Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Vers un Empire islamiste planétaire

2084 la fin du monde (72 min)

Daniel Lemler - psychanalyste, Boualem Sansal - écrivain
  • L’islamisme est l’évolution naturelle de l’Islam

    La religion des convertis (13min)

  • L’Islam va se renforcer

    Les divisions vont disparaitre (14min)

  • L’être humain en perdition

    Le consommateur a remplacé l’individu (14min)

  • L’homme prédestiné à la soumission

    La démocratie, une parenthèse ? (16min)

  • "Je suis un pessimiste optimiste"

    Le danger est là (15min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Daniel Lemler - psychanalyste

Daniel Lemler est psychanalyste et psychiatre à Strasbourg. Il est chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et président du Groupement d'Etudes Psychanalytiques de la FEDEPSY. Il a également fondé et dirige l'association Mémoires vivantes de la Shoah et l'Observatoire Victor Klemperer --> http://www.memoiresvivantesdelashoah.org/  

Boualem Sansal - écrivain

Boualem Sansal est un écrivain algérien. Haut fonctionnaire au ministère de l'Industrie algérien, il est limogé en 2003 pour ses prises de positions critiques contre le pouvoir en place. Particulièrement contre l'arabisation de l'enseignement.  Son premier roman,"Le serment des barbares", a reçu le prix du premier Roman et le prix Tropiques 1999. Son livre Poste restante, une lettre ouverte à ses compatriotes, est resté censuré dans son pays. Après la sortie de ce pamphlet, il est menacé mais décide de rester en Algérie. Un autre de ses ouvrages, Petit éloge de la mémoire est un récit épique de l'épopée berbère. Boualem Sansal est lauréat du Grand Prix RTL-Lire 2008 pour son roman Le Village de l'Allemand sorti en janvier 2008. En juin 2012, il reçoit le prix du Roman arabe pour son livre Rue Darwin, avec l'opposition des ambassadeurs arabes qui financent le prix. Le 13 juin 2013 l'Académie française lui décerne le grand prix de la Francophonie, doté de 20 000 euros.  Son dernier roman  2084, La fin du monde, est publié en 2015 chez Gallimard. A travers les tribulations d'un jeune garçon dans un pays imaginaire, Boualem Sansal déboulonne l'hypocrisie de la foi et du radicalisme religieux qui menace les démocraties. (MAJ 2015)

Bibliographies des conférenciers

Boualem Sansal

2084 ; la fin du monde, (Gallimard, 2015)   Acheter

Le village de l'Allemand: Ou Le journal des frères Schiller, (Gallimard, 2008)   Acheter

Harraga, (Gallimard, 2007)   Acheter

Petit éloge de la mémoire: Quatre mille et une années de nostalgie, (Gallimard, 2007)   Acheter

Poste restante: Alger: Lettre de colère et d'espoir à mes compatriotes, (Gallimard, 2006)   Acheter

Dis-moi le paradis, (Gallimard, 2003)   Acheter

L'Enfant fou de l'arbre creux, (Gallimard, 2002)   Acheter

Le serment des barbares, (Gallimard, 2001)   Acheter

Coll.

Clinique de la déshumanisation, (Eres, 2011)   Acheter

De la honte à la culpabilité, (Eres, 2010)   Acheter

Les dérives de l'oralité , (Eres, 2006)   Acheter

Daniel Lemler

Répondre de sa parole , (Eres, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

George Orwell

Gallimard, (Gallimard, 1972)   Acheter

Abdelwahab Meddeb

La Maladie de l'islam, (Seuil, 2005)   Acheter

Antoine Sfeir

Brève histoire de l'islam à l'usage de tous, (Bayard Jeunesse, 2007)   Acheter

Caroline Fourest

La Tentation obscurantiste, (Le Livre de Poche, 2009)   Acheter

Olivier Roy, Nicolas Truong

La peur de l'islam, (Editions De L'aube, 2015)   Acheter

Michel Houellebecq

Soumission, (Flammarion, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 6 )

La démocratie

15 octobre 2015, 15h22, Esthero

Conférence avec beaucoup d'inexactitudes historiques hélas, chez les papous système de vote, chez les hébreux, les juges, le choix des chefs... Et les civilisations d'Amazonie sont moins tyranniques que les pays de l'hémisphère du nord... Chez les pygmées, pas de pouvoir absolu, idem chez les bushmen... et effectivement l'exégèse juive permet la réflexion... Par ailleurs, tous les matins dans la ami da, nous demandons de nous gratifier d'intelligence, de discernement... Ce qui n'est pas le cas de l'islam... Les idées restent très peu approfondies... Merci cependant à akadem de cette ouverture.

L'homme et le totalitarisme

20 octobre 2015, 19h40, saragit

Il existe bien avant l'islam et se propage même dans les temps modernes, sans compter les fausses démocraties contemporaines. Mais décrire les humains à venir dans l'incapacité de "penser" ou simplement d'accepter leur sort quel qu'il soit me semble parfaitement démagogique. Depuis la nuit des temps, il y a eu, et il y en aura toujours, des hommes capables de se soulever et de se battre pour leur liberté. Dieu merci...

Défendre ma liberté de penser

22 octobre 2015, 19h50, déborah TESSIER

Merci à Akadem pour cette communication, très intéressante, et qui crée bien des inquiétudes ; cependant, je vois une limite à ces propos, bien qu'ils relèvent d'un constat qu'on peut partager : que faire concrètement, une fois qu'on a pris conscience des progrès de l'islamisme ? On ne va pas se cacher dans un trou de souris ! Quelles décisions politiques doivent être prises aujourd'hui, au-delà de ce qui est déjà fait (les engagements militaires français en Afrique, Vigi- pirate en France, etc. ) ?

La tête de l'homme est trop petite pour contenir tous les possibles du monde.

20 novembre 2015, 22h33, bernaerts

C'est étonnant que B. S. Développe l'idée que cette évolution est inéluctable, or la Bible hébraïque dit le contraire. Les Juifs, selon tout raisonnement et analyse rationnels ne devraient plus être là depuis longtemps et pourtant, ils sont là, ils vont bien et continuent de transmettre inlassablement leur lumière. Ils ne sont que 15 millions environ et ils tiennent bon ; c'est plutôt le reste du monde qui va mal. C'est que BS ignore ce qui fait tenir cette transmission. Il a été dit qu'elle a inventé l'interprétation infinie, oui mais cette interprétation a une "fonction" précise en lien avec ce que la Bible hébraïque a lancé dans le grand mouvement du cosmos et de l'humanité, c'est ce tétragramme imprononçable. Les philosophes, les sociologues, les linguistes, etc. , ignorent complètement cette "variable" qu'est le tétragramme alors qu'il est une "réalité" tangible et connaissable, loin du concept. Max Planck était, de la même sorte que BS, persuadé que la physique classique était arrivée au bout de la connaissance physique déterministe. Sans le savoir, un jour, comme ça, il a placé dans une équation une constante malgré sa répugnance envers les logiques probabilistes : sans le savoir il faisait s'écrouler le paradigme classique pour ouvrir la voie à la physique quantique. M. Planck ne s'en est pas remis mais la physique elle poursuit sa route. Ainsi la tête de l'homme est trop étroite pour les possibles du monde, toute l'aventure hébraïque est là pour rappeler cette sagesse.

Erreur

26 février 2016, 13h58, Robert

Désolé, je pense que M. Sensal se trompe lourdement sur ses considérations à propos de la civilisation dites judéo-chrétienne. Peu importe l'origine païenne des convertis, ils l'ont été à une nouvelle religion bâtie sur les fondement du judaïsme. Quant à une projection à 50 ans où l'islam ne serait plus l'islam, je crois que c'est simplement saugrenu. Une fiction à 500 ans de distance ouvre toutes les possibilités, et encore, mais 50 ans… on peut assister à des changements d'influence et de suprématie, mais pas d'évolution aussi radicale.

Plombé d'erreurs

8 novembre 2020, 11h12, Microparticule

Je m'associe à Déborah pour remercier Akadem d'avoir diffusé la conférence de cet écrivain. Face à la profusion d'erreurs, la vidéo m'est "tombée des yeux". Quel démographe lui a prédit 50 milliards d'êtres humains? Où a t-il vu que l'Inde de 2015 n'est pas une démocratie? Fait-il des recherches historiques ou théologiques pour calculer l'âge de notre religion?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

2084 la fin du monde

72 min

Daniel Lemler - psychanalyste, Boualem Sansal - écrivain

Commentaires ( 6 )

La démocratie

15 octobre 2015, 15h22, Esthero

Conférence avec beaucoup d'inexactitudes historiques hélas, chez les papous système de vote, chez les hébreux, les juges, le choix des chefs... Et les civilisations d'Amazonie sont moins tyranniques que les pays de l'hémisphère du nord... Chez les pygmées, pas de pouvoir absolu, idem chez les bushmen... et effectivement l'exégèse juive permet la réflexion... Par ailleurs, tous les matins dans la ami da, nous demandons de nous gratifier d'intelligence, de discernement... Ce qui n'est pas le cas de l'islam... Les idées restent très peu approfondies... Merci cependant à akadem de cette ouverture.

L'homme et le totalitarisme

20 octobre 2015, 19h40, saragit

Il existe bien avant l'islam et se propage même dans les temps modernes, sans compter les fausses démocraties contemporaines. Mais décrire les humains à venir dans l'incapacité de "penser" ou simplement d'accepter leur sort quel qu'il soit me semble parfaitement démagogique. Depuis la nuit des temps, il y a eu, et il y en aura toujours, des hommes capables de se soulever et de se battre pour leur liberté. Dieu merci...

Défendre ma liberté de penser

22 octobre 2015, 19h50, déborah TESSIER

Merci à Akadem pour cette communication, très intéressante, et qui crée bien des inquiétudes ; cependant, je vois une limite à ces propos, bien qu'ils relèvent d'un constat qu'on peut partager : que faire concrètement, une fois qu'on a pris conscience des progrès de l'islamisme ? On ne va pas se cacher dans un trou de souris ! Quelles décisions politiques doivent être prises aujourd'hui, au-delà de ce qui est déjà fait (les engagements militaires français en Afrique, Vigi- pirate en France, etc. ) ?

La tête de l'homme est trop petite pour contenir tous les possibles du monde.

20 novembre 2015, 22h33, bernaerts

C'est étonnant que B. S. Développe l'idée que cette évolution est inéluctable, or la Bible hébraïque dit le contraire. Les Juifs, selon tout raisonnement et analyse rationnels ne devraient plus être là depuis longtemps et pourtant, ils sont là, ils vont bien et continuent de transmettre inlassablement leur lumière. Ils ne sont que 15 millions environ et ils tiennent bon ; c'est plutôt le reste du monde qui va mal. C'est que BS ignore ce qui fait tenir cette transmission. Il a été dit qu'elle a inventé l'interprétation infinie, oui mais cette interprétation a une "fonction" précise en lien avec ce que la Bible hébraïque a lancé dans le grand mouvement du cosmos et de l'humanité, c'est ce tétragramme imprononçable. Les philosophes, les sociologues, les linguistes, etc. , ignorent complètement cette "variable" qu'est le tétragramme alors qu'il est une "réalité" tangible et connaissable, loin du concept. Max Planck était, de la même sorte que BS, persuadé que la physique classique était arrivée au bout de la connaissance physique déterministe. Sans le savoir, un jour, comme ça, il a placé dans une équation une constante malgré sa répugnance envers les logiques probabilistes : sans le savoir il faisait s'écrouler le paradigme classique pour ouvrir la voie à la physique quantique. M. Planck ne s'en est pas remis mais la physique elle poursuit sa route. Ainsi la tête de l'homme est trop étroite pour les possibles du monde, toute l'aventure hébraïque est là pour rappeler cette sagesse.

Erreur

26 février 2016, 13h58, Robert

Désolé, je pense que M. Sensal se trompe lourdement sur ses considérations à propos de la civilisation dites judéo-chrétienne. Peu importe l'origine païenne des convertis, ils l'ont été à une nouvelle religion bâtie sur les fondement du judaïsme. Quant à une projection à 50 ans où l'islam ne serait plus l'islam, je crois que c'est simplement saugrenu. Une fiction à 500 ans de distance ouvre toutes les possibilités, et encore, mais 50 ans… on peut assister à des changements d'influence et de suprématie, mais pas d'évolution aussi radicale.

Plombé d'erreurs

8 novembre 2020, 11h12, Microparticule

Je m'associe à Déborah pour remercier Akadem d'avoir diffusé la conférence de cet écrivain. Face à la profusion d'erreurs, la vidéo m'est "tombée des yeux". Quel démographe lui a prédit 50 milliards d'êtres humains? Où a t-il vu que l'Inde de 2015 n'est pas une démocratie? Fait-il des recherches historiques ou théologiques pour calculer l'âge de notre religion?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L’islamisme est l’évolution naturelle de l’Islam

    La religion des convertis (13min)

  • L’Islam va se renforcer

    Les divisions vont disparaitre (14min)

  • L’être humain en perdition

    Le consommateur a remplacé l’individu (14min)

  • L’homme prédestiné à la soumission

    La démocratie, une parenthèse ? (16min)

  • "Je suis un pessimiste optimiste"

    Le danger est là (15min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Daniel Lemler - psychanalyste

Daniel Lemler est psychanalyste et psychiatre à Strasbourg. Il est chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et président du Groupement d'Etudes Psychanalytiques de la FEDEPSY. Il a également fondé et dirige l'association Mémoires vivantes de la Shoah et l'Observatoire Victor Klemperer --> http://www.memoiresvivantesdelashoah.org/  

Boualem Sansal - écrivain

Boualem Sansal est un écrivain algérien. Haut fonctionnaire au ministère de l'Industrie algérien, il est limogé en 2003 pour ses prises de positions critiques contre le pouvoir en place. Particulièrement contre l'arabisation de l'enseignement.  Son premier roman,"Le serment des barbares", a reçu le prix du premier Roman et le prix Tropiques 1999. Son livre Poste restante, une lettre ouverte à ses compatriotes, est resté censuré dans son pays. Après la sortie de ce pamphlet, il est menacé mais décide de rester en Algérie. Un autre de ses ouvrages, Petit éloge de la mémoire est un récit épique de l'épopée berbère. Boualem Sansal est lauréat du Grand Prix RTL-Lire 2008 pour son roman Le Village de l'Allemand sorti en janvier 2008. En juin 2012, il reçoit le prix du Roman arabe pour son livre Rue Darwin, avec l'opposition des ambassadeurs arabes qui financent le prix. Le 13 juin 2013 l'Académie française lui décerne le grand prix de la Francophonie, doté de 20 000 euros.  Son dernier roman  2084, La fin du monde, est publié en 2015 chez Gallimard. A travers les tribulations d'un jeune garçon dans un pays imaginaire, Boualem Sansal déboulonne l'hypocrisie de la foi et du radicalisme religieux qui menace les démocraties. (MAJ 2015)

Bibliographies des conférenciers

Boualem Sansal

2084 ; la fin du monde, (Gallimard, 2015)   Acheter

Le village de l'Allemand: Ou Le journal des frères Schiller, (Gallimard, 2008)   Acheter

Harraga, (Gallimard, 2007)   Acheter

Petit éloge de la mémoire: Quatre mille et une années de nostalgie, (Gallimard, 2007)   Acheter

Poste restante: Alger: Lettre de colère et d'espoir à mes compatriotes, (Gallimard, 2006)   Acheter

Dis-moi le paradis, (Gallimard, 2003)   Acheter

L'Enfant fou de l'arbre creux, (Gallimard, 2002)   Acheter

Le serment des barbares, (Gallimard, 2001)   Acheter

Coll.

Clinique de la déshumanisation, (Eres, 2011)   Acheter

De la honte à la culpabilité, (Eres, 2010)   Acheter

Les dérives de l'oralité , (Eres, 2006)   Acheter

Daniel Lemler

Répondre de sa parole , (Eres, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

George Orwell

Gallimard, (Gallimard, 1972)   Acheter

Abdelwahab Meddeb

La Maladie de l'islam, (Seuil, 2005)   Acheter

Antoine Sfeir

Brève histoire de l'islam à l'usage de tous, (Bayard Jeunesse, 2007)   Acheter

Caroline Fourest

La Tentation obscurantiste, (Le Livre de Poche, 2009)   Acheter

Olivier Roy, Nicolas Truong

La peur de l'islam, (Editions De L'aube, 2015)   Acheter

Michel Houellebecq

Soumission, (Flammarion, 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile