes d'un réchauffement alors que beaucoup plus proche de nous, les conséquences catastrophiques du déboisement de masse par avidité. Notre esprit cartésien nous affirme que pour les Tsunamis, il y a vraiment rien à y faire. Pourtant en Thaïlande, on a observé les animaux se réfugier bien avant la catastrophe. Sauver l'humanité ne dépend pas d'une omnipotence matérielle. Mais j'irais encore plus loin : une société pieuse dans le vrai sens du terme saura prendre les bonnes décisions de lieu et de respect de la nature. De plus il y a de nombreux exemples (comme Findhorn) où l'esprit des gens a résulté en une production de légumes durabondante. J'aimerais que le Judaïsme se réapproprie la voie de la spiritualité vraie, sans superstition mais sans cartésianisme borgne.

Bien se préparer pour un excellent Tou Bichevat 5780

31 janvier 2020, 15h40, Myriame

Merci infiniment pour ces Excellents éclairages.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Choisir la vie, principe écologique

    Un souci éthique de l'environement (6min)

  • Les gestes du quotidien

    Pour une cacheroute écologique (5min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 janvier 2018
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Yeshaya Dalsace - rabbin de la communauté massorti

Yeshaya Dalsace est né en 1965. Il suit des études de droit, une licence d'hébreu, et entre sur concours au Théâtre National de Chaillot sous la houlette d'Antoine Vitez et le suit à la Comédie française.Il s’installe en Israël, et est ensuite journaliste à la section française de Kol Israël pendant 4 ans et correspondant de L'Arche. A la recherche d'un judaïsme plus ouvert, il est accepté comme boursier pour suivre une formation de cinq années en Master en Etudes Juive à l'institut Shechter de Jérusalem et obtient le diplôme rabbinique du mouvement Massorti.Dans le même temps, enseigne l'Art Dramatique à l'Université Hébraïque de Jérusalem et y fait de nombreuses mises en scène.En octobre 2000, il revient en France comme rabbin de la communauté Maayane Or à Nice.Depuis 2010, il est rabbin de la communauté massorti de l'Est parisien, DorVador. (Mise à jour: mars 2005)

Page personnelle

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers