Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Réponse à Shlomo Sand

Peut-on cesser d'être juif? (87 min)

Claude Klein - professeur de droit
  • Un livre écrit sous la colère

    Réfuter des thèses scandaleuses (12min)

  • Un succès inacceptable

    et contestable (7min)

  • Le juif laïc

    L’ennemi que Sand s’est inventé (7min)

  • Le nouvel "hébreu"

    qui contredit Sand (11min)

  • Questions du public

    Israël et l’avenir du peuple juif, les Arabes israéliens, la diaspora (50min)

Les documents (5)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Claude Klein - professeur de droit

Claude Klein est diplômé d'Etudes supérieures en Droit public et diplômé d'Etudes supérieures en Sciences politiques. Ancien doyen de la faculté de droit de l'Université hébraïque de Jérusalem, Claude Klein a également été Président de l’Israeli Association for Public law de 1995 à 2000. Il a enseigné dans des universités françaises et américaines. Spécialiste du système politique israélien, ses recherches portent sur la théorie constitutionnelle et le droit comparé.

Bibliographie du conférencier

Claude Klein

Peut-on cesser d'être juif ?, (Grasset Et Fasquelle, 2014)   Acheter

Le Cas Eichmann, (Gallimard, 2012)   Acheter

Essai sur le sionisme : de l'Etat des Juifs à l'Etat d'Israël, (La Découverte, 2005)   Acheter | Emprunter

Israël, un état en quête d'identité, (Casterman., 1999)   Acheter | Emprunter

La Démocratie d'Israël, (Seuil, Coll. Science politique., 1997)   Acheter | Emprunter

Théorie et pratique du pouvoir constituant, (Presses Universitaires de France, 1996)   Acheter

Le Droit israélien, (Presses Universitaires de France, Que sais-je ?, 1990)   Acheter | Emprunter

Deux fois vingt ans, Israël, (Félin, 1990)   Acheter | Emprunter

Le Système politique d'Israël, (Presses Universitaires de France, 1983)   Acheter | Emprunter

Le Caractère juif de l'Etat d'Israël, (Cujas, 1977)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Jean-Paul Sartre

Réflexions sur la question juive, (Gallimard, 1985)   Acheter

Heinrich Graetz

La Construction de l'histoire juive, suivi de gnosticisme et judaïsme, (Ed. du Cerf, 1992)   Acheter | Emprunter

Elie Barnavi

Du Peuple Juif ? Le Monde des Débats, (Le Monde, 1993)   | Emprunter

Anne-Marie Thiesse

La création des identités nationales, (Seuil, 2001)   Acheter

Shlomo Sand

Comment le peuple Juif fut inventé, (Flammarion, 2010)   Acheter

Guillaume Ernerc

Expliquer l'antisémitisme, (Puf, 2012)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 10 )

Merci pour cette belle conférence quoique...

23 octobre 2014, 12h37, Dr Evelyne Goldstein

Vivant en Israël et arrivée en 67, embrigadée par le dror au kiboutz, j'ai découvert une jeunesse israélienne du nahal en rebellion avec l'embrigadement nationaliste qui les avait moulés. Nous, on écoutait les histoires des Anciens avec admiration, eux, ils ne voulaient plus les entendre, ils en avaient été gavés ! Il semble que vous avez connu à JLM une autre expérience... 20 ans plus tard, ces jeunes devenaient historiens et mettaient en évidence les illusions nationalistes et détruisaient les mythes qu'on leur avaient fait avaler. Noémie Shemer et arik Enstein chantaient l'israélien "comme tout le monde" loin des héros des légendes des chansons de la sohnout que nous chantions encore, nous. Au cinéma, on égratignait, tant qu'on pouvait les mythes des grandes guerres et on le fait encore aujourd'hui... La liberté de penser, hors des sentiers battus, ce fut toujours un scandale, monsieur Claude Klein, et vive le scandale ! Vous avez peur d'alimenter les antisémistes, ils trouveront toujours de quoi se nourir, avec ou sans chlomo sand. Je vous remercie, en tous cas, d'avoir été partial et d'avoir reconnu le sérieux de la carrière universitaire de chlomo sand et de certains de ses arguments, même sans y adhérer...

Je voiulais dire impartial

24 octobre 2014, 17h20, evy

Veuillez m'excuser pour les quelques fautes d'orthographes et surtout l'erreur plus grave : je voulais dire merci d'avoir été impartial... J'espère avoir une réponse, merci d'avance.

Etre juif est donc ontologique ?

16 novembre 2014, 08h20, cassandra

Harendt disait qu'elle était juive comme elle avait les yeux bleus ou les cheveux noirs. Je m'interroge. Et votre exemple sur le noir n'est pas pertinent : une personne née et élevée en france partage ma culture, il n'a pas d'identité noire.

Selbsthasse - haine de soi

20 novembre 2014, 06h58, chalom

Syndrome connu et etudie dont souffre ce mr Sand ! Claude Klein comme Anita Shapira, avant lui, decortiquent bien certaines des stupidities indignes d un universitaire qu annonne Sand dans son desir irrepressible de deligitimer son propre people et sa propre nation. Il n y a certes pas lieu d etre fier d un tel fils de notre peuple. Le success de son livre aupres de gauchistes francais connus pour leur nouvelle forme d antisemitisme et de haine viscerale d Israel en dit long sur le role de ce renegat.

Vos documents sont dates

20 novembre 2014, 07h12, chalom

Votre texte sur le post-sionisme date de 2004 et contient des erreurs ! Ainsi Benny Morris a reconnu depuis les multiples erreurs dans son livre soi-disant fondateur du mouvmemet post-sioniste et est revenue a une lecure bcp plus "orthodoxe" de l histoire d'Israel. D'autres "post-sionistes" comme Alan Pappe ont fui Israel et sont devenus des propagandists olpistes en Grande Bretagne. Vos lecteurs meritent mieux de votre part que ce document qui ne remet pas le post-sionisme dans son veritable context revisionist (comme Faurisson pour la Shoa).

Monsieur Klein

31 décembre 2014, 14h15, Richard Szafran

Votre analyse Monsieur Klein est parfaitement construite et défendable en revanche je pense que vous partiez des le départ avec une colère (que je peux évidemment comprendre à l'endroit de Monsieur Sand). Pour être à même de savoir de quoi il en retournait j'ai pour ma part lu les livres de Sand (dont les thèses pardonnez moi sont tout aussi défendable que les vôtres, au passage son livre ne s'appelle pas "Qui a inventé le peuple juif" mais "Comment le peuple juif fut inventé" ce qui est accordez le sensiblement différent d'autant que c'est un titre coup de poing et dans le détail si vous l'avez lu il ne dit pas que le peuple juif n'existe pas mais plutôt qu'on lui a greffé une sorte de mythologie qui ne lui appartient pas que le judaïsme ce n'est pas la culture nationaliste d'aujourd'hui mais une culture beaucoup plus large qui transcende le Limoud et la Halakha pour arriver à une source éthéré dont les bases sont une philosophie trimillenaire (au delà de l'aspect cultuel et de ça on peut en être très fier je pense !). Dans un de ces livres (je crois que c'est "Comment j'ai cessé d'etre juif" sous entendue comme on me demande de l'etre) il parle de cet entrevue en 1952 avec David Ben Gourion et une grande figure religieuse (Hazon Ish, l'homme de vision) dont Ben Gourion souhaitait avoir un aval politique et cet homme lui a démontré tout le manque de vacuité de la politique sioniste développé jusqu'alors en comparant le sionisme à un convoi vide qui voulait dans une sente de montagne que le convoi plein (le Judaïsme évidemment) lui cède le pas. Peut être que les livres de Monsieur Sand mérite avant toute chose d'etre lu correctement peut etre et que nous puissions en discuter sereinement ? Au passage vous souvenez vous ce que disait David "Grun" Ben Gourion à propos des sepharades ? Je cite : "Le juif marocain à beaucoup pris de l'arabe. Beaucoup trop" Alors est ce que les juifs marocains le sont encore Juifs selon l'un des chantres du sionisme moderne ? J'avoue que je me suis longtemps posé la question et que je me la pose encore... Je renouvelle néanmoins tout le profond respect que j'ai pour vous Monsieur Klein Bien à vous.

Transmission

10 janvier 2015, 11h34, maryse azoulay

Merci monsieur d'avoir eu la sagesse de répondre... Merci pour nos enfants... ¨tout simplemen.

Très interessant !

12 août 2015, 18h08, mgm

Merci de ce décryptage d'un texte que j'avais déjà jugé profondemente deplacé, d'un ancien camarade d'étude à l'EHESS... à propos d'Esprit déjà Zeev Sterhell a écrit des pages sevères...

Bof

12 octobre 2015, 01h32, flamenko

Ce n'est pas vrai que la France ne peut pas accepter des collectifs "autres" au sein de la nation, c'est purement déclaratif. Ce n'est pas le fait que les sionistes veuillent un état qui pose problème, c'est le fait qu'ils le construisent dans des lieux ou des gens vivaient, puis qu'ils l'étendent au détriment des habitants Palestinien. C'est pas avoir un "problème avec les juifs" que de se poser cette question. Par contre nier ce fait en faisant passer toute critique d'Israël pour de l'antisémitisme c'est préoccupant je trouve.

Pour "flamenko"

20 février 2016, 13h50, André

Votre connaissance de l'histoire de cette région et de la (re) naissance d'Israël est très sommaire, pour ne pas dire que vous êtes ignorant. Vous reprenez la propagande arabe et antisioniste habituelle en actant que les "palestiniens" seraient, eux, là depuis toujours... Savez vous que Jérusalem était toujours majoritairement habitée par des juifs encore au 19è siècle (recensement de l'administration ottomane) ? Lisez donc les relations de voyages très à la mode au 19è siècle, le fameux "voyage en Orient" et vous serez frappé concernant la Palestine par l'occurrence de mots comme "région désertique", "pas âme qui vive", "ruine", "désolation" et autres "abandon"... Beaucoup de "palestiniens" arabes et autres sont venus dans cette région de Palestine de toutes les régions et pays alentours et même de beaucoup plus loin (Turquie, Caucase, Balkans... ) soit déplacés par l'administration ottomane pour contrecarrer le retour des juifs soit le plus souvent parce que les juifs qui y revenaient de plus en plus nombreux développaient la région, cultivaient la terre, assainissaient les zones infestées, soignaient les épidémies et offrait des opportunités de travail. Là où une famille juive s'installait c'était dix familles arabes nomades qui arrivaient. Nombres de villages arabes n'ont vu le jour qu'entre 1900 et 1948... Arrêtez d'être feignant et travaillez un peu le sujet avant de l'ouvrir pour recracher la sempiternelle propagande arabo-palestinienne du "peuple ancestral"...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Peut-on cesser d'être juif?

87 min

Claude Klein - professeur de droit

Commentaires ( 10 )

Merci pour cette belle conférence quoique...

23 octobre 2014, 12h37, Dr Evelyne Goldstein

Vivant en Israël et arrivée en 67, embrigadée par le dror au kiboutz, j'ai découvert une jeunesse israélienne du nahal en rebellion avec l'embrigadement nationaliste qui les avait moulés. Nous, on écoutait les histoires des Anciens avec admiration, eux, ils ne voulaient plus les entendre, ils en avaient été gavés ! Il semble que vous avez connu à JLM une autre expérience... 20 ans plus tard, ces jeunes devenaient historiens et mettaient en évidence les illusions nationalistes et détruisaient les mythes qu'on leur avaient fait avaler. Noémie Shemer et arik Enstein chantaient l'israélien "comme tout le monde" loin des héros des légendes des chansons de la sohnout que nous chantions encore, nous. Au cinéma, on égratignait, tant qu'on pouvait les mythes des grandes guerres et on le fait encore aujourd'hui... La liberté de penser, hors des sentiers battus, ce fut toujours un scandale, monsieur Claude Klein, et vive le scandale ! Vous avez peur d'alimenter les antisémistes, ils trouveront toujours de quoi se nourir, avec ou sans chlomo sand. Je vous remercie, en tous cas, d'avoir été partial et d'avoir reconnu le sérieux de la carrière universitaire de chlomo sand et de certains de ses arguments, même sans y adhérer...

Je voiulais dire impartial

24 octobre 2014, 17h20, evy

Veuillez m'excuser pour les quelques fautes d'orthographes et surtout l'erreur plus grave : je voulais dire merci d'avoir été impartial... J'espère avoir une réponse, merci d'avance.

Etre juif est donc ontologique ?

16 novembre 2014, 08h20, cassandra

Harendt disait qu'elle était juive comme elle avait les yeux bleus ou les cheveux noirs. Je m'interroge. Et votre exemple sur le noir n'est pas pertinent : une personne née et élevée en france partage ma culture, il n'a pas d'identité noire.

Selbsthasse - haine de soi

20 novembre 2014, 06h58, chalom

Syndrome connu et etudie dont souffre ce mr Sand ! Claude Klein comme Anita Shapira, avant lui, decortiquent bien certaines des stupidities indignes d un universitaire qu annonne Sand dans son desir irrepressible de deligitimer son propre people et sa propre nation. Il n y a certes pas lieu d etre fier d un tel fils de notre peuple. Le success de son livre aupres de gauchistes francais connus pour leur nouvelle forme d antisemitisme et de haine viscerale d Israel en dit long sur le role de ce renegat.

Vos documents sont dates

20 novembre 2014, 07h12, chalom

Votre texte sur le post-sionisme date de 2004 et contient des erreurs ! Ainsi Benny Morris a reconnu depuis les multiples erreurs dans son livre soi-disant fondateur du mouvmemet post-sioniste et est revenue a une lecure bcp plus "orthodoxe" de l histoire d'Israel. D'autres "post-sionistes" comme Alan Pappe ont fui Israel et sont devenus des propagandists olpistes en Grande Bretagne. Vos lecteurs meritent mieux de votre part que ce document qui ne remet pas le post-sionisme dans son veritable context revisionist (comme Faurisson pour la Shoa).

Monsieur Klein

31 décembre 2014, 14h15, Richard Szafran

Votre analyse Monsieur Klein est parfaitement construite et défendable en revanche je pense que vous partiez des le départ avec une colère (que je peux évidemment comprendre à l'endroit de Monsieur Sand). Pour être à même de savoir de quoi il en retournait j'ai pour ma part lu les livres de Sand (dont les thèses pardonnez moi sont tout aussi défendable que les vôtres, au passage son livre ne s'appelle pas "Qui a inventé le peuple juif" mais "Comment le peuple juif fut inventé" ce qui est accordez le sensiblement différent d'autant que c'est un titre coup de poing et dans le détail si vous l'avez lu il ne dit pas que le peuple juif n'existe pas mais plutôt qu'on lui a greffé une sorte de mythologie qui ne lui appartient pas que le judaïsme ce n'est pas la culture nationaliste d'aujourd'hui mais une culture beaucoup plus large qui transcende le Limoud et la Halakha pour arriver à une source éthéré dont les bases sont une philosophie trimillenaire (au delà de l'aspect cultuel et de ça on peut en être très fier je pense !). Dans un de ces livres (je crois que c'est "Comment j'ai cessé d'etre juif" sous entendue comme on me demande de l'etre) il parle de cet entrevue en 1952 avec David Ben Gourion et une grande figure religieuse (Hazon Ish, l'homme de vision) dont Ben Gourion souhaitait avoir un aval politique et cet homme lui a démontré tout le manque de vacuité de la politique sioniste développé jusqu'alors en comparant le sionisme à un convoi vide qui voulait dans une sente de montagne que le convoi plein (le Judaïsme évidemment) lui cède le pas. Peut être que les livres de Monsieur Sand mérite avant toute chose d'etre lu correctement peut etre et que nous puissions en discuter sereinement ? Au passage vous souvenez vous ce que disait David "Grun" Ben Gourion à propos des sepharades ? Je cite : "Le juif marocain à beaucoup pris de l'arabe. Beaucoup trop" Alors est ce que les juifs marocains le sont encore Juifs selon l'un des chantres du sionisme moderne ? J'avoue que je me suis longtemps posé la question et que je me la pose encore... Je renouvelle néanmoins tout le profond respect que j'ai pour vous Monsieur Klein Bien à vous.

Transmission

10 janvier 2015, 11h34, maryse azoulay

Merci monsieur d'avoir eu la sagesse de répondre... Merci pour nos enfants... ¨tout simplemen.

Très interessant !

12 août 2015, 18h08, mgm

Merci de ce décryptage d'un texte que j'avais déjà jugé profondemente deplacé, d'un ancien camarade d'étude à l'EHESS... à propos d'Esprit déjà Zeev Sterhell a écrit des pages sevères...

Bof

12 octobre 2015, 01h32, flamenko

Ce n'est pas vrai que la France ne peut pas accepter des collectifs "autres" au sein de la nation, c'est purement déclaratif. Ce n'est pas le fait que les sionistes veuillent un état qui pose problème, c'est le fait qu'ils le construisent dans des lieux ou des gens vivaient, puis qu'ils l'étendent au détriment des habitants Palestinien. C'est pas avoir un "problème avec les juifs" que de se poser cette question. Par contre nier ce fait en faisant passer toute critique d'Israël pour de l'antisémitisme c'est préoccupant je trouve.

Pour "flamenko"

20 février 2016, 13h50, André

Votre connaissance de l'histoire de cette région et de la (re) naissance d'Israël est très sommaire, pour ne pas dire que vous êtes ignorant. Vous reprenez la propagande arabe et antisioniste habituelle en actant que les "palestiniens" seraient, eux, là depuis toujours... Savez vous que Jérusalem était toujours majoritairement habitée par des juifs encore au 19è siècle (recensement de l'administration ottomane) ? Lisez donc les relations de voyages très à la mode au 19è siècle, le fameux "voyage en Orient" et vous serez frappé concernant la Palestine par l'occurrence de mots comme "région désertique", "pas âme qui vive", "ruine", "désolation" et autres "abandon"... Beaucoup de "palestiniens" arabes et autres sont venus dans cette région de Palestine de toutes les régions et pays alentours et même de beaucoup plus loin (Turquie, Caucase, Balkans... ) soit déplacés par l'administration ottomane pour contrecarrer le retour des juifs soit le plus souvent parce que les juifs qui y revenaient de plus en plus nombreux développaient la région, cultivaient la terre, assainissaient les zones infestées, soignaient les épidémies et offrait des opportunités de travail. Là où une famille juive s'installait c'était dix familles arabes nomades qui arrivaient. Nombres de villages arabes n'ont vu le jour qu'entre 1900 et 1948... Arrêtez d'être feignant et travaillez un peu le sujet avant de l'ouvrir pour recracher la sempiternelle propagande arabo-palestinienne du "peuple ancestral"...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un livre écrit sous la colère

    Réfuter des thèses scandaleuses (12min)

  • Un succès inacceptable

    et contestable (7min)

  • Le juif laïc

    L’ennemi que Sand s’est inventé (7min)

  • Le nouvel "hébreu"

    qui contredit Sand (11min)

  • Questions du public

    Israël et l’avenir du peuple juif, les Arabes israéliens, la diaspora (50min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Claude Klein - professeur de droit

Claude Klein est diplômé d'Etudes supérieures en Droit public et diplômé d'Etudes supérieures en Sciences politiques. Ancien doyen de la faculté de droit de l'Université hébraïque de Jérusalem, Claude Klein a également été Président de l’Israeli Association for Public law de 1995 à 2000. Il a enseigné dans des universités françaises et américaines. Spécialiste du système politique israélien, ses recherches portent sur la théorie constitutionnelle et le droit comparé.

Bibliographie du conférencier

Claude Klein

Peut-on cesser d'être juif ?, (Grasset Et Fasquelle, 2014)   Acheter

Le Cas Eichmann, (Gallimard, 2012)   Acheter

Essai sur le sionisme : de l'Etat des Juifs à l'Etat d'Israël, (La Découverte, 2005)   Acheter | Emprunter

Israël, un état en quête d'identité, (Casterman., 1999)   Acheter | Emprunter

La Démocratie d'Israël, (Seuil, Coll. Science politique., 1997)   Acheter | Emprunter

Théorie et pratique du pouvoir constituant, (Presses Universitaires de France, 1996)   Acheter

Le Droit israélien, (Presses Universitaires de France, Que sais-je ?, 1990)   Acheter | Emprunter

Deux fois vingt ans, Israël, (Félin, 1990)   Acheter | Emprunter

Le Système politique d'Israël, (Presses Universitaires de France, 1983)   Acheter | Emprunter

Le Caractère juif de l'Etat d'Israël, (Cujas, 1977)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Jean-Paul Sartre

Réflexions sur la question juive, (Gallimard, 1985)   Acheter

Heinrich Graetz

La Construction de l'histoire juive, suivi de gnosticisme et judaïsme, (Ed. du Cerf, 1992)   Acheter | Emprunter

Elie Barnavi

Du Peuple Juif ? Le Monde des Débats, (Le Monde, 1993)   | Emprunter

Anne-Marie Thiesse

La création des identités nationales, (Seuil, 2001)   Acheter

Shlomo Sand

Comment le peuple Juif fut inventé, (Flammarion, 2010)   Acheter

Guillaume Ernerc

Expliquer l'antisémitisme, (Puf, 2012)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile