Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La dernière épreuve d'Abraham

Le sacrifice d'Isaac ou le silence de Dieu (53 min)

Elie Wiesel - Ecrivain, prix Nobel de la paix
  • Un épisode plein de mystère

    L'étrange soumission d'Avraham (8min)

  • Explications du Midrash

    Le rôle joué par Satan et Ismaël (14min)

  • Les conséquences de la Akédah

    La rupture entre le père et le fils (10min)

  • La question du silence de Dieu

    Une problématique qui traverse l'histoire juive (14min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Elie Wiesel - Ecrivain, prix Nobel de la paix

Elie Wiesel (1928-2016) est écrivain, survivant des camps nazis, né en en Transylvanie. Après la libération du camp d'Auschwitz en avril 1945, il est pris en charge par l'OSE (Oeuvre au secours aux enfants). Il suit des études de philosophie à la Sorbonne. Puis il gagne sa vie en effectuant de nombreux petits travaux. En 1958, suite à sa rencontre avec François Mauriac, il publie La nuit, un récit poignant témoignant de la Shoah. En 1963, il obtient la nationalité américaine et devient titulaire de la chaire en sciences humaines de l'Université de Boston. S’insurgeant contre l'indifférence, il a notamment déclaré que « Tant qu'un dissident est en prison, notre liberté ne sera pas vraie. Tant qu'un enfant a faim, nos vies seront remplies d'angoisse et de honte ». Militant pour la paix et les droits de l'homme, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1986. En 1988, il organise avec le président François Mitterrand une conférence regroupant 76 lauréats du Prix Nobel dont la mission est de réfléchir sur l'avenir de la planète. Cette rencontre se renouvelle depuis, tous les deux ans. Il s'est éteint à Manhattan en 2016, à l'âge de 87 ans.

Bibliographie du conférencier

Elie Wiesel

Coeur ouvert , (J'ai lu, 2013)   Acheter

Un désir fou de danser, (Seuil, 2006)   Acheter

Le mendiant de Jérusalem, (Seuil, 1998)   Acheter

Le testament d'un poète juif assassiné, (Editions du Seuil, 1998)   Acheter | Emprunter

L'aube, (Seuil, 1997)   Acheter

Mémoires (t1 et t2), (Points , 1996)   Acheter

Célébration talmudique. Portraits et légendes, (Seuil, 1991)   Acheter

L'Oublié, (Seuil, 1989)   Emprunter

Le Cinquième Fils, (Grasset, 1983)   Emprunter

Célébration biblique. Portraits et légendes, (Seuil, 1975)   Emprunter

Le Chant des morts : nouvelles, (Seuil, 1966)   Emprunter

La nuit, (Editions de Minuit, 1958)   Acheter

Elie Wiesel, Jorge Semprun

Se taire est impossible , (Mille et une nuits , 1997)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Néhama Leibowitz

En meditant la sidra Berechit, (Jérusalem, 1981)   Acheter | Emprunter

Elie Munk

La voix de la Thora, (Fondation Samuel et Odette Lévy, 1986)   | Emprunter

Rabbi de Loubavitch

Perspectives 'hassidiques sur la sidra de la semaine, (Beth Loubavitch, 1999)   Acheter | Emprunter

Marcel Goldmann

Léon Askenazi. La Parole et l'écrit, tome 1: Penser la tradition juive aujourd'hui, (Albin Michel., 2000)   Acheter

Alain Goldmann

La Thora commentée, avec Marc Breuer, (KHH, 2001)   Acheter | Emprunter

Léon Askénazi (Manitou)

Leçons sur la Torah: Notes sur la paracha, (Albin Michel, 2007)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

La ligature d'Isaac

L'organisateur
Commentaires ( 3 )

Isaac et le sacrifice interdit

14 septembre 2012, 16h48, Elias Henri

Je suis presque ignorant en judaïme, mais je fais des efforts pour apprendre un peu tous les jours. Vous êtes un conteur né. Je suis un ancien enfant caché survivant de la Shoa victime comme vous de la barbarie nazie. Mes parents sont morts déportés. Né en 41 en Belgique et victime dès fèvrier 45 d'une clandestinité de 10 années suplémentaires dû au fanatisme d'un noyau dur catholique (je suis l'affaire Finaly belge), Mon père faisait la marche de la mort pendant cette période. J'ai l'impression que de nos jours notre vécu n'interesse pas grand monde ! Les survivants se font de plus en plus rare et le temps qui passe fait son oeuvre...

Chana Tova

14 septembre 2012, 16h55, Elias Henri

Merci pour vos enseignements Chana Tova oumétouka.

De Akeda en Akeda

8 septembre 2013, 00h18, Delpech-Berton (Akeda/shoa)

Monsieur le Professeur, Si j'en avais le courage je dialoguerais avec vous, mais une immense admiration, un énorme respect, le sentiment de la distance à laquelle vous vous trouvez, m'en empêchent. En cette période qui précède Kippour la question de la Akeda que nous entendons souvent est particulièrement prégnante, De manière simple, si j'ose dire : 1. Abraham répond à la question d'Itsaq "où est l'holocauste ? ", "D. Y pourvoira". Le texte est d'une clarté lapidaire dont on peut penser qu'il révèle la confiance d'Abraham ; 2. Dans les Pirke Avot, nous trouvons régulièrement l'énumération des objets crées par Hachem à l'aube de la Création et parmi lesquels figure le bélier qui servira de substitue à ytsaq ; 3. Certains Midrashim parlent d'une entaille dans la peau d'Itsaq ; cependant, elle semble différente de la chrita qui tranche franchement en profondeur en un seul égorgement ; 4. Et puis il y avait la promesse de la descendance... Ceci ne supprime pas les questionnements douloureux auxquels Abhraham fut certainement soumis et qui constitue finalement la véritable dixième épreuve comme vous le démontrez malgré les certitudes qu'il pouvait tenir de Hachem Lui-même. ... De manière semblable, pendant la Shoa, la promesse réitérée que nous serions ramenés des confins, ne calmait pas les questionnements "Si on venait nous chercher... ", entendis-je très souvent. Mes parents qui surent me faire traverser cette période dans la joie payèrent un lourd tribut que je découvris à la fin de leur existence, quand ils parvinrent à pardonner à D. Son silence... Essentiellement à l'égard des enfants. De manière similaire qu'avait fait Abhaham (question simple qui vaut pour tous les Tasdikim) qui justifie cette épreuve ? D. En avait-IL besoin ? Quelle justification au martyre des enfants de tous âges de la Shoa ? Car D. N'est pas exempté de nos interrogations eu égard à tout ce que nous Lui avons donné et à la totale confiance que nous Lui conservons en dépit de l'histoire de l'humanité dans laquelle IL nous a placés ? Très respectueusement merci pour les réflexions que vous m'avez ouvertes. Chana, Tova. 3 ;.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le sacrifice d'Isaac ou le silence de Dieu

53 min

Elie Wiesel - Ecrivain, prix Nobel de la paix

Commentaires ( 3 )

Isaac et le sacrifice interdit

14 septembre 2012, 16h48, Elias Henri

Je suis presque ignorant en judaïme, mais je fais des efforts pour apprendre un peu tous les jours. Vous êtes un conteur né. Je suis un ancien enfant caché survivant de la Shoa victime comme vous de la barbarie nazie. Mes parents sont morts déportés. Né en 41 en Belgique et victime dès fèvrier 45 d'une clandestinité de 10 années suplémentaires dû au fanatisme d'un noyau dur catholique (je suis l'affaire Finaly belge), Mon père faisait la marche de la mort pendant cette période. J'ai l'impression que de nos jours notre vécu n'interesse pas grand monde ! Les survivants se font de plus en plus rare et le temps qui passe fait son oeuvre...

Chana Tova

14 septembre 2012, 16h55, Elias Henri

Merci pour vos enseignements Chana Tova oumétouka.

De Akeda en Akeda

8 septembre 2013, 00h18, Delpech-Berton (Akeda/shoa)

Monsieur le Professeur, Si j'en avais le courage je dialoguerais avec vous, mais une immense admiration, un énorme respect, le sentiment de la distance à laquelle vous vous trouvez, m'en empêchent. En cette période qui précède Kippour la question de la Akeda que nous entendons souvent est particulièrement prégnante, De manière simple, si j'ose dire : 1. Abraham répond à la question d'Itsaq "où est l'holocauste ? ", "D. Y pourvoira". Le texte est d'une clarté lapidaire dont on peut penser qu'il révèle la confiance d'Abraham ; 2. Dans les Pirke Avot, nous trouvons régulièrement l'énumération des objets crées par Hachem à l'aube de la Création et parmi lesquels figure le bélier qui servira de substitue à ytsaq ; 3. Certains Midrashim parlent d'une entaille dans la peau d'Itsaq ; cependant, elle semble différente de la chrita qui tranche franchement en profondeur en un seul égorgement ; 4. Et puis il y avait la promesse de la descendance... Ceci ne supprime pas les questionnements douloureux auxquels Abhraham fut certainement soumis et qui constitue finalement la véritable dixième épreuve comme vous le démontrez malgré les certitudes qu'il pouvait tenir de Hachem Lui-même. ... De manière semblable, pendant la Shoa, la promesse réitérée que nous serions ramenés des confins, ne calmait pas les questionnements "Si on venait nous chercher... ", entendis-je très souvent. Mes parents qui surent me faire traverser cette période dans la joie payèrent un lourd tribut que je découvris à la fin de leur existence, quand ils parvinrent à pardonner à D. Son silence... Essentiellement à l'égard des enfants. De manière similaire qu'avait fait Abhaham (question simple qui vaut pour tous les Tasdikim) qui justifie cette épreuve ? D. En avait-IL besoin ? Quelle justification au martyre des enfants de tous âges de la Shoa ? Car D. N'est pas exempté de nos interrogations eu égard à tout ce que nous Lui avons donné et à la totale confiance que nous Lui conservons en dépit de l'histoire de l'humanité dans laquelle IL nous a placés ? Très respectueusement merci pour les réflexions que vous m'avez ouvertes. Chana, Tova. 3 ;.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un épisode plein de mystère

    L'étrange soumission d'Avraham (8min)

  • Explications du Midrash

    Le rôle joué par Satan et Ismaël (14min)

  • Les conséquences de la Akédah

    La rupture entre le père et le fils (10min)

  • La question du silence de Dieu

    Une problématique qui traverse l'histoire juive (14min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Elie Wiesel - Ecrivain, prix Nobel de la paix

Elie Wiesel (1928-2016) est écrivain, survivant des camps nazis, né en en Transylvanie. Après la libération du camp d'Auschwitz en avril 1945, il est pris en charge par l'OSE (Oeuvre au secours aux enfants). Il suit des études de philosophie à la Sorbonne. Puis il gagne sa vie en effectuant de nombreux petits travaux. En 1958, suite à sa rencontre avec François Mauriac, il publie La nuit, un récit poignant témoignant de la Shoah. En 1963, il obtient la nationalité américaine et devient titulaire de la chaire en sciences humaines de l'Université de Boston. S’insurgeant contre l'indifférence, il a notamment déclaré que « Tant qu'un dissident est en prison, notre liberté ne sera pas vraie. Tant qu'un enfant a faim, nos vies seront remplies d'angoisse et de honte ». Militant pour la paix et les droits de l'homme, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1986. En 1988, il organise avec le président François Mitterrand une conférence regroupant 76 lauréats du Prix Nobel dont la mission est de réfléchir sur l'avenir de la planète. Cette rencontre se renouvelle depuis, tous les deux ans. Il s'est éteint à Manhattan en 2016, à l'âge de 87 ans.

Bibliographie du conférencier

Elie Wiesel

Coeur ouvert , (J'ai lu, 2013)   Acheter

Un désir fou de danser, (Seuil, 2006)   Acheter

Le mendiant de Jérusalem, (Seuil, 1998)   Acheter

Le testament d'un poète juif assassiné, (Editions du Seuil, 1998)   Acheter | Emprunter

L'aube, (Seuil, 1997)   Acheter

Mémoires (t1 et t2), (Points , 1996)   Acheter

Célébration talmudique. Portraits et légendes, (Seuil, 1991)   Acheter

L'Oublié, (Seuil, 1989)   Emprunter

Le Cinquième Fils, (Grasset, 1983)   Emprunter

Célébration biblique. Portraits et légendes, (Seuil, 1975)   Emprunter

Le Chant des morts : nouvelles, (Seuil, 1966)   Emprunter

La nuit, (Editions de Minuit, 1958)   Acheter

Elie Wiesel, Jorge Semprun

Se taire est impossible , (Mille et une nuits , 1997)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Néhama Leibowitz

En meditant la sidra Berechit, (Jérusalem, 1981)   Acheter | Emprunter

Elie Munk

La voix de la Thora, (Fondation Samuel et Odette Lévy, 1986)   | Emprunter

Rabbi de Loubavitch

Perspectives 'hassidiques sur la sidra de la semaine, (Beth Loubavitch, 1999)   Acheter | Emprunter

Marcel Goldmann

Léon Askenazi. La Parole et l'écrit, tome 1: Penser la tradition juive aujourd'hui, (Albin Michel., 2000)   Acheter

Alain Goldmann

La Thora commentée, avec Marc Breuer, (KHH, 2001)   Acheter | Emprunter

Léon Askénazi (Manitou)

Leçons sur la Torah: Notes sur la paracha, (Albin Michel, 2007)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

La ligature d'Isaac