Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les caricaturistes en Israël

On ne peut pas tout dessiner (16 min)

Michel Kichka - dessinateur
  • L'image, plus violente que le texte

    Religion et politique sont intiment liées (4min)

  • Critique du religieux en Israël

    "J'ai été traité d'antisémite" (6min)

  • Les dessinateurs ne sont pas des clowns

    Faire rire, mais surtout faire réfléchir (2min)

  • Charlie est un indicateur

    et une affaire du monde occidental libre (4min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Michel Kichka - dessinateur

Michel Kichka est le fils d’un survivant de l’Holocauste. Né à Liège en 1954, il est très marqué par les grands noms de l’âge d’or de la BD franco-belge: Hergé, mais aussi Franquin, Morris, Uderzo…  Il interrompt ses études d’architecture mais publie ses premiers dessins dans la revue Curiosity Magazine de l’éditeur Michel Deligne. Sioniste convaincu, Kichka fait son aliyah en 1974. Il entreprend des études de graphisme à l’Académie Bezalel de Jérusalem où enseigne notamment Friede Stern, pionnière de la caricature israélienne. Depuis, l’art de Kichka s’est exprimé sur tous les supports: publicité, bande dessinée, livres pour enfants… Il réalise notamment des fresques qui immortalisent ses voyages à travers le monde.  Kichka se lance dans l’illustration politique au début des années 1990. Il dessine pour la presse israélienne et internationale: Yedioth Aharonoth, Ha’aretz, Courrier International, L’Arche… Mais les télévisions font aussi appel à son talent: après avoir officié sur Channel Two, il croque aujourd’hui l’actualité en direct pour l’émission Café Tel-Ad et sur la chaîne francophone TV5. Kichka est le président de l'Association des caricaturistes israéliens et il est membre fondateur de Cartooning for peace depuis 2006. 

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Ami Bouganim

Le Rire de Dieu, (Stavit, 1996)   Acheter | Emprunter

Michel Kichka

Falafel sauce piquante, (Dargaud, 2018)   Acheter

Deuxième génération: Ce que je n'ai pas dit à mon père, (Lombard, 2012)   Acheter

Mishael et Noam Zion, A Night to remember: The Haggadah of contemporary voices, (Zion Holiday Publications, 2007)   Acheter

Les Parents aussi se chamaillent, (Lito, 2006)   Acheter

Rire contre le racisme, (Jungle, 2006)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 janvier 2015
Commentaires ( 8 )

Sauf que... ;

15 janvier 2015, 09h42, JLM

La base de l'écriture et de l'alphabet (e) : c'est le dessin.

De la pornographie à la calligraphie

15 janvier 2015, 11h47, JLM

L'écriture est-elle le nombril du monde ?

Merci monsieur le dessinateur

15 janvier 2015, 23h58, Marie D

C'est un plaisir d'écouter ce dessinateur : il y a quelque chose de très profond en lui. Il est à la fois d'avant- garde et mesuré. J'avoue que les bandes dessinées, les caricatures me laissent froide. Mais après l'avoir entendu, je vais faire un effort pour m'y intéresser !

Merci.

18 janvier 2015, 13h33, Riski

Cet humble commentaire pour témoigner de la fierté peut-être un peu naïve d'entendre une intelligence si douce en ce dimanche encore secoué par la semaine dernière.

Ligne rouge.

18 janvier 2015, 23h44, ag verne

Merci pour la finesse de l'analyse et le "Juste" qui s'en délivre. Je fais circuler parce que beaucoup d'entre nous ont besoin de l'autre et des autres et de manières d'entendre que la liberté nous l'avons "pour pas tout".

Intelligent !

24 janvier 2015, 21h14, Reine playner

Quelle intelligence.

Religion ; peril du monde ?

4 février 2015, 00h05, Etienne-alef

C'est quand même problématique de ne pas pouvoir tout dessiner... Quand on ne peut parler, dessiner, écrire sur les choses c'est qu'il y a un problème derrière ; qu'on le veuille ou non. Un dessin reste un dessin ; quand on est un peu intelligent soit on le lit, soit on comprend que ça ne va pas plus loin... C'est triste de voir la "bêtise" et "la folie" de l'Homme.

Continuez !

9 février 2015, 20h00, ruth

Le dessin est universel, mais le contexte dans lequel il est exprimé n'est pas forcément connu et compris. Connaître le contexte d'une situation peut peut-être aider à décrypter l'intention ou le message de l'auteur. Les caricaturistes sont les sentinelles d'un contexte à surveiller.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

On ne peut pas tout dessiner

16 min

Michel Kichka - dessinateur

Commentaires ( 8 )

Sauf que... ;

15 janvier 2015, 09h42, JLM

La base de l'écriture et de l'alphabet (e) : c'est le dessin.

De la pornographie à la calligraphie

15 janvier 2015, 11h47, JLM

L'écriture est-elle le nombril du monde ?

Merci monsieur le dessinateur

15 janvier 2015, 23h58, Marie D

C'est un plaisir d'écouter ce dessinateur : il y a quelque chose de très profond en lui. Il est à la fois d'avant- garde et mesuré. J'avoue que les bandes dessinées, les caricatures me laissent froide. Mais après l'avoir entendu, je vais faire un effort pour m'y intéresser !

Merci.

18 janvier 2015, 13h33, Riski

Cet humble commentaire pour témoigner de la fierté peut-être un peu naïve d'entendre une intelligence si douce en ce dimanche encore secoué par la semaine dernière.

Ligne rouge.

18 janvier 2015, 23h44, ag verne

Merci pour la finesse de l'analyse et le "Juste" qui s'en délivre. Je fais circuler parce que beaucoup d'entre nous ont besoin de l'autre et des autres et de manières d'entendre que la liberté nous l'avons "pour pas tout".

Intelligent !

24 janvier 2015, 21h14, Reine playner

Quelle intelligence.

Religion ; peril du monde ?

4 février 2015, 00h05, Etienne-alef

C'est quand même problématique de ne pas pouvoir tout dessiner... Quand on ne peut parler, dessiner, écrire sur les choses c'est qu'il y a un problème derrière ; qu'on le veuille ou non. Un dessin reste un dessin ; quand on est un peu intelligent soit on le lit, soit on comprend que ça ne va pas plus loin... C'est triste de voir la "bêtise" et "la folie" de l'Homme.

Continuez !

9 février 2015, 20h00, ruth

Le dessin est universel, mais le contexte dans lequel il est exprimé n'est pas forcément connu et compris. Connaître le contexte d'une situation peut peut-être aider à décrypter l'intention ou le message de l'auteur. Les caricaturistes sont les sentinelles d'un contexte à surveiller.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'image, plus violente que le texte

    Religion et politique sont intiment liées (4min)

  • Critique du religieux en Israël

    "J'ai été traité d'antisémite" (6min)

  • Les dessinateurs ne sont pas des clowns

    Faire rire, mais surtout faire réfléchir (2min)

  • Charlie est un indicateur

    et une affaire du monde occidental libre (4min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 janvier 2015
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Michel Kichka - dessinateur

Michel Kichka est le fils d’un survivant de l’Holocauste. Né à Liège en 1954, il est très marqué par les grands noms de l’âge d’or de la BD franco-belge: Hergé, mais aussi Franquin, Morris, Uderzo…  Il interrompt ses études d’architecture mais publie ses premiers dessins dans la revue Curiosity Magazine de l’éditeur Michel Deligne. Sioniste convaincu, Kichka fait son aliyah en 1974. Il entreprend des études de graphisme à l’Académie Bezalel de Jérusalem où enseigne notamment Friede Stern, pionnière de la caricature israélienne. Depuis, l’art de Kichka s’est exprimé sur tous les supports: publicité, bande dessinée, livres pour enfants… Il réalise notamment des fresques qui immortalisent ses voyages à travers le monde.  Kichka se lance dans l’illustration politique au début des années 1990. Il dessine pour la presse israélienne et internationale: Yedioth Aharonoth, Ha’aretz, Courrier International, L’Arche… Mais les télévisions font aussi appel à son talent: après avoir officié sur Channel Two, il croque aujourd’hui l’actualité en direct pour l’émission Café Tel-Ad et sur la chaîne francophone TV5. Kichka est le président de l'Association des caricaturistes israéliens et il est membre fondateur de Cartooning for peace depuis 2006. 

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Ami Bouganim

Le Rire de Dieu, (Stavit, 1996)   Acheter | Emprunter

Michel Kichka

Falafel sauce piquante, (Dargaud, 2018)   Acheter

Deuxième génération: Ce que je n'ai pas dit à mon père, (Lombard, 2012)   Acheter

Mishael et Noam Zion, A Night to remember: The Haggadah of contemporary voices, (Zion Holiday Publications, 2007)   Acheter

Les Parents aussi se chamaillent, (Lito, 2006)   Acheter

Rire contre le racisme, (Jungle, 2006)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier