Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La déchéance des premiers-nés - n° 30

Bamidbar: le grand remplacement (27 min)

Emmanuel Schieber - docteur en histoire des religions
  • 600 000 noms

    Chaque personne compte (7min)

  • Les trois campements

    Douze tribus pour un héritage (10min)

  • Le traumatisme des premiers-nés

    Les Lévis, des porteurs de Tora (10min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Emmanuel Schieber - docteur en histoire des religions

Emmanuel Schieber est ingénieur-consultant à Jérusalem. Il est titulaire d'un doctorat d'histoire des religions de Paris 4 Sorbonne et d'une teudat horaa (équivalent CAPES) en études bibliques et talmudiques de Herzog Academic College. Il qui a étudié de longues années en yeshiva (dont Merkaz Harav et Porat Yossef)  enseigne des cours de Talmud et de Tanah dans différents cadres.

Bibliographie du conférencier

Emmanuel Schieber

Le retour à Sion de Rabbi Juda ha-Ḥasid aux disciples du Gaon de Vilna, De l'idéalisme au pragmatisme,, (Université Paris IV Sorbonne, 2016)  

"The Theory of the 'Pekida' in the Writings of the Vilna Gaon and its Practical Application by his Followers", (Bar-Ilan University, Dept. of philosophy, Ramat-Gan, 2015)  

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

Saint ou consacré ?

24 mai 2017, 19h22, B. Vaisbrot

Merci de la clarté et de la construction du message. J'aurais simplement préféré entendre que les fils premiers-nés étaient de par leur naissance "consacrés" au service divin (et non saints), la sainteté se référant à l'essence de la personne et non pas à son histoire. À l'image d'un animal pur destiné en offrande à la divinité, la consécration d'un individu requiert quatre caractéristiques : 1) il est distingué dans son comportement ; 2) il ne souffre d'aucune infirmité honteuse ; 3) il est réservé, mis à part de manière irréversible ; 4) cette mise en vedette est publique. La sainteté se caractérise par contre par un ensemble de qualités inaliénables qui ne fondent pas au contact de personnes de moindre valeur, ce qui nous rapproche de la notion de Tsaddik, de "juste". Dans d'autres contextes, le vocable "saint" s'impose pour "kadosh", p. Ex. HaKadoSh baroukh hou... La possibilité de rachat (Pidyone) est absolument merveilleuse et permet aussi de faire passer les qualités avant la naissance (lehavdil : rachat d'un âne par un mouton, p. Ex. ).

Torah et travail

26 mai 2017, 17h25, pariente Isaac

Merci. Paracha difficile clairement mise à ma portée. Issachar et Zvoulon : le pirké avot dit que CHAQUE juif doit étudier la Torah. Le problème c'est nombreux sont ceux qui aujourd'hui se prennent pour Issachar en exigeant des autres de payer. Est ce normal ?

Question complexe

27 mai 2017, 09h13, EricO

La question de la nature et/oude la fonction sacerdicale est fort complexe. C'est aussi la question du dépassement de la nature. Seule, la mise en mouvement permet de saisir l'entrelacement du saint et du consacré.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Bamidbar: le grand remplacement

27 min

Emmanuel Schieber - docteur en histoire des religions

Commentaires ( 3 )

Saint ou consacré ?

24 mai 2017, 19h22, B. Vaisbrot

Merci de la clarté et de la construction du message. J'aurais simplement préféré entendre que les fils premiers-nés étaient de par leur naissance "consacrés" au service divin (et non saints), la sainteté se référant à l'essence de la personne et non pas à son histoire. À l'image d'un animal pur destiné en offrande à la divinité, la consécration d'un individu requiert quatre caractéristiques : 1) il est distingué dans son comportement ; 2) il ne souffre d'aucune infirmité honteuse ; 3) il est réservé, mis à part de manière irréversible ; 4) cette mise en vedette est publique. La sainteté se caractérise par contre par un ensemble de qualités inaliénables qui ne fondent pas au contact de personnes de moindre valeur, ce qui nous rapproche de la notion de Tsaddik, de "juste". Dans d'autres contextes, le vocable "saint" s'impose pour "kadosh", p. Ex. HaKadoSh baroukh hou... La possibilité de rachat (Pidyone) est absolument merveilleuse et permet aussi de faire passer les qualités avant la naissance (lehavdil : rachat d'un âne par un mouton, p. Ex. ).

Torah et travail

26 mai 2017, 17h25, pariente Isaac

Merci. Paracha difficile clairement mise à ma portée. Issachar et Zvoulon : le pirké avot dit que CHAQUE juif doit étudier la Torah. Le problème c'est nombreux sont ceux qui aujourd'hui se prennent pour Issachar en exigeant des autres de payer. Est ce normal ?

Question complexe

27 mai 2017, 09h13, EricO

La question de la nature et/oude la fonction sacerdicale est fort complexe. C'est aussi la question du dépassement de la nature. Seule, la mise en mouvement permet de saisir l'entrelacement du saint et du consacré.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • 600 000 noms

    Chaque personne compte (7min)

  • Les trois campements

    Douze tribus pour un héritage (10min)

  • Le traumatisme des premiers-nés

    Les Lévis, des porteurs de Tora (10min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Emmanuel Schieber - docteur en histoire des religions

Emmanuel Schieber est ingénieur-consultant à Jérusalem. Il est titulaire d'un doctorat d'histoire des religions de Paris 4 Sorbonne et d'une teudat horaa (équivalent CAPES) en études bibliques et talmudiques de Herzog Academic College. Il qui a étudié de longues années en yeshiva (dont Merkaz Harav et Porat Yossef)  enseigne des cours de Talmud et de Tanah dans différents cadres.

Bibliographie du conférencier

Emmanuel Schieber

Le retour à Sion de Rabbi Juda ha-Ḥasid aux disciples du Gaon de Vilna, De l'idéalisme au pragmatisme,, (Université Paris IV Sorbonne, 2016)  

"The Theory of the 'Pekida' in the Writings of the Vilna Gaon and its Practical Application by his Followers", (Bar-Ilan University, Dept. of philosophy, Ramat-Gan, 2015)  

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier