Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Regard juif, regard chrétien

L'attente du messie (112 min)

Armand Abécassis - Philosophe, Jéröme Beau - évêque, directeur du Collège des Bernardins , Anne-Catherine Fouillet - journaliste
  • Présentation des intervenants

    par Anne Catherine Fouillet (5min)

  • Retour à l'origine ou nouvelle histoire

    Par Armand Abecassis (17min)

  • L'attente comme perpétuation du désir

    L'éternelle perfectibilité (13min)

  • Les deux branches de l'olivier

    Par Jérôme Beau (14min)

  • Le Christ s'inscrit dans la tradition d'Israël

    Se greffer à l'alliance première (13min)

  • Questions et débat

    Avons-nous le même Dieu ? Jesus était-il chrétien ? Reconstruction du Temple (50min)

Les documents (6)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Armand Abécassis - Philosophe

Armand Abécassis est écrivain et professeur émérite de philosophie générale et comparée. Docteur d'Etat, certifié en langues sémitiques ainsi qu’en langue arabe, il a reçu le prix de l'Académie des sciences morales et politiques pour son œuvre sur La Pensée juive (4 volumes). Il est directeur des études juives de l'AIU.

Jéröme Beau - évêque, directeur du Collège des Bernardins

Jérôme Beau, né en 1957 à Paris, est un évêque catholique français, évêque auxiliaire de Paris depuis 2006 et co-directeur du Collège des Bernardins.

Page personnelle

Anne-Catherine Fouillet - journaliste

Anne Catherine Fouillet est journaliste free-lance, responsable de la communication de Bar Ilan.

Bibliographies des conférenciers

Armand Abecassis

Les derniers jours de Moïse , (Flammarion , 2015)   Acheter

Il était une fois le judaïsme, (Presses de la Renaissance, 2011)   Acheter

Rue des synagogues, (Robert Laffont, 2008)   Acheter

Ce que les hommes disent aux dieux : prières des grandes religions, (Seuil., 2007)   Acheter

Le Livre des passeurs. De la Bible à Philip Roth, trois mille ans de littérature juive, (Robert Laffont, 2007)   Acheter

Judaïsmes. De l'hébraïsme aux messianités juives, (Albin Michel, 2006)   Acheter

Judaïsme, Christianisme, Islam: Les textes fondateurs commentés, (Le Point., 2005)   Acheter

L'Univers hébraïque. Du monde païen à l'humanisme biblique, (Albin Michel, 2003)   Acheter

Puits de guerre, sources de paix. Affrontements monothéistes, (Seuil, 2003)   Acheter

Judas et Jésus, une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter | Emprunter

Messianités : éclipse politique et éclosions apocalyptiques, (Librairie générale française., 1996)   Emprunter

La Mystique du Talmud, (Berg, 1994)   Acheter | Emprunter

Les Temps du partage, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

La Lumière dans la pensée juive, (Berg International, 1992)   Acheter | Emprunter

La pensée juive, (Livre de Poche., 1987)   Acheter | Emprunter

Et Dieu créa Ève, (Albin Michel, 1979)   Emprunter

Encyclopédie de la mystique juive, (Berg, 1977)   Emprunter

Jérôme Beau

Le cardinal lustiger et le sacerdoce , (Parole et Silence , 2018)   Acheter

Question sur la foi au fil de l'écriture , (Parole et Silence , 2016)   Acheter

Juifs et chrétiens lisent ensemble les écritures , (Parole et Silence, 2016)   Acheter

Juifs et chrétiens face à la Shoah , (Parole et Silence, 2016)   Acheter

Quinze questions sur la foi dans la vie de tous les jours , (Parole et Silence, 2014)   Acheter

Chrétiens, à l'écoute de la tradition d'Israël , (Parole et Silence , 2014)   Acheter

Thérèse de Lisieux docteur de la vérité, (Parole et Silence , 2007)   Acheter

Jérôme Beau, Bruno Charmet, Yves Chevalier

Juifs et chrétiens ; pourquoi nous rencontrer ? , (Parole et Silence , 2013)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Gershom Scholem

Le messianisme juif, (Presses Pocket, août ), 1992)   Acheter

B. Gross

Le Messianisme juif dans la pensée du Maharal de Prague , (Albin Michel, 1994)   Acheter

Le messianisme, Cahier d'études levinassiennes, (Verdier, 2005)   Acheter

Yankel Mandel

Dictionnaire des messies juifs, (Berg, 2009)   Acheter

Gérard Israël

La question chrétienne, (Payot, 2011)   Acheter

Daniel Boyarin

La partition du judaïsme et du christianisme, (Cerf, 2011)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
Commentaires ( 8 )

Messie

16 juin 2012, 20h26, chercheur de vérité

Ce que je ne comprend pas ici, c'est chez les chretiens concernant l'apocalypse, les juifs suivrons l'antichrist, ici dans ce débat on essaye de nous dire que juifs et chretiens attende le mème messie.

Au sujet de l'antichrist

21 septembre 2012, 16h47, Richerd Elie un modeste chercheur dans la Kabbale.

Réponse à la question fort judicieuse de chercheur de vérité : mais précisons en premier qu’antichrist ou antéchrist se trouve dans l’apocalypse de Jean, source spécifiquement chrétienne. Mais il existe une tradition plus ancienne. Selon la Kabbale, mais aussi le judaïsme traditionnel et antique, pour l’arrivée du Messie, il faut la “Téchouva”. Traditionnellement, cette “Téchouva” est spécifique au peuple juif. Mais si en vérité, elle s’adressait à tous les peuples ? Alors, je viens pour la première fois de ma vie, d’assister à la “Téchouva” en public d’un chrétien, et en plus ce chrétien de haut rang dans l’Église engage les siens à faire “Téchouva”. Que l’on ne se trompe pas dans mes propos, il ne s’agit pas d’un chrétien qui fait une conversion au judaïsme, mais d’un chrétien qui revient à ses sources premières celles de Yéouda ben Yossef “Jésus Christ, de naissance et de vie juive». Cherchez la signification du mot “Téchouva” "le retour". Mrs Beau, se dit lui-même, mais désigne aussi ses semblables comme issues des païens. Je dirais qu’il fait partie des ‘Bné Noah’. Écoutez son discours, il commence à 35mn et 38 secondes de la vidéo, il fait “Téchouva”. Est-ce une nouveauté de dire : ‘les Bné Noah’ ont leur place dans le peuple d’Israël au point de pouvoir de plein droit prier dans une synagogue et participer à la prière commune. Il n’y a qu’un pas à franchir, en disant : "Yéouda ben Yossef est un être de chair et de sang il n’est pas Dieu (voir le concile de Nicée où il en fût décidé autrement). Mais Jésus Christ est l’incarnation d’un esprit prophétique dans cet homme (donc émanant directement du divin) ; je n'ai donc pas à prendre la charge de 613 commandements, les 7 de Noé me suffisent. ; je n’ai donc pas à suivre ni le Talmud, ni les autres contraintes. Je décide de suivre les enseignements qui existaient à l’origine du judéo-christianisme et qui concernaient les païens et les Bné Noah ; j’ai le choix, je fais ce choix, j’aurais la même récompense que toi, à la condition que toi tu suives tes 613 commandements". On peut alors comprendre la parole de Jean dans l’apocalypse : les chrétiens qui ne partagent pas cette opinion seront désignés par « suivant le Christ » (doctrine actuelle), et ceux qui font cette téchouva « par antichrist ». Ensuite, la décision appartiendra à Dieu, et bien malin qui pourront nous dire si une seule catégorie est sauvée. De plus, la tradition antique juive dit : si une personne vient à toi et prophétise une chose pour le malheur, la chose peut ne pas se passer et il reste un prophète (donc si les paroles de Jean concernant le malheur ne se réalisent pas, il reste un prophète). S'il vient à toi en tant que prophète pour t'annoncer une chose pour le bien et qu'elle ne se réalise pas, c'est un faux prophète (si donc le bien promis ne se réalise pas, alors c’est un faux prophète). C. Q. F. D. Je suis juif, je serais dans ce second groupe. J’attends le Machiar, et si moi en tant que père je ne puis un instant faire du mal à mes enfants, alors comment Dieu pourrait agir autrement. Chalom à toi chercheur de vérité, j’espère t’avoir donné un peu de paix. Chalom à tous, et merci pour cette conférence.

Un seul Messie pour tous

15 juin 2013, 14h06, Le pacifique

Bien sûr ! Juifs, chretiens et musulmans attendent le mème messie ! LE PROPHETE qu'il mentionne-celui de l'Islam en l'occurence- n'a-t-il pas prêche la même chose que ses frères Moise et Jésus, que le salut de l'Eternel soit sur eux tous- Mais on fait semblant de ne pas entendre ou comprendre.

Parousie

2 juillet 2013, 01h46, Olivier.

Oui, Juifs et Chrétiens attendent le messie. Pour les chrétiens cela s'appelle la parousie. Les juifs pensent que le prophète Elie doit venir d'abord... Alors que beaucoup de chrétiens pensent que Elie est venu par jean Baptiste. En ce moment un véritable dialogue bienveillant et d'écoute réciproque, d'ouverture, se crée entre Juifs et Chrétiens. Cela est un signe... Les Chrétiens essayent auprès des Juifs de retrouver leurs racines. Et les Juifs, il faut le dire, sont curieux et se posent des questions. Jésus les intrigue car son histoire ressemble à celle du peuple juif... Mais le Messie et Elie sont ils sur la Terre ? Qui sait ? Car nous entrons dans les temps derniers...

Pour une vraie réconciliation

2 juillet 2013, 20h48, Danit

Un long message, dicté sous l'inspiration, vient je le crains d'être perdu ! Dommage ! En résumé, je veux souligner qu'on pourra parler de véritable approche -et réconciliation- entre Juifs et chrétiens, quand les chrétiens feront une téchouva (collective et individuelle) plus sérieuse et profonde qu'une simple déclaration par des officiels d’Église. Techouva veut dire RETOUR ! Les croyants en Yeshoua doivent, pour être greffés, revenir à l'obéissance des ordonnances divines : respect du Chabbat et des fêtes surtout ! Or, l’Église (catholique ou protestante) n'a eu de cesse de remplacer les ordonnances et règles divines pour marquer une distinction, voire affirmer un remplacement ! Le Jésus des chrétiens n'EST PAS le Yeshoua de la Bible ! Yeshoua, en tant que Juif accompli, n'a jamais pu dire : "buvez car ceci est mon sang" étant donné que dans la loi juive, boire le sang est strictement interdit ! Et puis, "manger car ceci est mon corps" a de forts relents de cannibalisme pratiqué par toutes les peuples environnants qui sacrifaient sans compter à Moloch ! Mais, alors, qu'a-t-il dit exactement ? Par de tels propos, on s'appliquait à éloigner les Juifs de la reconnaissance officielle de Yeshoua au moins comme prophète. C'est une affaire dramatique, profondément scandaleuse. Voilà, le sens d'une véritable Téchouva ! Pourtant, Moshé lui-même, avertira la venue de ce prophète, en Deutéronome 18 : 15 et suivants. Par ailleurs, l'existence -récente- des Bné Noah me semble très artificielle, même si son origine remonte dans le livre des Actes. Il faudrait plutôt parler de résurgence de ces tribus perdues pour accomplir cette promesse d'Hachem mentionnée en Ezéchiel 37 : 19 et suivants, à laquelle on commence d'ailleurs à assister. Également, Amos 9 : 9. Enfin, il faut revenir à Genèse 48 et 49, où l'on voit que Juda reçoit l'autorité spirituelle tandis qu'Ephraïm reçoit pour mission de peupler la terre par son "zera". Le plan divin est plus grandiose qu'on ne l'imagine : le temps est venu de récupérer ces éphraïmites au travers de Yeshoua pour qui Il est la PORTE, mais aux seules fins de les ramener à la "Maison-Mère". En effet, ces éphraïmites, égarés, loin de D.ieu, assimilés aux nations, D.ieu a promis de s'en souvenir. Pour les autres tribus, la résurgence s'applique aussi et c'est ainsi que des groupes africains ou indiens se signalent comme appartenant soit à la tribu de Menassé ou celle de Dan. C'est si sérieux que "La source de Vie" a permis la diffusion d'un documentaire montrant deux rabbins "en campagne" pour tenter de définir la véracité de rattachement de ce groupe africain qui se dit venir de Dan. Et ce n'est qu'un début ! Shalom !

Jésus et la tradition cf. Luc

6 juillet 2014, 23h19, vera

... Luc : "Jésus entre dans la tradition... Je pense qu'Il fait déjà partie de cette tradition tout simplement. Il est juif.

Nuance...

4 mars 2016, 19h00, maurice caron

Jésus n'a pas dit''mangez mon corps et buvez mon sang'', d'autant qu'il serait ridicule de comprendre et d'accepter cette phrase au sens premier. En réalité, la traduction est, aussi, ''ceci représente mon sang'', le sang (qui représente la vie) de l'alliance, que j'accepte de répandre pour vous, pour le salut de l'Humanité. De même pour le pain qui... (représente mon corps) que je donne pour le rachat des humains. Un peu de raison et de bon sens, voire de simple logique, ne peut pas nuire...

Chercheur de vérité

14 septembre 2018, 18h17, franck

Bonjour, merci pour tout. Shalom.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

L'attente du messie

112 min

Armand Abécassis - Philosophe, Jéröme Beau - évêque, directeur du Collège des Bernardins , Anne-Catherine Fouillet - journaliste

Commentaires ( 8 )

Messie

16 juin 2012, 20h26, chercheur de vérité

Ce que je ne comprend pas ici, c'est chez les chretiens concernant l'apocalypse, les juifs suivrons l'antichrist, ici dans ce débat on essaye de nous dire que juifs et chretiens attende le mème messie.

Au sujet de l'antichrist

21 septembre 2012, 16h47, Richerd Elie un modeste chercheur dans la Kabbale.

Réponse à la question fort judicieuse de chercheur de vérité : mais précisons en premier qu’antichrist ou antéchrist se trouve dans l’apocalypse de Jean, source spécifiquement chrétienne. Mais il existe une tradition plus ancienne. Selon la Kabbale, mais aussi le judaïsme traditionnel et antique, pour l’arrivée du Messie, il faut la “Téchouva”. Traditionnellement, cette “Téchouva” est spécifique au peuple juif. Mais si en vérité, elle s’adressait à tous les peuples ? Alors, je viens pour la première fois de ma vie, d’assister à la “Téchouva” en public d’un chrétien, et en plus ce chrétien de haut rang dans l’Église engage les siens à faire “Téchouva”. Que l’on ne se trompe pas dans mes propos, il ne s’agit pas d’un chrétien qui fait une conversion au judaïsme, mais d’un chrétien qui revient à ses sources premières celles de Yéouda ben Yossef “Jésus Christ, de naissance et de vie juive». Cherchez la signification du mot “Téchouva” "le retour". Mrs Beau, se dit lui-même, mais désigne aussi ses semblables comme issues des païens. Je dirais qu’il fait partie des ‘Bné Noah’. Écoutez son discours, il commence à 35mn et 38 secondes de la vidéo, il fait “Téchouva”. Est-ce une nouveauté de dire : ‘les Bné Noah’ ont leur place dans le peuple d’Israël au point de pouvoir de plein droit prier dans une synagogue et participer à la prière commune. Il n’y a qu’un pas à franchir, en disant : "Yéouda ben Yossef est un être de chair et de sang il n’est pas Dieu (voir le concile de Nicée où il en fût décidé autrement). Mais Jésus Christ est l’incarnation d’un esprit prophétique dans cet homme (donc émanant directement du divin) ; je n'ai donc pas à prendre la charge de 613 commandements, les 7 de Noé me suffisent. ; je n’ai donc pas à suivre ni le Talmud, ni les autres contraintes. Je décide de suivre les enseignements qui existaient à l’origine du judéo-christianisme et qui concernaient les païens et les Bné Noah ; j’ai le choix, je fais ce choix, j’aurais la même récompense que toi, à la condition que toi tu suives tes 613 commandements". On peut alors comprendre la parole de Jean dans l’apocalypse : les chrétiens qui ne partagent pas cette opinion seront désignés par « suivant le Christ » (doctrine actuelle), et ceux qui font cette téchouva « par antichrist ». Ensuite, la décision appartiendra à Dieu, et bien malin qui pourront nous dire si une seule catégorie est sauvée. De plus, la tradition antique juive dit : si une personne vient à toi et prophétise une chose pour le malheur, la chose peut ne pas se passer et il reste un prophète (donc si les paroles de Jean concernant le malheur ne se réalisent pas, il reste un prophète). S'il vient à toi en tant que prophète pour t'annoncer une chose pour le bien et qu'elle ne se réalise pas, c'est un faux prophète (si donc le bien promis ne se réalise pas, alors c’est un faux prophète). C. Q. F. D. Je suis juif, je serais dans ce second groupe. J’attends le Machiar, et si moi en tant que père je ne puis un instant faire du mal à mes enfants, alors comment Dieu pourrait agir autrement. Chalom à toi chercheur de vérité, j’espère t’avoir donné un peu de paix. Chalom à tous, et merci pour cette conférence.

Un seul Messie pour tous

15 juin 2013, 14h06, Le pacifique

Bien sûr ! Juifs, chretiens et musulmans attendent le mème messie ! LE PROPHETE qu'il mentionne-celui de l'Islam en l'occurence- n'a-t-il pas prêche la même chose que ses frères Moise et Jésus, que le salut de l'Eternel soit sur eux tous- Mais on fait semblant de ne pas entendre ou comprendre.

Parousie

2 juillet 2013, 01h46, Olivier.

Oui, Juifs et Chrétiens attendent le messie. Pour les chrétiens cela s'appelle la parousie. Les juifs pensent que le prophète Elie doit venir d'abord... Alors que beaucoup de chrétiens pensent que Elie est venu par jean Baptiste. En ce moment un véritable dialogue bienveillant et d'écoute réciproque, d'ouverture, se crée entre Juifs et Chrétiens. Cela est un signe... Les Chrétiens essayent auprès des Juifs de retrouver leurs racines. Et les Juifs, il faut le dire, sont curieux et se posent des questions. Jésus les intrigue car son histoire ressemble à celle du peuple juif... Mais le Messie et Elie sont ils sur la Terre ? Qui sait ? Car nous entrons dans les temps derniers...

Pour une vraie réconciliation

2 juillet 2013, 20h48, Danit

Un long message, dicté sous l'inspiration, vient je le crains d'être perdu ! Dommage ! En résumé, je veux souligner qu'on pourra parler de véritable approche -et réconciliation- entre Juifs et chrétiens, quand les chrétiens feront une téchouva (collective et individuelle) plus sérieuse et profonde qu'une simple déclaration par des officiels d’Église. Techouva veut dire RETOUR ! Les croyants en Yeshoua doivent, pour être greffés, revenir à l'obéissance des ordonnances divines : respect du Chabbat et des fêtes surtout ! Or, l’Église (catholique ou protestante) n'a eu de cesse de remplacer les ordonnances et règles divines pour marquer une distinction, voire affirmer un remplacement ! Le Jésus des chrétiens n'EST PAS le Yeshoua de la Bible ! Yeshoua, en tant que Juif accompli, n'a jamais pu dire : "buvez car ceci est mon sang" étant donné que dans la loi juive, boire le sang est strictement interdit ! Et puis, "manger car ceci est mon corps" a de forts relents de cannibalisme pratiqué par toutes les peuples environnants qui sacrifaient sans compter à Moloch ! Mais, alors, qu'a-t-il dit exactement ? Par de tels propos, on s'appliquait à éloigner les Juifs de la reconnaissance officielle de Yeshoua au moins comme prophète. C'est une affaire dramatique, profondément scandaleuse. Voilà, le sens d'une véritable Téchouva ! Pourtant, Moshé lui-même, avertira la venue de ce prophète, en Deutéronome 18 : 15 et suivants. Par ailleurs, l'existence -récente- des Bné Noah me semble très artificielle, même si son origine remonte dans le livre des Actes. Il faudrait plutôt parler de résurgence de ces tribus perdues pour accomplir cette promesse d'Hachem mentionnée en Ezéchiel 37 : 19 et suivants, à laquelle on commence d'ailleurs à assister. Également, Amos 9 : 9. Enfin, il faut revenir à Genèse 48 et 49, où l'on voit que Juda reçoit l'autorité spirituelle tandis qu'Ephraïm reçoit pour mission de peupler la terre par son "zera". Le plan divin est plus grandiose qu'on ne l'imagine : le temps est venu de récupérer ces éphraïmites au travers de Yeshoua pour qui Il est la PORTE, mais aux seules fins de les ramener à la "Maison-Mère". En effet, ces éphraïmites, égarés, loin de D.ieu, assimilés aux nations, D.ieu a promis de s'en souvenir. Pour les autres tribus, la résurgence s'applique aussi et c'est ainsi que des groupes africains ou indiens se signalent comme appartenant soit à la tribu de Menassé ou celle de Dan. C'est si sérieux que "La source de Vie" a permis la diffusion d'un documentaire montrant deux rabbins "en campagne" pour tenter de définir la véracité de rattachement de ce groupe africain qui se dit venir de Dan. Et ce n'est qu'un début ! Shalom !

Jésus et la tradition cf. Luc

6 juillet 2014, 23h19, vera

... Luc : "Jésus entre dans la tradition... Je pense qu'Il fait déjà partie de cette tradition tout simplement. Il est juif.

Nuance...

4 mars 2016, 19h00, maurice caron

Jésus n'a pas dit''mangez mon corps et buvez mon sang'', d'autant qu'il serait ridicule de comprendre et d'accepter cette phrase au sens premier. En réalité, la traduction est, aussi, ''ceci représente mon sang'', le sang (qui représente la vie) de l'alliance, que j'accepte de répandre pour vous, pour le salut de l'Humanité. De même pour le pain qui... (représente mon corps) que je donne pour le rachat des humains. Un peu de raison et de bon sens, voire de simple logique, ne peut pas nuire...

Chercheur de vérité

14 septembre 2018, 18h17, franck

Bonjour, merci pour tout. Shalom.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Présentation des intervenants

    par Anne Catherine Fouillet (5min)

  • Retour à l'origine ou nouvelle histoire

    Par Armand Abecassis (17min)

  • L'attente comme perpétuation du désir

    L'éternelle perfectibilité (13min)

  • Les deux branches de l'olivier

    Par Jérôme Beau (14min)

  • Le Christ s'inscrit dans la tradition d'Israël

    Se greffer à l'alliance première (13min)

  • Questions et débat

    Avons-nous le même Dieu ? Jesus était-il chrétien ? Reconstruction du Temple (50min)

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Armand Abécassis - Philosophe

Armand Abécassis est écrivain et professeur émérite de philosophie générale et comparée. Docteur d'Etat, certifié en langues sémitiques ainsi qu’en langue arabe, il a reçu le prix de l'Académie des sciences morales et politiques pour son œuvre sur La Pensée juive (4 volumes). Il est directeur des études juives de l'AIU.

Jéröme Beau - évêque, directeur du Collège des Bernardins

Jérôme Beau, né en 1957 à Paris, est un évêque catholique français, évêque auxiliaire de Paris depuis 2006 et co-directeur du Collège des Bernardins.

Page personnelle

Anne-Catherine Fouillet - journaliste

Anne Catherine Fouillet est journaliste free-lance, responsable de la communication de Bar Ilan.

Bibliographies des conférenciers

Armand Abecassis

Les derniers jours de Moïse , (Flammarion , 2015)   Acheter

Il était une fois le judaïsme, (Presses de la Renaissance, 2011)   Acheter

Rue des synagogues, (Robert Laffont, 2008)   Acheter

Ce que les hommes disent aux dieux : prières des grandes religions, (Seuil., 2007)   Acheter

Le Livre des passeurs. De la Bible à Philip Roth, trois mille ans de littérature juive, (Robert Laffont, 2007)   Acheter

Judaïsmes. De l'hébraïsme aux messianités juives, (Albin Michel, 2006)   Acheter

Judaïsme, Christianisme, Islam: Les textes fondateurs commentés, (Le Point., 2005)   Acheter

L'Univers hébraïque. Du monde païen à l'humanisme biblique, (Albin Michel, 2003)   Acheter

Puits de guerre, sources de paix. Affrontements monothéistes, (Seuil, 2003)   Acheter

Judas et Jésus, une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter | Emprunter

Messianités : éclipse politique et éclosions apocalyptiques, (Librairie générale française., 1996)   Emprunter

La Mystique du Talmud, (Berg, 1994)   Acheter | Emprunter

Les Temps du partage, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

La Lumière dans la pensée juive, (Berg International, 1992)   Acheter | Emprunter

La pensée juive, (Livre de Poche., 1987)   Acheter | Emprunter

Et Dieu créa Ève, (Albin Michel, 1979)   Emprunter

Encyclopédie de la mystique juive, (Berg, 1977)   Emprunter

Jérôme Beau

Le cardinal lustiger et le sacerdoce , (Parole et Silence , 2018)   Acheter

Question sur la foi au fil de l'écriture , (Parole et Silence , 2016)   Acheter

Juifs et chrétiens lisent ensemble les écritures , (Parole et Silence, 2016)   Acheter

Juifs et chrétiens face à la Shoah , (Parole et Silence, 2016)   Acheter

Quinze questions sur la foi dans la vie de tous les jours , (Parole et Silence, 2014)   Acheter

Chrétiens, à l'écoute de la tradition d'Israël , (Parole et Silence , 2014)   Acheter

Thérèse de Lisieux docteur de la vérité, (Parole et Silence , 2007)   Acheter

Jérôme Beau, Bruno Charmet, Yves Chevalier

Juifs et chrétiens ; pourquoi nous rencontrer ? , (Parole et Silence , 2013)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Gershom Scholem

Le messianisme juif, (Presses Pocket, août ), 1992)   Acheter

B. Gross

Le Messianisme juif dans la pensée du Maharal de Prague , (Albin Michel, 1994)   Acheter

Le messianisme, Cahier d'études levinassiennes, (Verdier, 2005)   Acheter

Yankel Mandel

Dictionnaire des messies juifs, (Berg, 2009)   Acheter

Gérard Israël

La question chrétienne, (Payot, 2011)   Acheter

Daniel Boyarin

La partition du judaïsme et du christianisme, (Cerf, 2011)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile