Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Croire sans voir - n° 44

Vaet'hanan : la Tora sans spectacle (29 min)

Sarah Weizman - auteur de www.sarahweizman.com
  • Le testament de Moïse

    Une "supplication" aux générations futures (6min)

  • Croire sans voir

    Un Révélation sans image (11min)

  • Les échos de la Loi

    Ce qui rend les juifs immortels (12min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Sarah Weizman - auteur de www.sarahweizman.com

Diplômée en Langue et Civilisation hébraïques, Sarah Weizman s’est intéressée aux surcommentaires de Rachi et particulièrement à celui de Rabbi Juda Uziel, un manuscrit du XVIe siècle conservé à la BNF. Elle a été directrice éditoriale du site Lamed.fr. Auteur d’articles hebdomadaires sur la Paracha, elle donne des cours de Torah et des formations aux futures mariées.  

Page personnelle

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 3 juillet 2019
Commentaires ( 3 )

Et la joie de remplir notre mission ?

11 août 2019, 22h18, B. Vaisbrot

Cet exposé est phénoménal de densité et d'actualité. Compliments pour le choix des commentaires. Oui, la conscience est auditive avant d'être visuelle. Que l'on me permette de critiquer l'appellation "Deutéronome" : beaucoup de lois y sont redites et approfondies, y compris celle du Décalogue, mais par exemple les lois du lévirat ou de la génisse précipitée dans le ravin n'ont pas encore été énoncées dans les autres livres... Mais je regrette surtout qu'en parlant du SheMa''YiSsRa'eL, il n'ait pas été fait mention de l'Amour réciproque entre D. Et Son peuple, sans lequel on ne comprend pas pourquoi il faut s'encombrer de tant d'obéissance. La guematria de'aHaVaH est 13 : c'est le secret de l'Unité ('eHhaD). Merci.

La Torah sans spectacle

13 août 2019, 05h57, Josué - cirape

Il y avait deux "chérubins" sur l'Arche, à figure humaine, l'un le visage d'un jeune homme, l'autre le visage d'une jeune fille. Qu'en pensez vous ?

Décalage à la réception.

22 août 2019, 16h17, raphy car

Le décalage à la réception  ! Vous venez d'amorcer la plus grosse bombe. Nous connaissons la tora orale, celle que les sages mirent par écrit et que vous dite amorcée par Moïse, quand à l'écrite je suis porté à confusion par la définition traditionnelle. A mon humble avis, la seule et unique lois écrite que le peuple d'Israël vu par toute la génération présente à l'unisson y compris les générations à venir furent celles gavée par le doigt divin en lettres de feu, Décalogue à la réception, les deuxièmes tables furent déposées dans l'arche sainte. Le rouleau de la lois dictée par Dieu à Moïse, pour ce dernier est – ce la lois orale  ? Ce qui est appelé  : mi pi hagué voura  ; puis nous avons le Deutéronome qui s'il fut écris par prophétie aurait alors une valeur de sainteté moindre, en fin de compte un exemplaire fut remis par Moïse avant sa mort à la tribu des lévites puis aux douze autres qui le réclamèrent. Ce que nous avons tous entendus furent les deux premier commandements qui comme le répète le Ben Ich Hay ont une toute autre valeur que le reste des mitsvot  : le roi David ayant accomplit son devoir demanda à Dieu sa récompense Ps. 108 -... Je partagerait Sichem et la vallée de Souko je mesurerait … or nous savons tous que la récompense de la pratique des commandements nous attend dans le monde à venir, quel argument permet au roi David d'exiger ce qui lui revient de droit  ? La loi de l'emploi exige de l'employeur qu'en fin de journée il rémunère son travailleur  ; mais si c'est le maître des travaux qui engage les ouvriers s'ils ne sont pas payées en fin de journée ni le contremaître ni le patron ne transgresse la loi, ainsi David ayant prouvé qu'il n'a aucun dieu étranger peut exiger la Terre à repartir aux tribus. Le pentateuque nous prouve que le roi David est dans son juste droit  :... Pinhas qui tua le chef de tribu qui en adorant Baal -Péor transgressa le deuxième commandement se vit gratifier sur le champs comme dit le texte  :... Me voici lui donnant mon alliance de paix. Nombres 28-12 Le Malbim nous enseigne que tout le monde peut faire des miracles à condition de pratiquer les commandements divins au niveau sus mentionné.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vaet'hanan : la Tora sans spectacle

29 min

Sarah Weizman - auteur de www.sarahweizman.com

Commentaires ( 3 )

Et la joie de remplir notre mission ?

11 août 2019, 22h18, B. Vaisbrot

Cet exposé est phénoménal de densité et d'actualité. Compliments pour le choix des commentaires. Oui, la conscience est auditive avant d'être visuelle. Que l'on me permette de critiquer l'appellation "Deutéronome" : beaucoup de lois y sont redites et approfondies, y compris celle du Décalogue, mais par exemple les lois du lévirat ou de la génisse précipitée dans le ravin n'ont pas encore été énoncées dans les autres livres... Mais je regrette surtout qu'en parlant du SheMa''YiSsRa'eL, il n'ait pas été fait mention de l'Amour réciproque entre D. Et Son peuple, sans lequel on ne comprend pas pourquoi il faut s'encombrer de tant d'obéissance. La guematria de'aHaVaH est 13 : c'est le secret de l'Unité ('eHhaD). Merci.

La Torah sans spectacle

13 août 2019, 05h57, Josué - cirape

Il y avait deux "chérubins" sur l'Arche, à figure humaine, l'un le visage d'un jeune homme, l'autre le visage d'une jeune fille. Qu'en pensez vous ?

Décalage à la réception.

22 août 2019, 16h17, raphy car

Le décalage à la réception  ! Vous venez d'amorcer la plus grosse bombe. Nous connaissons la tora orale, celle que les sages mirent par écrit et que vous dite amorcée par Moïse, quand à l'écrite je suis porté à confusion par la définition traditionnelle. A mon humble avis, la seule et unique lois écrite que le peuple d'Israël vu par toute la génération présente à l'unisson y compris les générations à venir furent celles gavée par le doigt divin en lettres de feu, Décalogue à la réception, les deuxièmes tables furent déposées dans l'arche sainte. Le rouleau de la lois dictée par Dieu à Moïse, pour ce dernier est – ce la lois orale  ? Ce qui est appelé  : mi pi hagué voura  ; puis nous avons le Deutéronome qui s'il fut écris par prophétie aurait alors une valeur de sainteté moindre, en fin de compte un exemplaire fut remis par Moïse avant sa mort à la tribu des lévites puis aux douze autres qui le réclamèrent. Ce que nous avons tous entendus furent les deux premier commandements qui comme le répète le Ben Ich Hay ont une toute autre valeur que le reste des mitsvot  : le roi David ayant accomplit son devoir demanda à Dieu sa récompense Ps. 108 -... Je partagerait Sichem et la vallée de Souko je mesurerait … or nous savons tous que la récompense de la pratique des commandements nous attend dans le monde à venir, quel argument permet au roi David d'exiger ce qui lui revient de droit  ? La loi de l'emploi exige de l'employeur qu'en fin de journée il rémunère son travailleur  ; mais si c'est le maître des travaux qui engage les ouvriers s'ils ne sont pas payées en fin de journée ni le contremaître ni le patron ne transgresse la loi, ainsi David ayant prouvé qu'il n'a aucun dieu étranger peut exiger la Terre à repartir aux tribus. Le pentateuque nous prouve que le roi David est dans son juste droit  :... Pinhas qui tua le chef de tribu qui en adorant Baal -Péor transgressa le deuxième commandement se vit gratifier sur le champs comme dit le texte  :... Me voici lui donnant mon alliance de paix. Nombres 28-12 Le Malbim nous enseigne que tout le monde peut faire des miracles à condition de pratiquer les commandements divins au niveau sus mentionné.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le testament de Moïse

    Une "supplication" aux générations futures (6min)

  • Croire sans voir

    Un Révélation sans image (11min)

  • Les échos de la Loi

    Ce qui rend les juifs immortels (12min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 3 juillet 2019
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Sarah Weizman - auteur de www.sarahweizman.com

Diplômée en Langue et Civilisation hébraïques, Sarah Weizman s’est intéressée aux surcommentaires de Rachi et particulièrement à celui de Rabbi Juda Uziel, un manuscrit du XVIe siècle conservé à la BNF. Elle a été directrice éditoriale du site Lamed.fr. Auteur d’articles hebdomadaires sur la Paracha, elle donne des cours de Torah et des formations aux futures mariées.  

Page personnelle

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier