Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Parents-enfants

"Ce qui reste de nos vies" (75 min)

Alona Kimhi - écrivain, Zeruya Shalev - écrivain
  • Lecture d’un extrait

    par Zeruya Shalev (12min)

  • De l’art difficile

    de trouver un titre juste (16min)

  • Gérer l’amertume et la colère

    Face au parent en fin de vie (16min)

  • L’attentat de 2004

    Une rupture dans la vie de Zeruya (8min)

  • Lecture d’un extrait

    par Zeruya Shalev (10min)

  • Une fille qui chante sa mère

    Composition musicale de Marva Shalev (11min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Alona Kimhi - écrivain

Alona Kimhi est écrivain. Elle est née en 1966 en Ukraine. En 1972, sa famille émigre en Israël à Kyriat Bialik. Après son service militaire, elle fait des études de théâtre à l’académie Bet Zvi et entame une carrière de comédienne au théâtre et au cinéma.   En 1993, elle commence à publier des pièces de théâtre puis se tourne définitivement vers la littérature en 1996 avec la publication de son premier recueil de nouvelles, Moi Anastsia, primé dès sa parution en Israël. Ses romans Suzanne la pleureuse en 1999 et Lily la tigresse en 2004 lui apportent une consécration internationale. (MAJ 2015)  

Zeruya Shalev - écrivain

Zeruya Shalev est néée en 1958 dans un kibboutz de Galilée. Elle est écrivan et éditrice aux éditions Keshet et vit à Jérusalem. Son premier roman, Dancing , Standing Still, est publié en 1993. Il est suivi de Vie amoureuse en 1997. Ce livre, qui déclenche une vive polémique en Israël, se retrouve en tête des classements et obtient notamment le Golden Book Prize. Il est traduit dans une quinzaine de langues. Mari et femme, en 2000, remporte le même succès international. Le 29 janvier 2004, rentrant à pied chez elle, Zeruya Shalev est blessée dans un attentat suicide qui fait onze morts. Les blessures et le choc l'empêcheront pendant quelque temps de travailler à son roman Théra sorti avec un an de retard. Elle reçoit le Prix Femina étranger 2014 pour Ce qui reste de nos vies; Outre des romans, elle a également publié un recueil de poésie, An Easy Target for Snipers en 1989, ainsi qu'un livre pour enfants, Mama's Best Boy en 2001.     

Bibliographies des conférenciers

Alona Kimhi

Anastasia, (Gallimard, 2008)   Acheter

Lily la tigresse, (Gallimard, 2006)   Acheter

Suzanne la pleureuse, (Gallimard, 2001)   Acheter

Hélène Cixous, Zeruya Shalev, Joseph O’Connor, Colum Mc Cann

Lexique nomade : Assises du roman 2008, (Christian Bourgois Editeur, 2008)   Acheter

Zeruya Shalev

Douleur, (Gallimard, 2017)   Acheter

Ce qui reste de nos vies , (Gallimard, 2014)   Acheter

Thèra, (Gallimard, 2007)   Acheter

Mari et femme, (Gallimard, 2004)   Acheter

Vie amoureuse, (Gallimard, 2000)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Risa Domb

Contemporary Israeli women's writing, (Vallentine Mitchell, 2007)   | Emprunter

Esther Orner

Chacune a un nom : Femmes poètes et artistes d'Israël, (Caracteres , 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles

Autres textes du conférencier ou sur le sujet

uvre de Zeruya Shalev Colloque international INALCO

Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Ce qui reste de nos vies

7 septembre 2015, 21h03, Yvonne benyayer

Bonjour, Je lis "ce qui reste de nos vies" je voulais ecouter l, entretien que l'auteure a accorde a akadem. J"ai trouvé difficile d'ecouter la traductrice. C'est vraiment dommage d'avoir laisse la voix de shalev et celle de la traductrice au meme niveau. Je n'ai pas pu finir l'ecoute.

Ce qu’il reste de nos vies Z. Shalev

8 mai 2019, 11h16, Clo

Tout à fait d’accord avec le commentaire précédent, c’est inaudible, en tout cas difficile à suivre ce brouhaha de voux. Dommage. J’ai Renoncé aussi à écouter.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"Ce qui reste de nos vies"

75 min

Alona Kimhi - écrivain, Zeruya Shalev - écrivain

Commentaires ( 2 )

Ce qui reste de nos vies

7 septembre 2015, 21h03, Yvonne benyayer

Bonjour, Je lis "ce qui reste de nos vies" je voulais ecouter l, entretien que l'auteure a accorde a akadem. J"ai trouvé difficile d'ecouter la traductrice. C'est vraiment dommage d'avoir laisse la voix de shalev et celle de la traductrice au meme niveau. Je n'ai pas pu finir l'ecoute.

Ce qu’il reste de nos vies Z. Shalev

8 mai 2019, 11h16, Clo

Tout à fait d’accord avec le commentaire précédent, c’est inaudible, en tout cas difficile à suivre ce brouhaha de voux. Dommage. J’ai Renoncé aussi à écouter.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Lecture d’un extrait

    par Zeruya Shalev (12min)

  • De l’art difficile

    de trouver un titre juste (16min)

  • Gérer l’amertume et la colère

    Face au parent en fin de vie (16min)

  • L’attentat de 2004

    Une rupture dans la vie de Zeruya (8min)

  • Lecture d’un extrait

    par Zeruya Shalev (10min)

  • Une fille qui chante sa mère

    Composition musicale de Marva Shalev (11min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Alona Kimhi - écrivain

Alona Kimhi est écrivain. Elle est née en 1966 en Ukraine. En 1972, sa famille émigre en Israël à Kyriat Bialik. Après son service militaire, elle fait des études de théâtre à l’académie Bet Zvi et entame une carrière de comédienne au théâtre et au cinéma.   En 1993, elle commence à publier des pièces de théâtre puis se tourne définitivement vers la littérature en 1996 avec la publication de son premier recueil de nouvelles, Moi Anastsia, primé dès sa parution en Israël. Ses romans Suzanne la pleureuse en 1999 et Lily la tigresse en 2004 lui apportent une consécration internationale. (MAJ 2015)  

Zeruya Shalev - écrivain

Zeruya Shalev est néée en 1958 dans un kibboutz de Galilée. Elle est écrivan et éditrice aux éditions Keshet et vit à Jérusalem. Son premier roman, Dancing , Standing Still, est publié en 1993. Il est suivi de Vie amoureuse en 1997. Ce livre, qui déclenche une vive polémique en Israël, se retrouve en tête des classements et obtient notamment le Golden Book Prize. Il est traduit dans une quinzaine de langues. Mari et femme, en 2000, remporte le même succès international. Le 29 janvier 2004, rentrant à pied chez elle, Zeruya Shalev est blessée dans un attentat suicide qui fait onze morts. Les blessures et le choc l'empêcheront pendant quelque temps de travailler à son roman Théra sorti avec un an de retard. Elle reçoit le Prix Femina étranger 2014 pour Ce qui reste de nos vies; Outre des romans, elle a également publié un recueil de poésie, An Easy Target for Snipers en 1989, ainsi qu'un livre pour enfants, Mama's Best Boy en 2001.     

Bibliographies des conférenciers

Alona Kimhi

Anastasia, (Gallimard, 2008)   Acheter

Lily la tigresse, (Gallimard, 2006)   Acheter

Suzanne la pleureuse, (Gallimard, 2001)   Acheter

Hélène Cixous, Zeruya Shalev, Joseph O’Connor, Colum Mc Cann

Lexique nomade : Assises du roman 2008, (Christian Bourgois Editeur, 2008)   Acheter

Zeruya Shalev

Douleur, (Gallimard, 2017)   Acheter

Ce qui reste de nos vies , (Gallimard, 2014)   Acheter

Thèra, (Gallimard, 2007)   Acheter

Mari et femme, (Gallimard, 2004)   Acheter

Vie amoureuse, (Gallimard, 2000)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Risa Domb

Contemporary Israeli women's writing, (Vallentine Mitchell, 2007)   | Emprunter

Esther Orner

Chacune a un nom : Femmes poètes et artistes d'Israël, (Caracteres , 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles

Autres textes du conférencier ou sur le sujet

uvre de Zeruya Shalev Colloque international INALCO

Sur la toile