Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

L'an prochain à Jérusalem

Ces juifs qui veulent quitter la France (37 min)

Serge Moati - journaliste
  • L'insécurité

    principale raison des départs (5min)

  • Les juifs français rêvent

    d'un Israël qui n'existe pas (10min)

  • Une communauté de plus en plus à droite

    et de plus en plus religieuse (13min)

  • Penser nos identités

    "Etre juif ne peut tout résumer" (9min)

Les documents (6)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Serge Moati - journaliste

Serge Moati, né Henry Haïm Moati le 17 août 1946 à Tunis, est un journaliste et réalisateur français. Il travaille surtout pour la télévision mais a aussi été scénariste, producteur, acteur, écrivain et présentateur de télévision. Moati fut également un conseiller de François Mitterrand. Sa reconnaissance par le grand public date de 1999, où il commence à animer Ripostes sur France 5, une émission de débats politiques et sociaux.

Bibliographie du conférencier

Serge Moati

Juifs de France, pourquoi partir ? , (Stock , 2017)   Acheter

Le Pen, vous et moi , (Flammarion , 2014)   Acheter

Dernières nouvelles de Tunis , (Michel Lafon , 2011)   Acheter

30 ans après, (Seuil, 2011)   Acheter

Du côté des vivants, (Le Livre de Poche, 2009)   Acheter

Villa Jasmin, (Le Livre de Poche, 2005)   Acheter

Le 7è jour d’Israël. Un kibboutz en Galilée, (Mille et une nuits, 1998)   Emprunter

Shimon Peres... un combat pour la paix , (Image & Compagnie : France 3, 1996)   Emprunter

La Saison des palais, (Grasset, 1986)   Emprunter

Serge Moati et Jean-Claude Raspiengeas

La haine antisémite, (Flammarion, 1992)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Doris Bensimon

Les Juifs dans le monde au tournant du XXIème siècle , (Albin Michel, 1994)   Acheter

Robert Misrahi

Un Juif laïque en France , (Medicis Entrelacs , 2004)   Acheter

Alain Finkielkraut

L'identité malheureuse, (Stock, 2013)   Acheter

Michel Wieviorka

L'antisémitisme expliqué aux jeunes, (Seuil, 2014)   Acheter

Jérôme Fourquet ; Sylvain Manternach

L'an prochain à Jérusalem ? , Les Juifs de France face à l'antisémitisme , (Editions de l'Aube , 2016)   Acheter

Serge Moati

Juifs de France, pourquoi partir ? , (Stock , 2017)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 9 )

Alya ! !

19 janvier 2017, 15h15, aline

C est d un ringard ! Hashem nous a rammenes en 1948 en tant que nation ! A chaque instant je le remercit ! Qu attendent les juifs que leurs enfants s assimilent ? Il faut arreter de delirer ! Stop le juif errant ! Barouh hashem mes enfants ont grandits en israel ont fait l armee ! Sont revenus et travaillent et etudient ! Il suffit de vouloir ! Hashem nous guide ! Nous n avons qu une maison, qu une nation israel !

Mon interrogation sur votre sentiment merci

22 janvier 2017, 13h21, Nathalie

Je vous ai écouté avec grande attention, j'ai compris, votre stupeur face à ces départs en ISRAEL trop souvent semble t il non préparés, la peur étant alors le guide Vous avez terminé votre conférence par identité Aussi pensez vous que ces départs sont en grande majorité un désir de revenir vers une sécurité identitaire Maintenant vous, je souhaiterai avoir le regard et surtout votre sentiment personnel, sur ce constat d échec de nos politiques, d avoir, comme un peu réalisateur, vu, constate, et accepte ces départs. Ou est l échec Merci pour votre réponse sincère.

Effrayant

9 février 2017, 13h05, EmmaPic

Cher Monsieur Moati, vous avez certainement beaucoup écouté pour écrire votre livre. Ce qui est troublant, c'est que vous n'avez pas franchi le pas d'entendre, de comprendre. Comprendre les mécanismes à l'œuvre en France. J'imagine que c'est parce que vous vivez hors sol - ce qui ne vous est pas reprochable. Vous être traité de manière privilégiée dans un environnement privilégié, et tant mieux. Vous ne connaissez pas la peur légitime de la plupart des juifs de France. Ce qui est décevant, c'est que vous ne faites pas l'effort d'imaginer l'antisémitisme insidieux ou explicite, grandissant, auquel sont confrontés quotidiennement la majorité des juifs français qui ne vivent pas dans des conditions privilégiées. Passez-vous du temps dans les salles d'attente des hôpitaux où 50% des femmes sont voilées (pas dans les salles d'attente des cliniques privées où vous être traité avec égard), dans le RER en banlieue, dans les classes de l'école publique où les profs ne peuvent plus enseigner la shoa et où les élèves juifs se font insulter (même à Louis-le-Grand, un juif peut s'entendre dire qu'il est étonnant que son nez ne soit pas crochu) ou encore dans les rues d'Aulnay ou de Saint-Denis et dans divers territoires perdus de la République ? Vous dites retourner en Tunisie : n'avez-vous rien vu du changement ces vingt dernières années dans les quartiers populaires tunisiens, dans les lycées ou au port de Sidi Bou ? Où regardez-vous ? Il ne suffit pas d'avoir une caméra, il faut la braquer courageusement là où est le problème. Ce n'est pas seulement décevant, c'est même effrayant. Vous semblez mettre sur le même plan le fantasme d'un Israel idéalisé par des candidats à l'Alya en effet très mal préparés et la peur qu'ils vivent concrètement en France. Comme si ce qui motivait cette peur était aussi de l'ordre du fantasme. Pourquoi partir ? Pourquoi des juifs allemands ont quitté l'Allemagne nazie ? Bien sûr que les juifs allemands ne sont pas partis parce qu'ils avaient le projet de vivre à NY, Jérusalem ou Caracas. Bien sûr qu'ils rêvaient l'Amérique et qu'ils n'ont pas été accueillis les bras ouverts à Ellis Island. Le juif français lambda (lambda mais qui s'affirme juif), cela fait des années qu'il a peur. Il n'osait pas le dire. Il a de plus en plus en peur. Quand il le dit, on lui répond qu'il y a des centaines de policiers devant les synagogues. Quand il réplique que ce n'est pas une protection efficace (il vaut mieux remettre à niveau le renseignement, tirer les leçons des loupés lors des attentats, apprendre l'arabe pour mieux identifier puis expulser tous les prédicateurs incitant au djihad et adopter des méthodes de protection dignes de ce nom avec des policiers correctement équipés - certains n'ont pas de gilets pare-balles qui d'ailleurs ne servent à rien devant une kalach), on lui dit qu'il est ingrat ! Ce juif lambda, il n'a pas l'argent qui lui permettra de fuir au dernier moment. Il n'a pas d'appartement en Israël. Il vote à droite, parce qu'à l'exception de Manuel Valls, la gauche est prête à toutes les compromissions et soumissions électoralistes. La gauche s'est caviardée elle-même, déconnectée de toute réalité, accrochée à ses idéologies, oubliant d'écouter et regarder ce qui se passe dans la cité. Partir pour fuir toute cette confusion de la pensée qui ne peut annoncer qu'un désastre, ce n'est pas enthousiasmant mais peut-être est-ce vital ? Je ne sais pas si Olivier Rafowitz a raison mais quand la cécité atteint les juifs eux-mêmes, la peur n'en devient que plus grande. Vous, que je respecte, vous m'avez terrorisée. Je pense que j'aurai de très très grandes difficultés à m'adapter en Israël mais vous venez de me convaincre de faire mon Alya. La situation est grave. PS : je précise que ma réaction n'est fondée que sur l'écoute de cette conférence, pas sur la lecture de votre livre.

Meme ressenti

13 février 2017, 16h12, Livnat Bitty

Excellent Moatti un homme intègre.

J'aurai aimé vous rencontrer

14 février 2017, 11h57, Yoel Zirah

Cher Serge Moitti je n'ai pas encore lu votre livre mais c'est un sujet aussi passionnant qu'inquiétant. Je dis souvent (et ça en dérange plus d'un) qu'on ne peux pas devenir en Israel l'immigré que l'on a tant critiqué en France, à savoir ne fréquenter que des français, se désintéresser de la culture locale et des enjeux du pays, vivre de "petit deals" et ne pas parler l'hébreu (souvent la pierre angulaire d'une intégration "en règle"). Je vous propose cette vidéo on certaines de ces questions me son posées : https://www.youtube.com/watch?V=DEGZOdIu9CM

Réponse à Monsieur Moati

14 février 2017, 17h08, Sarhit

Monsieur Moati... Je suis une dès personnes à qui vous avez poses des questions sur son engouement vers Israël... J habite Natanya... Je vous ai écouté sur cette vidéo et sur vos questionnements sur ces départs des juifs de France vers Israël... Et vous repondu à une terrasse de café ce matin La... Nous sommes nous juifs de France avec une identité juive et une pratique traditionnelle dès commandements de la Thora... Qui a développé pour la plupart des olims un sentiment D appartenir un un peuple... Or ce peuple aujourd hui à sa terre... Je ne vais pas vous répéter La situation en France... Plus que nauséabonde qui rappelle les hres noires du naxisme en France... Et ne cesse de Le répéter un pays qui oublie son passé est condamné à le revivre... Hier les nazis aujourd hui L islamisme... Nous répétons dans nos prières L an prochain à Jerusalem... N est Il pas Le moment pour les juifs de France de regagner sa terre... Et de quitter la Françe... Il faudra un juif qui éteind La lumière et ferme la porte du judaisme en France... Soyez par vos convictions et vos questions celui la... Il n y a plus D avenir en France pour les juifs de France... Plus encore pour leurs enfants Cher Monsieur Moati... Vous êtes Le Juif avec une identité juif qui se balade sans La sphère de ses biens pensants et qui ne cesse de vous répéter... Tu ne ressembles pas à un Juif. ? Combien de fois L ai je entendu... ? Vous aussi je suppose Alors je me pose la question suivante... Qu est Çe qui fait pour vous ce questionnement des départs des juifs de France... ?. Pourquoi cette question si ne nous vous vous posiez pas la question à votre propre identité juive... Que malgré vous, vous vous posez... ? Il y a un gros malaise une crise identitaire qui se pose à un juif de françe aujourd hui... Vous avez gardé des liens avec La Tunisie ou je suis également née. Je n ai rien connu trop jeune à mon départ... J aurais pu naître au Maroc... Ou a New York en tant que juive... Contrairement à vous des la connaissance de mon identité juive... J ai abandonne la Tunisie... Ou j y suis née par hasard... Vous pas... Décidément on ne se ressemble pas et n avons pas le même vecu... Il faut de tout. Et surtout chez les juifs... Je ne suis plus une Juif errante... J ai rejoins Le troupeau... Qu Hachem accomplisse BZH ce qu il nous a promis... Et Il tient ses promesses... Vivez votre identité juive ou Bon vous semble et ou vous vous épanouissez... Mais de grâce laissez mon peuple partir son peuple sur sa terre... La vie n est guère facile en Israël nous Le savons... On ne promet pas un jardin de fleurs... La culture, la langue et La reconnaissance des diplômes français... Oui c est vrai... Les choses changeront BZH... La seule chose compte pour chaque famille qui part c est Le bien être et L avenir de leurs enfants au prix de beaucoup de sacrifices... Certes... Vous parlez également de yerida... Retour en France... Vos chiffres sont faux... à peine 10 /100 ce n est pas Çe que annoncez... Et lorsqu une famille repart c est un déchirement pour tous... Ici nous sommes une grande famille Monsieur Moati... Et Le souhait de la famille qui repart c est de revenir encore plus fort et plus préparée pour la re alya... Car Le climat en France n est plus respirable... Vous êtes de gauche comme je suis de droite... Pas de problème... Je respecte bos idees et vous les miennes en bonne intelligence... Je crois vous avoir bien entendu et mon commentaire saura j en suis sûre repondre à certains questionnements... Vous êtes une personne aimable et intelligente... Qui comprendra aisément ce commentaire Dommage que vous ne faites pas la promotion de votre livre en Israël... Les passages lus avec émotion m ont touchés... Bonne route Monsieur Moati... L important n est Il pas de choisir L endroit où L on se sens Le mieux... Pour moi c est Israel natanya... Cela dit en passant je n ai pas connu la Goulette et son ambiance... Seulement des souvenirs emportés dans les valises de mes parents et grands parents... Je suis enfin rentrée chez moi... Et prie pour que chaque Juif de Françe puisse enfin rejoindre Le troupeau... Brouhim abaim juifs de France... Nous vous attendons...

Dommage

14 février 2017, 17h11, Hmeir

Il est extrêmement regrettable qu'il n'y ait pas sur Akadem de conférence prononcée par un vértable militant sioniste dont le thème ne serait pas "Pourquoi partir ? ", mais "Pourquoi rentrer à la maison ? " du fait que dans une cohérence juive authentique héritière de l'hébraisme et non de la culture étrangère dont Serge Moatti est le plus pur représentant, aller vivre en Israel, cela s'appelle rentrer à la maison. On parle du rassemblement des exilés étant donné qu'en France et dans les pays d'exil nous sommes dispersés. C'est dommage que cela ne soit pas dit et relayé dans vos enregistrements vidéo alors que d'excellents porte paroles de cette approche existe en Israel dans le très riche milieu des Olim de France depuis 1967.

Réponse à Hmeir

14 février 2017, 18h08, Webmaster d'Akadem

Cher Monsieur, merci pour votre commentaire. Il existe sur Akadem des dizaines de conférences prononcées par ce que vous appelez des "militants sionistes". Par exemple dans la rubrique "Sionisme et religion" de notre site: http://akadem.org/sommaire/themes/limoud/exil-et-retour/sionisme-et-religion Bien cordialement,

Juif multipatride

16 mars 2017, 18h06, SABBAN Yossef

Tout est dit dans l'exposé de Serge Moatti. Je considère qu'il fait partie comme beaucoup d'entre nous de : תינוק שנשבה בין הגויים en traduction très libre cela donne "enfant conditionné par les cultures des Goyim" Je précise qu'aucune idée péjorative n'entoure cette citation mais c'est à la décharge de certains d'entre nous. De plus Serge a eu le malheur de perdre très jeunes ses parents... Je suis moi aussi né à Tunis, de la même génération que Serge. J'ai eu la chance de grandir dans une famille orthodoxe et ou les valeurs juives étaient présentes et expliquées. J'ai quitté la galout Ichmaël à l'age de 19 ans pour la galout Echav ou j'ai vécu 38 ans. J'ai fait depuis ma Alya. Je reste à ce jour attaché à certaines traditions JUIVES de Tunisie et très attaché à la culture de Molière qui m'a envoûtée. Je reste cependant lucide et grâce à l'enseignement de mes Maîtres tant à Tunis qu'à Paris, je fais le discernement de mettre mon Judaïsme au dessus de toutes mes autres cultures. Et pour maintenir ce discernement la seule solution est l'étude permanente de nos Maîtres. Je souhaite à serge Moatti tous mes vœux de réussite.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Ces juifs qui veulent quitter la France

37 min

Serge Moati - journaliste

Commentaires ( 9 )

Alya ! !

19 janvier 2017, 15h15, aline

C est d un ringard ! Hashem nous a rammenes en 1948 en tant que nation ! A chaque instant je le remercit ! Qu attendent les juifs que leurs enfants s assimilent ? Il faut arreter de delirer ! Stop le juif errant ! Barouh hashem mes enfants ont grandits en israel ont fait l armee ! Sont revenus et travaillent et etudient ! Il suffit de vouloir ! Hashem nous guide ! Nous n avons qu une maison, qu une nation israel !

Mon interrogation sur votre sentiment merci

22 janvier 2017, 13h21, Nathalie

Je vous ai écouté avec grande attention, j'ai compris, votre stupeur face à ces départs en ISRAEL trop souvent semble t il non préparés, la peur étant alors le guide Vous avez terminé votre conférence par identité Aussi pensez vous que ces départs sont en grande majorité un désir de revenir vers une sécurité identitaire Maintenant vous, je souhaiterai avoir le regard et surtout votre sentiment personnel, sur ce constat d échec de nos politiques, d avoir, comme un peu réalisateur, vu, constate, et accepte ces départs. Ou est l échec Merci pour votre réponse sincère.

Effrayant

9 février 2017, 13h05, EmmaPic

Cher Monsieur Moati, vous avez certainement beaucoup écouté pour écrire votre livre. Ce qui est troublant, c'est que vous n'avez pas franchi le pas d'entendre, de comprendre. Comprendre les mécanismes à l'œuvre en France. J'imagine que c'est parce que vous vivez hors sol - ce qui ne vous est pas reprochable. Vous être traité de manière privilégiée dans un environnement privilégié, et tant mieux. Vous ne connaissez pas la peur légitime de la plupart des juifs de France. Ce qui est décevant, c'est que vous ne faites pas l'effort d'imaginer l'antisémitisme insidieux ou explicite, grandissant, auquel sont confrontés quotidiennement la majorité des juifs français qui ne vivent pas dans des conditions privilégiées. Passez-vous du temps dans les salles d'attente des hôpitaux où 50% des femmes sont voilées (pas dans les salles d'attente des cliniques privées où vous être traité avec égard), dans le RER en banlieue, dans les classes de l'école publique où les profs ne peuvent plus enseigner la shoa et où les élèves juifs se font insulter (même à Louis-le-Grand, un juif peut s'entendre dire qu'il est étonnant que son nez ne soit pas crochu) ou encore dans les rues d'Aulnay ou de Saint-Denis et dans divers territoires perdus de la République ? Vous dites retourner en Tunisie : n'avez-vous rien vu du changement ces vingt dernières années dans les quartiers populaires tunisiens, dans les lycées ou au port de Sidi Bou ? Où regardez-vous ? Il ne suffit pas d'avoir une caméra, il faut la braquer courageusement là où est le problème. Ce n'est pas seulement décevant, c'est même effrayant. Vous semblez mettre sur le même plan le fantasme d'un Israel idéalisé par des candidats à l'Alya en effet très mal préparés et la peur qu'ils vivent concrètement en France. Comme si ce qui motivait cette peur était aussi de l'ordre du fantasme. Pourquoi partir ? Pourquoi des juifs allemands ont quitté l'Allemagne nazie ? Bien sûr que les juifs allemands ne sont pas partis parce qu'ils avaient le projet de vivre à NY, Jérusalem ou Caracas. Bien sûr qu'ils rêvaient l'Amérique et qu'ils n'ont pas été accueillis les bras ouverts à Ellis Island. Le juif français lambda (lambda mais qui s'affirme juif), cela fait des années qu'il a peur. Il n'osait pas le dire. Il a de plus en plus en peur. Quand il le dit, on lui répond qu'il y a des centaines de policiers devant les synagogues. Quand il réplique que ce n'est pas une protection efficace (il vaut mieux remettre à niveau le renseignement, tirer les leçons des loupés lors des attentats, apprendre l'arabe pour mieux identifier puis expulser tous les prédicateurs incitant au djihad et adopter des méthodes de protection dignes de ce nom avec des policiers correctement équipés - certains n'ont pas de gilets pare-balles qui d'ailleurs ne servent à rien devant une kalach), on lui dit qu'il est ingrat ! Ce juif lambda, il n'a pas l'argent qui lui permettra de fuir au dernier moment. Il n'a pas d'appartement en Israël. Il vote à droite, parce qu'à l'exception de Manuel Valls, la gauche est prête à toutes les compromissions et soumissions électoralistes. La gauche s'est caviardée elle-même, déconnectée de toute réalité, accrochée à ses idéologies, oubliant d'écouter et regarder ce qui se passe dans la cité. Partir pour fuir toute cette confusion de la pensée qui ne peut annoncer qu'un désastre, ce n'est pas enthousiasmant mais peut-être est-ce vital ? Je ne sais pas si Olivier Rafowitz a raison mais quand la cécité atteint les juifs eux-mêmes, la peur n'en devient que plus grande. Vous, que je respecte, vous m'avez terrorisée. Je pense que j'aurai de très très grandes difficultés à m'adapter en Israël mais vous venez de me convaincre de faire mon Alya. La situation est grave. PS : je précise que ma réaction n'est fondée que sur l'écoute de cette conférence, pas sur la lecture de votre livre.

Meme ressenti

13 février 2017, 16h12, Livnat Bitty

Excellent Moatti un homme intègre.

J'aurai aimé vous rencontrer

14 février 2017, 11h57, Yoel Zirah

Cher Serge Moitti je n'ai pas encore lu votre livre mais c'est un sujet aussi passionnant qu'inquiétant. Je dis souvent (et ça en dérange plus d'un) qu'on ne peux pas devenir en Israel l'immigré que l'on a tant critiqué en France, à savoir ne fréquenter que des français, se désintéresser de la culture locale et des enjeux du pays, vivre de "petit deals" et ne pas parler l'hébreu (souvent la pierre angulaire d'une intégration "en règle"). Je vous propose cette vidéo on certaines de ces questions me son posées : https://www.youtube.com/watch?V=DEGZOdIu9CM

Réponse à Monsieur Moati

14 février 2017, 17h08, Sarhit

Monsieur Moati... Je suis une dès personnes à qui vous avez poses des questions sur son engouement vers Israël... J habite Natanya... Je vous ai écouté sur cette vidéo et sur vos questionnements sur ces départs des juifs de France vers Israël... Et vous repondu à une terrasse de café ce matin La... Nous sommes nous juifs de France avec une identité juive et une pratique traditionnelle dès commandements de la Thora... Qui a développé pour la plupart des olims un sentiment D appartenir un un peuple... Or ce peuple aujourd hui à sa terre... Je ne vais pas vous répéter La situation en France... Plus que nauséabonde qui rappelle les hres noires du naxisme en France... Et ne cesse de Le répéter un pays qui oublie son passé est condamné à le revivre... Hier les nazis aujourd hui L islamisme... Nous répétons dans nos prières L an prochain à Jerusalem... N est Il pas Le moment pour les juifs de France de regagner sa terre... Et de quitter la Françe... Il faudra un juif qui éteind La lumière et ferme la porte du judaisme en France... Soyez par vos convictions et vos questions celui la... Il n y a plus D avenir en France pour les juifs de France... Plus encore pour leurs enfants Cher Monsieur Moati... Vous êtes Le Juif avec une identité juif qui se balade sans La sphère de ses biens pensants et qui ne cesse de vous répéter... Tu ne ressembles pas à un Juif. ? Combien de fois L ai je entendu... ? Vous aussi je suppose Alors je me pose la question suivante... Qu est Çe qui fait pour vous ce questionnement des départs des juifs de France... ?. Pourquoi cette question si ne nous vous vous posiez pas la question à votre propre identité juive... Que malgré vous, vous vous posez... ? Il y a un gros malaise une crise identitaire qui se pose à un juif de françe aujourd hui... Vous avez gardé des liens avec La Tunisie ou je suis également née. Je n ai rien connu trop jeune à mon départ... J aurais pu naître au Maroc... Ou a New York en tant que juive... Contrairement à vous des la connaissance de mon identité juive... J ai abandonne la Tunisie... Ou j y suis née par hasard... Vous pas... Décidément on ne se ressemble pas et n avons pas le même vecu... Il faut de tout. Et surtout chez les juifs... Je ne suis plus une Juif errante... J ai rejoins Le troupeau... Qu Hachem accomplisse BZH ce qu il nous a promis... Et Il tient ses promesses... Vivez votre identité juive ou Bon vous semble et ou vous vous épanouissez... Mais de grâce laissez mon peuple partir son peuple sur sa terre... La vie n est guère facile en Israël nous Le savons... On ne promet pas un jardin de fleurs... La culture, la langue et La reconnaissance des diplômes français... Oui c est vrai... Les choses changeront BZH... La seule chose compte pour chaque famille qui part c est Le bien être et L avenir de leurs enfants au prix de beaucoup de sacrifices... Certes... Vous parlez également de yerida... Retour en France... Vos chiffres sont faux... à peine 10 /100 ce n est pas Çe que annoncez... Et lorsqu une famille repart c est un déchirement pour tous... Ici nous sommes une grande famille Monsieur Moati... Et Le souhait de la famille qui repart c est de revenir encore plus fort et plus préparée pour la re alya... Car Le climat en France n est plus respirable... Vous êtes de gauche comme je suis de droite... Pas de problème... Je respecte bos idees et vous les miennes en bonne intelligence... Je crois vous avoir bien entendu et mon commentaire saura j en suis sûre repondre à certains questionnements... Vous êtes une personne aimable et intelligente... Qui comprendra aisément ce commentaire Dommage que vous ne faites pas la promotion de votre livre en Israël... Les passages lus avec émotion m ont touchés... Bonne route Monsieur Moati... L important n est Il pas de choisir L endroit où L on se sens Le mieux... Pour moi c est Israel natanya... Cela dit en passant je n ai pas connu la Goulette et son ambiance... Seulement des souvenirs emportés dans les valises de mes parents et grands parents... Je suis enfin rentrée chez moi... Et prie pour que chaque Juif de Françe puisse enfin rejoindre Le troupeau... Brouhim abaim juifs de France... Nous vous attendons...

Dommage

14 février 2017, 17h11, Hmeir

Il est extrêmement regrettable qu'il n'y ait pas sur Akadem de conférence prononcée par un vértable militant sioniste dont le thème ne serait pas "Pourquoi partir ? ", mais "Pourquoi rentrer à la maison ? " du fait que dans une cohérence juive authentique héritière de l'hébraisme et non de la culture étrangère dont Serge Moatti est le plus pur représentant, aller vivre en Israel, cela s'appelle rentrer à la maison. On parle du rassemblement des exilés étant donné qu'en France et dans les pays d'exil nous sommes dispersés. C'est dommage que cela ne soit pas dit et relayé dans vos enregistrements vidéo alors que d'excellents porte paroles de cette approche existe en Israel dans le très riche milieu des Olim de France depuis 1967.

Réponse à Hmeir

14 février 2017, 18h08, Webmaster d'Akadem

Cher Monsieur, merci pour votre commentaire. Il existe sur Akadem des dizaines de conférences prononcées par ce que vous appelez des "militants sionistes". Par exemple dans la rubrique "Sionisme et religion" de notre site: http://akadem.org/sommaire/themes/limoud/exil-et-retour/sionisme-et-religion Bien cordialement,

Juif multipatride

16 mars 2017, 18h06, SABBAN Yossef

Tout est dit dans l'exposé de Serge Moatti. Je considère qu'il fait partie comme beaucoup d'entre nous de : תינוק שנשבה בין הגויים en traduction très libre cela donne "enfant conditionné par les cultures des Goyim" Je précise qu'aucune idée péjorative n'entoure cette citation mais c'est à la décharge de certains d'entre nous. De plus Serge a eu le malheur de perdre très jeunes ses parents... Je suis moi aussi né à Tunis, de la même génération que Serge. J'ai eu la chance de grandir dans une famille orthodoxe et ou les valeurs juives étaient présentes et expliquées. J'ai quitté la galout Ichmaël à l'age de 19 ans pour la galout Echav ou j'ai vécu 38 ans. J'ai fait depuis ma Alya. Je reste à ce jour attaché à certaines traditions JUIVES de Tunisie et très attaché à la culture de Molière qui m'a envoûtée. Je reste cependant lucide et grâce à l'enseignement de mes Maîtres tant à Tunis qu'à Paris, je fais le discernement de mettre mon Judaïsme au dessus de toutes mes autres cultures. Et pour maintenir ce discernement la seule solution est l'étude permanente de nos Maîtres. Je souhaite à serge Moatti tous mes vœux de réussite.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'insécurité

    principale raison des départs (5min)

  • Les juifs français rêvent

    d'un Israël qui n'existe pas (10min)

  • Une communauté de plus en plus à droite

    et de plus en plus religieuse (13min)

  • Penser nos identités

    "Etre juif ne peut tout résumer" (9min)

L'organisateur

Les documents
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Serge Moati - journaliste

Serge Moati, né Henry Haïm Moati le 17 août 1946 à Tunis, est un journaliste et réalisateur français. Il travaille surtout pour la télévision mais a aussi été scénariste, producteur, acteur, écrivain et présentateur de télévision. Moati fut également un conseiller de François Mitterrand. Sa reconnaissance par le grand public date de 1999, où il commence à animer Ripostes sur France 5, une émission de débats politiques et sociaux.

Bibliographie du conférencier

Serge Moati

Juifs de France, pourquoi partir ? , (Stock , 2017)   Acheter

Le Pen, vous et moi , (Flammarion , 2014)   Acheter

Dernières nouvelles de Tunis , (Michel Lafon , 2011)   Acheter

30 ans après, (Seuil, 2011)   Acheter

Du côté des vivants, (Le Livre de Poche, 2009)   Acheter

Villa Jasmin, (Le Livre de Poche, 2005)   Acheter

Le 7è jour d’Israël. Un kibboutz en Galilée, (Mille et une nuits, 1998)   Emprunter

Shimon Peres... un combat pour la paix , (Image & Compagnie : France 3, 1996)   Emprunter

La Saison des palais, (Grasset, 1986)   Emprunter

Serge Moati et Jean-Claude Raspiengeas

La haine antisémite, (Flammarion, 1992)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Doris Bensimon

Les Juifs dans le monde au tournant du XXIème siècle , (Albin Michel, 1994)   Acheter

Robert Misrahi

Un Juif laïque en France , (Medicis Entrelacs , 2004)   Acheter

Alain Finkielkraut

L'identité malheureuse, (Stock, 2013)   Acheter

Michel Wieviorka

L'antisémitisme expliqué aux jeunes, (Seuil, 2014)   Acheter

Jérôme Fourquet ; Sylvain Manternach

L'an prochain à Jérusalem ? , Les Juifs de France face à l'antisémitisme , (Editions de l'Aube , 2016)   Acheter

Serge Moati

Juifs de France, pourquoi partir ? , (Stock , 2017)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile