Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Roch hachana, Kipour et Soucot

Tichri au féminin (32 min)

Liliane Vana - docteur en sciences des religions
  • La fête du Chofar

    ...dont les femmes sont dispensées (7min)

  • Tout expier en un jour ?

    Kipour a la valeur qu'on y met (15min)

  • Soucot entre hommes

    Lectures de femmes à Sim'hat Tora (10min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Liliane Vana est docteur en sciences des religions,Talmudiste, Philologue et Professeure associée à l’université Libre de Bruxelles.  Spécialiste de droit hébraïque, elle défend l'accès des femmes à "l'espace sacré" et organise des lectures de la Torah par les femmes dans des synagogues consistoriales.  (MAJ 2014)

Bibliographie du conférencier

Les peaux lebubine ou la robe du myste dans les mystères dionysiaques, (, 1997)   Emprunter

Liliane Vana

"Les lois relatives au mariage dans le judaïsme du Ier et IIe siècles", , (Annuaire de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes n°105,p. 237-247, 19961997)  

"À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine", (La sœur de l’Ange n°10 (éd. Herman) p. 25-35. , 2011)   Acheter

À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine !, (, 2011)   Emprunter

"Le get et les formulaires du get (lettre de divorce) en droit rabbinique", (Trois millénaires de formulaires juridiques, (éd. Droz) p. 357-389, 2010)   Acheter | Emprunter

L'annee sabbatique et la remission des dettes, (, 2010)   Emprunter

"Le prêtre et la prostituée: un mariage licite ? Lv 21:7.14 dans la Loi rabbinique (halakhah)", (Pardès n° 47-48, p. 205-234, 2010)   Emprunter

L’absence des femmes des fonctions religieuses : un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   Emprunter

"Sexualité, mariage et divorce", (Femmes et judaïsme dans la Société aujourd'hui, p. 147-157, 2008)   Acheter | Emprunter

Epitropos ou administrateur de biens : une fonction féminine méconnue aux premiers siècles de notre ère, (Brepols, 2006)   Emprunter

Les Femmes dans l’espace public: regard sur la société juive à l’époque hellénistique et romaine, (Herder, 2006)   Emprunter

"Fiançailles et Mariage à l'époque hellénistique et romaine: halakhah (lois) et coutumes", (La construction de la famille juive: entre héritage et devenir, Publications de la Sorbonne, p. 51-95., 2003)   Acheter

La Birkat Ha-Minim est-elle une prière contre les Judéo-Chrétiens ?, (Brepols, 2003)   Emprunter

Les relations entre juifs et paiens à l’époque de la Mishna, la question du banquet privé, (, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 16 septembre 2014
Commentaires ( 6 )

Tichri au féminin Madame Vana

28 septembre 2014, 15h43, Rachel

Madame, Je vous remercie du fond du coeur pour toutes les interventions que vous faites. ~ A l'heure où, pour une femme, passer dans les travées d'une synagogue (côté hommes) APRES les prières est frappé d'anathème, où l'on multiplie le déploiement de rideaux qui ne lui permettent pas de suivre correctement, avec empathie et sérénité le déroulement des offices, ~ vous écouter nous permet d'espérer que les mentalités vont changer et que nos enfants ne déserteront pas les synagogues ! Chana tova.

Bravo

29 janvier 2015, 06h22, Samuel Johde

Très Beau Cours Chère Liliane, Merci.

Tishri au féminin

24 septembre 2015, 21h21, Héléna MASS

MERCI Mille fois merci pour vous lumières D'accord pour la sonnerie du shofar à Yom Kippour (année de jubilé) Mais où est il écrit de sonner le shofar à Rosh Hashanah ? Meilleurs voeux pour les fêtes.

INFATIGABLE...

27 septembre 2015, 16h20, MFF

Merci madame pour votre savoir, votre entêtement dans la cause des femmes et des femmes juives... Entêtement gagé par une connaissance précise des textes et de leur évolution. C'est par des femmes comme vous que le judaïsme progresse. A vous suivre, Chana tova, .

Reconnaissance indispensable.

27 septembre 2015, 17h57, Fabienne Belaiche.

J'aime votre entêtement basé sur la connaissance, et votre volonté de désenclaver le savoir, qui seul garantit l'égalité et la justice. La parité méritera un débat ultérieur Merci à vous. Belle et douce année à vous, à toutes et tous. Fabienne Belaiche.

Tishri au feminin

11 octobre 2019, 13h58, Maxime

Seul un mouvement fort des femmes fera changer les choses. C’est ce qu’on fait les filles de Tzelofhad. Elles n’ont pas attendu qu’on leur ouvre les portes, elles les ont enfoncées. Empêchez vos hommes à aller aux Synagogues tant qu’elles ne seront pas ouvertes aux femmes et les choses changeront.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Tichri au féminin

32 min

Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Commentaires ( 6 )

Tichri au féminin Madame Vana

28 septembre 2014, 15h43, Rachel

Madame, Je vous remercie du fond du coeur pour toutes les interventions que vous faites. ~ A l'heure où, pour une femme, passer dans les travées d'une synagogue (côté hommes) APRES les prières est frappé d'anathème, où l'on multiplie le déploiement de rideaux qui ne lui permettent pas de suivre correctement, avec empathie et sérénité le déroulement des offices, ~ vous écouter nous permet d'espérer que les mentalités vont changer et que nos enfants ne déserteront pas les synagogues ! Chana tova.

Bravo

29 janvier 2015, 06h22, Samuel Johde

Très Beau Cours Chère Liliane, Merci.

Tishri au féminin

24 septembre 2015, 21h21, Héléna MASS

MERCI Mille fois merci pour vous lumières D'accord pour la sonnerie du shofar à Yom Kippour (année de jubilé) Mais où est il écrit de sonner le shofar à Rosh Hashanah ? Meilleurs voeux pour les fêtes.

INFATIGABLE...

27 septembre 2015, 16h20, MFF

Merci madame pour votre savoir, votre entêtement dans la cause des femmes et des femmes juives... Entêtement gagé par une connaissance précise des textes et de leur évolution. C'est par des femmes comme vous que le judaïsme progresse. A vous suivre, Chana tova, .

Reconnaissance indispensable.

27 septembre 2015, 17h57, Fabienne Belaiche.

J'aime votre entêtement basé sur la connaissance, et votre volonté de désenclaver le savoir, qui seul garantit l'égalité et la justice. La parité méritera un débat ultérieur Merci à vous. Belle et douce année à vous, à toutes et tous. Fabienne Belaiche.

Tishri au feminin

11 octobre 2019, 13h58, Maxime

Seul un mouvement fort des femmes fera changer les choses. C’est ce qu’on fait les filles de Tzelofhad. Elles n’ont pas attendu qu’on leur ouvre les portes, elles les ont enfoncées. Empêchez vos hommes à aller aux Synagogues tant qu’elles ne seront pas ouvertes aux femmes et les choses changeront.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La fête du Chofar

    ...dont les femmes sont dispensées (7min)

  • Tout expier en un jour ?

    Kipour a la valeur qu'on y met (15min)

  • Soucot entre hommes

    Lectures de femmes à Sim'hat Tora (10min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 16 septembre 2014
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Liliane Vana - docteur en sciences des religions

Liliane Vana est docteur en sciences des religions,Talmudiste, Philologue et Professeure associée à l’université Libre de Bruxelles.  Spécialiste de droit hébraïque, elle défend l'accès des femmes à "l'espace sacré" et organise des lectures de la Torah par les femmes dans des synagogues consistoriales.  (MAJ 2014)

Bibliographie du conférencier

Les peaux lebubine ou la robe du myste dans les mystères dionysiaques, (, 1997)   Emprunter

Liliane Vana

"Les lois relatives au mariage dans le judaïsme du Ier et IIe siècles", , (Annuaire de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes n°105,p. 237-247, 19961997)  

"À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine", (La sœur de l’Ange n°10 (éd. Herman) p. 25-35. , 2011)   Acheter

À quoi bon tant de monde ? – Mais pour parachever la création divine !, (, 2011)   Emprunter

"Le get et les formulaires du get (lettre de divorce) en droit rabbinique", (Trois millénaires de formulaires juridiques, (éd. Droz) p. 357-389, 2010)   Acheter | Emprunter

L'annee sabbatique et la remission des dettes, (, 2010)   Emprunter

"Le prêtre et la prostituée: un mariage licite ? Lv 21:7.14 dans la Loi rabbinique (halakhah)", (Pardès n° 47-48, p. 205-234, 2010)   Emprunter

L’absence des femmes des fonctions religieuses : un réexamen de la loi juive, (In Press, 2008)   Emprunter

"Sexualité, mariage et divorce", (Femmes et judaïsme dans la Société aujourd'hui, p. 147-157, 2008)   Acheter | Emprunter

Epitropos ou administrateur de biens : une fonction féminine méconnue aux premiers siècles de notre ère, (Brepols, 2006)   Emprunter

Les Femmes dans l’espace public: regard sur la société juive à l’époque hellénistique et romaine, (Herder, 2006)   Emprunter

"Fiançailles et Mariage à l'époque hellénistique et romaine: halakhah (lois) et coutumes", (La construction de la famille juive: entre héritage et devenir, Publications de la Sorbonne, p. 51-95., 2003)   Acheter

La Birkat Ha-Minim est-elle une prière contre les Judéo-Chrétiens ?, (Brepols, 2003)   Emprunter

Les relations entre juifs et paiens à l’époque de la Mishna, la question du banquet privé, (, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier