Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les derniers mots de Jacob - n° 12

Vaye'hi: le signe de la fin des temps (24 min)

Daniel Elkouby - médecin, enseignant du judaïsme
  • Un peuple sur une terre

    L'identité matricielle d'Israël (4min)

  • Le signe messianique

    Le rassemblement des exilés (10min)

  • S'identifier à la terre

    Moïse l'égyptien, Joseph l'hébreu (10min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Daniel Elkouby - médecin, enseignant du judaïsme

Daniel Elkouby a suivi une formation scientifique. Il enseigne le judaïsme, depuis des années, dans différents cercles d'étude à Paris. (Mise à jour: septembre 2005)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 2 septembre 2016
Commentaires ( 7 )

Judaïsme pratique

8 janvier 2017, 15h57, Alain Michel

Cher Monsieur Elkouby dans votre commentaire sur la paracha Vaye'hi, vous expliquez que le signe des jours du messie est le rassemblement des exilés. En tant qu'élève et ancien collaborateur de Manitou, je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais alors, que faites-vous en France ? Le Judaïsme n'est pas seulement une belle théorie que l'on développe dans les yeshivot ou dans les synagogues. Il est aussi halakha lémaassé. C'est vrai que c'est difficile de faire son Alyah, qu'un médecin y gagne moins qu'en France, etc. , etc. Mais si la terre d'Israël est si importante, elle n'attends que vous ! Comme disait Manitou, il reste encore au moins une place pour vous ! Je serais très heureux de vous aider si vous vous décidez à faire le pas et à venir ici. Cordial shalom. Alain Michel, historien et rabbin.

Tres inspiré

8 janvier 2017, 17h15, Pinhas

Magnifique de donner la parole à des personnes non professionnelles des interprétations de textes mais néanmoins cultivées et fortement inspirées. Il est rassurant de sentir l'esprit de Manitou au delà du discours. J'ai beaucoup aimé...

Les ossements de Joseph

8 janvier 2017, 18h48, Charlie

La Torah nous informe sur les ossements de Joseph mais qu'en est-il de ceux des frères de Joseph, normalement morts en Egypte ? De même que pour les enfants de Moise, que deviennent-ils par la suite ? Nous avons le caveau des Patriarches, la tombe de Rachel Mais pour Moise, Aaron, Myriam puis David et Salomon, pas de sépultures... Merci pour votre exposé qui pousse au questionnement.

Réponse Au rabbin Alain Michel

9 janvier 2017, 12h09, Daniel Elkouby

Monsieur le Rabbin, Merci d'avoir pris le temps de me faire part de votre sentiment. J'attendais un message de remontrance d un rabbin, il est enfin venu... Je ne m'érige pas en donneurs de leçon ni comme incitateur à la Alya. Je suis un simple juif qui s'inspire de l'enseignement de nos maîtres pour tenter de comprendre les textes de la tradition juive. A chacun de se déterminer en fonction de son équation personnelle tellement complexe et relevant de l'intimité. Je suis touché de l'aide que vous souhaitez m'apporter. Pensez vous un seul instant que l'argent soit le facteur déterminant! Manitou a rencontré le rav Tsvi Yéhouda kook pour la première fois en 1954 et, en une nuit comme il le dit il s'est hébraïsé et pourtant il n'a fait sa Alya qu'en 1967. 13 longues années se sont écoulées... Est il resté pour son confort financier ? Évitons les jugements hâtifs et superficiels. Cordialement.

Conférence époustouflante ! !

9 janvier 2017, 19h08, Déborah

Bravo pour cette conférence qui ouvre des perspectives nouvelles sur la compréhension de nos textes.

Toute mon admiration

9 janvier 2017, 20h10, Philippe Michard

Cher Monsieur Elkouby, Merci pour ce commentaire magnifique d'autant plus, si j'ose dire, qu'on apprend par le Rabbin Alain Michel que vous vivez en France (comme d'autres dont je suis), ce qui, si c'est le cas, ne fait que renforcer la tension signifiante de votre leçon. Bien cordialement.

Une lecture authentique...

12 janvier 2017, 21h19, Jonathan Benzakki

Encore une conférence qui redonne au texte de la thora toute sa dimension transcendante mais également immanente. Certainement, avons-nous tendance à oublier qu'avant d'être un message religieux, la thora a été et à vocation à redevenir la constitution d'une Nation. Aussi, nul étonnement ne doit nous saisir quand, à la lumière des événements contemporains et grâce à l'enseignement de nos maîtres, elle parvient à fournir à la collectivité, les clés de son passé, de son présent et de son futur. Un grand merci donc à notre conférencier, pour la clarté de ses propos, la profondeur de sa pensée, et la simplicité de son message. Que ceux qui seraient tentés de s'imiscer dans l'intimité de la vie d'autrui, apprennent d'abord à apprécier le message pour ce qu'il est, sans prétendre donner à chacun la date d'un départ auquel nous aspirons tous.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vaye'hi: le signe de la fin des temps

24 min

Daniel Elkouby - médecin, enseignant du judaïsme

Commentaires ( 7 )

Judaïsme pratique

8 janvier 2017, 15h57, Alain Michel

Cher Monsieur Elkouby dans votre commentaire sur la paracha Vaye'hi, vous expliquez que le signe des jours du messie est le rassemblement des exilés. En tant qu'élève et ancien collaborateur de Manitou, je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais alors, que faites-vous en France ? Le Judaïsme n'est pas seulement une belle théorie que l'on développe dans les yeshivot ou dans les synagogues. Il est aussi halakha lémaassé. C'est vrai que c'est difficile de faire son Alyah, qu'un médecin y gagne moins qu'en France, etc. , etc. Mais si la terre d'Israël est si importante, elle n'attends que vous ! Comme disait Manitou, il reste encore au moins une place pour vous ! Je serais très heureux de vous aider si vous vous décidez à faire le pas et à venir ici. Cordial shalom. Alain Michel, historien et rabbin.

Tres inspiré

8 janvier 2017, 17h15, Pinhas

Magnifique de donner la parole à des personnes non professionnelles des interprétations de textes mais néanmoins cultivées et fortement inspirées. Il est rassurant de sentir l'esprit de Manitou au delà du discours. J'ai beaucoup aimé...

Les ossements de Joseph

8 janvier 2017, 18h48, Charlie

La Torah nous informe sur les ossements de Joseph mais qu'en est-il de ceux des frères de Joseph, normalement morts en Egypte ? De même que pour les enfants de Moise, que deviennent-ils par la suite ? Nous avons le caveau des Patriarches, la tombe de Rachel Mais pour Moise, Aaron, Myriam puis David et Salomon, pas de sépultures... Merci pour votre exposé qui pousse au questionnement.

Réponse Au rabbin Alain Michel

9 janvier 2017, 12h09, Daniel Elkouby

Monsieur le Rabbin, Merci d'avoir pris le temps de me faire part de votre sentiment. J'attendais un message de remontrance d un rabbin, il est enfin venu... Je ne m'érige pas en donneurs de leçon ni comme incitateur à la Alya. Je suis un simple juif qui s'inspire de l'enseignement de nos maîtres pour tenter de comprendre les textes de la tradition juive. A chacun de se déterminer en fonction de son équation personnelle tellement complexe et relevant de l'intimité. Je suis touché de l'aide que vous souhaitez m'apporter. Pensez vous un seul instant que l'argent soit le facteur déterminant! Manitou a rencontré le rav Tsvi Yéhouda kook pour la première fois en 1954 et, en une nuit comme il le dit il s'est hébraïsé et pourtant il n'a fait sa Alya qu'en 1967. 13 longues années se sont écoulées... Est il resté pour son confort financier ? Évitons les jugements hâtifs et superficiels. Cordialement.

Conférence époustouflante ! !

9 janvier 2017, 19h08, Déborah

Bravo pour cette conférence qui ouvre des perspectives nouvelles sur la compréhension de nos textes.

Toute mon admiration

9 janvier 2017, 20h10, Philippe Michard

Cher Monsieur Elkouby, Merci pour ce commentaire magnifique d'autant plus, si j'ose dire, qu'on apprend par le Rabbin Alain Michel que vous vivez en France (comme d'autres dont je suis), ce qui, si c'est le cas, ne fait que renforcer la tension signifiante de votre leçon. Bien cordialement.

Une lecture authentique...

12 janvier 2017, 21h19, Jonathan Benzakki

Encore une conférence qui redonne au texte de la thora toute sa dimension transcendante mais également immanente. Certainement, avons-nous tendance à oublier qu'avant d'être un message religieux, la thora a été et à vocation à redevenir la constitution d'une Nation. Aussi, nul étonnement ne doit nous saisir quand, à la lumière des événements contemporains et grâce à l'enseignement de nos maîtres, elle parvient à fournir à la collectivité, les clés de son passé, de son présent et de son futur. Un grand merci donc à notre conférencier, pour la clarté de ses propos, la profondeur de sa pensée, et la simplicité de son message. Que ceux qui seraient tentés de s'imiscer dans l'intimité de la vie d'autrui, apprennent d'abord à apprécier le message pour ce qu'il est, sans prétendre donner à chacun la date d'un départ auquel nous aspirons tous.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un peuple sur une terre

    L'identité matricielle d'Israël (4min)

  • Le signe messianique

    Le rassemblement des exilés (10min)

  • S'identifier à la terre

    Moïse l'égyptien, Joseph l'hébreu (10min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 2 septembre 2016
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Daniel Elkouby - médecin, enseignant du judaïsme

Daniel Elkouby a suivi une formation scientifique. Il enseigne le judaïsme, depuis des années, dans différents cercles d'étude à Paris. (Mise à jour: septembre 2005)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier