Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Les Hébreux à la mer - n° 16

Bechala'h: quatre nuances de juif (29 min)

Jérémie Haddad - président des EEIF
  • Quatuor discordant

    Une mer en colère (8min)

  • N'ayez pas peur !

    Moïse, un geste de Joseph (8min)

  • L'héroïque bétail

    Bravoure juive durant la Shoah (4min)

  • Quatre voix ou quatre discordes?

    Code civil: Dieu avant Napoléon (9min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jérémie Haddad - président des EEIF

Associé dans un cabinet de conseil international, Jérémie Haddad est Président des Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France. Il est également Directeur de la publication de la revue de pensée juive « L’éclaireur » et a été Vice-President du Scoutisme Français de 2015 à 2018. Jérémie Haddad a suivi les enseignements du Rav Gerard Zyzek à la Yechiva des Étudiants de Paris.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Parachat Bechala'h

L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 1 novembre 2018
Commentaires ( 6 )

Voeux

14 janvier 2019, 11h33, Jacques

Puisse le message que vous développez être entendu de certains leaders politiques israéliens dans cette période électorale ! Il y'a vingt ans environ un palestinien m'a dit "nous palestiniens devrions faire la paix et laisser les israéliens détruire eux même Israël : On peut compter sur eux pour cela" Merci.

Sortir d'Égypte

14 janvier 2019, 13h29, Bernard Nouhet

Très intéressante vision dans laquelle la diversité est garante de spiritualité et de vivacité. Car les dogmes, eux ne peuvent pas connaître la diversité qui leur est contraire. Je m'avance : Il me semble que les quatre groupes peuvent aussi représenter les quatre attitudes envers la matérialité représentée par l'Egypte : s'y soumettre pour se sauver, penser la mettre à profit, la combattre, ou encore l'ignorer en se réfugiant dans la prière. Mais aucun des groupes ne s'en détourne réellement. La discorde qui en résulte est occasionnée par la peur et réciproquement. Bien à vous, avec mes remerciements.

Napoléon

19 janvier 2019, 07h38, morgenstern

Très beau commentaire merci. Il semble qu'il y ait eu des difficultés de montage dans la dernière partie. Une citation promise est absente. Le sous titre Dieu avant Napoléon ne corresponds à aucune mention dans la video. Mais l'essentiel est passé. Cette notion d'harmonie au sein d'un peuple est en effet essentielle et très actuelle : brexit par exemple ! A travers ce commentaire, je réalise avec frayeur combien ils sont nécessaires, indispensables. Sans toutes ces références, la lecture du texte est complètement insipide, sans parler des traductions qui peuvent faire perdre du sens, déforment. A la lumière de ce commentaire, la suite du texte me semble aussi très intéressante, pour une prochaine fois, espérons. La réponse au danger d'une naturelle diversité est peut être dans l'injonction divine "mettez vous en marche ! " que l'on peut lire ensuite. Très inspirant, merci.

Concrètement

30 janvier 2021, 06h04, al.l

Merci pour ce rappel ethnique que devrait nous inspirer notre Torah. Mais concrètement, lorsqu'on incarne une autorité morale par des signes extérieurs de religiosité, ou même des titres permettant de délivrer toutes sortes de certificats et autres acts officiels, tels que ceux de cashrut ou de jets de pierres sur des voitures, etc... Comment nos autorités rabbiniques s'imaginent pouvoir rétablir un équilibre digne et réel sans revenir clairement et ouvertement sur ses violences internes comme externes ??? Ma question est que les juifs qui n'affichent pas leurs judaïsme, ont d'autres torts mais pas celui du mépris au nom de la Torah. Donc cette distinction implique une responsabilité que les autorités rabbiniques représentent. Tant qu'ils ne s'adresseront pas au peuple juif tout entier pour dénoncer cette usurpation entre nous tous... Ils la cultiveront. Qu'ils le veuillent ou non.

une étude importante et essentielle pour lutter contre la division

16 janvier 2022, 17h25, gerardelie

un grand merci pour cette étude qui mériterait la plus grande audience possible car elle montre clairement que l' aspect le plus important dans notre judaisme, c'est de lutter contre les divisions qui n'ont cessé de causer les malheurs du peuple juif et qu'on ne peut y arriver que par l'application du 'dérekh erets kadma la tora; les valeurs éthiques et le respect de la parole et l'opinion de l'autre . élé vé élé divré hachem .... ps attention aux documents mentionnés , le document 1 évoqué , ne convient pas

la division , caracteristique du peuple juif ?

21 février 2022, 15h15, gerardelie

afin de compléter mon commentaire précédent , je suis allé chercher des points de vue de personnalités juives de haut niveau et voici ce que j'ai trouvé : Rav Eskenazi ‘Manitou' : son point de vue sur la division entre juifs . - dans la culture actuelle : l'homme se définit par l'idéal qu'il se désigne comme idéal.- Selon la Kabale : l'homme désigne comme idéal la vertu qui lui manque. Manitou : " L'idéal d'Israël c'est évidemment l'unité. Mais hélas , la réalité d'israél et des juifs , c'est la division . Nous, le peuple de l'unité, nous sommes en réalité le peuple le plus divisé qui puisse exister au monde." On serait effaré du nombre considérable de différentes manières d'être juif, cohérentes, qui essaient, sans y arriver, de réaliser ce que nous appelons une unité." gardons qd méme espoir qu'on arrive un jour a construire cette unité par dela tous les clans et les conflits internes : l'ennemi le plus dangereux n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur du peuple juif .

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Les Hébreux à la mer - n° 16

Bechala'h: quatre nuances de juif

1 novembre 2018
(29 min)
Jérémie Haddad - président des EEIF
  • 1/4
    Quatuor discordant
    (8min)

    Une mer en colère

  • 2/4
    N'ayez pas peur !
    (8min)

    Moïse, un geste de Joseph

  • 3/4
    L'héroïque bétail
    (4min)

    Bravoure juive durant la Shoah

  • 4/4
    Quatre voix ou quatre discordes?
    (9min)

    Code civil: Dieu avant Napoléon

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
Joseph et ses frères
La crainte de Joseph
Alors qu'il ne s'est pas encore révélé à ses frères, Joseph, alias Tsafnat Pané'ah - leur donne un signe de sa foi, en disant qu'il craint Dieu. Pour les Hébreux cett... Lire la suite
n°2 - Focus
Rabbi Menahem Mendel Schneerson
Le Rabbi de Loubavitch (1902-1994)
Rabbi Menahem Mendel Schneerson, connu sous le nom du Rabbi de Loubavitch est le septième héritier de la dynastie du Hassidisme HaBaD fondée par Rabbi Shneur Zalman de Liadi. Il... Lire la suite
n°3 - Biographie
Yéshayahou Leibowitz (1903-1994)
Le "prophète de la colère"
Chimiste, philosophe et écrivain israélien, considéré comme l'un des intellectuels les plus marquants de la société israélienne et l'une de ses personnalités les plus contr... Lire la suite
Le Conférencier
J
Jérémie Haddad - président des EEIF
Associé dans un cabinet de conseil international, Jérémie Haddad est Président des . . . Voir la bio complète
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Parachat Bechala'h

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

6 Commentaires
Voeux
le 14/01/2019, 11:33
Puisse le message que vous développez être entendu de certains leaders politiques israéliens dans cette période électorale ! Il y'a vingt ans environ un palestinien m'a dit "nous palestiniens devrions faire la paix et laisser les israéliens détruire eux même Israël : On peut compter sur eux pour cela" Merci.
Sortir d'Égypte
le 14/01/2019, 13:29
Très intéressante vision dans laquelle la diversité est garante de spiritualité et de vivacité. Car les dogmes, eux ne peuvent pas connaître la diversité qui leur est contraire. Je m'avance : Il me semble que les quatre groupes peuvent aussi représenter les quatre attitudes envers la matérialité représentée par l'Egypte : s'y soumettre pour se sauver, penser la mettre à profit, la combattre, ou encore l'ignorer en se réfugiant dans la prière. Mais aucun des groupes ne s'en détourne réellement. La discorde qui en résulte est occasionnée par la peur et réciproquement. Bien à vous, avec mes remerciements.