Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

L'interdit du nerf sciatique - n° 8

Vayichla'h: Moïse retouche le texte (32 min)

Micho Klein - enseignant du judaïsme
  • Jacob blessé par l'ange

    L'interdit du nerf sciatique (13min)

  • Moïse déplace un verset

    Un texte immuable ? (9min)

  • Une religion de la nuance

    Le Talmud contre la tradition (10min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Micho Klein enseigne à la Yechiva des Étudiants de Paris. Il est spécialiste du commentaire de Rachi. (Mise à jour: juin 2009)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 14 octobre 2013
Commentaires ( 12 )

Parachat vaichlah

11 novembre 2013, 00h15, JOSEPH CHAL

Bravo mr klein pour votre explication, mais ou es donc passé le YOUD de Pilagchim. pouvez vous me guider a un texte qui m'eclairera un peu, vu que si il y avait ce fameux YOUD a l'origine de la thora il doit bien se trouver quelque part combien même que cette lettre fasse partie intégrante du Tétagrame, et puis il est bien marqué dans les psaumes que la Thora d'Hachem est Témima... Compléte. /. Merci et bonne continuation. Joseph.

L'interdit du nerf sciatique Micho Klein

11 novembre 2013, 11h53, nicola

Un bijou de pédagogie. MERCI.

Re : Parachat Vayichla'h

11 novembre 2013, 21h57, Micho KLEIN

Cher Joseph, Merci pour vos encouragements. Nous ne savons pas si le second Youd de "Pilaguechim" existait ou non à l'origine, c'est toute la question. Nous ne pouvons pas affirmer qu'il existait et a disparu par la suite. Ce que nous savons, c'est qu'il existait, notamment à l'époque de Rachi, des versions du texte de la Torah avec et des versions qui l'omettent. Cet état de fait ne remet aucunement en cause la Témimout de la Torah, et son origine divine et révélée. Bien au contraire. C'est tout l'objet de cette intervention. Bien cordialement. Micho KLEIN.

Vahichla'h

13 novembre 2013, 05h54, Josué (Frank)

Extraordinaire conférence qui suscite une foule de questions en moi. Je vous recontacterai un peu plus tard, il faut que j'étudie d'avantage ce dont vous parlez. Merci.

Source

13 novembre 2013, 22h17, noémi

Impressionnant ! Une seule question : sur quoi se fonde Rachi et la Michna pour dire que Moïse a déplacé le verset ? Merci.

Bravo mr klein

13 novembre 2013, 23h00, Valdo

Quelle sagesse vous nous declarez ici !Et combien parmi nos propres freres devraient s'y referencer afin de pouvoir reanimer la chaleur et l'unite de notre peuple. En bref sachons nous accepter malgre nos "defauts".

Re : source

14 novembre 2013, 12h38, Micho KLEIN

Chère Noémi, Merci pour vos encouragements. Les Sages de la Michna SONT la source ! Ces maîtres sont nos fondés de pouvoir pour interpréter le texte biblique et nous dire la Loi orale. "Lo Bachamayim Hi"/"La Torah n'est pas dans le ciel". Qu''ils l'aient reçu de leurs propres maîtres qui l'ont eux-mêmes reçus de leurs maîtres, etc. Ou qu'ils l'aient déduis au moyen de leurs raisonnements propres et de leur sagesse, D. Lui-même les légitime dans cette démarche et ils sont pour nous les vecteurs de l'intention divine véritable et de l'esprit de la Loi. Bien cordialement. Micho KLEIN.

BRAVO

15 novembre 2013, 12h48, laurent

J'ai beaucoup aimé la clarté des explications et l'analyse du texte ou des textes. Merci.

Bravo

8 décembre 2013, 16h12, Jean-Michel Jakubowicz

Bravo au meilleur vendeur que n'ait jamais connu la rue Richer ; =)), et qui nous manque beaucoup rue Richer.

Intéressant en questionnement

30 novembre 2014, 14h47, chaoul

Approche intéressante et qui pose questions Nous sommes certainement des êtres humains souvent en conflit interne entre Esav ET Yaacov. Entre désir, plaisir et gestion de certaines frustrations liées à l'application des mitzvot et à une dvekout. Ce qui va permettre de qualifier et rendre acceptable la "sortie de la norme"c'est le comportement et le passage à l'acte dans le contexte de la transgression. En d'autres termes quelle limite (et qui et comment définir la limité ?). Exemple : si je suis dans une situation personnelle difficile (ma vie maritale est très insatisfaisante, et que dans ma vie professionnelle je rencontre une personne qui m'attire. Mon métier implique un rapport ou une position d'autorité et/ou de pouvoir vis à vis de cette personne. Je suis marié et engagé dans une vie de couple. Je suis lié par une double éthique. Quelle impact et quel jugement si je transgresse et que je passe outre ces règles d'éthique par mon comportement ? Qui décide de la "souplesse / norme" ? Il me parait évident que dans cette situation l'acteur en question est mal placé pour décider. Oui pour une souplesse qui doit rester acceptable / au cadre imposé et/ou choisi. Sans cela nous entrons dans le règne de l'autojustification et du déni de réalité par rapport à la responsabilité de nos actions.

Question sur un cours passionnant

4 décembre 2014, 03h45, Un auditeur enthousiaste

Encore un fois un cours de Micho Klein, qui ouvre des horizons nouveaux. Toutes ces differences de texte et d interpretations creent une distance par rapport au texte, et interdisent par la meme toute idolatrie et tout fondamentalisme. Et c est la le theme paradoxal du retranchement qui apporte la Chelemout. C est le fait de reconnaitre son manque qui apporte le complement d Etre, a l exemple d Hachem qui s est retire en lui meme pour permettre l existence de l Autre Voila une prise de conscience qui apporte une vraie Simha !

Nostalgie

26 novembre 2017, 20h07, Peloni

Les commentaires de Micho Klein nous manquent.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vayichla'h: Moïse retouche le texte

32 min

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Commentaires ( 12 )

Parachat vaichlah

11 novembre 2013, 00h15, JOSEPH CHAL

Bravo mr klein pour votre explication, mais ou es donc passé le YOUD de Pilagchim. pouvez vous me guider a un texte qui m'eclairera un peu, vu que si il y avait ce fameux YOUD a l'origine de la thora il doit bien se trouver quelque part combien même que cette lettre fasse partie intégrante du Tétagrame, et puis il est bien marqué dans les psaumes que la Thora d'Hachem est Témima... Compléte. /. Merci et bonne continuation. Joseph.

L'interdit du nerf sciatique Micho Klein

11 novembre 2013, 11h53, nicola

Un bijou de pédagogie. MERCI.

Re : Parachat Vayichla'h

11 novembre 2013, 21h57, Micho KLEIN

Cher Joseph, Merci pour vos encouragements. Nous ne savons pas si le second Youd de "Pilaguechim" existait ou non à l'origine, c'est toute la question. Nous ne pouvons pas affirmer qu'il existait et a disparu par la suite. Ce que nous savons, c'est qu'il existait, notamment à l'époque de Rachi, des versions du texte de la Torah avec et des versions qui l'omettent. Cet état de fait ne remet aucunement en cause la Témimout de la Torah, et son origine divine et révélée. Bien au contraire. C'est tout l'objet de cette intervention. Bien cordialement. Micho KLEIN.

Vahichla'h

13 novembre 2013, 05h54, Josué (Frank)

Extraordinaire conférence qui suscite une foule de questions en moi. Je vous recontacterai un peu plus tard, il faut que j'étudie d'avantage ce dont vous parlez. Merci.

Source

13 novembre 2013, 22h17, noémi

Impressionnant ! Une seule question : sur quoi se fonde Rachi et la Michna pour dire que Moïse a déplacé le verset ? Merci.

Bravo mr klein

13 novembre 2013, 23h00, Valdo

Quelle sagesse vous nous declarez ici !Et combien parmi nos propres freres devraient s'y referencer afin de pouvoir reanimer la chaleur et l'unite de notre peuple. En bref sachons nous accepter malgre nos "defauts".

Re : source

14 novembre 2013, 12h38, Micho KLEIN

Chère Noémi, Merci pour vos encouragements. Les Sages de la Michna SONT la source ! Ces maîtres sont nos fondés de pouvoir pour interpréter le texte biblique et nous dire la Loi orale. "Lo Bachamayim Hi"/"La Torah n'est pas dans le ciel". Qu''ils l'aient reçu de leurs propres maîtres qui l'ont eux-mêmes reçus de leurs maîtres, etc. Ou qu'ils l'aient déduis au moyen de leurs raisonnements propres et de leur sagesse, D. Lui-même les légitime dans cette démarche et ils sont pour nous les vecteurs de l'intention divine véritable et de l'esprit de la Loi. Bien cordialement. Micho KLEIN.

BRAVO

15 novembre 2013, 12h48, laurent

J'ai beaucoup aimé la clarté des explications et l'analyse du texte ou des textes. Merci.

Bravo

8 décembre 2013, 16h12, Jean-Michel Jakubowicz

Bravo au meilleur vendeur que n'ait jamais connu la rue Richer ; =)), et qui nous manque beaucoup rue Richer.

Intéressant en questionnement

30 novembre 2014, 14h47, chaoul

Approche intéressante et qui pose questions Nous sommes certainement des êtres humains souvent en conflit interne entre Esav ET Yaacov. Entre désir, plaisir et gestion de certaines frustrations liées à l'application des mitzvot et à une dvekout. Ce qui va permettre de qualifier et rendre acceptable la "sortie de la norme"c'est le comportement et le passage à l'acte dans le contexte de la transgression. En d'autres termes quelle limite (et qui et comment définir la limité ?). Exemple : si je suis dans une situation personnelle difficile (ma vie maritale est très insatisfaisante, et que dans ma vie professionnelle je rencontre une personne qui m'attire. Mon métier implique un rapport ou une position d'autorité et/ou de pouvoir vis à vis de cette personne. Je suis marié et engagé dans une vie de couple. Je suis lié par une double éthique. Quelle impact et quel jugement si je transgresse et que je passe outre ces règles d'éthique par mon comportement ? Qui décide de la "souplesse / norme" ? Il me parait évident que dans cette situation l'acteur en question est mal placé pour décider. Oui pour une souplesse qui doit rester acceptable / au cadre imposé et/ou choisi. Sans cela nous entrons dans le règne de l'autojustification et du déni de réalité par rapport à la responsabilité de nos actions.

Question sur un cours passionnant

4 décembre 2014, 03h45, Un auditeur enthousiaste

Encore un fois un cours de Micho Klein, qui ouvre des horizons nouveaux. Toutes ces differences de texte et d interpretations creent une distance par rapport au texte, et interdisent par la meme toute idolatrie et tout fondamentalisme. Et c est la le theme paradoxal du retranchement qui apporte la Chelemout. C est le fait de reconnaitre son manque qui apporte le complement d Etre, a l exemple d Hachem qui s est retire en lui meme pour permettre l existence de l Autre Voila une prise de conscience qui apporte une vraie Simha !

Nostalgie

26 novembre 2017, 20h07, Peloni

Les commentaires de Micho Klein nous manquent.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Jacob blessé par l'ange

    L'interdit du nerf sciatique (13min)

  • Moïse déplace un verset

    Un texte immuable ? (9min)

  • Une religion de la nuance

    Le Talmud contre la tradition (10min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 14 octobre 2013
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Micho Klein enseigne à la Yechiva des Étudiants de Paris. Il est spécialiste du commentaire de Rachi. (Mise à jour: juin 2009)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier