Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La chemita, repos de la terre - n° 32

Behar: lâcher prise (28 min)

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan
  • Une libération du temps

    La chemita, un lâcher prise (8min)

  • Dieu, unique propriétaire

    Esclave de ses esclaves (7min)

  • "Pour que vive ton frère"

    Prêter et ressusciter (8min)

  • Le jubilé du monde

    Les compteurs à zéro (5min)

Les documents (7)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan

Née à Paris en 1947, Francine Kaufmann est professeure des universités, chercheure et essayiste (littérature de la Shoah, traduction juive et biblique, traduction pour les média), interprète de conférence et traductrice de poésie. Docteur ès lettres (1976), titulaire d’une maîtrise de théâtre (1968), du diplôme supérieur d’hébreu de l’École des Langues Orientales  à Paris (1968) et  d’un diplôme de l’Institut de Communication Publique de l’Université de Boston (1984), elle a été assistante de langue et de littérature hébraïques à Paris III de 1969 à 1974, ainsi qu’à l’INALCO et à l’Université de Paris VIII-Vincennes avant de s’installer à Jérusalem en 1974. Interprète de conférence (membre A.I.I.C.), elle est l’interprète d’hébreu en français dans les films de Claude Lanzmann : Shoah and Sobibor. Elle a longtemps été réalisatrice de télévision et de radio (La Source de Vie, Kol Israël, RCJ), et journaliste dans la presse juive. Elle a réalisé des expositions sur André Chouraqui et André Schwarz-Bart ; elle est par ailleurs co-scénariste du film André Chouraqui, l'écriture des Écritures (2010).  

Bibliographie du conférencier

Francine Kaufmann

Pour relire le Dernier des justes: Réflexions sur la Shoah, (Méridiens-Klincksieck., 1987)   Acheter | Emprunter

Le Chant ininterrompu: choix de poèmes d'Israël, (Centre Pédagogique, Département Jeunesse et Hehaloutz de l'organisation Sioniste, 1984)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Behar ; lâcher prise

22 mai 2016, 10h02, Moussa NABATI

Bonjour Comment les hommes et les femmes d'aujourd'hui pourraient-ils appliquer, incarner ces beaux principes dans leur existence quotidienne moderne ? Quelle leçon pratique, symbolique, psychologique, pourraient-ils en tirer ? Merci.

Behar : lâcher prise

22 mai 2016, 12h11, Rivka

Merci Madame Francine Kaufmann pour ces explications pleines de clarté. J'ai ENFIN compris les implications de la chemita et du jubilé. Je trouve aussi très émouvant le fait que vous rappeliez la mémoire du Rav Jonathan Sandler et de ses enfants à chacune de vos interprétations. Un grand merci.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Behar: lâcher prise

28 min

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan

Commentaires ( 2 )

Behar ; lâcher prise

22 mai 2016, 10h02, Moussa NABATI

Bonjour Comment les hommes et les femmes d'aujourd'hui pourraient-ils appliquer, incarner ces beaux principes dans leur existence quotidienne moderne ? Quelle leçon pratique, symbolique, psychologique, pourraient-ils en tirer ? Merci.

Behar : lâcher prise

22 mai 2016, 12h11, Rivka

Merci Madame Francine Kaufmann pour ces explications pleines de clarté. J'ai ENFIN compris les implications de la chemita et du jubilé. Je trouve aussi très émouvant le fait que vous rappeliez la mémoire du Rav Jonathan Sandler et de ses enfants à chacune de vos interprétations. Un grand merci.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Une libération du temps

    La chemita, un lâcher prise (8min)

  • Dieu, unique propriétaire

    Esclave de ses esclaves (7min)

  • "Pour que vive ton frère"

    Prêter et ressusciter (8min)

  • Le jubilé du monde

    Les compteurs à zéro (5min)

L'organisateur

Les documents
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan

Née à Paris en 1947, Francine Kaufmann est professeure des universités, chercheure et essayiste (littérature de la Shoah, traduction juive et biblique, traduction pour les média), interprète de conférence et traductrice de poésie. Docteur ès lettres (1976), titulaire d’une maîtrise de théâtre (1968), du diplôme supérieur d’hébreu de l’École des Langues Orientales  à Paris (1968) et  d’un diplôme de l’Institut de Communication Publique de l’Université de Boston (1984), elle a été assistante de langue et de littérature hébraïques à Paris III de 1969 à 1974, ainsi qu’à l’INALCO et à l’Université de Paris VIII-Vincennes avant de s’installer à Jérusalem en 1974. Interprète de conférence (membre A.I.I.C.), elle est l’interprète d’hébreu en français dans les films de Claude Lanzmann : Shoah and Sobibor. Elle a longtemps été réalisatrice de télévision et de radio (La Source de Vie, Kol Israël, RCJ), et journaliste dans la presse juive. Elle a réalisé des expositions sur André Chouraqui et André Schwarz-Bart ; elle est par ailleurs co-scénariste du film André Chouraqui, l'écriture des Écritures (2010).  

Bibliographie du conférencier

Francine Kaufmann

Pour relire le Dernier des justes: Réflexions sur la Shoah, (Méridiens-Klincksieck., 1987)   Acheter | Emprunter

Le Chant ininterrompu: choix de poèmes d'Israël, (Centre Pédagogique, Département Jeunesse et Hehaloutz de l'organisation Sioniste, 1984)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier