Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Éducatrice d'Israël - n° 16

Bechala'h: Myriam, la voix d'une femme (24 min)

Evelyne Sitruk - directrice de la Bibliothèque juive de Marseille
  • Myriam la résistante

    La première prophétesse (9min)

  • Une femme dirigeante

    et éducatrice du peuple (10min)

  • Lire la Tora en public

    La voix de la femme n'est pas impudique (5min)

Les documents (2)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Evelyne Sitruk - directrice de la Bibliothèque juive de Marseille

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 18 décembre 2017
Commentaires ( 2 )

De la part d'une Myriam

22 janvier 2018, 00h43, myriam

Merci beaucoup ! Je m'appelle Myriam et bien sr je ne connaissais pas tout ce que vous avez dit. C'est un si belle histoire et un personnage aussi intense... Merci aussi de dire que les femmes peuvent danser, chanter, se rebeller et aussi lire les textes sacrés. Myriam.

Un pronom ne suffit pas

23 janvier 2018, 18h58, B. Vaisbrot

Merci de votre exposé. Cependant le pronom LaHèM (Ex. 15, 21) n'est pas forcément masculin, vu qu'il y a un M à Myriam, le mot qui suit. On trouve le même phénomène dans Cant. 2, 7 :... 'eThKhèM BenOTh YeRUShalayiM... , où on s'attendait à'èThKhèN, mais avec le B, on a un M. (cp. En français embusqué et pas enbusqué). Une excellente discussion sur l'usage de la voix par les femmes se trouve chez le rabbin Mosheh Lichtenshtein : traditiononline. Org/images/pdf/0009-00241. Pdf et il y reprend les 4 passages de la Guemara où il est question du problème de l'indécence éventuelle de la voix féminine et conclut en faveur d'une certaine tolérance tant qu'il n'y a pas d'intention perverse de part et d'autre. C'est en anglais mais très lumineux. Bonne étude.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Bechala'h: Myriam, la voix d'une femme

24 min

Evelyne Sitruk - directrice de la Bibliothèque juive de Marseille

Commentaires ( 2 )

De la part d'une Myriam

22 janvier 2018, 00h43, myriam

Merci beaucoup ! Je m'appelle Myriam et bien sr je ne connaissais pas tout ce que vous avez dit. C'est un si belle histoire et un personnage aussi intense... Merci aussi de dire que les femmes peuvent danser, chanter, se rebeller et aussi lire les textes sacrés. Myriam.

Un pronom ne suffit pas

23 janvier 2018, 18h58, B. Vaisbrot

Merci de votre exposé. Cependant le pronom LaHèM (Ex. 15, 21) n'est pas forcément masculin, vu qu'il y a un M à Myriam, le mot qui suit. On trouve le même phénomène dans Cant. 2, 7 :... 'eThKhèM BenOTh YeRUShalayiM... , où on s'attendait à'èThKhèN, mais avec le B, on a un M. (cp. En français embusqué et pas enbusqué). Une excellente discussion sur l'usage de la voix par les femmes se trouve chez le rabbin Mosheh Lichtenshtein : traditiononline. Org/images/pdf/0009-00241. Pdf et il y reprend les 4 passages de la Guemara où il est question du problème de l'indécence éventuelle de la voix féminine et conclut en faveur d'une certaine tolérance tant qu'il n'y a pas d'intention perverse de part et d'autre. C'est en anglais mais très lumineux. Bonne étude.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Myriam la résistante

    La première prophétesse (9min)

  • Une femme dirigeante

    et éducatrice du peuple (10min)

  • Lire la Tora en public

    La voix de la femme n'est pas impudique (5min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 18 décembre 2017
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Evelyne Sitruk - directrice de la Bibliothèque juive de Marseille

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim