Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Le voyage de Benoit XVI en Terre Sainte (/1)

L’Eglise catholique et ses juifs (80 min)

Jeanne Favret-Saada - ethnologue
  • Benoît XVI en Terre sainte et au Moyen-Orient

    Le dialogue interculturel remplace le dialogue interreligieux (12min)

  • La grande alliance contre le sécularisme

    Un catholicisme de combat (8min)

  • L'Eglise et ses juifs

    Deux siècles d?antisémitisme (8min)

  • Jean-Paul II et Benoît XVI

    La vérité et non une repentance (13min)

  • Questions du public 1

    L'interculturel - Williamson - christianisme et raison (13min)

  • Questions du public 2

    Mel Gibson - Eglise et pédophilie (11min)

  • Questions du public 3

    Procès contre les juifs - Lustiger - Israël et le Vatican - Etat et religion (12min)

Les documents (8)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jeanne Favret-Saada - ethnologue

Jeanne-Favret-Saada est ethnologue, agrégée de philosophie. Née en Tunisie en 1934, elle enseigne à l'Université d'Alger entre 1959 et 1963, où elle étudie les systèmes politiques et la violence. Revenue en métropole, elle mène dans les années 1970 des enquêtes de terrain sur la sorcellerie dans le bocage normand, avec la collaboration de Josée Contreras. Elle étudie particulièrement les aspects psychologiques de l'ensorcellement et du désensorcellement dans deux ouvrages fondateurs : Les mots, la mort, les sorts (1977) et Corps pour corps (1981). Dans les années 1990, Jeanne Favret-Saada se tourne vers l'étude des blasphèmes contemporains, notamment contre Salman Rushdie. Alors qu'elle est directrice d'études à l'EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes), elle publie avec Josée Contreras : Le christianisme et ses juifs, 1800-2000, vaste enquête sur les rapports entre l'Eglise catholique et les juifs, une étude locale entrecroisée avec une étude macro-historique. Pour autant, Jeanne Favret-Saada continue à s'intéresser à la sorcellerie. Ainsi, elle publie en 2009, Désorceler. Parallèlement à ses recherches, elle a une activité militante, en autres en collaborant à la revue ProChoix. (Mise à jour: mai 2009)

Bibliographie du conférencier

Jeanne Favret-Saada

Désorceler, (L’Olivier, 2009)   Acheter

Comment produire une crise mondiale : avec douze petits dessins, (Les Prairies Ordinaires, 2007)   Acheter

Le christianisme et ses juifs (1800-2000), (Seuil, 2004)   Acheter

Les mots, la mort, les sorts, (Gallimard, 1985)   Acheter

Corps pour corps : enquête sur la sorcellerie dans le bocage, (Gallimard, 1981)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Saul Friedlander

Pie XII et le IIIe Reich: documents, (Seuil, 1964)   | Emprunter

Yves-Marie Hilaire

Histoire de la papauté: 2 000 ans de missions et de malentendus, sous la direction de, (Tallandier, 1996)   | Emprunter

Jean-Marie Mayeur

Histoire du christianisme, sous la direction de, (Desclée, 2000)   | Emprunter

Jean Dujardin

L'Eglise catholique et le peuple juif: un autre regard, (Calmann-Lévy, 2003)   Acheter | Emprunter

Joseph Ratzinger

La foi chrétienne: hier et aujourd'hui, (Cerf, 2005)   Acheter

Jean-Pierre Moisset

Histoire du catholicisme, (Flammarion, 2006)   Acheter

Joseph Ratzinger, Marcello Pera

Without Roots: The West, Relativism, Christianity, Islam, (Basic Books, 2006)   Acheter

Joseph Ratzinger, Jürgen Habermas

Dialectics of Secularism: On Reason and Religion, (Ignatius Press, 2007)   Acheter

Alain Corbin

Histoire du christianisme: Pour mieux comprendre notre temps, sous la direction de, (Editions du Seuil, 2007)   Acheter

Joseph Ratzinger

Discours fondateurs 1960-2004, (Fayard, 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

Décalage entre l'hommage du monde juif à Benoît XVI et cette conférence.

14 février 2013, 20h16, charles J

J'entends bien ce que dit Jeanne Favret-Saada. Je trouve dommage de mettre en vitrine cette conférence en écho à la démission de Benoït XVI qui prend un parti pris unilatéral contre les positions du Pape Benoit XVI. Le document N°1 sur la biographie de Benoit XVI est orienté, car il présente une personne cumulant tout les défaults et le plus infamant est celui de laisser pensée que Joseph Ratzinger était pro Nazi. Tout d'abord par le fait qu'il a fait partie de la jeunesse hitlérienne (ce qui est vrai) et qu'il a refusé de parler de Nazi à propos des meurtriers des juifs. C'est vraiment une manière malhonnête de présenté Joseph Ratzinger qui est connu pour avoir été viscerallement opposé au National Socialisme. En témoigne cette phrase du président du CRIF, Richard Prasquier : "Benoit XVI a été, avant même d’être Pape et pendant qu’il a été Pape, un grand artisan du rapprochement des chrétiens envers les Juifs. Qu’il en soit remercié. Ceux qui le traitent d’ancien nazi parce qu’il avait été dans les Jeunesses hitlériennes (où depuis 1938 les jeunes « aryens » allemands, tels le futur grand philosophe Jurgen Habermas, étaient obligés de s’inscrire), calomnient honteusement sans connaître les complexités de l’histoire. Il ne faut pas confondre la trajectoire d’un jeune Ratzinger, de famille antinazie parce que profondément catholique et un Günter Grass qui s’était engagé dans les Waffen SS. " Je ne comprends donc pas ce choix d'une conférence trés engagée contre les actions du Pape Benoit XVI, alors que de nombreuses voix juives et non des moindres saluent l'action du pape en faveur d'un rapprochement entre juifs et chrétiens. cordialement, .

Commentaire

20 février 2013, 09h07, Michel B.

Merci pour votre commentaire. Je suis également surpris d'entendre une conférence de cette teneur encore aujourd'hui. Il me semble que de nombreux progrès dans le cadre des relations judo-chrétiennes ont été notés au niveau des hautes autorites respectives. Ce d'autant plus en considérant l'attitude, les écrits et les actes de Benoît XVI. La mise en parallèle de cette conférence avec la récente démission du pape est à ce point navrante, et pourrait exprimer un repli sur une histoire passée alors que cette même histoire peut et doit servir de base pour aller de l'avant. Cordialement.

Commentaire

7 mai 2014, 15h20, Michaïl

La rubrique s'appelle "dialogue"... Pour qu'il y ait dialogue il faut être deux. Et pour une recherche de vérité il faut qu'il y ait connaissance de plusieurs points de vue. Rien ne ressemble à cela dans cette "conférence" qui rabaisse votre site très riche au mieux au niveau d'un blog "brèves de zinc". Dommage...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

L’Eglise catholique et ses juifs

80 min

Jeanne Favret-Saada - ethnologue

Commentaires ( 3 )

Décalage entre l'hommage du monde juif à Benoît XVI et cette conférence.

14 février 2013, 20h16, charles J

J'entends bien ce que dit Jeanne Favret-Saada. Je trouve dommage de mettre en vitrine cette conférence en écho à la démission de Benoït XVI qui prend un parti pris unilatéral contre les positions du Pape Benoit XVI. Le document N°1 sur la biographie de Benoit XVI est orienté, car il présente une personne cumulant tout les défaults et le plus infamant est celui de laisser pensée que Joseph Ratzinger était pro Nazi. Tout d'abord par le fait qu'il a fait partie de la jeunesse hitlérienne (ce qui est vrai) et qu'il a refusé de parler de Nazi à propos des meurtriers des juifs. C'est vraiment une manière malhonnête de présenté Joseph Ratzinger qui est connu pour avoir été viscerallement opposé au National Socialisme. En témoigne cette phrase du président du CRIF, Richard Prasquier : "Benoit XVI a été, avant même d’être Pape et pendant qu’il a été Pape, un grand artisan du rapprochement des chrétiens envers les Juifs. Qu’il en soit remercié. Ceux qui le traitent d’ancien nazi parce qu’il avait été dans les Jeunesses hitlériennes (où depuis 1938 les jeunes « aryens » allemands, tels le futur grand philosophe Jurgen Habermas, étaient obligés de s’inscrire), calomnient honteusement sans connaître les complexités de l’histoire. Il ne faut pas confondre la trajectoire d’un jeune Ratzinger, de famille antinazie parce que profondément catholique et un Günter Grass qui s’était engagé dans les Waffen SS. " Je ne comprends donc pas ce choix d'une conférence trés engagée contre les actions du Pape Benoit XVI, alors que de nombreuses voix juives et non des moindres saluent l'action du pape en faveur d'un rapprochement entre juifs et chrétiens. cordialement, .

Commentaire

20 février 2013, 09h07, Michel B.

Merci pour votre commentaire. Je suis également surpris d'entendre une conférence de cette teneur encore aujourd'hui. Il me semble que de nombreux progrès dans le cadre des relations judo-chrétiennes ont été notés au niveau des hautes autorites respectives. Ce d'autant plus en considérant l'attitude, les écrits et les actes de Benoît XVI. La mise en parallèle de cette conférence avec la récente démission du pape est à ce point navrante, et pourrait exprimer un repli sur une histoire passée alors que cette même histoire peut et doit servir de base pour aller de l'avant. Cordialement.

Commentaire

7 mai 2014, 15h20, Michaïl

La rubrique s'appelle "dialogue"... Pour qu'il y ait dialogue il faut être deux. Et pour une recherche de vérité il faut qu'il y ait connaissance de plusieurs points de vue. Rien ne ressemble à cela dans cette "conférence" qui rabaisse votre site très riche au mieux au niveau d'un blog "brèves de zinc". Dommage...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Benoît XVI en Terre sainte et au Moyen-Orient

    Le dialogue interculturel remplace le dialogue interreligieux (12min)

  • La grande alliance contre le sécularisme

    Un catholicisme de combat (8min)

  • L'Eglise et ses juifs

    Deux siècles d?antisémitisme (8min)

  • Jean-Paul II et Benoît XVI

    La vérité et non une repentance (13min)

  • Questions du public 1

    L'interculturel - Williamson - christianisme et raison (13min)

  • Questions du public 2

    Mel Gibson - Eglise et pédophilie (11min)

  • Questions du public 3

    Procès contre les juifs - Lustiger - Israël et le Vatican - Etat et religion (12min)

L'organisateur

Les documents
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Jeanne Favret-Saada - ethnologue

Jeanne-Favret-Saada est ethnologue, agrégée de philosophie. Née en Tunisie en 1934, elle enseigne à l'Université d'Alger entre 1959 et 1963, où elle étudie les systèmes politiques et la violence. Revenue en métropole, elle mène dans les années 1970 des enquêtes de terrain sur la sorcellerie dans le bocage normand, avec la collaboration de Josée Contreras. Elle étudie particulièrement les aspects psychologiques de l'ensorcellement et du désensorcellement dans deux ouvrages fondateurs : Les mots, la mort, les sorts (1977) et Corps pour corps (1981). Dans les années 1990, Jeanne Favret-Saada se tourne vers l'étude des blasphèmes contemporains, notamment contre Salman Rushdie. Alors qu'elle est directrice d'études à l'EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes), elle publie avec Josée Contreras : Le christianisme et ses juifs, 1800-2000, vaste enquête sur les rapports entre l'Eglise catholique et les juifs, une étude locale entrecroisée avec une étude macro-historique. Pour autant, Jeanne Favret-Saada continue à s'intéresser à la sorcellerie. Ainsi, elle publie en 2009, Désorceler. Parallèlement à ses recherches, elle a une activité militante, en autres en collaborant à la revue ProChoix. (Mise à jour: mai 2009)

Bibliographie du conférencier

Jeanne Favret-Saada

Désorceler, (L’Olivier, 2009)   Acheter

Comment produire une crise mondiale : avec douze petits dessins, (Les Prairies Ordinaires, 2007)   Acheter

Le christianisme et ses juifs (1800-2000), (Seuil, 2004)   Acheter

Les mots, la mort, les sorts, (Gallimard, 1985)   Acheter

Corps pour corps : enquête sur la sorcellerie dans le bocage, (Gallimard, 1981)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Bibliographie sur le sujet

Saul Friedlander

Pie XII et le IIIe Reich: documents, (Seuil, 1964)   | Emprunter

Yves-Marie Hilaire

Histoire de la papauté: 2 000 ans de missions et de malentendus, sous la direction de, (Tallandier, 1996)   | Emprunter

Jean-Marie Mayeur

Histoire du christianisme, sous la direction de, (Desclée, 2000)   | Emprunter

Jean Dujardin

L'Eglise catholique et le peuple juif: un autre regard, (Calmann-Lévy, 2003)   Acheter | Emprunter

Joseph Ratzinger

La foi chrétienne: hier et aujourd'hui, (Cerf, 2005)   Acheter

Jean-Pierre Moisset

Histoire du catholicisme, (Flammarion, 2006)   Acheter

Joseph Ratzinger, Marcello Pera

Without Roots: The West, Relativism, Christianity, Islam, (Basic Books, 2006)   Acheter

Joseph Ratzinger, Jürgen Habermas

Dialectics of Secularism: On Reason and Religion, (Ignatius Press, 2007)   Acheter

Alain Corbin

Histoire du christianisme: Pour mieux comprendre notre temps, sous la direction de, (Editions du Seuil, 2007)   Acheter

Joseph Ratzinger

Discours fondateurs 1960-2004, (Fayard, 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Sur la toile