Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Traditions juive et musulmane

Jeûner devant Dieu (81 min)

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a, Djelloul Seddiki - sociologie
  • L'amitié judéo-musulmane de France

    Créer des passerelles sur le terrain (9min)

  • L'esprit du Coran

    Regards sur le judaïsme et le christianisme (8min)

  • Conséquence du calendrier lunaire

    Les buts du jeûne dans l'Islam (9min)

  • L'alimentaire et le symbolique

    Le jeûne dans la Bible et le Talmud (7min)

  • Le jeûne de Yom Kippour

    Se séparer de ce qui nous rend dépendant (10min)

  • Question du public

    (36min)

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Djelloul Seddiki - sociologie

Djelloul Seddiki est docteur en sociologie et actuel directeur de l'Institut de Théologie El Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.Après avoir obtenu son Doctorat en Sciences Humaines à Paris (Université Paris X), il a été nommé maître de conférence à l'Université Sabha (Libye) de 1983 à 1986.Il fut ensuite journaliste avant de rejoindre l'unité pédagogique de la Mosquée de Paris en 1995.Il est aujourd'hui responsable de la formation des Imams.

Bibliographies des conférenciers

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 6 )

Esprit du coran !

11 septembre 2013, 21h31, Popi soudure

Mais que vient faire le coran dans une conference sur yom kippour ? J'avoue que ce mélange de genre me met assez mal a l'aise !

Conference interreligieuse

30 septembre 2014, 20h35, Liora

Il s'agissait precisement d'une soirée de rencontre judeomusulmane sur le theme du jeune...

Esprit du coran, une réponse

1 octobre 2014, 08h59, Ida

C'est triste de ne pas comprendre l'intention et le message universel. De no jours, en particulier, où l'ignorance de l'autre contribue à mélanger, à généraliser. Yom Kippour représente un temps idéal pour manifester son désir de comprendre. Ce n'est pas parce qu'une minorité de psychopathes radicalisent le Coran et l'utilisent comme une arme, qu'il faille les considérer comme des musulmans et entretenir les malentendus et la haine. Les djihadistes ne sont qu'une parenthèse. Dangereuse, barbare, certes, mais une parenthèse.

Kol hakavod

3 octobre 2014, 14h54, gerardelie

Bravo pour cette belle intiative : je pense qu'on a tout a gagner a croiser nos spiritualités, les vraies, celles qui sont éloignées de tous extrémismes et personne n'est à l'abri ! kol hakavod pour votre mise au point Mme Horviller : vous avez clairement dégagé l'essentiel et l'essence, le sens de kipour, qui est souvent, hélas submergé par les superstitions et une pratique tatillonne qui noie le sens des choses. Tout est affaire de pédagogie et bravo pour la votre.

Sur le rituel...

24 septembre 2015, 14h49, Alyiah Marie-Jeanne KRIEF

Merci, Rabbin Delphine Horvilleur, pour la couleur toujours très humaine de vos commentaires. La référence au texte de la Haftarah du prophète Isaïe est très révélatrice de votre esprit Halakhique, dans le sens de la marche de nos lois. Le Rituel prend un sens nouveau avec votre interprétation, le sens véritable de la TSEDAKA, soit justice et partage. Le retour sur soi de ce jour de repentance qu'est Yom Kippour, s'il permet d'ajouter à notre quotidien un plus qu'est la TSEDAKA, au-delà de la repentance et à l'aide de la Tefilah, donne à l'intention le passage à l'acte qui est "le partage". Bravo pour ce rappel du texte d'Isaïe très "moderne" !

Judaïsme et Islam

21 juillet 2018, 11h19, ilona

Bonjour, je tombe par hasard sur votre site avec les conférences et comme d'habitude Mme HORVILLEUR vous faites vos offices en mêlant l'islam aux principes judaïques. Quel est votre intérêt ? Sachant que les musulmans et en particuliers les jeunes islamisés qui se reproduisent et les jeunes chrétiens qui se convertissent n'ont de cesse que de crier leur cri dégénéré contre les juifs. Croyez vous qu'ils nous aimeront mieux ? Qu'ils souhaiteront l'existence et la perénnité de l'ETAT JUIF D'ISRAEL, , ? Je suis choquée par votre esprit naïf tout en étant de bonne volonté. je ne peux que vous implorer de vous concentrer sur la judaïté et le retour au judaisme des juifs perdus comme le fait si bien le Beth Habbad. Cela pour que vous puissiez conserver votre statut le plus longtemps possible car je comprends bien que beaucoup de bien pensants préfèrent le libéralisme au traditionalisme. Car cela leur semble moderne. Bien respectueusement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Jeûner devant Dieu

81 min

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a, Djelloul Seddiki - sociologie

Commentaires ( 6 )

Esprit du coran !

11 septembre 2013, 21h31, Popi soudure

Mais que vient faire le coran dans une conference sur yom kippour ? J'avoue que ce mélange de genre me met assez mal a l'aise !

Conference interreligieuse

30 septembre 2014, 20h35, Liora

Il s'agissait precisement d'une soirée de rencontre judeomusulmane sur le theme du jeune...

Esprit du coran, une réponse

1 octobre 2014, 08h59, Ida

C'est triste de ne pas comprendre l'intention et le message universel. De no jours, en particulier, où l'ignorance de l'autre contribue à mélanger, à généraliser. Yom Kippour représente un temps idéal pour manifester son désir de comprendre. Ce n'est pas parce qu'une minorité de psychopathes radicalisent le Coran et l'utilisent comme une arme, qu'il faille les considérer comme des musulmans et entretenir les malentendus et la haine. Les djihadistes ne sont qu'une parenthèse. Dangereuse, barbare, certes, mais une parenthèse.

Kol hakavod

3 octobre 2014, 14h54, gerardelie

Bravo pour cette belle intiative : je pense qu'on a tout a gagner a croiser nos spiritualités, les vraies, celles qui sont éloignées de tous extrémismes et personne n'est à l'abri ! kol hakavod pour votre mise au point Mme Horviller : vous avez clairement dégagé l'essentiel et l'essence, le sens de kipour, qui est souvent, hélas submergé par les superstitions et une pratique tatillonne qui noie le sens des choses. Tout est affaire de pédagogie et bravo pour la votre.

Sur le rituel...

24 septembre 2015, 14h49, Alyiah Marie-Jeanne KRIEF

Merci, Rabbin Delphine Horvilleur, pour la couleur toujours très humaine de vos commentaires. La référence au texte de la Haftarah du prophète Isaïe est très révélatrice de votre esprit Halakhique, dans le sens de la marche de nos lois. Le Rituel prend un sens nouveau avec votre interprétation, le sens véritable de la TSEDAKA, soit justice et partage. Le retour sur soi de ce jour de repentance qu'est Yom Kippour, s'il permet d'ajouter à notre quotidien un plus qu'est la TSEDAKA, au-delà de la repentance et à l'aide de la Tefilah, donne à l'intention le passage à l'acte qui est "le partage". Bravo pour ce rappel du texte d'Isaïe très "moderne" !

Judaïsme et Islam

21 juillet 2018, 11h19, ilona

Bonjour, je tombe par hasard sur votre site avec les conférences et comme d'habitude Mme HORVILLEUR vous faites vos offices en mêlant l'islam aux principes judaïques. Quel est votre intérêt ? Sachant que les musulmans et en particuliers les jeunes islamisés qui se reproduisent et les jeunes chrétiens qui se convertissent n'ont de cesse que de crier leur cri dégénéré contre les juifs. Croyez vous qu'ils nous aimeront mieux ? Qu'ils souhaiteront l'existence et la perénnité de l'ETAT JUIF D'ISRAEL, , ? Je suis choquée par votre esprit naïf tout en étant de bonne volonté. je ne peux que vous implorer de vous concentrer sur la judaïté et le retour au judaisme des juifs perdus comme le fait si bien le Beth Habbad. Cela pour que vous puissiez conserver votre statut le plus longtemps possible car je comprends bien que beaucoup de bien pensants préfèrent le libéralisme au traditionalisme. Car cela leur semble moderne. Bien respectueusement.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'amitié judéo-musulmane de France

    Créer des passerelles sur le terrain (9min)

  • L'esprit du Coran

    Regards sur le judaïsme et le christianisme (8min)

  • Conséquence du calendrier lunaire

    Les buts du jeûne dans l'Islam (9min)

  • L'alimentaire et le symbolique

    Le jeûne dans la Bible et le Talmud (7min)

  • Le jeûne de Yom Kippour

    Se séparer de ce qui nous rend dépendant (10min)

  • Question du public

    (36min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Djelloul Seddiki - sociologie

Djelloul Seddiki est docteur en sociologie et actuel directeur de l'Institut de Théologie El Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.Après avoir obtenu son Doctorat en Sciences Humaines à Paris (Université Paris X), il a été nommé maître de conférence à l'Université Sabha (Libye) de 1983 à 1986.Il fut ensuite journaliste avant de rejoindre l'unité pédagogique de la Mosquée de Paris en 1995.Il est aujourd'hui responsable de la formation des Imams.

Bibliographies des conférenciers

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers