Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Dieudosphère, ''quenelle'', internet...

Quand l'humour ne fait plus rire... (18 min)

Jean-Yves Camus - Politologue
  • De la liste antisionniste

    aux vidéos sur internet (3min)

  • La "quenelle", salut nazi ou bras d'honneur

    Un business bien rodé... (5min)

  • Réhabilitation de stéréotypes

    Shoah=judaïsme=sionisme=lobby... (5min)

  • Dieudonné, un humoriste ?

    Une impression de mauvaise foi (2min)

  • Le théâtre de la Main d'or

    Une secte et un gourou (3min)

Les documents (1)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jean-Yves Camus - Politologue

Jean-Yves Camus est un politologue, spécialiste des nationalismes et des extrémismes en France et en Europe. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques à la Fondation Jean Jaurès, Senior Fellow au Centre for Analysis of the Radical Right (CARR, Londres) et chercheur associé à l'Institut pour les études européennes, russes et eurasiennes (IERES) à l'Université George Washington, Washington, D.C.

Bibliographie du conférencier

Jean-Yves Camus

Extrémismes en France: faut-il en avoir peur?, (Milan, 2006)   Acheter

Le Front National , (Presses de Sciences-Po , 2003)   Acheter

Les extrémismes en Europe, (Editions de l'Aube, 1998)   Acheter

L'extrême droite aujourd'hui, (Milan., 1997)   Acheter | Emprunter

Le Front national. Histoire et analyses, (Laurens, 1997)   Acheter

Les droites nationales et radicales en France. Répertoire critique, (Presses universitaires de Lyon., 1992)   Acheter

Jean-Yves Camus, Antonio Guzman

No hay camino ; skyline Jean-Yves Camus, Antonio Guzman, (Arp2 Publishing , 2015)   Acheter

Jean-Yves Camus, Nicolas Lebourg

Les droites extrêmes en Europe , (Seuil , 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 17 décembre 2013
Commentaires ( 55 )

L'Evidence

18 décembre 2013, 21h55, ewo

Dieudonné n'a que l'ambition personnelle d'être le Nasrallah français, et il est payé pour. Beaucoup plus timide qu'il ne parait, il est tres prudent et ménage ses sinceres amitiées avec les nazillons pour aller plus loin.

Mieux l'expliquer

18 décembre 2013, 22h49, debo

Merci de nous avoir permis de mettre des mots sur cet "humour" qui nous rend du mal à l'aise et qui semble si difficile à expliquer aux autres tant celui ci est malsain, dote d'une méchanceté certaine sur fond d'antisémitisme faire comprendre et la meilleure façon de couper court aux préjugés merci pour cette lecture.

Why even discuss this poor taste comedian on Akadem ?

19 décembre 2013, 00h00, Canadien de confession Israelite.

That this sorry character has an audience, this in France, a Country known for it's civilization, civility, high life standards is beyond me. France, a Country rich in philosophers, writers, thinkers having disseminated Culture and Style all over the World. Then here comes this insipid, malevolent, disgusting, revolting, incoherent, and every negative adjective you would use to describe a skunk, a deceased sewer rat, an infected with the worse ailment every to befall on civilized people : yes, you guessed it, ANTI-SEMITISM. As a retired Canadian Engineer, as a Jew I keep vigilant when it comes to the savagery perpetrated on us Jews. I do not forget, I do not forgive, I will go after anyone who dares utter anti-Semites slures, I can do it, I have the strength, I have the means. This is a Jew no one is going to castrate, period. I once listened to this excrement and I could not find anything funny, which for a professed comedian it is like a death sentence. The only plausible reason he has an audience can only be attributed to those infected with this chronic and not curable disease called anti-Semitism. This guy is not even white, therefore for him to exhibit his revolting hate is nonsense since he was probably attacked by race haters. We would think that he would understand the hated. That alone says a lot about this cockroach. Sorry critters... With all due respect Akadem is a too classy a site to carry this unsavory asshole... The World needs to reeducate itself and come to the realization that the Jewish Nation is the Elite of the World. We have more Degrees, more accomplishments in every field of Science and Technology, more Nobel Prizes than any one, anywhere, period. We Jews gave the World the Ten Commandments, the backbone of Civilization ever so current even today and the basis for all the laws ever enacted. If I was living in Paris I would find a million interesting activities to be part of. If I saw myself drifting into a performance from this guy I would ask myself urgently : What's wrong with me ? Have I let any sense of what is right ? At the bend of WWII 6 Million innocent souls found themselves savagely killed including 1. 5 Million children for no other reason than the fact that they were Jews. In the Concentration Camps while the Allied Armies were advancing, Jewish Children were thrown alive into crematoria. Yes, think about this : the Holocaust is not a subject for comedy, far from it...

Très clair, merci

19 décembre 2013, 00h41, Frederic Benque

Une analyse particulièrement articulée de la névrose Dieudonné.

Bravo

19 décembre 2013, 08h54, Abraham BENGIO

Merci, M. Camus, pour cette excellente mise au point.

Quand l'humour ne fait plus rire

19 décembre 2013, 09h36, Max Hassan

Un modèle e conférence, tant dans la forme que dans le fond. Espérons qu'elle sera écoutée par des personnes autres que l'auditoire habituel d'Akadem. Merci à JY Camus.

Fond de commerce racoleur.

19 décembre 2013, 11h36, Yllerg

Votre conférence, M. Camus, est exemplaire de clarté. Son seul "défaut", étant que, présentée sur Akadem, elle enfoncerait des portes ouvertes. Votre analyse est si importante et nécessaire, qu'il faudrait arriver à la faire écouter aux "non- convaincus". Cela veut dire, vous inviter à participer à une émission télévisée, à une heure de grande écoute, sur une, ou plusieurs chaînes populaires... Enfin, trouver le moyen de "toucher" le public de Dieudonne, et de potentiels fans, qui ne verraient en lui, qu'un artiste qui veut faire rire. La comparaison avec Pierre Desproges et Coluche est, on ne peut plus claire, et éclairante... Mais, encore une fois, il faut arriver a porter le débat, là où il devrait provoquer la réflexion...

Extension de la "pensée" dieudonniste ! !

19 décembre 2013, 11h45, GDENIS

Conférence très intéressante et très utile. Il faut en effet vraiment prendre au sérieux de la névrose Dieudonné ! Ayant passé mon enfance en Algérie, j'ai gardé de fortes relations avec ce pays. Ce qui fait que j'écoute régulièrement depuis plusieurs années Radio Maghreb 2. Je suis atterré entendre de plus en plus souvent un discours très semblable à celui de Dieudonné, que ce soit de la part des auditeurs aui téléphonent mais aussi et surtout de la part des journalistes. Cela me semble très inquiétant !

La meilleure facon de reussir quand on est mediocre mais ambitieux ? Attaquer les Juifs.

19 décembre 2013, 13h24, Clemence Durieux

Peu importe a Dieudonne qui vous etes, vous, ses auditeurs. Il a reussi de vous titiller, de vous donner la satisfaction enfantine et mechante qui vous fait oublier pour un moment vos frustrations ? Il a reussi a vous separer de vos sous durement gagnes ? C'est tout ce qui lui importe. Votre energie, votre temps, il les a detourne aussi. Vous jouez son jeu, , vous etes ses marionettes. Les juifs ont apporte sur cette terre les lois sociales, les lois morales qui font que vous etes vivants et vivant bien dans cet etat democratique de France. L'evolution du monde Occidental est en enorme partie due aux Juifs. La haine n'est pas productive, ne l'oubliez pas. Le mal finit par se suicider, c'est la logique du mal.

Il y a humour et humour

19 décembre 2013, 14h20, Georges Rubel

Merci à Jean-Yves Camus pour cette conférence si clarifiante. Il est vrai qu'elle parvient à expliciter le malaise que l'homme de bonne foi peut ressentir à la vision des vidéos-quenelles, dont j'ai pu voir tout à fait fortuitement un exemplaire... C'est qu'en effet il n'y a absolument pas d'humour là-dedans, c'est simplement un mode d'exutoire rageur qui ne pourra jamais faire exulter que des imbéciles, des frustrés ou des badauds de l'expression médiatique. Un humoriste comme Desproges ne peut être comparé à un Dieudonné. Desproges disait que l'on pouvait rire de tout, mais surtout pas avec n'importe qui. Et l'extrait du spectacle donné ici en est la démonstration : on a accès chez Desproges au rire mélancolique, c'est à dire à l'humour qui nous fait tant de bien parce qu'il n'entend pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Dieudonné, au contraire, s'adresse à ce "n'importe qui" qui est la honte de l'homme.

Un petit oubli

19 décembre 2013, 14h49, barak

Je tenais à rappeler que du propre aveux de alain soral le parti anti sioniste a été financé par l'iran a hauteur de deux millions d'euros.

NIMPORTE QUOI

19 décembre 2013, 14h59, Quennel Lyonnaise

Et que dire des quenelle qui sont faites devant france télévision, canal, l'UMP, le PS et j'en passe. C'est aussi du entre le bras d'honneur et le salut nazi inversé. Au lieu de simplifiez cette mouvance qui se lève en France, dû principalement à un ras le bol général, en la décryptant comme un geste qui serai contre Israël, les juifs. Il faudrait plutôt décrypter tous les contextes : Comme ceux citées précédemment. Et là Monsieur, avec votre apparence d'un homme bien élégant, droit dans ses chaussures. Vous n'aurez aucune explication puisque l’explication logique est que les français en ont marre des élites et groupuscule qui dirige la France et de la plus mauvaise des manière !

FAUX !

19 décembre 2013, 15h08, NINJA-NINJA

Son analyse est fausse ! On ne gagne de l'argent aux Click sur une vidéo youtube que si on a fait la démarche de Monétisé ses vidéos (Vidéos avec publicité) et en aucun cas on gagne de l'argent sur internet sauf si on fait payer les gens par un Abonnement ou payement Immédiat. Ses arguments ne sont pas accompagner de preuve et il ne fait en aucun cas référence a L'histoire quand il parle de Salut Nazi ou non. Or si on fait référence a L'histoire on se rend compte de la supercherie de cette description de la "Quenelle". Les noirs et autres métisses ne sont pas considéré comme des Hommes par les Nazi dans l'Histoire donc c'est complètement Absurde de voir un Salut Nazi chez un Franco Camerounais donc le public est composé de personnes issu de l'immigration ou non. Pour faire une analyse Correcte et Objective il faut connaitre et apprendre vraiment ce qu'est la personne sans reprendre des "Dire" de Média ou d'associations. Il faut aussi traiter tout les sujets et toute les facettes du sujet pas seulement celle qui arrange l'état. Cet Humoriste avais déjà beaucoup de succès avant sa Daibolisation donc aucun intérêt a faire du racisme pour prospérer...

Mon pauvre Jean Yves. ...

19 décembre 2013, 15h11, Robert Étienne

... Je suis désolé que tes zygomatiques soient en panne. Pas les miens.

Pathetique

19 décembre 2013, 15h14, Surataro

You dear english speaking guy, what do you know of France state of mind on the matter ? Only what your fellow tells you about it, never saw it, never experienced it, and you dare nonetheless judge a movement you don't even begin to understand (don't give me the usual "oh but in 1933 we saw how it started" that doesn't make any sense. Concentrate on your life oversea and don't come to judge matters you have nothing to do with... That's for you. Pour les autres, vous ne pouvez ne vous en prendre qu'a vous meme, vous avez d'ores et deja perdu la bataille d'arguments, et vos idee reactionaires, elitiste et propagandiste ne touchent guerre plus que votre petit cercle de convaincus, qui reduit a vu d'oeil a mesure que vous tentez de discrediter un mouvement populaire qui vous depasse en tout... A bon entendeur, .

Bravo

19 décembre 2013, 16h13, john

Aucune analyse n'a été si pertinente à ce sujet. il faudrait que les médias s'en inspirent afin de ne pas alimenter plus encore l'idéologie complotiste des adeptes du mouvement de la quenelle. merci et bravo M. Camus.

Bravo !

19 décembre 2013, 17h38, bob

Bravo pour cette analyse pertinente de la situation dramatique.

Le geste n'est pas condamnable, l'intention qu'il renferme et le message qu'il renvoie si...

19 décembre 2013, 18h06, Rivka

Son analyse est particulièrement juste, peu importe qu'il se soit trompé sur certains détails selon les NINJA-NINJA... Il est évident que ce geste renferme un message politique et plus particulièrement un message politique ANTIJUIF. Cette évidence a notamment été mise en exergue par les photos publiées sur le site de dieudonné dans lesquelles on peut voir des personnes faire ce geste devant des lieux israélites : quel autre dessein poursuivaient ces personnes, si ce n'est de revendiquer, via ce geste, leur antisémitisme ? Prétenderez-vous qu'en réalité il s'agissait de photos souvenirs? En revanche, il est également évident que certaines personnes ayant effectué ce geste n'avait pas conscience du message antisémite qu'il renfermait... Aujourd'hui, c'est faire preuve de mauvaise foi que de considérer que ce geste ne revêt pas de caractère antisémite...

A quoi bon ?

19 décembre 2013, 18h39, Henricanan

J'aurais aimé applaudir des 2 mains au brio de l'analyse, si elle avait prise sur la réalité. Ce qui aurait signifié avoir trouvé la réponse adéquate à un problème redoutable. Il n'en est rien. Non point que J-Y Camus manque de talent ou d'expertise - c'est loin d'être la cas- mais l'assemblage qu'il nous propose ne cible qu'un tout petit morceau du problème. Il est bien plus vaste. Sous les auspices d'un pervers se coalisent un nouvel antisémitisme qui réveille le vieil antisémitisme bien de chez nous, catho et franchouillard. Le législateur avait cru border de toute part l'expression de ce dernier en lui notifiant son illégalité. Il n'avait pas prévu la vague venue du sud de la Méditerranée et des contrées proche-orientales que tous les natifs des pays arabo-musulmans connaissent depuis des lustres. Il s'agit de cet anti judaïsme populacier et raz des pâquerettes qui trouve sa source dans l'insatiable mépris dans lequel l'Islam tient tout ce qui n'est pas lui. Cette culture de la médiocrité que nous croyions réservée à d'autres contrées, a gagné la France et l'Europe grâce à l'internet à haut débit et aux antennes paraboliques qui ont trouvé sur place un public adéquat, de récente implantation. Son expansion fulgurante sur le vieux continent entre en résonance avec ce qui restait du vieil antisémitisme chrétien en voie de putréfaction. Cette dynamique est favorisée par la crise, mais pas seulement. Il y fallait sans doute un profil psychotique tel que celui de M'bala M'bala, si révélateur de temps troubles, pour que la mayonnaise prenne. Comme tous les pervers, il a l'art consommé de recycler les vieux thèmes sous de nouveaux oripeaux. Le salut nazi est prohibé ? Il lui trouve un palliatif : la quenelle, ce poisson du pauvre. Ses copains du Hezbollah n'ont pas ses scrupules parce que rien ne les y contraint sous la juridiction d'avant-garde qui les gouverne... L'antisémitisme tombe sous les coups de la loi ? Le voilà donc antisioniste stipendié, grassement rémunéré par l'admirable régime des mollahs. Invoque-t-il le droit de se moquer des religions ? Ce converti à l'Islam qui se marie à l'Eglise, adorne ses "spectacles" d'un mur... Contre lequel il lui prend très régulièrement l'envie de se soulager, comme le faisaient jadis les arabes quand le Mur occidental était sous la coupe de la Jordanie. Si toute cette obscénité trouve preneurs sous nos latitudes, c'est bien que le corps social est rongé, miné, lacéré par cette gangrène, nouvelle sans vraiment l'être. Le juif a toujours servi de bouc émissaire de temps menaçants. Sur lui se sont déversés tous les fantasmes des échoués de tous bords. Le juif sûr de lui encore plus. être apparenté à un état puisant, brillant, performant, n'est guère dissuasif. Tant qu'aucun antisémite agissant n'y laissera sa vie... Cette impunité séculaire est le meilleur bouclier des "Lependonné".

Quand l'humour ne fait plus rire

19 décembre 2013, 20h16, Domdom31

Merci Mr Camus pour cette excellente analyse.

L'armée de Dieudonné

19 décembre 2013, 21h52, Kaddish

On en reconnaît facilement les soldats. Ils s'insinuent partout où l'on parle de leur idole. Voyez-les fureter sur Internet à l'affût du moindre article, du moindre avis qu'un site ou qu'un organisme de publication aurait l'audace de commettre concernant Dieudonné. Même ici, sur AKADEM, espace confidentiel s'il en est, ils seront parvenus à flairer un os à ronger et auront finalement envahi l'échiquier des commentaires ; mais c'est une armée de pions, en vérité, dont chaque clone aura sagement renoncé à l'exercice de la pensée personelle. Ils servent inlassablement les mêmes antiennes, entendues dans la bouche de leur maître, ne comprennent rien au mot "sionisme", n'ont des juifs qu'une image héritée de la propagande judéophobe, et sont pratiquement incapables d'écrire dans un français correct.

Dieudonne la spirale descendante

19 décembre 2013, 22h28, Sébastien

Evidemment et heureusement que Dieudonnne mbalambala est boycotté, C'est tt à l'honneur de notre beau pays qu'est la France et qui ne souffre plus d'antisémites notoire. Evidemment que la plateforme internet constitue un moyen metc. Antile pour lui en ce sens qu'il constitue un espace de publicité gratuit n'en déplaise à "ninja ninja". Au fond on a vu un humoriste briller et s'éteindre sous nos yeux en étant aspiré par le trou noir constitué par sa haine, son ignominie. J'ose croire que ceux qui l'écoutent feront preuve d'intelligeance et de discernement pour se dire qu'ils sont manipulés par qqun qui est aujourd'hui à la limite de la démence lorsqu'on voit ses vidéos.

A mettre sur Youtube pour le partager avec davantage de personnes

19 décembre 2013, 22h57, Claude Dominique

J'ai bien apprécié d'écouter Jean-Yves Camus dans son explication simple, informée et logique qui donne des pistes précises pour comprendre ce phénomène Dieudonné et ce qu'il cache sans dire son nom. Merci d'avoir mis cet exposé clair en ligne… à mettre sur Youtube pour le partager plus largement et rééquilibrer les points de vue face à Dieudonné, Alain Soral, etc. Amicalement.

Dieudonné

20 décembre 2013, 00h18, Bernadette

Malgré vos efforts hargneux et haineux, vous n'aurez pas la peau de Dieudonné. Le meilleur humoritste de France est au-dessus de vos menaces et de votre haine.

Foutez nous la paix avec votre shoah

20 décembre 2013, 01h49, Foutez nous la paix avec votre shoah

J'ai des ancêtres esclaves... On en parle pas assez...

@ "foutez-nous la paix avec votre shoah"

20 décembre 2013, 13h31, Kaddish

Vous avez, dites-vous, des ancêtes esclaves dont on ne parlerait pas suffisamment. Il apparaît pourtant qu'il y ait eu, au décours des dernières années, un considérable battage scénique et médiatique autour de la traite atlantique (expositions, publications, films, documentaires, etc. ) ; on a également assisté au battage de coulpe en règle des édiles européennes, revenant douloureusement sur le passé colonial des nations occidentales. Deuxièmement, si vous estimez que la cause noire et ses souffrances est insuffisamment abordée pourquoi ne pas mobiliser les intellectuels noirs et mettre en oeuvre des publications, des forums de débat, et de la diffusion d'information afin que le sujet soit plus amplement représenté ? Si les jufs ont su proposer à la sagacité publique de méditer sur la Shoah, les noirs de France devraient pouvoir en faire autant ; les moyens humains et intellectuels ne manquent pas au sein de la communauté afro-antillaise de France. Faites jouer les forces disponibles au lieu de vous plaindre du travail qu'on fait les autres sur leur histoire propre.

Dieudonné

20 décembre 2013, 14h46, AMG1959

Comment des gens peuvent-ils croire que Dieudonné "plaisante", fait de l'humour... Il est comme vous le dites tellement limpide... Il est nocif...

Remerciements et félicitations.

20 décembre 2013, 17h14, sarah Vajda

Une onde d'intelligence dans un monde détraqué. Merci à vous.

Esclavage

20 décembre 2013, 23h03, ewo

Je réponds au précédent message : La violence et les habitudes de colère sont mises de côté alors que les frères se rencontrent et pleurent ensemble. /// Mais d'abord il y at-il quelconque colère entre les juifs et toi ? Tu souhaiterai que nous parlions de l'Esclavage pour toi, pour reconnaitre tes souffrances, et bien c'est possible nous pouvons pleurer ensemble sur l'Esclavage, relire le code noir, réciter Césaire ou Senghor. Il n'y a aucune contradiction entre les Mémoires, on ne compare pas les souffrance! On ne banalise pas le crime ici, que ce soit de la Shoa, l'Esclavage, les Génocides du XXeme siècle, ou les massacres de populations civiles du XIXe ou d'avant! Comprendre l'humanité c'est aussi s'interroger sur ses crimes, ... Regardons plus loin, plus étranger de nous, toi l'antillais et moi le juif : que te dit le massacre de 200 000 Chrétiens d'Irak par des Kurdes en 1915, que te dit, cette fois le massacre de 180 000 Kurdes en Irak en 1988 à l'arme chimique par Saddam Hussein. ? As tu une réponse ? C'est sur l'Humanité qu'il faut s'interroger ! Pour la Shoa c'est identique, mais c'est notre mémoire à nous, ignore la si tu veux mais attention, ceux qui la salissent le font pour pouvoir recommencer (analyse del'historien Pierre Vidal Naquet), et il ne le feront pas seul, ils auront besoin de toi pour endosser ces crimes à venir, toi qui est innocent face à l'histoire, toi la victime de l'Esclavage, toi le jeune blanc comme neige ! Hors de tout soupçons de collaboration nazie ! Tu comprends pourquoi Dieudonné à besoin de toi ! Les juifs se rappellent tous les ans de leur condition d'esclave en Egypte des Pharaons lors des fêtes de Pâques, et tu trouveras 42 conférences sur ce site qui débattent de la condition d'esclave. "Oh Lord don't you weep... Chantent encore les anciens esclaves aux USA. Il se rappellent de leur condition et nous aimons leurs chants, qu'il soient du Gospel (évangiles) ou qu'il resurgissent dans le blues, la funk ou le Reggae. Si vous avez besoins de sermons allez à l’Église ! à la Mosquée ! à la Synagogue ! Dans une Chorale laïque aussi ou en retraite Bouddhiste ! Mais surtout éloignez vous de Dieudonné, ce sera un grand malheur pour vous.

Desproges et Coluche

21 décembre 2013, 00h09, Karamazov

Si l'un d'entre eux interprétait le même texte que Dieudonné ce serait percu différemment, pour une raison très simple, il ne tenaient pas de propos antisémites en interview. Bien au contraire même. Quand Desproges incarne un antisémite (de même que Gaspard Proust récemment) c'est l'antisémite qui est tourné en ridicule. Il ne faisait pas de militantisme politique, il passait chez Drucker, bref, malgré l'acidité de l'humour on savait qu'il ne défendait aucune cause en particulier. Coluche si, mais il défendait notamment le mariage gay et SOS racisme, l'exact opposé de Dieudonné. Avant Dieudonné incarnait aussi des personnages, maintenant de plus en plus il est dans le stand-up et parle sur scène en son nom propre sans ambiguïtés, et même sans la moindre finesse, voire sans le moindre humour, on est à longueur de spectacle dans l'insulte ad hominem directe et il n'essaie même plus de travestir ca en pseudo second degré.

Aux armes citoyens

21 décembre 2013, 10h25, Marc

La haine du juif a la vie dure. Triste retour en arrière. Le passage de la mémoire à l'histoire se fait mal. À présent, on insulte nos morts et notre mémoire, et on nous voudrait même nous dénier le droit de les honorer. Mépris. Mon pays me peine...

Avec la haine et la jalousie chevillées au corps...

21 décembre 2013, 11h30, Tielemans D.

Comme Hitler, ils rêvent de razzier et d'éliminer les Juifs...

Camus(eur publique)

21 décembre 2013, 18h11, HPLovecraft

Pour Camus, Finkielkraut et toute la clique, l’époque est mal partie. Mal partie pour eux, c’est certain. Par contre, c’est marrant comme nous, de notre côté, on la sent de mieux en mieux cette époque ! :).

Monsieur Camus vous n'avez pas compris

21 décembre 2013, 20h09, Samuel

Monsieur Camus, Je vous cite : "avec Dieudonné l'impression est tout autre, c'est une impression de mauvaise foi... " et sur Desproges : "il paraissait évident qu'il n'était pas antisémite". Le problème ici c'est qu'on vous rétorquera tout simplement que vos impressions ne sont pas partagées. Votre analyse se fondant sur vos "impressions", elle n'a qu'une maigre valeur subjective et ne disqualifie en rien l’intéressé. En revanche Dieudonné lui vous disqualifie, vous et ceux qui tiennent votre discours, puisque son public est à la fois jeune, populaire et croissant, et ce malgré la propagande mediatico-politique qui remonte même jusqu'au président de la république, et l'énorme quantité de procès qu'il se voit infliger. Cher monsieur Camus, ce n'est pas que notre génération ne prend pas la seconde guerre ou la Shoah au sérieux, c'est que ces évènements se sont passés il y a 70 ans, que nous n'en sommes pas responsables et qu'il y a eu bien d'autres drames humains depuis. Et puisque nous avons été témoins de ces drames contemporains, ils nous touchent fatalement d'avantage que la Shoah, ça vous choque peut-être mais tant pis, ça ne fait pas de nous des antisémites pour autant. Vous ne pouvez pas forcer les gens à hiérarchiser un drame qui est antérieur à la naissance de leurs parents. La Shoah appartient désormais à l'Histoire, c'est un drame du passé, arrêtez d'en parler en permanence et surtout de le traiter comme un drame actuel. D'ailleurs les drames actuels ne manquent pas, dont celui du peuple palestinien, terriblement opprimé par les régimes israéliens successifs, qui justifient leurs exactions par la Shoah, ce qui devrait être indigne, même pour vous si vous respectez réellement la souffrance juive. Le pouvoir français est aujourd'hui ouvertement en connivence avec l'extrême droite israélienne et nous ne pouvons tolérer cela, tant pis pour vous si vous ne le comprenez pas et préférez tourner en rond et traiter d'antisémites tous les antisionistes, y compris les juifs parmi eux... Cordialement.

Svp repondez

21 décembre 2013, 22h35, blika

Merci pour cette vidéo trés pertinente. Par contre est il possible d'avoir une définition de sionisme ? Qu'elle est le rapport avec le judaisme ? merci'd'avance pour vos réponses.

Vers un dialogue ouvert et sincère

22 décembre 2013, 05h15, anonyme

Personne ne nait antisémite et il n’y a pas de volonté spontanée à le devenir (ce n’est pas un but). Alors soit il existe des faits objectifs ou des circonstances conduisant à devenir antisémite, soit on qualifie parfois trop vite d’antisémitisme ce qui ne l’est pas. L’antisémitisme est une notion subjective, ce qui est antisémite pour certains, ne l’est pas pour d’autres, et l’appréciation de ce qui est antisémite ou pas a évolué selon les époques, d’ailleurs même le vocabulaire a changé, passant d’antijudaïsme à antisémitisme. Je redoute qu’on exaspère la population à force d’exacerber de façon maladroite trop de faits prétendument antisémites et racistes, et que l’effet obtenu sur les consciences soit une overdose pour les uns et une crispation inquiète pour les autres, conduisant à l’inverse d’une vie harmonieuse pour tous. Il y a environ 10 ans, on a cru bon d’exclure Dieudonné de tous les médias et on se plaint maintenant qu’il fasse son audience sur internet. S’il n’est pas déjà trop tard, sans doute serait-il préférable aujourd’hui de dialoguer sincèrement avec Dieudonné, plutôt que de le marginaliser toujours plus, de comprendre ce qu’il a à dire, plutôt que de le caricaturer davantage, voire d’admettre ouvertement qu’il puisse avoir raison sur quelques points. Chercher à le faire taire ou à l’éliminer encore plus ne peut que renforcer sa stature de martyre et donner crédit à l’intégralité de son discours auprès d’une population chaque jour plus nombreuse et toujours plus convaincue. N’attisons pas les haines que nous voulons tous voir s’éteindre.

Pfff... Ridicule

22 décembre 2013, 10h53, Htintin

Serieusement, ce n'est pas avec des arguments aussi pauvres, falacieux, voire mensongers que la popularité de Dieudonné sera réduite.

Dieudonne

22 décembre 2013, 15h08, rinuet

Pourquoi Rony Braumann que j'apprecie beaucoup a t il le droit de critiquer la politique Israelienne (encore a ce jour le 22/12) sur une chaine mediatique ! Et pas Dieudonné ? Quelle difference y a t il ? 2 poids 2 mesures ! A cause de cela Dieudonné a été tué mediathiquement par ceux la même qui le critiquent aujourd'hui !

Amalgame

22 décembre 2013, 19h19, Simon

Pour quelqu'un qui dénonce les amalgames... Ne mélangeons pas la communauté organisée sioniste et la communauté juive dans son ensemble.

Plus simplement

22 décembre 2013, 23h20, frankyfit

On peut être juif et raciste ; On peut être musulman et raciste ; On peut être noir et raciste... Dieudonné est un vrai raciste antisémite qui a comme fond de commerce la vague antisioniste/antisémite, complotiste et anti système (alliance de l'extrême gauche, de l'extrème droite et des islamistes). C'est sa façon d'exister ; si il était resté simple humoriste, personne n'aurai plus jamais entendu parlé de lui.

Tres belle analyse du phenomene mbala mbala

23 décembre 2013, 05h28, NAdine Nemouk

Merci Monsieur Jean Yves Camus pour cette analyse du phenomene mbala mbala. Puis-je ajouter que parmi la liste des abonnes a la news letter de mbala mbala (publiee sur internet par un hacker) se trouvent plus de d'un tiers de noms a consonnance nord africaine. Fait-il ceder au politiquement correcte et ne pas remarquer l'antisemitisme importe par ces nouveaux "francais" qui constituent le noyau dur des spectateurs de mbala mbala ?

Une analyse pertinente qui rejoint celle de

23 décembre 2013, 17h55, Buck Ofama

Jacques Borde dans PCN-Infos du 21/9/2004, périodique du parti National Communiste, groupuscule créé par l'ex gestapiste belge Thiriart : « Or, c'est précisément la rencontre - la conjonction, l'alliance complémentaire -des professionnels de la propagande (journalistes, dessinateurs, cinéastes), et des marginaux déclassés et frustrés, qui a toujours constitué l'essence même de la violence antisémite. Les uns créent un "climat" et désignent des "cibles" ; les autres trouvent enfin l'occasion de libérer une violence latente et diffuse, en temps ordinaire, à la faveur de cette "ambiance idéologique" qui fait disparaître tabous et inhibitions. Sous l'empire tsariste, quel était l'élément déclencheur des pogroms, sinon l'action conjuguée de la populace et des services idéologiques de la police secrète - la première étant surexcitée par les mythes, calomnies et bobards inventés et propagés par la seconde ? Dans la France actuelle, qui doit être tenu pour responsable des agressions antisémites, sinon ce cocktail criminogène qui enivre la fureur de certains déclassés, alimentée par la désinformation et les obsessions haineuses que charrient nombre de médias antisionistes ? ».

Merci

24 décembre 2013, 15h40, Colsom

Du fond du cœur, merci Monsieur Camus.

Desproges

25 décembre 2013, 22h21, colsom

Desproges a fait un sketc. H sur la shoah parmi des centaines d'autres. Dieudonné est obsédé par le sujet et ne parle que de ça. Oui, il y a de la mauvaise foi à comparer les deux.

Un témoignage.

28 décembre 2013, 15h45, Jean-Michel

Merci pour cette analyse éclairée. Mon fils qui a 23 ans est tombé depuis 2 ou 3 ans sous la fascination de Dieudonné puis d'Alain Soral. Je connaissais un peu Dieudonné et pas du tout A. Soral. En me penchant sur le discours de ces 2 individus, j'ai très rapidement perçu les tendances antisémites qui se cachait derriere leurs propos. Dieudonné, sous une forme charismatique évidente, tient un discours que je qualifierais de brillant dans la forme. La logorrhée de Soral m'est apparue des plus confuses et des plus haineuses, j'y ai vu très rapidement le discours d'un frustré. Je ne suis pas Juif, d'éducation catholique mais ayant tourné le dos à toute forme de religion, je suis de tendance gauche. J'ai essayé d'attirer et d'éclairer modestement les dangers de ces discours à mon fils. Le ton a monté, il s'en est suivi une rupture. Jusqu'alors nous avions une grande complicité. J'ai eu le sentiment que mon fils était endoctriné. La notion de secte auquel vous faite référence me semble des plus pertinentes. L'endoctrinement via internet et les réseaux sociaux ont été le moteur de ce formatage. La théorie du complot, le rejet de tous les médias institutionnels accélère ce formatage. J'avoue que je suis désarmé je ressens chez mon fils une frustration évidente, pourtant il exerce un métier qu'il a lui-même choisi et qui lui permet de gagner correctement sa vie. Certes il est militaire. Il existe dans ce milieu un nombre conséquent de "fachos". Pourtant j'ai vécu dans ce milieu pendant 20 ans et ces gens me paraissaient quelque peu limité pour ne pas vouloir me mélanger à eux. Pour terminer votre analyse me parait brillante mais je ne trouve pas le moyen ni la force de renouer avec lui ?

Excellente analyse Mr CAMUS, mais qui manque toutefois d'arguments solides

28 décembre 2013, 18h07, Thierry HILAIRE

J'espère que ce commentaire ne donnera pas d "impression de haine", merci simplement d'y accorder quelques attentions... Dieudonné un gourou ? Beaucoup de ses soutiens sont tout sauf des suiveurs de gourous... Beaucoup d'entre eux sont surtout apolitiques voire libertaires, et ne se revendiquent d'aucune communauté. Est-ce condamnable ? Le "non-communautarisme" est-il condamnable ? Ne plus faire confiance dans les médias "mainstream" semble être également regrettable à vos yeux... C'est effectivement dangereux pour toutes formes de pouvoirs que des citoyens pensent et agissent par eux-mêmes. Certes cela risque d'entraîner tout un chacun dans des manipulations qui échappent aux puissants, et c'est ce qu'ils craignent. Croyez bien que le commun des mortels n'est tout juste PAS ASSEZ IDIOT pour ne pas comprendre que les "masses" sont roulées dans la farine 3x/jour par les "informations" officielles... Deux guerres mondiales et un peu d'instruction font qu'on avale plus pareil les pilules propagandistes... Au point que beaucoup doutent de tout ! Les manipulations de tout bords ne sont ni nouvelles ni le fait d'un seul.

Attention danger !

29 décembre 2013, 00h34, soyons en alerte

Les organisations juives censées nous représenter et nous défendre paniquent. C'est très dangereux et ça va se retourner contre nous. Bien entendu l'"humour" de Dieudonné ne nous amuse pas et nous sommes mal à l'aise devant son antisémitisme. Mais de réprimer pénalement les individus non politisés, non antiésémites, qui apprécient Dieudonné comme artiste et reproduisent son geste dit de la "quenelle" c'est une folie. Forcément on va transformer tous ces gens en antisémites, alors qu'au départ ils ne le sont pas ! Aujourd'hui on a pu lire que le Congrès Juif Européen est intervenu pour exiger la suspension du footballeur Anelka, qui avait fait une quenelle pour exprimer sa joie après avoir marqué un but. Anelka a expliqué qu'il voulait exprimer son amitié pour Dieudonné. Cela ne signifie pas du tout qu'il adhère à son antisémitisme. En revanche si ce sportif est persécuté pour antisémitisme supposé, ce sont des centaines de milliers de supporters, non antisémites, qui vont le devenir. Cela m'épouvante et je conjure les responsables de garder leur sang froid et ne pas mettre en danger leurs coreligionnaires par des réactions absurdes créant de l'antisémitisme artificiellement. Stop !

Pas d'extrème droite ?

29 décembre 2013, 01h54, Marc

Malgré les propos toujours pertinents de monsieur Camus J'ai énormément, énormément, énormément de mal à dissocier les adeptes de Dieudonné de l'extrème droite. Ils s'ignorent peut être mais ils y sont bien, selon moi.

Attention

2 janvier 2014, 22h38, lehoueran

Certe j'ai du mal à adhérer à la politique colonisatrice sioniste mais ne suis en rien antisémite. Il n'y a pas plus de cruauté chez les juifs qu'ailleurs. Dieudonne est peut être mercantile, et peut être même raciste, je n'en sais rien, mais ces sketc. Hes me font rire. (que ce soit sur n'importe quelle communauté) Évidemment qu'il y a des faschos dans son public, mais je n'en fais pas partie. Et je suis loin d'être le seul à voir les choses ainsi. Sincèrement, il faut faire attention à ne pas mettre tout le monde dans le même sac. L'anti racisme extrême peut parfois créer du racisme. Dans un autre registre, je prend du plaisir à écouter les chansons de Bertrand Cantat et sa violence envers les femmes ne fait pourtant aucun doute (en tout cas passé). Je n'aimerais pas me faire traiter d'homme violent tous les jours par des associations féministes juste parceque j'écoute ses albums.

Deux questions :

10 janvier 2014, 01h12, Peuimporte

Supprimer le droit de dire la vérité est grâve, certe, mais suprrimer le droit de dire des conneries est inquiétant. Nous, le Peuple, ne sommes-nous pas suffisament instruits d'histoire et curieux de sagesse, pour savoir trier ce qui est con de ce qui ne l'est pas ?

Fernand Nathan écrira Dieudonné dans ces livres d'Histoire

10 janvier 2014, 20h19, Benjamin Becquerel

Jean Yves Camus : "Cette obsession du secret, de filmer ceux qui vous filme, d'enregistrer ceux qui vous enregistre, d'agresser verbalement celles et ceux qui viennent simplement faire leur travail de journaliste en enquêtant au Théâtre de La Main d'Or où Dieudonné se produit, en cherchant à interroger le public, prouve qu'il s'agit non pas d'un parti politique (il n'est pas juridiquement constitué comme tel) ni même simplement d'une mouvance de fan venu applaudir leur idole ; mais d'un groupement qui a ses codes de reconnaissance ; la "quenelle" en est un ; qui a ses lieux de rassemblement et qui a véritablement son gourou. " En réponse : De nombreux journalistes, des personnalités, ses détracteurs et ses sympathisants sont venus débattre et interroger Dieudonné. Les vidéos de ces rencontres sont encore disponibles sur le net, si toutefois vous vouliez vous instruire afin d'étoffer vos calomnies et autres dissimulations. Quant aux médias officiels (ceux qui sont financés par nos impôts) ont été diligenté par le régime en place lorsqu'il y avait le feu, juste histoire d’enregistrer quelques clichés bien sanguinolent. Je vous trouve trop intelligent pour balayer d'un revers la "chose" évidente qui frappe le bon sens du peuple : le débat à été partisan et les enquêtes à charge. Les mêmes qui hurlaient aux blasphèmes, lors du sketc. H qui a tout déclenché, sont les mêmes qui lui ont vomi dessus pendant 10 ans. Reconnaissez cette mascarade : cette religion qu'est devenu "la mémoire des victimes de la Shoah" (Puisse Dieu leur accorder la paix dans l'au-delà) avec pour contrôle dogmatique la très Sainte Inquisition incarnée par le Conseil des Représentants Israélites de France. Ceux que nos ancêtres avaient combattu en 1789 sont revenus. Et les juifs (ce peuple de prêtre priant Dieu) sont les victimes de cette manipulation mondiale par l'amalgame grossier et odieux voulut de la part de sionistes profondément anti-religieux. Je vous rejoint sur un point car si effectivement le business de la surenchère des morts n'est pas un parti politique, ni même une mouvance, c'est une idéologie visant un but : la soumission abjecte à une divinité sourde, aveugle et muette visant la destruction du sentiment "divin" de la compassion et son remplacement par le servage "humain" des passions. En définitive, Dieudonné n'est pas un gourou, c'est un ex-esclave qui s'est échappé du camp de la mort intellectuelle et spirituelle. Ce personnage complétera cette parole "Aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie"et Fernand Nathan écrira "Dieudonné" dans ces livres d'Histoire. Nous avons le privilège d'être ses contemporains.

Oui et non

16 janvier 2014, 08h40, Yado

Personnellement, je n'irai pas pisser ni faire un bras d'honneur dans un mémorial de l'esclavage, ni dans un cimetierre d'anciens combattants, on appelle cela juste le respect. Chercher des "responsables" de la crise ne peut mener qu'à l'exclusion, puis la spolliation, et enfin la guerre... L'humain a besoin d'espoiret de réconciliation, pas de boucs-émissaires.

La cencure oui/non

17 janvier 2014, 13h04, petit fils FTPMOI

Quand hitler a publier mein kamf en 1926 il a ete censuree du coup il a modifiee son programe devenus patriotique de ce fais il a gagniee les election de 1933 avec de tres nombreuses vois de la classe moyenne toutes confetion reunnie nombres de juifs ne se sont pas sentie en danger car ils etaient tres patriotes certain ancien combattant de 14/18 je pence que si ils avaient lu le vrais visage du nationnalsocialisme il aurraient pu mieux le combatre et bien sur certain d entre eux y aurraient aderree histoire nous prouve que l opposition au nazi a ete exterminner en silence et l adession complet a vus le jour.

Journaliste menteur est un pléonasme

21 janvier 2014, 21h06, Antoine WS

La signification de la quenelle qui s'adresse aux politiques comme aux journalistes mainstream est la suivante : "Votre baratin on n'y croit plus, vos mensonges vous pouvez vous les mettre là où je pense" Voilà deux ans ou pas loin que la classe politico-médiatique savait que FH batifolait avec une jeune actrice, or cette classe arrogante et méprisante n'en disait rien au vulgum pecum, et tout est à l'avenant, tout absolument tout et sur tous les sujets. Le citoyen lambda doit absolument jeter sa télé à la poubelle et s'informer par des sites d'actualités non inféodés aux corruptrices puissances d'argent, le lynchage médiatique actuel dont fait l'objet Dieudo aura au moins servi à ouvrir les yeux d'un grand nombre d'entre nous - Non les médias ne veulent pas nous informer, ils veulent juste nous laver le cerveau, c'est ce pourquoi leurs maîtres les paient rubis sur ongle.

Le respect de la vie d'autrui est un droit fondamental qui s'applique à tous !

15 mars 2014, 13h29, Droideregard.

Monsieur CAMUS n'a pas la science infuse. Qu'il intègre ses arguments dans les discours destinés à une fraction qui voudra bien s'en délecter. Pour ma part, je constate qu'à ce jour les libertés de l'expression sont menacées par une censure démesurée, orchestrée par des personnes que je qualifierai de'manipulateurs d'opinions'et qui décident s'ils le jugent bon de laisser faire de na pas intervenir, et s'ils pensent détecter un fait qui pour eux serait un'danger', de mettre immédiatement à l'écart, d'isoler le prétendu problème en ayant recours à une sacro-sainte morale éludée de toute pièce et plus particulièrement les faits de guerre et l'emprise de ceux-ci en osmose avec la situation présente. De l'art mais sans la manière, qui dénature l'art. Au respect de tout ce qui peut toucher à l'engagement des populations et au respect de l'intégrité dans le traitement des crises graves, laissez-nous la liberté de nous exprimer, de contenir nos émotions et canaliser nos joies et nos rires en assistant aux spectacles des saltimbanques humoristes qui ont, eux aussi, le droit de vivre et de nous divertir avec cette liberté du corps et de l'esprit.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Quand l'humour ne fait plus rire...

18 min

Jean-Yves Camus - Politologue

Commentaires ( 55 )

L'Evidence

18 décembre 2013, 21h55, ewo

Dieudonné n'a que l'ambition personnelle d'être le Nasrallah français, et il est payé pour. Beaucoup plus timide qu'il ne parait, il est tres prudent et ménage ses sinceres amitiées avec les nazillons pour aller plus loin.

Mieux l'expliquer

18 décembre 2013, 22h49, debo

Merci de nous avoir permis de mettre des mots sur cet "humour" qui nous rend du mal à l'aise et qui semble si difficile à expliquer aux autres tant celui ci est malsain, dote d'une méchanceté certaine sur fond d'antisémitisme faire comprendre et la meilleure façon de couper court aux préjugés merci pour cette lecture.

Why even discuss this poor taste comedian on Akadem ?

19 décembre 2013, 00h00, Canadien de confession Israelite.

That this sorry character has an audience, this in France, a Country known for it's civilization, civility, high life standards is beyond me. France, a Country rich in philosophers, writers, thinkers having disseminated Culture and Style all over the World. Then here comes this insipid, malevolent, disgusting, revolting, incoherent, and every negative adjective you would use to describe a skunk, a deceased sewer rat, an infected with the worse ailment every to befall on civilized people : yes, you guessed it, ANTI-SEMITISM. As a retired Canadian Engineer, as a Jew I keep vigilant when it comes to the savagery perpetrated on us Jews. I do not forget, I do not forgive, I will go after anyone who dares utter anti-Semites slures, I can do it, I have the strength, I have the means. This is a Jew no one is going to castrate, period. I once listened to this excrement and I could not find anything funny, which for a professed comedian it is like a death sentence. The only plausible reason he has an audience can only be attributed to those infected with this chronic and not curable disease called anti-Semitism. This guy is not even white, therefore for him to exhibit his revolting hate is nonsense since he was probably attacked by race haters. We would think that he would understand the hated. That alone says a lot about this cockroach. Sorry critters... With all due respect Akadem is a too classy a site to carry this unsavory asshole... The World needs to reeducate itself and come to the realization that the Jewish Nation is the Elite of the World. We have more Degrees, more accomplishments in every field of Science and Technology, more Nobel Prizes than any one, anywhere, period. We Jews gave the World the Ten Commandments, the backbone of Civilization ever so current even today and the basis for all the laws ever enacted. If I was living in Paris I would find a million interesting activities to be part of. If I saw myself drifting into a performance from this guy I would ask myself urgently : What's wrong with me ? Have I let any sense of what is right ? At the bend of WWII 6 Million innocent souls found themselves savagely killed including 1. 5 Million children for no other reason than the fact that they were Jews. In the Concentration Camps while the Allied Armies were advancing, Jewish Children were thrown alive into crematoria. Yes, think about this : the Holocaust is not a subject for comedy, far from it...

Très clair, merci

19 décembre 2013, 00h41, Frederic Benque

Une analyse particulièrement articulée de la névrose Dieudonné.

Bravo

19 décembre 2013, 08h54, Abraham BENGIO

Merci, M. Camus, pour cette excellente mise au point.

Quand l'humour ne fait plus rire

19 décembre 2013, 09h36, Max Hassan

Un modèle e conférence, tant dans la forme que dans le fond. Espérons qu'elle sera écoutée par des personnes autres que l'auditoire habituel d'Akadem. Merci à JY Camus.

Fond de commerce racoleur.

19 décembre 2013, 11h36, Yllerg

Votre conférence, M. Camus, est exemplaire de clarté. Son seul "défaut", étant que, présentée sur Akadem, elle enfoncerait des portes ouvertes. Votre analyse est si importante et nécessaire, qu'il faudrait arriver à la faire écouter aux "non- convaincus". Cela veut dire, vous inviter à participer à une émission télévisée, à une heure de grande écoute, sur une, ou plusieurs chaînes populaires... Enfin, trouver le moyen de "toucher" le public de Dieudonne, et de potentiels fans, qui ne verraient en lui, qu'un artiste qui veut faire rire. La comparaison avec Pierre Desproges et Coluche est, on ne peut plus claire, et éclairante... Mais, encore une fois, il faut arriver a porter le débat, là où il devrait provoquer la réflexion...

Extension de la "pensée" dieudonniste ! !

19 décembre 2013, 11h45, GDENIS

Conférence très intéressante et très utile. Il faut en effet vraiment prendre au sérieux de la névrose Dieudonné ! Ayant passé mon enfance en Algérie, j'ai gardé de fortes relations avec ce pays. Ce qui fait que j'écoute régulièrement depuis plusieurs années Radio Maghreb 2. Je suis atterré entendre de plus en plus souvent un discours très semblable à celui de Dieudonné, que ce soit de la part des auditeurs aui téléphonent mais aussi et surtout de la part des journalistes. Cela me semble très inquiétant !

La meilleure facon de reussir quand on est mediocre mais ambitieux ? Attaquer les Juifs.

19 décembre 2013, 13h24, Clemence Durieux

Peu importe a Dieudonne qui vous etes, vous, ses auditeurs. Il a reussi de vous titiller, de vous donner la satisfaction enfantine et mechante qui vous fait oublier pour un moment vos frustrations ? Il a reussi a vous separer de vos sous durement gagnes ? C'est tout ce qui lui importe. Votre energie, votre temps, il les a detourne aussi. Vous jouez son jeu, , vous etes ses marionettes. Les juifs ont apporte sur cette terre les lois sociales, les lois morales qui font que vous etes vivants et vivant bien dans cet etat democratique de France. L'evolution du monde Occidental est en enorme partie due aux Juifs. La haine n'est pas productive, ne l'oubliez pas. Le mal finit par se suicider, c'est la logique du mal.

Il y a humour et humour

19 décembre 2013, 14h20, Georges Rubel

Merci à Jean-Yves Camus pour cette conférence si clarifiante. Il est vrai qu'elle parvient à expliciter le malaise que l'homme de bonne foi peut ressentir à la vision des vidéos-quenelles, dont j'ai pu voir tout à fait fortuitement un exemplaire... C'est qu'en effet il n'y a absolument pas d'humour là-dedans, c'est simplement un mode d'exutoire rageur qui ne pourra jamais faire exulter que des imbéciles, des frustrés ou des badauds de l'expression médiatique. Un humoriste comme Desproges ne peut être comparé à un Dieudonné. Desproges disait que l'on pouvait rire de tout, mais surtout pas avec n'importe qui. Et l'extrait du spectacle donné ici en est la démonstration : on a accès chez Desproges au rire mélancolique, c'est à dire à l'humour qui nous fait tant de bien parce qu'il n'entend pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Dieudonné, au contraire, s'adresse à ce "n'importe qui" qui est la honte de l'homme.

Un petit oubli

19 décembre 2013, 14h49, barak

Je tenais à rappeler que du propre aveux de alain soral le parti anti sioniste a été financé par l'iran a hauteur de deux millions d'euros.

NIMPORTE QUOI

19 décembre 2013, 14h59, Quennel Lyonnaise

Et que dire des quenelle qui sont faites devant france télévision, canal, l'UMP, le PS et j'en passe. C'est aussi du entre le bras d'honneur et le salut nazi inversé. Au lieu de simplifiez cette mouvance qui se lève en France, dû principalement à un ras le bol général, en la décryptant comme un geste qui serai contre Israël, les juifs. Il faudrait plutôt décrypter tous les contextes : Comme ceux citées précédemment. Et là Monsieur, avec votre apparence d'un homme bien élégant, droit dans ses chaussures. Vous n'aurez aucune explication puisque l’explication logique est que les français en ont marre des élites et groupuscule qui dirige la France et de la plus mauvaise des manière !

FAUX !

19 décembre 2013, 15h08, NINJA-NINJA

Son analyse est fausse ! On ne gagne de l'argent aux Click sur une vidéo youtube que si on a fait la démarche de Monétisé ses vidéos (Vidéos avec publicité) et en aucun cas on gagne de l'argent sur internet sauf si on fait payer les gens par un Abonnement ou payement Immédiat. Ses arguments ne sont pas accompagner de preuve et il ne fait en aucun cas référence a L'histoire quand il parle de Salut Nazi ou non. Or si on fait référence a L'histoire on se rend compte de la supercherie de cette description de la "Quenelle". Les noirs et autres métisses ne sont pas considéré comme des Hommes par les Nazi dans l'Histoire donc c'est complètement Absurde de voir un Salut Nazi chez un Franco Camerounais donc le public est composé de personnes issu de l'immigration ou non. Pour faire une analyse Correcte et Objective il faut connaitre et apprendre vraiment ce qu'est la personne sans reprendre des "Dire" de Média ou d'associations. Il faut aussi traiter tout les sujets et toute les facettes du sujet pas seulement celle qui arrange l'état. Cet Humoriste avais déjà beaucoup de succès avant sa Daibolisation donc aucun intérêt a faire du racisme pour prospérer...

Mon pauvre Jean Yves. ...

19 décembre 2013, 15h11, Robert Étienne

... Je suis désolé que tes zygomatiques soient en panne. Pas les miens.

Pathetique

19 décembre 2013, 15h14, Surataro

You dear english speaking guy, what do you know of France state of mind on the matter ? Only what your fellow tells you about it, never saw it, never experienced it, and you dare nonetheless judge a movement you don't even begin to understand (don't give me the usual "oh but in 1933 we saw how it started" that doesn't make any sense. Concentrate on your life oversea and don't come to judge matters you have nothing to do with... That's for you. Pour les autres, vous ne pouvez ne vous en prendre qu'a vous meme, vous avez d'ores et deja perdu la bataille d'arguments, et vos idee reactionaires, elitiste et propagandiste ne touchent guerre plus que votre petit cercle de convaincus, qui reduit a vu d'oeil a mesure que vous tentez de discrediter un mouvement populaire qui vous depasse en tout... A bon entendeur, .

Bravo

19 décembre 2013, 16h13, john

Aucune analyse n'a été si pertinente à ce sujet. il faudrait que les médias s'en inspirent afin de ne pas alimenter plus encore l'idéologie complotiste des adeptes du mouvement de la quenelle. merci et bravo M. Camus.

Bravo !

19 décembre 2013, 17h38, bob

Bravo pour cette analyse pertinente de la situation dramatique.

Le geste n'est pas condamnable, l'intention qu'il renferme et le message qu'il renvoie si...

19 décembre 2013, 18h06, Rivka

Son analyse est particulièrement juste, peu importe qu'il se soit trompé sur certains détails selon les NINJA-NINJA... Il est évident que ce geste renferme un message politique et plus particulièrement un message politique ANTIJUIF. Cette évidence a notamment été mise en exergue par les photos publiées sur le site de dieudonné dans lesquelles on peut voir des personnes faire ce geste devant des lieux israélites : quel autre dessein poursuivaient ces personnes, si ce n'est de revendiquer, via ce geste, leur antisémitisme ? Prétenderez-vous qu'en réalité il s'agissait de photos souvenirs? En revanche, il est également évident que certaines personnes ayant effectué ce geste n'avait pas conscience du message antisémite qu'il renfermait... Aujourd'hui, c'est faire preuve de mauvaise foi que de considérer que ce geste ne revêt pas de caractère antisémite...

A quoi bon ?

19 décembre 2013, 18h39, Henricanan

J'aurais aimé applaudir des 2 mains au brio de l'analyse, si elle avait prise sur la réalité. Ce qui aurait signifié avoir trouvé la réponse adéquate à un problème redoutable. Il n'en est rien. Non point que J-Y Camus manque de talent ou d'expertise - c'est loin d'être la cas- mais l'assemblage qu'il nous propose ne cible qu'un tout petit morceau du problème. Il est bien plus vaste. Sous les auspices d'un pervers se coalisent un nouvel antisémitisme qui réveille le vieil antisémitisme bien de chez nous, catho et franchouillard. Le législateur avait cru border de toute part l'expression de ce dernier en lui notifiant son illégalité. Il n'avait pas prévu la vague venue du sud de la Méditerranée et des contrées proche-orientales que tous les natifs des pays arabo-musulmans connaissent depuis des lustres. Il s'agit de cet anti judaïsme populacier et raz des pâquerettes qui trouve sa source dans l'insatiable mépris dans lequel l'Islam tient tout ce qui n'est pas lui. Cette culture de la médiocrité que nous croyions réservée à d'autres contrées, a gagné la France et l'Europe grâce à l'internet à haut débit et aux antennes paraboliques qui ont trouvé sur place un public adéquat, de récente implantation. Son expansion fulgurante sur le vieux continent entre en résonance avec ce qui restait du vieil antisémitisme chrétien en voie de putréfaction. Cette dynamique est favorisée par la crise, mais pas seulement. Il y fallait sans doute un profil psychotique tel que celui de M'bala M'bala, si révélateur de temps troubles, pour que la mayonnaise prenne. Comme tous les pervers, il a l'art consommé de recycler les vieux thèmes sous de nouveaux oripeaux. Le salut nazi est prohibé ? Il lui trouve un palliatif : la quenelle, ce poisson du pauvre. Ses copains du Hezbollah n'ont pas ses scrupules parce que rien ne les y contraint sous la juridiction d'avant-garde qui les gouverne... L'antisémitisme tombe sous les coups de la loi ? Le voilà donc antisioniste stipendié, grassement rémunéré par l'admirable régime des mollahs. Invoque-t-il le droit de se moquer des religions ? Ce converti à l'Islam qui se marie à l'Eglise, adorne ses "spectacles" d'un mur... Contre lequel il lui prend très régulièrement l'envie de se soulager, comme le faisaient jadis les arabes quand le Mur occidental était sous la coupe de la Jordanie. Si toute cette obscénité trouve preneurs sous nos latitudes, c'est bien que le corps social est rongé, miné, lacéré par cette gangrène, nouvelle sans vraiment l'être. Le juif a toujours servi de bouc émissaire de temps menaçants. Sur lui se sont déversés tous les fantasmes des échoués de tous bords. Le juif sûr de lui encore plus. être apparenté à un état puisant, brillant, performant, n'est guère dissuasif. Tant qu'aucun antisémite agissant n'y laissera sa vie... Cette impunité séculaire est le meilleur bouclier des "Lependonné".

Quand l'humour ne fait plus rire

19 décembre 2013, 20h16, Domdom31

Merci Mr Camus pour cette excellente analyse.

L'armée de Dieudonné

19 décembre 2013, 21h52, Kaddish

On en reconnaît facilement les soldats. Ils s'insinuent partout où l'on parle de leur idole. Voyez-les fureter sur Internet à l'affût du moindre article, du moindre avis qu'un site ou qu'un organisme de publication aurait l'audace de commettre concernant Dieudonné. Même ici, sur AKADEM, espace confidentiel s'il en est, ils seront parvenus à flairer un os à ronger et auront finalement envahi l'échiquier des commentaires ; mais c'est une armée de pions, en vérité, dont chaque clone aura sagement renoncé à l'exercice de la pensée personelle. Ils servent inlassablement les mêmes antiennes, entendues dans la bouche de leur maître, ne comprennent rien au mot "sionisme", n'ont des juifs qu'une image héritée de la propagande judéophobe, et sont pratiquement incapables d'écrire dans un français correct.

Dieudonne la spirale descendante

19 décembre 2013, 22h28, Sébastien

Evidemment et heureusement que Dieudonnne mbalambala est boycotté, C'est tt à l'honneur de notre beau pays qu'est la France et qui ne souffre plus d'antisémites notoire. Evidemment que la plateforme internet constitue un moyen metc. Antile pour lui en ce sens qu'il constitue un espace de publicité gratuit n'en déplaise à "ninja ninja". Au fond on a vu un humoriste briller et s'éteindre sous nos yeux en étant aspiré par le trou noir constitué par sa haine, son ignominie. J'ose croire que ceux qui l'écoutent feront preuve d'intelligeance et de discernement pour se dire qu'ils sont manipulés par qqun qui est aujourd'hui à la limite de la démence lorsqu'on voit ses vidéos.

A mettre sur Youtube pour le partager avec davantage de personnes

19 décembre 2013, 22h57, Claude Dominique

J'ai bien apprécié d'écouter Jean-Yves Camus dans son explication simple, informée et logique qui donne des pistes précises pour comprendre ce phénomène Dieudonné et ce qu'il cache sans dire son nom. Merci d'avoir mis cet exposé clair en ligne… à mettre sur Youtube pour le partager plus largement et rééquilibrer les points de vue face à Dieudonné, Alain Soral, etc. Amicalement.

Dieudonné

20 décembre 2013, 00h18, Bernadette

Malgré vos efforts hargneux et haineux, vous n'aurez pas la peau de Dieudonné. Le meilleur humoritste de France est au-dessus de vos menaces et de votre haine.

Foutez nous la paix avec votre shoah

20 décembre 2013, 01h49, Foutez nous la paix avec votre shoah

J'ai des ancêtres esclaves... On en parle pas assez...

@ "foutez-nous la paix avec votre shoah"

20 décembre 2013, 13h31, Kaddish

Vous avez, dites-vous, des ancêtes esclaves dont on ne parlerait pas suffisamment. Il apparaît pourtant qu'il y ait eu, au décours des dernières années, un considérable battage scénique et médiatique autour de la traite atlantique (expositions, publications, films, documentaires, etc. ) ; on a également assisté au battage de coulpe en règle des édiles européennes, revenant douloureusement sur le passé colonial des nations occidentales. Deuxièmement, si vous estimez que la cause noire et ses souffrances est insuffisamment abordée pourquoi ne pas mobiliser les intellectuels noirs et mettre en oeuvre des publications, des forums de débat, et de la diffusion d'information afin que le sujet soit plus amplement représenté ? Si les jufs ont su proposer à la sagacité publique de méditer sur la Shoah, les noirs de France devraient pouvoir en faire autant ; les moyens humains et intellectuels ne manquent pas au sein de la communauté afro-antillaise de France. Faites jouer les forces disponibles au lieu de vous plaindre du travail qu'on fait les autres sur leur histoire propre.

Dieudonné

20 décembre 2013, 14h46, AMG1959

Comment des gens peuvent-ils croire que Dieudonné "plaisante", fait de l'humour... Il est comme vous le dites tellement limpide... Il est nocif...

Remerciements et félicitations.

20 décembre 2013, 17h14, sarah Vajda

Une onde d'intelligence dans un monde détraqué. Merci à vous.

Esclavage

20 décembre 2013, 23h03, ewo

Je réponds au précédent message : La violence et les habitudes de colère sont mises de côté alors que les frères se rencontrent et pleurent ensemble. /// Mais d'abord il y at-il quelconque colère entre les juifs et toi ? Tu souhaiterai que nous parlions de l'Esclavage pour toi, pour reconnaitre tes souffrances, et bien c'est possible nous pouvons pleurer ensemble sur l'Esclavage, relire le code noir, réciter Césaire ou Senghor. Il n'y a aucune contradiction entre les Mémoires, on ne compare pas les souffrance! On ne banalise pas le crime ici, que ce soit de la Shoa, l'Esclavage, les Génocides du XXeme siècle, ou les massacres de populations civiles du XIXe ou d'avant! Comprendre l'humanité c'est aussi s'interroger sur ses crimes, ... Regardons plus loin, plus étranger de nous, toi l'antillais et moi le juif : que te dit le massacre de 200 000 Chrétiens d'Irak par des Kurdes en 1915, que te dit, cette fois le massacre de 180 000 Kurdes en Irak en 1988 à l'arme chimique par Saddam Hussein. ? As tu une réponse ? C'est sur l'Humanité qu'il faut s'interroger ! Pour la Shoa c'est identique, mais c'est notre mémoire à nous, ignore la si tu veux mais attention, ceux qui la salissent le font pour pouvoir recommencer (analyse del'historien Pierre Vidal Naquet), et il ne le feront pas seul, ils auront besoin de toi pour endosser ces crimes à venir, toi qui est innocent face à l'histoire, toi la victime de l'Esclavage, toi le jeune blanc comme neige ! Hors de tout soupçons de collaboration nazie ! Tu comprends pourquoi Dieudonné à besoin de toi ! Les juifs se rappellent tous les ans de leur condition d'esclave en Egypte des Pharaons lors des fêtes de Pâques, et tu trouveras 42 conférences sur ce site qui débattent de la condition d'esclave. "Oh Lord don't you weep... Chantent encore les anciens esclaves aux USA. Il se rappellent de leur condition et nous aimons leurs chants, qu'il soient du Gospel (évangiles) ou qu'il resurgissent dans le blues, la funk ou le Reggae. Si vous avez besoins de sermons allez à l’Église ! à la Mosquée ! à la Synagogue ! Dans une Chorale laïque aussi ou en retraite Bouddhiste ! Mais surtout éloignez vous de Dieudonné, ce sera un grand malheur pour vous.

Desproges et Coluche

21 décembre 2013, 00h09, Karamazov

Si l'un d'entre eux interprétait le même texte que Dieudonné ce serait percu différemment, pour une raison très simple, il ne tenaient pas de propos antisémites en interview. Bien au contraire même. Quand Desproges incarne un antisémite (de même que Gaspard Proust récemment) c'est l'antisémite qui est tourné en ridicule. Il ne faisait pas de militantisme politique, il passait chez Drucker, bref, malgré l'acidité de l'humour on savait qu'il ne défendait aucune cause en particulier. Coluche si, mais il défendait notamment le mariage gay et SOS racisme, l'exact opposé de Dieudonné. Avant Dieudonné incarnait aussi des personnages, maintenant de plus en plus il est dans le stand-up et parle sur scène en son nom propre sans ambiguïtés, et même sans la moindre finesse, voire sans le moindre humour, on est à longueur de spectacle dans l'insulte ad hominem directe et il n'essaie même plus de travestir ca en pseudo second degré.

Aux armes citoyens

21 décembre 2013, 10h25, Marc

La haine du juif a la vie dure. Triste retour en arrière. Le passage de la mémoire à l'histoire se fait mal. À présent, on insulte nos morts et notre mémoire, et on nous voudrait même nous dénier le droit de les honorer. Mépris. Mon pays me peine...

Avec la haine et la jalousie chevillées au corps...

21 décembre 2013, 11h30, Tielemans D.

Comme Hitler, ils rêvent de razzier et d'éliminer les Juifs...

Camus(eur publique)

21 décembre 2013, 18h11, HPLovecraft

Pour Camus, Finkielkraut et toute la clique, l’époque est mal partie. Mal partie pour eux, c’est certain. Par contre, c’est marrant comme nous, de notre côté, on la sent de mieux en mieux cette époque ! :).

Monsieur Camus vous n'avez pas compris

21 décembre 2013, 20h09, Samuel

Monsieur Camus, Je vous cite : "avec Dieudonné l'impression est tout autre, c'est une impression de mauvaise foi... " et sur Desproges : "il paraissait évident qu'il n'était pas antisémite". Le problème ici c'est qu'on vous rétorquera tout simplement que vos impressions ne sont pas partagées. Votre analyse se fondant sur vos "impressions", elle n'a qu'une maigre valeur subjective et ne disqualifie en rien l’intéressé. En revanche Dieudonné lui vous disqualifie, vous et ceux qui tiennent votre discours, puisque son public est à la fois jeune, populaire et croissant, et ce malgré la propagande mediatico-politique qui remonte même jusqu'au président de la république, et l'énorme quantité de procès qu'il se voit infliger. Cher monsieur Camus, ce n'est pas que notre génération ne prend pas la seconde guerre ou la Shoah au sérieux, c'est que ces évènements se sont passés il y a 70 ans, que nous n'en sommes pas responsables et qu'il y a eu bien d'autres drames humains depuis. Et puisque nous avons été témoins de ces drames contemporains, ils nous touchent fatalement d'avantage que la Shoah, ça vous choque peut-être mais tant pis, ça ne fait pas de nous des antisémites pour autant. Vous ne pouvez pas forcer les gens à hiérarchiser un drame qui est antérieur à la naissance de leurs parents. La Shoah appartient désormais à l'Histoire, c'est un drame du passé, arrêtez d'en parler en permanence et surtout de le traiter comme un drame actuel. D'ailleurs les drames actuels ne manquent pas, dont celui du peuple palestinien, terriblement opprimé par les régimes israéliens successifs, qui justifient leurs exactions par la Shoah, ce qui devrait être indigne, même pour vous si vous respectez réellement la souffrance juive. Le pouvoir français est aujourd'hui ouvertement en connivence avec l'extrême droite israélienne et nous ne pouvons tolérer cela, tant pis pour vous si vous ne le comprenez pas et préférez tourner en rond et traiter d'antisémites tous les antisionistes, y compris les juifs parmi eux... Cordialement.

Svp repondez

21 décembre 2013, 22h35, blika

Merci pour cette vidéo trés pertinente. Par contre est il possible d'avoir une définition de sionisme ? Qu'elle est le rapport avec le judaisme ? merci'd'avance pour vos réponses.

Vers un dialogue ouvert et sincère

22 décembre 2013, 05h15, anonyme

Personne ne nait antisémite et il n’y a pas de volonté spontanée à le devenir (ce n’est pas un but). Alors soit il existe des faits objectifs ou des circonstances conduisant à devenir antisémite, soit on qualifie parfois trop vite d’antisémitisme ce qui ne l’est pas. L’antisémitisme est une notion subjective, ce qui est antisémite pour certains, ne l’est pas pour d’autres, et l’appréciation de ce qui est antisémite ou pas a évolué selon les époques, d’ailleurs même le vocabulaire a changé, passant d’antijudaïsme à antisémitisme. Je redoute qu’on exaspère la population à force d’exacerber de façon maladroite trop de faits prétendument antisémites et racistes, et que l’effet obtenu sur les consciences soit une overdose pour les uns et une crispation inquiète pour les autres, conduisant à l’inverse d’une vie harmonieuse pour tous. Il y a environ 10 ans, on a cru bon d’exclure Dieudonné de tous les médias et on se plaint maintenant qu’il fasse son audience sur internet. S’il n’est pas déjà trop tard, sans doute serait-il préférable aujourd’hui de dialoguer sincèrement avec Dieudonné, plutôt que de le marginaliser toujours plus, de comprendre ce qu’il a à dire, plutôt que de le caricaturer davantage, voire d’admettre ouvertement qu’il puisse avoir raison sur quelques points. Chercher à le faire taire ou à l’éliminer encore plus ne peut que renforcer sa stature de martyre et donner crédit à l’intégralité de son discours auprès d’une population chaque jour plus nombreuse et toujours plus convaincue. N’attisons pas les haines que nous voulons tous voir s’éteindre.

Pfff... Ridicule

22 décembre 2013, 10h53, Htintin

Serieusement, ce n'est pas avec des arguments aussi pauvres, falacieux, voire mensongers que la popularité de Dieudonné sera réduite.

Dieudonne

22 décembre 2013, 15h08, rinuet

Pourquoi Rony Braumann que j'apprecie beaucoup a t il le droit de critiquer la politique Israelienne (encore a ce jour le 22/12) sur une chaine mediatique ! Et pas Dieudonné ? Quelle difference y a t il ? 2 poids 2 mesures ! A cause de cela Dieudonné a été tué mediathiquement par ceux la même qui le critiquent aujourd'hui !

Amalgame

22 décembre 2013, 19h19, Simon

Pour quelqu'un qui dénonce les amalgames... Ne mélangeons pas la communauté organisée sioniste et la communauté juive dans son ensemble.

Plus simplement

22 décembre 2013, 23h20, frankyfit

On peut être juif et raciste ; On peut être musulman et raciste ; On peut être noir et raciste... Dieudonné est un vrai raciste antisémite qui a comme fond de commerce la vague antisioniste/antisémite, complotiste et anti système (alliance de l'extrême gauche, de l'extrème droite et des islamistes). C'est sa façon d'exister ; si il était resté simple humoriste, personne n'aurai plus jamais entendu parlé de lui.

Tres belle analyse du phenomene mbala mbala

23 décembre 2013, 05h28, NAdine Nemouk

Merci Monsieur Jean Yves Camus pour cette analyse du phenomene mbala mbala. Puis-je ajouter que parmi la liste des abonnes a la news letter de mbala mbala (publiee sur internet par un hacker) se trouvent plus de d'un tiers de noms a consonnance nord africaine. Fait-il ceder au politiquement correcte et ne pas remarquer l'antisemitisme importe par ces nouveaux "francais" qui constituent le noyau dur des spectateurs de mbala mbala ?

Une analyse pertinente qui rejoint celle de

23 décembre 2013, 17h55, Buck Ofama

Jacques Borde dans PCN-Infos du 21/9/2004, périodique du parti National Communiste, groupuscule créé par l'ex gestapiste belge Thiriart : « Or, c'est précisément la rencontre - la conjonction, l'alliance complémentaire -des professionnels de la propagande (journalistes, dessinateurs, cinéastes), et des marginaux déclassés et frustrés, qui a toujours constitué l'essence même de la violence antisémite. Les uns créent un "climat" et désignent des "cibles" ; les autres trouvent enfin l'occasion de libérer une violence latente et diffuse, en temps ordinaire, à la faveur de cette "ambiance idéologique" qui fait disparaître tabous et inhibitions. Sous l'empire tsariste, quel était l'élément déclencheur des pogroms, sinon l'action conjuguée de la populace et des services idéologiques de la police secrète - la première étant surexcitée par les mythes, calomnies et bobards inventés et propagés par la seconde ? Dans la France actuelle, qui doit être tenu pour responsable des agressions antisémites, sinon ce cocktail criminogène qui enivre la fureur de certains déclassés, alimentée par la désinformation et les obsessions haineuses que charrient nombre de médias antisionistes ? ».

Merci

24 décembre 2013, 15h40, Colsom

Du fond du cœur, merci Monsieur Camus.

Desproges

25 décembre 2013, 22h21, colsom

Desproges a fait un sketc. H sur la shoah parmi des centaines d'autres. Dieudonné est obsédé par le sujet et ne parle que de ça. Oui, il y a de la mauvaise foi à comparer les deux.

Un témoignage.

28 décembre 2013, 15h45, Jean-Michel

Merci pour cette analyse éclairée. Mon fils qui a 23 ans est tombé depuis 2 ou 3 ans sous la fascination de Dieudonné puis d'Alain Soral. Je connaissais un peu Dieudonné et pas du tout A. Soral. En me penchant sur le discours de ces 2 individus, j'ai très rapidement perçu les tendances antisémites qui se cachait derriere leurs propos. Dieudonné, sous une forme charismatique évidente, tient un discours que je qualifierais de brillant dans la forme. La logorrhée de Soral m'est apparue des plus confuses et des plus haineuses, j'y ai vu très rapidement le discours d'un frustré. Je ne suis pas Juif, d'éducation catholique mais ayant tourné le dos à toute forme de religion, je suis de tendance gauche. J'ai essayé d'attirer et d'éclairer modestement les dangers de ces discours à mon fils. Le ton a monté, il s'en est suivi une rupture. Jusqu'alors nous avions une grande complicité. J'ai eu le sentiment que mon fils était endoctriné. La notion de secte auquel vous faite référence me semble des plus pertinentes. L'endoctrinement via internet et les réseaux sociaux ont été le moteur de ce formatage. La théorie du complot, le rejet de tous les médias institutionnels accélère ce formatage. J'avoue que je suis désarmé je ressens chez mon fils une frustration évidente, pourtant il exerce un métier qu'il a lui-même choisi et qui lui permet de gagner correctement sa vie. Certes il est militaire. Il existe dans ce milieu un nombre conséquent de "fachos". Pourtant j'ai vécu dans ce milieu pendant 20 ans et ces gens me paraissaient quelque peu limité pour ne pas vouloir me mélanger à eux. Pour terminer votre analyse me parait brillante mais je ne trouve pas le moyen ni la force de renouer avec lui ?

Excellente analyse Mr CAMUS, mais qui manque toutefois d'arguments solides

28 décembre 2013, 18h07, Thierry HILAIRE

J'espère que ce commentaire ne donnera pas d "impression de haine", merci simplement d'y accorder quelques attentions... Dieudonné un gourou ? Beaucoup de ses soutiens sont tout sauf des suiveurs de gourous... Beaucoup d'entre eux sont surtout apolitiques voire libertaires, et ne se revendiquent d'aucune communauté. Est-ce condamnable ? Le "non-communautarisme" est-il condamnable ? Ne plus faire confiance dans les médias "mainstream" semble être également regrettable à vos yeux... C'est effectivement dangereux pour toutes formes de pouvoirs que des citoyens pensent et agissent par eux-mêmes. Certes cela risque d'entraîner tout un chacun dans des manipulations qui échappent aux puissants, et c'est ce qu'ils craignent. Croyez bien que le commun des mortels n'est tout juste PAS ASSEZ IDIOT pour ne pas comprendre que les "masses" sont roulées dans la farine 3x/jour par les "informations" officielles... Deux guerres mondiales et un peu d'instruction font qu'on avale plus pareil les pilules propagandistes... Au point que beaucoup doutent de tout ! Les manipulations de tout bords ne sont ni nouvelles ni le fait d'un seul.

Attention danger !

29 décembre 2013, 00h34, soyons en alerte

Les organisations juives censées nous représenter et nous défendre paniquent. C'est très dangereux et ça va se retourner contre nous. Bien entendu l'"humour" de Dieudonné ne nous amuse pas et nous sommes mal à l'aise devant son antisémitisme. Mais de réprimer pénalement les individus non politisés, non antiésémites, qui apprécient Dieudonné comme artiste et reproduisent son geste dit de la "quenelle" c'est une folie. Forcément on va transformer tous ces gens en antisémites, alors qu'au départ ils ne le sont pas ! Aujourd'hui on a pu lire que le Congrès Juif Européen est intervenu pour exiger la suspension du footballeur Anelka, qui avait fait une quenelle pour exprimer sa joie après avoir marqué un but. Anelka a expliqué qu'il voulait exprimer son amitié pour Dieudonné. Cela ne signifie pas du tout qu'il adhère à son antisémitisme. En revanche si ce sportif est persécuté pour antisémitisme supposé, ce sont des centaines de milliers de supporters, non antisémites, qui vont le devenir. Cela m'épouvante et je conjure les responsables de garder leur sang froid et ne pas mettre en danger leurs coreligionnaires par des réactions absurdes créant de l'antisémitisme artificiellement. Stop !

Pas d'extrème droite ?

29 décembre 2013, 01h54, Marc

Malgré les propos toujours pertinents de monsieur Camus J'ai énormément, énormément, énormément de mal à dissocier les adeptes de Dieudonné de l'extrème droite. Ils s'ignorent peut être mais ils y sont bien, selon moi.

Attention

2 janvier 2014, 22h38, lehoueran

Certe j'ai du mal à adhérer à la politique colonisatrice sioniste mais ne suis en rien antisémite. Il n'y a pas plus de cruauté chez les juifs qu'ailleurs. Dieudonne est peut être mercantile, et peut être même raciste, je n'en sais rien, mais ces sketc. Hes me font rire. (que ce soit sur n'importe quelle communauté) Évidemment qu'il y a des faschos dans son public, mais je n'en fais pas partie. Et je suis loin d'être le seul à voir les choses ainsi. Sincèrement, il faut faire attention à ne pas mettre tout le monde dans le même sac. L'anti racisme extrême peut parfois créer du racisme. Dans un autre registre, je prend du plaisir à écouter les chansons de Bertrand Cantat et sa violence envers les femmes ne fait pourtant aucun doute (en tout cas passé). Je n'aimerais pas me faire traiter d'homme violent tous les jours par des associations féministes juste parceque j'écoute ses albums.

Deux questions :

10 janvier 2014, 01h12, Peuimporte

Supprimer le droit de dire la vérité est grâve, certe, mais suprrimer le droit de dire des conneries est inquiétant. Nous, le Peuple, ne sommes-nous pas suffisament instruits d'histoire et curieux de sagesse, pour savoir trier ce qui est con de ce qui ne l'est pas ?

Fernand Nathan écrira Dieudonné dans ces livres d'Histoire

10 janvier 2014, 20h19, Benjamin Becquerel

Jean Yves Camus : "Cette obsession du secret, de filmer ceux qui vous filme, d'enregistrer ceux qui vous enregistre, d'agresser verbalement celles et ceux qui viennent simplement faire leur travail de journaliste en enquêtant au Théâtre de La Main d'Or où Dieudonné se produit, en cherchant à interroger le public, prouve qu'il s'agit non pas d'un parti politique (il n'est pas juridiquement constitué comme tel) ni même simplement d'une mouvance de fan venu applaudir leur idole ; mais d'un groupement qui a ses codes de reconnaissance ; la "quenelle" en est un ; qui a ses lieux de rassemblement et qui a véritablement son gourou. " En réponse : De nombreux journalistes, des personnalités, ses détracteurs et ses sympathisants sont venus débattre et interroger Dieudonné. Les vidéos de ces rencontres sont encore disponibles sur le net, si toutefois vous vouliez vous instruire afin d'étoffer vos calomnies et autres dissimulations. Quant aux médias officiels (ceux qui sont financés par nos impôts) ont été diligenté par le régime en place lorsqu'il y avait le feu, juste histoire d’enregistrer quelques clichés bien sanguinolent. Je vous trouve trop intelligent pour balayer d'un revers la "chose" évidente qui frappe le bon sens du peuple : le débat à été partisan et les enquêtes à charge. Les mêmes qui hurlaient aux blasphèmes, lors du sketc. H qui a tout déclenché, sont les mêmes qui lui ont vomi dessus pendant 10 ans. Reconnaissez cette mascarade : cette religion qu'est devenu "la mémoire des victimes de la Shoah" (Puisse Dieu leur accorder la paix dans l'au-delà) avec pour contrôle dogmatique la très Sainte Inquisition incarnée par le Conseil des Représentants Israélites de France. Ceux que nos ancêtres avaient combattu en 1789 sont revenus. Et les juifs (ce peuple de prêtre priant Dieu) sont les victimes de cette manipulation mondiale par l'amalgame grossier et odieux voulut de la part de sionistes profondément anti-religieux. Je vous rejoint sur un point car si effectivement le business de la surenchère des morts n'est pas un parti politique, ni même une mouvance, c'est une idéologie visant un but : la soumission abjecte à une divinité sourde, aveugle et muette visant la destruction du sentiment "divin" de la compassion et son remplacement par le servage "humain" des passions. En définitive, Dieudonné n'est pas un gourou, c'est un ex-esclave qui s'est échappé du camp de la mort intellectuelle et spirituelle. Ce personnage complétera cette parole "Aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie"et Fernand Nathan écrira "Dieudonné" dans ces livres d'Histoire. Nous avons le privilège d'être ses contemporains.

Oui et non

16 janvier 2014, 08h40, Yado

Personnellement, je n'irai pas pisser ni faire un bras d'honneur dans un mémorial de l'esclavage, ni dans un cimetierre d'anciens combattants, on appelle cela juste le respect. Chercher des "responsables" de la crise ne peut mener qu'à l'exclusion, puis la spolliation, et enfin la guerre... L'humain a besoin d'espoiret de réconciliation, pas de boucs-émissaires.

La cencure oui/non

17 janvier 2014, 13h04, petit fils FTPMOI

Quand hitler a publier mein kamf en 1926 il a ete censuree du coup il a modifiee son programe devenus patriotique de ce fais il a gagniee les election de 1933 avec de tres nombreuses vois de la classe moyenne toutes confetion reunnie nombres de juifs ne se sont pas sentie en danger car ils etaient tres patriotes certain ancien combattant de 14/18 je pence que si ils avaient lu le vrais visage du nationnalsocialisme il aurraient pu mieux le combatre et bien sur certain d entre eux y aurraient aderree histoire nous prouve que l opposition au nazi a ete exterminner en silence et l adession complet a vus le jour.

Journaliste menteur est un pléonasme

21 janvier 2014, 21h06, Antoine WS

La signification de la quenelle qui s'adresse aux politiques comme aux journalistes mainstream est la suivante : "Votre baratin on n'y croit plus, vos mensonges vous pouvez vous les mettre là où je pense" Voilà deux ans ou pas loin que la classe politico-médiatique savait que FH batifolait avec une jeune actrice, or cette classe arrogante et méprisante n'en disait rien au vulgum pecum, et tout est à l'avenant, tout absolument tout et sur tous les sujets. Le citoyen lambda doit absolument jeter sa télé à la poubelle et s'informer par des sites d'actualités non inféodés aux corruptrices puissances d'argent, le lynchage médiatique actuel dont fait l'objet Dieudo aura au moins servi à ouvrir les yeux d'un grand nombre d'entre nous - Non les médias ne veulent pas nous informer, ils veulent juste nous laver le cerveau, c'est ce pourquoi leurs maîtres les paient rubis sur ongle.

Le respect de la vie d'autrui est un droit fondamental qui s'applique à tous !

15 mars 2014, 13h29, Droideregard.

Monsieur CAMUS n'a pas la science infuse. Qu'il intègre ses arguments dans les discours destinés à une fraction qui voudra bien s'en délecter. Pour ma part, je constate qu'à ce jour les libertés de l'expression sont menacées par une censure démesurée, orchestrée par des personnes que je qualifierai de'manipulateurs d'opinions'et qui décident s'ils le jugent bon de laisser faire de na pas intervenir, et s'ils pensent détecter un fait qui pour eux serait un'danger', de mettre immédiatement à l'écart, d'isoler le prétendu problème en ayant recours à une sacro-sainte morale éludée de toute pièce et plus particulièrement les faits de guerre et l'emprise de ceux-ci en osmose avec la situation présente. De l'art mais sans la manière, qui dénature l'art. Au respect de tout ce qui peut toucher à l'engagement des populations et au respect de l'intégrité dans le traitement des crises graves, laissez-nous la liberté de nous exprimer, de contenir nos émotions et canaliser nos joies et nos rires en assistant aux spectacles des saltimbanques humoristes qui ont, eux aussi, le droit de vivre et de nous divertir avec cette liberté du corps et de l'esprit.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • De la liste antisionniste

    aux vidéos sur internet (3min)

  • La "quenelle", salut nazi ou bras d'honneur

    Un business bien rodé... (5min)

  • Réhabilitation de stéréotypes

    Shoah=judaïsme=sionisme=lobby... (5min)

  • Dieudonné, un humoriste ?

    Une impression de mauvaise foi (2min)

  • Le théâtre de la Main d'or

    Une secte et un gourou (3min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 17 décembre 2013
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Jean-Yves Camus - Politologue

Jean-Yves Camus est un politologue, spécialiste des nationalismes et des extrémismes en France et en Europe. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques à la Fondation Jean Jaurès, Senior Fellow au Centre for Analysis of the Radical Right (CARR, Londres) et chercheur associé à l'Institut pour les études européennes, russes et eurasiennes (IERES) à l'Université George Washington, Washington, D.C.

Bibliographie du conférencier

Jean-Yves Camus

Extrémismes en France: faut-il en avoir peur?, (Milan, 2006)   Acheter

Le Front National , (Presses de Sciences-Po , 2003)   Acheter

Les extrémismes en Europe, (Editions de l'Aube, 1998)   Acheter

L'extrême droite aujourd'hui, (Milan., 1997)   Acheter | Emprunter

Le Front national. Histoire et analyses, (Laurens, 1997)   Acheter

Les droites nationales et radicales en France. Répertoire critique, (Presses universitaires de Lyon., 1992)   Acheter

Jean-Yves Camus, Antonio Guzman

No hay camino ; skyline Jean-Yves Camus, Antonio Guzman, (Arp2 Publishing , 2015)   Acheter

Jean-Yves Camus, Nicolas Lebourg

Les droites extrêmes en Europe , (Seuil , 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Autres conférences sur le sujet
Sur la toile