Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Jacob face à lui-même - n° 8

Vayichla'h: le combat intérieur (30 min)

Olivier Kaufmann - grand Rabbin
  • Jacob face à lui-même

    Se défaire du Esaü qui est en lui (6min)

  • Apaiser Esaü

    Dédiaboliser le yetser hara (11min)

  • La droiture retrouvée

    Une identité achevée (6min)

  • Jacob va à Soucot

    Eternité et précarité (7min)

Les documents (1)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Olivier Kaufmann - grand Rabbin

Olivier Kaufmann est un rabbin français de la Synagogue de la Place des Vosges à Paris, depuis 2002. Kaufmann, titulaire d'une maîtrise en droit, est également le directeur du Séminaire israélite de France. Il est aumônier de l’hôpital Saint-Antoine, et membre de la commission pour la culture juive de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 novembre 2014
Commentaires ( 9 )

Retour en retard ?

30 novembre 2014, 11h01, Phil O'Smith

Merci pour la clarté de l'analyse, une simple remarque : La dimension sioniste de l’événement de la lutte avec l’ange est souvent éludée mais cet événement intervient dans un moment clef de la vie de Yaaqov : il rentre chez lui ! Autrement dit, il a quitté la galout et ce qu’il devait y accomplir, et ce combat identitaire intérieur intervient à ce moment précis du retour en Eretz Israël. L’événement comporte une dimension mystique, mais également historique. Ce n’est pas pour rien qu’il y obtient le nom « Israël ». Yaaqov quitte la galout araméenne. Il est en marche pour devenir israélien. Le face à face est alors possible. Mutation identitaire avec ses difficultés et ses combats… Yaaqov touché au Gid Hanasheh…, certaines âmes ont été atteintes. Le prix à payer pour ce retour en retard ? Kol touv.

Grand niveau, belle sagesse

30 novembre 2014, 11h58, Aaron

Superbe commentaire du rabbin Kaufmann. Un niveau élevé mais avec des leçons contemporaines et sociales uniques. On comprend ainsi avec ce cours, la capacité de nos textes quand ils sont lus et commentes avec rigueur et sagesse à nous faire avancer dans nos vies modernes Bravo monsieur le rabbin !

Clair, très clair et toujours prêt du texte.

30 novembre 2014, 14h46, Disraeli

Ce devrait être un exemple pour ceux qui masquent leur ignorance sous un fatras de citations.

Bravo

30 novembre 2014, 23h36, PhilIppe

Très riche commentaire du grand rabbin Kaufmann que nous sommes heureux de retrouver sur Akadem et qui a le mérite de nous rappeler que le premier des combats (qui n'est pas le plus aisé) est d'abord celui que nous devons mener à l'intérieur de nous mêmes. Ainsi, ce commentaire nous rappelle que Jacob et Esau sont plus que frères, ils sont jumeaux...

Kol ha kavod

4 décembre 2014, 22h48, Manu

Je ne pensais pas que le rabbin Kaufmann avait ce talent. Bravo à lui et à akadem.

Enfin !

5 décembre 2014, 18h02, Baal Habayit

Enfin un commentaire à la hauteur qui n'est pas constitué de vide sidéral comme beaucoup ici de pseudo rabbins ou d'érudits. Clair, limpide, enrichissant.

Superbe

6 décembre 2014, 23h54, Dan

Je cherchais à comprendre ce qui me paraissait être pour moi le passage le plus intrigant, le plus mystique et captivant de cette parasha. Aucun des commentaires que j'ai pu lire jusqu'ici ne m'a autant comblé de compréhension que le votre. Votre éclaircissement est le parfait point de départ de développement de l'angle de vue que je cherchais à étendre, ce bref passage du combat de Yaacov avec un ange qui n'avait a priori rien à voir dans le contexte est une gigantesque source d'enseignements. Il y'a là absolument tout, comment transformer et capter l'illusion destructive du Yetser en energie Ein sof pour l'accomplissement de soi ! Une porte certe tres lourde à franchir mais qui laisserai entrevoir la clarté du avodat hashem pour celui qui saura dompter l'ange imaginaire de la dualité :).

Question : La lutte de Yaacov avec lui-meme

7 décembre 2014, 00h05, Dan

1. Comment cela s'est-il manifesté en une seule nuit ? 2. Cette lutte n'est-elle pas un combat de toute une vie ? N'est-ce pas là une lute morale ? Alors Comment s'est-elle traduite par une lutte physique ?

Vayisch lah - le combat intérieur

8 décembre 2019, 15h43, voir plus haut

Commentaire clair, profond, magistral, ouvreur des yeux vers une compréhension très enrichissante dans notre vie de tous les jours avec nous mêmes et avec autrui. Merci, Mr. Le grand Rabbin Kaufmann.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vayichla'h: le combat intérieur

30 min

Olivier Kaufmann - grand Rabbin

Commentaires ( 9 )

Retour en retard ?

30 novembre 2014, 11h01, Phil O'Smith

Merci pour la clarté de l'analyse, une simple remarque : La dimension sioniste de l’événement de la lutte avec l’ange est souvent éludée mais cet événement intervient dans un moment clef de la vie de Yaaqov : il rentre chez lui ! Autrement dit, il a quitté la galout et ce qu’il devait y accomplir, et ce combat identitaire intérieur intervient à ce moment précis du retour en Eretz Israël. L’événement comporte une dimension mystique, mais également historique. Ce n’est pas pour rien qu’il y obtient le nom « Israël ». Yaaqov quitte la galout araméenne. Il est en marche pour devenir israélien. Le face à face est alors possible. Mutation identitaire avec ses difficultés et ses combats… Yaaqov touché au Gid Hanasheh…, certaines âmes ont été atteintes. Le prix à payer pour ce retour en retard ? Kol touv.

Grand niveau, belle sagesse

30 novembre 2014, 11h58, Aaron

Superbe commentaire du rabbin Kaufmann. Un niveau élevé mais avec des leçons contemporaines et sociales uniques. On comprend ainsi avec ce cours, la capacité de nos textes quand ils sont lus et commentes avec rigueur et sagesse à nous faire avancer dans nos vies modernes Bravo monsieur le rabbin !

Clair, très clair et toujours prêt du texte.

30 novembre 2014, 14h46, Disraeli

Ce devrait être un exemple pour ceux qui masquent leur ignorance sous un fatras de citations.

Bravo

30 novembre 2014, 23h36, PhilIppe

Très riche commentaire du grand rabbin Kaufmann que nous sommes heureux de retrouver sur Akadem et qui a le mérite de nous rappeler que le premier des combats (qui n'est pas le plus aisé) est d'abord celui que nous devons mener à l'intérieur de nous mêmes. Ainsi, ce commentaire nous rappelle que Jacob et Esau sont plus que frères, ils sont jumeaux...

Kol ha kavod

4 décembre 2014, 22h48, Manu

Je ne pensais pas que le rabbin Kaufmann avait ce talent. Bravo à lui et à akadem.

Enfin !

5 décembre 2014, 18h02, Baal Habayit

Enfin un commentaire à la hauteur qui n'est pas constitué de vide sidéral comme beaucoup ici de pseudo rabbins ou d'érudits. Clair, limpide, enrichissant.

Superbe

6 décembre 2014, 23h54, Dan

Je cherchais à comprendre ce qui me paraissait être pour moi le passage le plus intrigant, le plus mystique et captivant de cette parasha. Aucun des commentaires que j'ai pu lire jusqu'ici ne m'a autant comblé de compréhension que le votre. Votre éclaircissement est le parfait point de départ de développement de l'angle de vue que je cherchais à étendre, ce bref passage du combat de Yaacov avec un ange qui n'avait a priori rien à voir dans le contexte est une gigantesque source d'enseignements. Il y'a là absolument tout, comment transformer et capter l'illusion destructive du Yetser en energie Ein sof pour l'accomplissement de soi ! Une porte certe tres lourde à franchir mais qui laisserai entrevoir la clarté du avodat hashem pour celui qui saura dompter l'ange imaginaire de la dualité :).

Question : La lutte de Yaacov avec lui-meme

7 décembre 2014, 00h05, Dan

1. Comment cela s'est-il manifesté en une seule nuit ? 2. Cette lutte n'est-elle pas un combat de toute une vie ? N'est-ce pas là une lute morale ? Alors Comment s'est-elle traduite par une lutte physique ?

Vayisch lah - le combat intérieur

8 décembre 2019, 15h43, voir plus haut

Commentaire clair, profond, magistral, ouvreur des yeux vers une compréhension très enrichissante dans notre vie de tous les jours avec nous mêmes et avec autrui. Merci, Mr. Le grand Rabbin Kaufmann.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Jacob face à lui-même

    Se défaire du Esaü qui est en lui (6min)

  • Apaiser Esaü

    Dédiaboliser le yetser hara (11min)

  • La droiture retrouvée

    Une identité achevée (6min)

  • Jacob va à Soucot

    Eternité et précarité (7min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 13 novembre 2014
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Olivier Kaufmann - grand Rabbin

Olivier Kaufmann est un rabbin français de la Synagogue de la Place des Vosges à Paris, depuis 2002. Kaufmann, titulaire d'une maîtrise en droit, est également le directeur du Séminaire israélite de France. Il est aumônier de l’hôpital Saint-Antoine, et membre de la commission pour la culture juive de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier