Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Un aveuglement idéologique qui conduit au pire

L’opium des intellectuels ou le déni du réel (141 min)

Georges Bensoussan - historien, André Sénik - enseignant, Jacques Tarnero - Documentariste, Philippe Val - journaliste, Michel Wolkowicz - psychanalyste
  • Introduction au colloque

    par Michel Wolkowicz (4min)

  • On se focalise sur Israël

    par Jacques Tarnero (22min)

  • La peur entraîne la confusion

    par Philippe Val (30min)

  • Questions du public

    Le syndrome de Stockholm, Le Coran, Boualem Sansal (10min)

  • La soumission des esprits est en marche

    par Georges Bensoussan (27min)

  • L’hégémonie de la pensée radicale

    par André Sénik (23min)

  • Débat et questions

    La haine d’Israël, Jean-Jacques Rousseau, la pensée servile (25min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du Mémorial de la Shoah, il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire de la Shoah, sur la genèse culturelle du génocide, sur les enjeux de sa mémoire comme aussi la place de cette mémoire dans l'État d'Israël aujourd'hui. Dans d’autres domaines, il a travaillé sur l’histoire du sionisme comme sur l’histoire contemporaine des Juifs du monde arabe. Il a coordonné enfin deux ouvrages sur la situation présente de la France : Les Territoires perdus de la République, sous le pseudonyme d’Emmanuel Brenner en 2002 ( nouvelle édition, Pluriel, 2015) Et Une France soumise. Les voix du refus (Albin Michel, 2017)

André Sénik - enseignant

André Senik est philosophe, militant et enseignant. Né en 1938 à Paris de parents juifs polonais. Sioniste de gauche dans l’enfance. Puis stalinien fervent à 15 ans, ce dont il porte témoignage dans un disque collectif intitulé « Chants staliniens de France, par quelques-uns qui les chantaient dans les années 50 ». « Italien » à 20 ans, au sein de la direction de l’UEC (union des étudiants communistes) qui s’oppose à la ligne pro-soviétique du PCF. Agrégé de philosophie, enseignant au Lycée Henri Bergson, il soutient ses élèves dans l’après mai 1968 et sera le premier professeur suspendu pour un an par le ministre de l’Education nationale. Co-auteur de 2 manuels de philosophie, il prend sa retraite de l’enseignement et se consacre à l’écriture. En 2011 il règle ses comptes avec Marx et donne raison aux Juifs, en publiant « Marx, les Juifs et les droits de l’homme, (à l’origine de la catastrophe communiste) » aux éditions Denoël.

Jacques Tarnero - Documentariste

Jacques Tarnéro, philosophe, est essayiste,  documentariste, chargé de mission à la Cité des Sciences et de l'Industrie. Il participe à la révolte étudiante de mai 68 puis s'éloigne de la gauche française lorsqu'elle fait d'Israël un Etat paria. Ses domaines d'études recouvrent la perception d'Israël dans l'histoire, notamment dans l'histoire contemporaine, l'éclosion du terrorisme, Mai 68 et ses conséquences, le négationnisme, et plus récemment, l'Islam de France. Il a été chercheur associé au CNRS-Centre interdisciplinaire de recherche sur les juifs et la diaspora et est l'auteur de plusieurs ouvrages. Il a également réalisé deux films documentaires, Autopsie d’un mensonge en 2001 sur le négationnisme, sa naissance en occident, sa diffusion dans le monde musulman et le rôle joué par Internet, ainsi que Décryptage, en 2002, sur l'information et le conflit israélo-arabe. Jacques Tarnero appartient au Cercle de l'oratoire, constitué à la suite du 11 septembre 2001 autour de Michel Taubmann, journaliste à Arte et rédacteur en chef de la revue du cercle Le meilleur des mondes, et de l’épouse de ce dernier qui est pasteur au temple de l'Oratoire du Louvre. Le Cercle pointe l'importance de la lutte contre le totalitarisme islamiste et a soutenu les guerres d'Afghanistan et d'Irak. La revue a lancé la première pétition en faveur de Robert Redeker, le philosophe menacé en France en 2006 par des groupes islamistes .

Philippe Val - journaliste

Philippe Val, né le 14 septembre 1952 à Neuilly-sur-Seine, est un journaliste, animateur de radio, écrivain, auteur-compositeur-interprète et chansonnier français. Il a été à la tête du journal Charlie Hebdo durant dix-sept ans, en tant que rédacteur en chef (1992-2004) puis comme directeur de publication (2004-2009) et a et ensuite dirigé France Inter de 2009 à 2014.

Michel Wolkowicz - psychanalyste

Michel Gad Wolkowicz est psychanalyste, professeur de psychopathologie dans les universités de Paris, Tel Aviv et Glasgow. Il préside l'Association internationale "Schibboleth" qui organise régulièrement des réflexions et des séminaires sur l'Actualité de Freud" pour notre époque.

Bibliographies des conférenciers

André Senik

Le manifeste du parti communiste de Marx et Engels aux yeux de l'histoire, (Pierre-Guillaume De Roux, 2015)   Acheter

Marx, les juifs et les droits de l'homme, (Denoel, 2011)   Acheter

Georges Bensoussan

L'alliance israélite universelle (1860-2020), (Albin Michel, 2020)   Acheter

L'histoire confisquée de la destruction des juifs d'Europe, (PUF, 2016)   Acheter

Histoire de la Shoah, (PUF, 5ème édition, 2012)   Acheter | Emprunter

Juifs en pays arabes, (Tallandier, 2012)   Acheter | Emprunter

Dictionnaire de la Shoah, (Larousse, 2009)   Acheter | Emprunter

Un nom impérissable: Israël, le sionisme et la destruction des Juifs d'Europe (1933-2007), (Seuil, 2008)   Acheter

Europe, une passion génocidaire. Essai d'histoire culturelle, (Mille et une nuits, 2006)   Acheter | Emprunter

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

Ailleurs, hier, autrement : connaissance et reconnaissance du génocide des Arméniens, (Centre de documentation juive contemporaine, 2003)   Emprunter

Auschwitz en héritage ? D'un bon usage de la mémoire, (Mille et une nuits, 2003)   Acheter | Emprunter

Du fond de l'abîme. Journal du ghetto de Varsovie, (Pocket, 2002)   Acheter | Emprunter

Une histoire intellectuelle et politique du sionisme: 1860-1940, (Fayard, 2002)   Acheter | Emprunter

Mémoires juives, (Gallimard, 1994)   Emprunter

L'Idéologie du rejet, (Manya, 1993)   Acheter | Emprunter

Génocide pour mémoire, (Le Félin, 1989)   Acheter | Emprunter

Georges Bensoussan (dir.) Co auteur Barbara Lefebvre

Une France soumise, (Albin Michel, 2017)   Acheter

Georges Bensoussan, Mélanie Marie (cartographe)

Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d'Europe (1939-1945), (Autrement , 2014)   Acheter | Emprunter

Jacques Tarnéro

Le nom de trop, (Armand Colin, 2011)   Acheter

Les terrorismes, (Milan, 1998)   Acheter | Emprunter

Mai 68, (Seuil , 1982)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz

Si c'était Jérusalem , (In Press Eds, 2018)   Acheter

Figures de la cruauté , (In Press , 2016)   Acheter

Etats du symbolique, (In Press Eds, 2014)   Acheter

Le sujet face au réel, et dans la transmission , (In Press Eds, 2014)   Acheter

Présence de la Shoah et d'Israël dans la pensée contemporaine, (In Press, 2014)   Acheter

Tensions et défis ethiques dans le monde contemporain, (Des rosiers, 2013)   Acheter

Un monde en trans, (EDK, 2009)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz, Céline Masson (dir.)

La Force du nom : leur nom, ils l’ont changé, (Desclée de Brouwer, 2010)   Emprunter

Panim/Pnim, (EDK, 2009)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz, Thibault Moreau, Alexis Nouss, Gérard Rabinovitch (dir.)

La psychologie de masse, aujourd'hui, (Editions des Rosiers, 2012)   Acheter

Philippe Val

Tu finiras clochard comme ton Zola , (L'observatoire , 2019)   Acheter

Cachez cette identité que je ne saurais voir , (Grasset et Fasquelle , 2017)   Acheter

C'était Charlie, (Grasset Et Fasquelle, 2015)   Acheter

Malaise dans l'inculture, (Grasset Et Fasquelle, 2015)   Acheter

Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous, (Grasset Et Fasquelle, 2008)   Acheter

Traité de savoir survivre par temps obscurs, (Grasset Et Fasquelle, 2007)   Acheter

Les traîtres et les crétins ; chroniques politiques, (Cherche Midi, 2007)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Léon Poliakov

De l'antisionisme à l'antisémitisme, (Calmann-Lévy ,), 1969)   Acheter | Emprunter

Robert Misrahi

Marx et la question juive, (Gallimard, 7 mars ), 1972)   Acheter

Jean-Jacques Rousseau

Du contrat social, (Flammarion, GF Philosophie, 2001)   Acheter

Paul Giniewski

Antisionisme : le nouvel antisémitisme, (Cheminements., 2005)   Acheter

Amnon Rubinstein, Alexander Yakobson

Israël et les nations, L'Etat-nation juif et les droits de l'homme, (Presses Universitaires de France, 2006)   Acheter

Philippe Simonnot

Enquête sur l'antisémitisme musulman , de ses origines à nos jours, (Michalon, 2010)   Acheter

Collectif

Sionismes/Antionismes, Revue Cités n°47-48, (Presses Universitaires de France, 2011)   Acheter | Emprunter

Alain Badiou, Eric Hazan

L'antisémitisme partout ; aujourd'hui en France, (Fabrique, 2011)   Acheter

Victor Hugo

Quatre-vingt-treize, (Flammarion, 2012)   Acheter

Salman Rushdie

Joseph Anton ; une autobiographie, (Gallimard, 2013)   Acheter

Christopher Caldwell

Une révolution sous nos yeux ; comment l'Islam va transformer la France et l'Europe, (L'artilleur, 2014)   Acheter

Sigmund Freud

Le malaise dans la culture, (Puf, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 5 )

Injures et anathèmes

29 novembre 2015, 23h37, KaO

Je trouve fascinant d'entendre régulièrement au cours de cette conférence qu'il n'y a plus de débat possible car les "bien pensants" jettent sans cesse des condamnations et des anathèmes quand dans le même temps, les intervenants traitent ces mêmes personnes de collabo, voire de révisionnistes.

Déni

6 décembre 2015, 13h19, elie

Impossiblilité de débattre n'est pas interdiction de s'exprimer.

Réponse à KaO sur le terme "collabo"

17 février 2016, 22h07, Bernaerts

Le terme collabo désigne quelqu'un qui fait le jeu de l'ennemi contre son propre groupe d'appartenance : il renvoie à un fait et si ce fait est avéré, il n'y a pas insulte.

Il ne suffit pas de se réclamer du réel pour en être

10 mars 2016, 01h25, Walter

Philippe Val traite ses adversaires politiques de collabos, parce qu'ils auraient peur et qu'ils refuseraient donc de voir le réel. Et le "réel" chez lui c'est que la violence politique de Daesh ou d'AQPA ne s'explique que par l'"islam", essentialisé et dépolitisant les acteurs en question. On peut s'opposer à cette vision en rappelant par exemple, que malgré tout, ce sont nos Etats qui ont déclarés la guerre à AQPA ou à Daesh et pas le contraire, ou en rappelant que les dirigeants de ces organisations sont pratiquement tous passés par la case torture à Bucca ou autre. Mais non, il n'y a rien à faire, on est dans le déni du "réel" tel que le conçoit Philippe Val (sans même parler des autres pitres), "réel" qui ne repose par ailleurs sur aucun travail empirique sérieux.

Du déni psychique du réel de la Shoah comme aporie de la pensée du présent ?

9 décembre 2016, 12h16, contribuateur

Merci à Akadem pour ces conférences, merci aux conférenciers. Il me semble que certains intellectuels oublient que le réel n'est réductible à aucun discours. Et que le déni du réel se place aussi dans cette folie de la croyance en la possibilité d'un discours totalisant. Et que la théorisation du réel reste comme le dit Freud, par définition, "open to révision" (cf. La question de l'analyse profane). Que d'autres oblitèrent la complexité de ce réel par l'objet obsessionnel et fantasmé de leurs recherches et se mettent alors à le "voir partout". Il y a un jeu de miroir intéressant : l'antisémite voit des Juifs partout et l'historien de la Shoah voit des antisémites partout. La paranoia me semble aujourd'hui paradoxalement la chose la mieux partagée du monde. Une hypothèse : La Shoah représenterait un tel traumatisme qu'il serait peut-être difficile de s'en déprendre pour analyser le monde d'aujourd'hui. Je ne dirai pas qu'il faut "oublier la Shoah" (cf. Badiou), mais plutôt que celle-ci reste un réel bien difficile à "résilier", et que c'est bien dommage, à plusieurs titres. D'abord évidemment pour les souffrances qu'elle continue à produire chez les survivants et leur famille, ensuite parce qu'elle viendrait brouiller l'analyse actuelle du monde. Je ne pense pas que les Juifs risquent aujourd'hui une nouvelle Shoah, et pourtant, bien des intellectuels, comme parfois ceux de cette conférence, restent comme "hallucinés", comme angoissés par la crainte de la survenue imminente d'une nouvelle Shoah. De là à dire que chez certains intellectuels, c'est la Shoah qui est psychiquement forclose et qu'en conséquence elle se présente à eux comme risquant de survenir en retour dans le réel, il n'y a qu'un pas que je franchis. Certes, la loi Gayssot interdit les propos négationnistes, mais malheureusement elle ne peut rien contre les effets sidérants de la Shoah, contre ses effets de clivage psychique et de déni, elle ne peut rien contre la terreur hallucinée qui en découle et qui vient brouiller en retour l'esprit de celui qui tente de penser le réel contemporain. Bien à vous, Messieurs, Mesdames.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

L’opium des intellectuels ou le déni du réel

141 min

Georges Bensoussan - historien, André Sénik - enseignant, Jacques Tarnero - Documentariste, Philippe Val - journaliste, Michel Wolkowicz - psychanalyste

Commentaires ( 5 )

Injures et anathèmes

29 novembre 2015, 23h37, KaO

Je trouve fascinant d'entendre régulièrement au cours de cette conférence qu'il n'y a plus de débat possible car les "bien pensants" jettent sans cesse des condamnations et des anathèmes quand dans le même temps, les intervenants traitent ces mêmes personnes de collabo, voire de révisionnistes.

Déni

6 décembre 2015, 13h19, elie

Impossiblilité de débattre n'est pas interdiction de s'exprimer.

Réponse à KaO sur le terme "collabo"

17 février 2016, 22h07, Bernaerts

Le terme collabo désigne quelqu'un qui fait le jeu de l'ennemi contre son propre groupe d'appartenance : il renvoie à un fait et si ce fait est avéré, il n'y a pas insulte.

Il ne suffit pas de se réclamer du réel pour en être

10 mars 2016, 01h25, Walter

Philippe Val traite ses adversaires politiques de collabos, parce qu'ils auraient peur et qu'ils refuseraient donc de voir le réel. Et le "réel" chez lui c'est que la violence politique de Daesh ou d'AQPA ne s'explique que par l'"islam", essentialisé et dépolitisant les acteurs en question. On peut s'opposer à cette vision en rappelant par exemple, que malgré tout, ce sont nos Etats qui ont déclarés la guerre à AQPA ou à Daesh et pas le contraire, ou en rappelant que les dirigeants de ces organisations sont pratiquement tous passés par la case torture à Bucca ou autre. Mais non, il n'y a rien à faire, on est dans le déni du "réel" tel que le conçoit Philippe Val (sans même parler des autres pitres), "réel" qui ne repose par ailleurs sur aucun travail empirique sérieux.

Du déni psychique du réel de la Shoah comme aporie de la pensée du présent ?

9 décembre 2016, 12h16, contribuateur

Merci à Akadem pour ces conférences, merci aux conférenciers. Il me semble que certains intellectuels oublient que le réel n'est réductible à aucun discours. Et que le déni du réel se place aussi dans cette folie de la croyance en la possibilité d'un discours totalisant. Et que la théorisation du réel reste comme le dit Freud, par définition, "open to révision" (cf. La question de l'analyse profane). Que d'autres oblitèrent la complexité de ce réel par l'objet obsessionnel et fantasmé de leurs recherches et se mettent alors à le "voir partout". Il y a un jeu de miroir intéressant : l'antisémite voit des Juifs partout et l'historien de la Shoah voit des antisémites partout. La paranoia me semble aujourd'hui paradoxalement la chose la mieux partagée du monde. Une hypothèse : La Shoah représenterait un tel traumatisme qu'il serait peut-être difficile de s'en déprendre pour analyser le monde d'aujourd'hui. Je ne dirai pas qu'il faut "oublier la Shoah" (cf. Badiou), mais plutôt que celle-ci reste un réel bien difficile à "résilier", et que c'est bien dommage, à plusieurs titres. D'abord évidemment pour les souffrances qu'elle continue à produire chez les survivants et leur famille, ensuite parce qu'elle viendrait brouiller l'analyse actuelle du monde. Je ne pense pas que les Juifs risquent aujourd'hui une nouvelle Shoah, et pourtant, bien des intellectuels, comme parfois ceux de cette conférence, restent comme "hallucinés", comme angoissés par la crainte de la survenue imminente d'une nouvelle Shoah. De là à dire que chez certains intellectuels, c'est la Shoah qui est psychiquement forclose et qu'en conséquence elle se présente à eux comme risquant de survenir en retour dans le réel, il n'y a qu'un pas que je franchis. Certes, la loi Gayssot interdit les propos négationnistes, mais malheureusement elle ne peut rien contre les effets sidérants de la Shoah, contre ses effets de clivage psychique et de déni, elle ne peut rien contre la terreur hallucinée qui en découle et qui vient brouiller en retour l'esprit de celui qui tente de penser le réel contemporain. Bien à vous, Messieurs, Mesdames.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Introduction au colloque

    par Michel Wolkowicz (4min)

  • On se focalise sur Israël

    par Jacques Tarnero (22min)

  • La peur entraîne la confusion

    par Philippe Val (30min)

  • Questions du public

    Le syndrome de Stockholm, Le Coran, Boualem Sansal (10min)

  • La soumission des esprits est en marche

    par Georges Bensoussan (27min)

  • L’hégémonie de la pensée radicale

    par André Sénik (23min)

  • Débat et questions

    La haine d’Israël, Jean-Jacques Rousseau, la pensée servile (25min)

L'organisateur

Les documents
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Georges Bensoussan - historien

Professeur agrégé d'histoire, HDR, ancien directeur éditorial du Mémorial de la Shoah, il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l'histoire de la Shoah, sur la genèse culturelle du génocide, sur les enjeux de sa mémoire comme aussi la place de cette mémoire dans l'État d'Israël aujourd'hui. Dans d’autres domaines, il a travaillé sur l’histoire du sionisme comme sur l’histoire contemporaine des Juifs du monde arabe. Il a coordonné enfin deux ouvrages sur la situation présente de la France : Les Territoires perdus de la République, sous le pseudonyme d’Emmanuel Brenner en 2002 ( nouvelle édition, Pluriel, 2015) Et Une France soumise. Les voix du refus (Albin Michel, 2017)

André Sénik - enseignant

André Senik est philosophe, militant et enseignant. Né en 1938 à Paris de parents juifs polonais. Sioniste de gauche dans l’enfance. Puis stalinien fervent à 15 ans, ce dont il porte témoignage dans un disque collectif intitulé « Chants staliniens de France, par quelques-uns qui les chantaient dans les années 50 ». « Italien » à 20 ans, au sein de la direction de l’UEC (union des étudiants communistes) qui s’oppose à la ligne pro-soviétique du PCF. Agrégé de philosophie, enseignant au Lycée Henri Bergson, il soutient ses élèves dans l’après mai 1968 et sera le premier professeur suspendu pour un an par le ministre de l’Education nationale. Co-auteur de 2 manuels de philosophie, il prend sa retraite de l’enseignement et se consacre à l’écriture. En 2011 il règle ses comptes avec Marx et donne raison aux Juifs, en publiant « Marx, les Juifs et les droits de l’homme, (à l’origine de la catastrophe communiste) » aux éditions Denoël.

Jacques Tarnero - Documentariste

Jacques Tarnéro, philosophe, est essayiste,  documentariste, chargé de mission à la Cité des Sciences et de l'Industrie. Il participe à la révolte étudiante de mai 68 puis s'éloigne de la gauche française lorsqu'elle fait d'Israël un Etat paria. Ses domaines d'études recouvrent la perception d'Israël dans l'histoire, notamment dans l'histoire contemporaine, l'éclosion du terrorisme, Mai 68 et ses conséquences, le négationnisme, et plus récemment, l'Islam de France. Il a été chercheur associé au CNRS-Centre interdisciplinaire de recherche sur les juifs et la diaspora et est l'auteur de plusieurs ouvrages. Il a également réalisé deux films documentaires, Autopsie d’un mensonge en 2001 sur le négationnisme, sa naissance en occident, sa diffusion dans le monde musulman et le rôle joué par Internet, ainsi que Décryptage, en 2002, sur l'information et le conflit israélo-arabe. Jacques Tarnero appartient au Cercle de l'oratoire, constitué à la suite du 11 septembre 2001 autour de Michel Taubmann, journaliste à Arte et rédacteur en chef de la revue du cercle Le meilleur des mondes, et de l’épouse de ce dernier qui est pasteur au temple de l'Oratoire du Louvre. Le Cercle pointe l'importance de la lutte contre le totalitarisme islamiste et a soutenu les guerres d'Afghanistan et d'Irak. La revue a lancé la première pétition en faveur de Robert Redeker, le philosophe menacé en France en 2006 par des groupes islamistes .

Philippe Val - journaliste

Philippe Val, né le 14 septembre 1952 à Neuilly-sur-Seine, est un journaliste, animateur de radio, écrivain, auteur-compositeur-interprète et chansonnier français. Il a été à la tête du journal Charlie Hebdo durant dix-sept ans, en tant que rédacteur en chef (1992-2004) puis comme directeur de publication (2004-2009) et a et ensuite dirigé France Inter de 2009 à 2014.

Michel Wolkowicz - psychanalyste

Michel Gad Wolkowicz est psychanalyste, professeur de psychopathologie dans les universités de Paris, Tel Aviv et Glasgow. Il préside l'Association internationale "Schibboleth" qui organise régulièrement des réflexions et des séminaires sur l'Actualité de Freud" pour notre époque.

Bibliographies des conférenciers

André Senik

Le manifeste du parti communiste de Marx et Engels aux yeux de l'histoire, (Pierre-Guillaume De Roux, 2015)   Acheter

Marx, les juifs et les droits de l'homme, (Denoel, 2011)   Acheter

Georges Bensoussan

L'alliance israélite universelle (1860-2020), (Albin Michel, 2020)   Acheter

L'histoire confisquée de la destruction des juifs d'Europe, (PUF, 2016)   Acheter

Histoire de la Shoah, (PUF, 5ème édition, 2012)   Acheter | Emprunter

Juifs en pays arabes, (Tallandier, 2012)   Acheter | Emprunter

Dictionnaire de la Shoah, (Larousse, 2009)   Acheter | Emprunter

Un nom impérissable: Israël, le sionisme et la destruction des Juifs d'Europe (1933-2007), (Seuil, 2008)   Acheter

Europe, une passion génocidaire. Essai d'histoire culturelle, (Mille et une nuits, 2006)   Acheter | Emprunter

Les territoires perdus de la République, (Mille et une nuits, 2004)   Acheter | Emprunter

Ailleurs, hier, autrement : connaissance et reconnaissance du génocide des Arméniens, (Centre de documentation juive contemporaine, 2003)   Emprunter

Auschwitz en héritage ? D'un bon usage de la mémoire, (Mille et une nuits, 2003)   Acheter | Emprunter

Du fond de l'abîme. Journal du ghetto de Varsovie, (Pocket, 2002)   Acheter | Emprunter

Une histoire intellectuelle et politique du sionisme: 1860-1940, (Fayard, 2002)   Acheter | Emprunter

Mémoires juives, (Gallimard, 1994)   Emprunter

L'Idéologie du rejet, (Manya, 1993)   Acheter | Emprunter

Génocide pour mémoire, (Le Félin, 1989)   Acheter | Emprunter

Georges Bensoussan (dir.) Co auteur Barbara Lefebvre

Une France soumise, (Albin Michel, 2017)   Acheter

Georges Bensoussan, Mélanie Marie (cartographe)

Atlas de la Shoah. La mise à mort des Juifs d'Europe (1939-1945), (Autrement , 2014)   Acheter | Emprunter

Jacques Tarnéro

Le nom de trop, (Armand Colin, 2011)   Acheter

Les terrorismes, (Milan, 1998)   Acheter | Emprunter

Mai 68, (Seuil , 1982)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz

Si c'était Jérusalem , (In Press Eds, 2018)   Acheter

Figures de la cruauté , (In Press , 2016)   Acheter

Etats du symbolique, (In Press Eds, 2014)   Acheter

Le sujet face au réel, et dans la transmission , (In Press Eds, 2014)   Acheter

Présence de la Shoah et d'Israël dans la pensée contemporaine, (In Press, 2014)   Acheter

Tensions et défis ethiques dans le monde contemporain, (Des rosiers, 2013)   Acheter

Un monde en trans, (EDK, 2009)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz, Céline Masson (dir.)

La Force du nom : leur nom, ils l’ont changé, (Desclée de Brouwer, 2010)   Emprunter

Panim/Pnim, (EDK, 2009)   Acheter

Michel Gad Wolkowicz, Thibault Moreau, Alexis Nouss, Gérard Rabinovitch (dir.)

La psychologie de masse, aujourd'hui, (Editions des Rosiers, 2012)   Acheter

Philippe Val

Tu finiras clochard comme ton Zola , (L'observatoire , 2019)   Acheter

Cachez cette identité que je ne saurais voir , (Grasset et Fasquelle , 2017)   Acheter

C'était Charlie, (Grasset Et Fasquelle, 2015)   Acheter

Malaise dans l'inculture, (Grasset Et Fasquelle, 2015)   Acheter

Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous, (Grasset Et Fasquelle, 2008)   Acheter

Traité de savoir survivre par temps obscurs, (Grasset Et Fasquelle, 2007)   Acheter

Les traîtres et les crétins ; chroniques politiques, (Cherche Midi, 2007)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Léon Poliakov

De l'antisionisme à l'antisémitisme, (Calmann-Lévy ,), 1969)   Acheter | Emprunter

Robert Misrahi

Marx et la question juive, (Gallimard, 7 mars ), 1972)   Acheter

Jean-Jacques Rousseau

Du contrat social, (Flammarion, GF Philosophie, 2001)   Acheter

Paul Giniewski

Antisionisme : le nouvel antisémitisme, (Cheminements., 2005)   Acheter

Amnon Rubinstein, Alexander Yakobson

Israël et les nations, L'Etat-nation juif et les droits de l'homme, (Presses Universitaires de France, 2006)   Acheter

Philippe Simonnot

Enquête sur l'antisémitisme musulman , de ses origines à nos jours, (Michalon, 2010)   Acheter

Collectif

Sionismes/Antionismes, Revue Cités n°47-48, (Presses Universitaires de France, 2011)   Acheter | Emprunter

Alain Badiou, Eric Hazan

L'antisémitisme partout ; aujourd'hui en France, (Fabrique, 2011)   Acheter

Victor Hugo

Quatre-vingt-treize, (Flammarion, 2012)   Acheter

Salman Rushdie

Joseph Anton ; une autobiographie, (Gallimard, 2013)   Acheter

Christopher Caldwell

Une révolution sous nos yeux ; comment l'Islam va transformer la France et l'Europe, (L'artilleur, 2014)   Acheter

Sigmund Freud

Le malaise dans la culture, (Puf, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile