Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pharaon, self-made god - n° 14

Vaera: sortir du paganisme (29 min)

Michaël Assayag - ingénieur
  • Pharaon, self-made god

    Serpent-bâton ou serpent-crocodile (13min)

  • La grêle, la plus terrible des plaies

    Chambouler la conception égyptienne (9min)

  • Dieu contre les daltoniens

    Quand Hachem se fait professeur (7min)

Les documents (5)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Assayag - ingénieur

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Lire le texte sur Sefarim
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 janvier 2020
Commentaires ( 6 )

Brillant

19 janvier 2020, 10h42, Henri A.

La transformation du bâton en crocodile est pour le moins époustouflante, c'est la première fois que j'entends pareille explication mais je reconnais que l'auteur défends bien sa thèse. Quant à la comparaison avec nos capacités oculaires, j'ai trouvé cela brillant, tout simplement : la pédagogie est ici à l'oeuvre. Merci pour cet éclairage original et pertinent !

Audacieux

20 janvier 2020, 18h07, Claire Weill

Bravo pour ce cours, audacieux et clair. Par contre ce n’est pas St Augustin mais St Thomas dont vous vouliez certainement parler. Sauf si c’est une autre pointe d’humour (et je vous en remercie, j’ai souris de bonne grâce) A vous écouter prochainement. Claire Weill.

Vaera

21 janvier 2020, 22h14, daniel

Je me suis fait voir : dieu ne peut que reveler ne peut que se reveler Lui meme nos regards changent nous sommes les memes que nos peres leur s hesitations leurs tatonnements chaque matin nous disons Ehad. ILest de toujours a toujours et nous et nous balbutions et implorons et nous attendons cette Presense improbable cette nuit dans l azur cette nuit dans l usure du temps.

Vaera

25 janvier 2020, 20h19, david

A cote de la paracha je pense a la liberation d aushwits on a dit que meme dans tout le tanach cette possibilite de malediction est totalement absence cette realite cette question nous hante Madamme kolinka qui entendais chanter les enfants d ysieux montants danss le train nous n avons toujours pas compris ce qui est arrive merci de m avoir lu seliha.

Sympathique mais pas convaincue

29 janvier 2020, 11h28, Rachel G.

Merci à vous pour cette conférence, mais malgré tout je ne peux pas croire que notre culture que vous dite populaire se soit trompée au sujet des bâtons transformés en serpents. Les Maîtres de la la Tradition se seraient érigés si jamais cela avait été faux. Et que dire des traducteurs qui ont rendu le terme que vous employez par "serpent" ? Cela étant, je vous félicite pour ce cours qui allie élégamment Thora et Odyssée !

Tombé dessus par hasard, mais quel heureux hasard !

19 juin 2020, 10h39, Stephane

Félicitations, j'ai passé un agréable moment à vous écouter et à m'instruire. Merci !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vaera: sortir du paganisme

29 min

Michaël Assayag - ingénieur

Commentaires ( 6 )

Brillant

19 janvier 2020, 10h42, Henri A.

La transformation du bâton en crocodile est pour le moins époustouflante, c'est la première fois que j'entends pareille explication mais je reconnais que l'auteur défends bien sa thèse. Quant à la comparaison avec nos capacités oculaires, j'ai trouvé cela brillant, tout simplement : la pédagogie est ici à l'oeuvre. Merci pour cet éclairage original et pertinent !

Audacieux

20 janvier 2020, 18h07, Claire Weill

Bravo pour ce cours, audacieux et clair. Par contre ce n’est pas St Augustin mais St Thomas dont vous vouliez certainement parler. Sauf si c’est une autre pointe d’humour (et je vous en remercie, j’ai souris de bonne grâce) A vous écouter prochainement. Claire Weill.

Vaera

21 janvier 2020, 22h14, daniel

Je me suis fait voir : dieu ne peut que reveler ne peut que se reveler Lui meme nos regards changent nous sommes les memes que nos peres leur s hesitations leurs tatonnements chaque matin nous disons Ehad. ILest de toujours a toujours et nous et nous balbutions et implorons et nous attendons cette Presense improbable cette nuit dans l azur cette nuit dans l usure du temps.

Vaera

25 janvier 2020, 20h19, david

A cote de la paracha je pense a la liberation d aushwits on a dit que meme dans tout le tanach cette possibilite de malediction est totalement absence cette realite cette question nous hante Madamme kolinka qui entendais chanter les enfants d ysieux montants danss le train nous n avons toujours pas compris ce qui est arrive merci de m avoir lu seliha.

Sympathique mais pas convaincue

29 janvier 2020, 11h28, Rachel G.

Merci à vous pour cette conférence, mais malgré tout je ne peux pas croire que notre culture que vous dite populaire se soit trompée au sujet des bâtons transformés en serpents. Les Maîtres de la la Tradition se seraient érigés si jamais cela avait été faux. Et que dire des traducteurs qui ont rendu le terme que vous employez par "serpent" ? Cela étant, je vous félicite pour ce cours qui allie élégamment Thora et Odyssée !

Tombé dessus par hasard, mais quel heureux hasard !

19 juin 2020, 10h39, Stephane

Félicitations, j'ai passé un agréable moment à vous écouter et à m'instruire. Merci !

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Pharaon, self-made god

    Serpent-bâton ou serpent-crocodile (13min)

  • La grêle, la plus terrible des plaies

    Chambouler la conception égyptienne (9min)

  • Dieu contre les daltoniens

    Quand Hachem se fait professeur (7min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 15 janvier 2020
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Assayag - ingénieur

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Lire le texte sur Sefarim