Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Avec Dieu et contre tous - n° 37

Pin'has: La tentation du fanatisme (26 min)

Tony Levy - historien
  • Nudité et violence

    La crudité du texte saint (6min)

  • Pin'has et D'ieu

    Unis par la jalousie (7min)

  • Pinhas annonce Elie

    De la violence à la prière (3min)

  • Pinhas desavoué par les Sages

    La tentation de l'absolu (10min)

Les documents (5)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Tony Levy - historien

Tony Lévy est né en Egypte en 1943. Il vit en France depuis 1960. Historien, spécialiste de l'histoire médiévale des mathématiques et notamment des mathématiques hébraïques, il est chercheur honoraire au CNRS, au Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales.  Il est le frère du philosophe Benny Lévy.

Bibliographie du conférencier

Tony Lévy et Roshdi Rashed (dir.)

Maïmonide, philosophe et savant (1138-1204), (Peeters, 2004)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 7 )

Précision historique

1 juillet 2018, 19h14, yeroushalmi.yaacov@gmail.com

Votre intervention est synthétique et intéressante toutefois, j'y relève des citations erronées et choquantes dans la mesure où elles apparaitraient comme inspirées par une idéologie et une perversion historique justement ; il s'agit de vos deux affirmations " les sages palestiniens" et un peu plus loin "la guémara palestinienne" dans la dernière partie de votre propos. je suis choqué qu'un site comme akadem laisse passer de telles contre-vérités ! Qui ne sont pas neutres et alimentent perversement la déligitimisation des juifs, des hébreux et d'israël.

Tres bon eclairage du texte biblique

2 juillet 2018, 11h14, Elhadad

Merci pour ce commentaire intelligent et erudit qui montre avec eclat l'opportunite et la necessite absolue de tenir compte de l'exegese talmudique et midrachique pour lire la Tora. Une lecture superficielle du texte biblique risque de faire de Pinhas un fou de Dieu, meurtrier, vous avez mis en lumiere l'exegese qui permet de poser la complexite de la justice humaine et la profondeur de la pensee talmudique Bravo.

Merci !

3 juillet 2018, 13h05, V.L.

Merci pour votre éclairage, très intéressant. Toutefois, je ne comprends pas le rapprochement final entre le geste de Pin'has et les démarches des "fous de Dieu" chrétiens et musulmans. Pin'has était tout à fait légitime dans son acte (bien sûr, il faut le remettre dans le contexte de son époque), la preuve étant qu'il a stoppé le fléau qui sévissait et obtenu une récompense très importante. Il n'y a donc pas de dérive. En revanche, chez les chrétiens et musulmans fanatiques, il y a une dérive, vu que leurs actes ne viennent pas rétablir, comme dans le cas de Pin'has, l'ordre moral voulu par Dieu, au contraire, ces fanatiques l'altèrent. Donc, pour moi, les deux ne se situent pas dans le même plan. Merci encore pour ce travail réalisé par Akadem !

Zelote.

6 juillet 2018, 14h17, raphycar

Merci pour cet expose trop concentre, peut etre intentionellement, pour induire les internautes a reagir. rapellons nous que descendant de Noe Chem et Jephet recurent la meme education et la meme langue maternelle, Chem produit l'arameun et Jephet le grec. Le terme zelote est plus preci a mon avis que kanay car en arameen zelotey signifie prier, terme employe dans le kadich titkabal, donc un zelote c'est celui qui s'adresse a Dieu avent d'agir, alors que le kanay n'est qu'une horrible canaille. L'acrochage entre Pinhas et Zimry debuta pendant la raziia de Sichem : Levi ancetre de Pinhas agit pour l'honneur de sa famille alors que pour Simeon ancetre de Zimry ce ne fut qu'une occasion de defouler ses mauvais instincts, sof maase be mahachava tehila, le resultat est la preuve de l'intention. Chabat chalom. Par raphy car.

Combattons les zélotes

7 juillet 2018, 12h24, miroskis

Laissons dans son contexte historique de l'époque l'action de Pinhas, certainement nécessaire pour mettre en garde les israélites du risque de disparition ethnique et religieuse, avant même d'être entrés en Canaan. Ne nous attardons pas sur le midrash talmudique, puissant et respectable exercice de réflexion sur la symbolique et la signification du texte de la Torah, mais qui, comme la plupart des midrashim, forge pour les besoins de la réflexion, un récit très imaginaire autour du texte biblique. Mais occupons nous de notre époque et de nos zelotes actuels, à savoir ceux de notre peuple, inspirés de différents "comité des sages de la Torah", aussi bien en Israël qu'en France, qui voudraient tuer tout "déviant " non par le couteau, mais par l'exclusion sociale et religieuse.

PinH'as n'était pas une canaille

8 juillet 2018, 10h01, mai 68

Bravo pour cette étude passionnante où je retiendrai pour ma part d’une part la référence nécessaire à la justice humaine quand il est question d’agir au nom de HaShem, même en urgence et même au titre de la police religieuse (celle qui garde le Temple, d’autre part que la prière (tefilah) peut remplacer une intervention (palel) agressive. Je rajouterai que l’analyse du nom Pin’Has qui signifie le visage (peney) de l’indulgence, du regret אַל-תָּחֹס עַל-כְּלֵיכֶם ‘Al taH’os al keleykhem (Gen 45, 20) N’ayez pas de regrets pour vos possessions témoigne de sa grande humanité Cela souligne qu’un sacrifice, une intervention (chirurgicale) limitée, précise peut permetre d’éviter la diffusion d’une infection, d’un cancer qui ronge le peuple. Ce geste qu’il a sans doute fait à regret, sans esprit de vindicte (ce n’était pas un zélé, un fou de Dieu, ni une canaille-qana’y) a permis d’obtenir l’indulgence de HaShem vis à vis des fautes du peuple.

Le zèle et les ailes

8 juillet 2018, 11h30, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire érudit, précis, intelligent et invitant à la réflexion Le zèle nous élève comme les ailes - dangereusement, en perdant le contact avec le sol, avec le réel avec la réflexion qui doit toujours rester humaine, profondément humaine.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Pin'has: La tentation du fanatisme

26 min

Tony Levy - historien

Commentaires ( 7 )

Précision historique

1 juillet 2018, 19h14, yeroushalmi.yaacov@gmail.com

Votre intervention est synthétique et intéressante toutefois, j'y relève des citations erronées et choquantes dans la mesure où elles apparaitraient comme inspirées par une idéologie et une perversion historique justement ; il s'agit de vos deux affirmations " les sages palestiniens" et un peu plus loin "la guémara palestinienne" dans la dernière partie de votre propos. je suis choqué qu'un site comme akadem laisse passer de telles contre-vérités ! Qui ne sont pas neutres et alimentent perversement la déligitimisation des juifs, des hébreux et d'israël.

Tres bon eclairage du texte biblique

2 juillet 2018, 11h14, Elhadad

Merci pour ce commentaire intelligent et erudit qui montre avec eclat l'opportunite et la necessite absolue de tenir compte de l'exegese talmudique et midrachique pour lire la Tora. Une lecture superficielle du texte biblique risque de faire de Pinhas un fou de Dieu, meurtrier, vous avez mis en lumiere l'exegese qui permet de poser la complexite de la justice humaine et la profondeur de la pensee talmudique Bravo.

Merci !

3 juillet 2018, 13h05, V.L.

Merci pour votre éclairage, très intéressant. Toutefois, je ne comprends pas le rapprochement final entre le geste de Pin'has et les démarches des "fous de Dieu" chrétiens et musulmans. Pin'has était tout à fait légitime dans son acte (bien sûr, il faut le remettre dans le contexte de son époque), la preuve étant qu'il a stoppé le fléau qui sévissait et obtenu une récompense très importante. Il n'y a donc pas de dérive. En revanche, chez les chrétiens et musulmans fanatiques, il y a une dérive, vu que leurs actes ne viennent pas rétablir, comme dans le cas de Pin'has, l'ordre moral voulu par Dieu, au contraire, ces fanatiques l'altèrent. Donc, pour moi, les deux ne se situent pas dans le même plan. Merci encore pour ce travail réalisé par Akadem !

Zelote.

6 juillet 2018, 14h17, raphycar

Merci pour cet expose trop concentre, peut etre intentionellement, pour induire les internautes a reagir. rapellons nous que descendant de Noe Chem et Jephet recurent la meme education et la meme langue maternelle, Chem produit l'arameun et Jephet le grec. Le terme zelote est plus preci a mon avis que kanay car en arameen zelotey signifie prier, terme employe dans le kadich titkabal, donc un zelote c'est celui qui s'adresse a Dieu avent d'agir, alors que le kanay n'est qu'une horrible canaille. L'acrochage entre Pinhas et Zimry debuta pendant la raziia de Sichem : Levi ancetre de Pinhas agit pour l'honneur de sa famille alors que pour Simeon ancetre de Zimry ce ne fut qu'une occasion de defouler ses mauvais instincts, sof maase be mahachava tehila, le resultat est la preuve de l'intention. Chabat chalom. Par raphy car.

Combattons les zélotes

7 juillet 2018, 12h24, miroskis

Laissons dans son contexte historique de l'époque l'action de Pinhas, certainement nécessaire pour mettre en garde les israélites du risque de disparition ethnique et religieuse, avant même d'être entrés en Canaan. Ne nous attardons pas sur le midrash talmudique, puissant et respectable exercice de réflexion sur la symbolique et la signification du texte de la Torah, mais qui, comme la plupart des midrashim, forge pour les besoins de la réflexion, un récit très imaginaire autour du texte biblique. Mais occupons nous de notre époque et de nos zelotes actuels, à savoir ceux de notre peuple, inspirés de différents "comité des sages de la Torah", aussi bien en Israël qu'en France, qui voudraient tuer tout "déviant " non par le couteau, mais par l'exclusion sociale et religieuse.

PinH'as n'était pas une canaille

8 juillet 2018, 10h01, mai 68

Bravo pour cette étude passionnante où je retiendrai pour ma part d’une part la référence nécessaire à la justice humaine quand il est question d’agir au nom de HaShem, même en urgence et même au titre de la police religieuse (celle qui garde le Temple, d’autre part que la prière (tefilah) peut remplacer une intervention (palel) agressive. Je rajouterai que l’analyse du nom Pin’Has qui signifie le visage (peney) de l’indulgence, du regret אַל-תָּחֹס עַל-כְּלֵיכֶם ‘Al taH’os al keleykhem (Gen 45, 20) N’ayez pas de regrets pour vos possessions témoigne de sa grande humanité Cela souligne qu’un sacrifice, une intervention (chirurgicale) limitée, précise peut permetre d’éviter la diffusion d’une infection, d’un cancer qui ronge le peuple. Ce geste qu’il a sans doute fait à regret, sans esprit de vindicte (ce n’était pas un zélé, un fou de Dieu, ni une canaille-qana’y) a permis d’obtenir l’indulgence de HaShem vis à vis des fautes du peuple.

Le zèle et les ailes

8 juillet 2018, 11h30, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire érudit, précis, intelligent et invitant à la réflexion Le zèle nous élève comme les ailes - dangereusement, en perdant le contact avec le sol, avec le réel avec la réflexion qui doit toujours rester humaine, profondément humaine.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Nudité et violence

    La crudité du texte saint (6min)

  • Pin'has et D'ieu

    Unis par la jalousie (7min)

  • Pinhas annonce Elie

    De la violence à la prière (3min)

  • Pinhas desavoué par les Sages

    La tentation de l'absolu (10min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Tony Levy - historien

Tony Lévy est né en Egypte en 1943. Il vit en France depuis 1960. Historien, spécialiste de l'histoire médiévale des mathématiques et notamment des mathématiques hébraïques, il est chercheur honoraire au CNRS, au Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales.  Il est le frère du philosophe Benny Lévy.

Bibliographie du conférencier

Tony Lévy et Roshdi Rashed (dir.)

Maïmonide, philosophe et savant (1138-1204), (Peeters, 2004)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier