Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

''La Loi n'est plus au ciel'' - n° 51

Nitsavim-Vayele'h: l'autorité rabbinique (27 min)

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive
  • "La Tora n'est pas dans le ciel"

    La hala'ha appartient aux hommes (11min)

  • Hillel contre Chamaï

    Une seule vérité perdue ? (6min)

  • Le pluralisme hala'hique

    L'harmonie des contraires (10min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques. Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan. Chef du départemement du développement professionnel et maître de conférence au collège académique Herzog de Jérusalem, directeur du programme Maarava-Amiel pour la formation de cadres rabbiniques pour les communautés sépharades de diaspora, il a piloté et rédigé les programmes Zayit pour les écoles juives de France.

Bibliographie du conférencier

Pourquoi Israel? Les tentations territoriales, (Lichma, 2016)   Acheter

Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)  

Le corps du non-juif dans la tradition halakhique: le rapport à l'autre (en hébreu), , (Université Bar-Ilan , 2003)  

Le statut de celui qui ne fait pas Chabbat dans la littérature halakhique (en hébreu), (Editions de l'Institut Rabbinique Amiel, 1999)  

avec D. Atzmon, Y. Alon, Z. Maor

La morale et la tolérance dans la Torah (en hébreu), (Editions Yessodot, 2009)  

dans S. Trigano (Ed.) "La fin de l'étranger? Mondialisation et pensée juive", p. 115-143

Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

Verite et Halakha...

14 septembre 2014, 18h59, Lioresther

Outre l'importance de maintenir l'Unite du peuple en conformant la halakha a la la loi de la majorite, il y a la Verite et la Verite de la verite... "BeEmet la Amito"(Rabbi Nahman de Breslev) Merci pour cet excellent cours ardu et bien mene ! Hazak Hou Barouh ! Chana tova ou metouka ! Lioresther.

Lumières du Judaïsme

19 septembre 2015, 09h09, René M.

La typologie des conceptions de la vérité "Monisme, pluralisme et harmonie des contraires, que vous nous présentez me paraît décrire l'état actuel des trois monothéismes : Le monisme pour l'Islam, le pluralisme pour l'Occident, et l'harmonie des contraires pour le judaïsme. L'autre ligne de partage que l'on perçoit, c'est que la violence homicide foisonne dans les deux premiers cas, que ce soit aujourd'hui dans le monde de l'Islam qui nage en plein monisme (avec haine de l'autre qui n'est que haine de soi renversée), ou en Occident, dans le cinéma et dans les faits divers. Me. Alors que dans le judaïsme nous sommes conduits vers la troisième voie, celle que vous présentez comme "l'harmonie des contraires" et qu'en lieu et place de la violence nous trouvons bienveillance, éducation et amour de l'autre. Le psychanalyste Gérard Haddad vient de publier (été 2015) "Dans la main droite de Dieu" sous-titré "Psychanalyse du fanatisme" au sujet du terrorisme islamiste. On y retrouve la conception moniste de la vérité, manipulée par la soif du pouvoir absolu, conception dans laquelle l'homme et sa propre réflexion n'ont aucune valeur puisque tout a été dit au départ et de manière "éternelle". Et effectivement les hommes, femmes et enfants, y tombent aujourd'hui comme des mouches. Merci infiniment pour votre si beau commentaire qui, pour moi, explique avec une grande clarté pourquoi le JudaÏsme a non seulement pu traverser les siècles et les Empires malgré les persécutions, mais aussi porter aujourd'hui la Lumière du monde en attendant de l'apporter au monde. Chana tova 5776 et longue vie.

Controverses, recherche, ou immobilisme

27 septembre 2016, 17h00, M.Elhadad

Exposé passionnant, merci pour l'eclairage et l'effort de systematisation. A bien vous comprendre, le Talmud se fonde sur la mahloket pour etablir la halakha, c'est nien l'avis de Rabbi Yehochoua qui l'emporte sur celui de Rabbi Eliezer qui est d'ailleurs ecarté du beit hamidrach en conclusion de ce debat. Avez-vous bien souligné que ce systeme de verites foisonnantes n'a marché que pour une periode historique limitee dans le temps. Mais une fois la halakha fixee par les poskim, qu'en est-il ? Voyez aujourd'hui le triomphe de ce qui est etabli depuis des siecles devenu immuable et valide pour l'eternite, les exemples sont multiples je n'en citerai qu'un, l'acces des femmes à l'etude de la tora interdit par Rambam alors que le Talmud expose tranquillement 2 avis contraires. Merci encore pour vos interventions intelligentes et fondees sur l'etude des textes.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Nitsavim-Vayele'h: l'autorité rabbinique

27 min

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Commentaires ( 3 )

Verite et Halakha...

14 septembre 2014, 18h59, Lioresther

Outre l'importance de maintenir l'Unite du peuple en conformant la halakha a la la loi de la majorite, il y a la Verite et la Verite de la verite... "BeEmet la Amito"(Rabbi Nahman de Breslev) Merci pour cet excellent cours ardu et bien mene ! Hazak Hou Barouh ! Chana tova ou metouka ! Lioresther.

Lumières du Judaïsme

19 septembre 2015, 09h09, René M.

La typologie des conceptions de la vérité "Monisme, pluralisme et harmonie des contraires, que vous nous présentez me paraît décrire l'état actuel des trois monothéismes : Le monisme pour l'Islam, le pluralisme pour l'Occident, et l'harmonie des contraires pour le judaïsme. L'autre ligne de partage que l'on perçoit, c'est que la violence homicide foisonne dans les deux premiers cas, que ce soit aujourd'hui dans le monde de l'Islam qui nage en plein monisme (avec haine de l'autre qui n'est que haine de soi renversée), ou en Occident, dans le cinéma et dans les faits divers. Me. Alors que dans le judaïsme nous sommes conduits vers la troisième voie, celle que vous présentez comme "l'harmonie des contraires" et qu'en lieu et place de la violence nous trouvons bienveillance, éducation et amour de l'autre. Le psychanalyste Gérard Haddad vient de publier (été 2015) "Dans la main droite de Dieu" sous-titré "Psychanalyse du fanatisme" au sujet du terrorisme islamiste. On y retrouve la conception moniste de la vérité, manipulée par la soif du pouvoir absolu, conception dans laquelle l'homme et sa propre réflexion n'ont aucune valeur puisque tout a été dit au départ et de manière "éternelle". Et effectivement les hommes, femmes et enfants, y tombent aujourd'hui comme des mouches. Merci infiniment pour votre si beau commentaire qui, pour moi, explique avec une grande clarté pourquoi le JudaÏsme a non seulement pu traverser les siècles et les Empires malgré les persécutions, mais aussi porter aujourd'hui la Lumière du monde en attendant de l'apporter au monde. Chana tova 5776 et longue vie.

Controverses, recherche, ou immobilisme

27 septembre 2016, 17h00, M.Elhadad

Exposé passionnant, merci pour l'eclairage et l'effort de systematisation. A bien vous comprendre, le Talmud se fonde sur la mahloket pour etablir la halakha, c'est nien l'avis de Rabbi Yehochoua qui l'emporte sur celui de Rabbi Eliezer qui est d'ailleurs ecarté du beit hamidrach en conclusion de ce debat. Avez-vous bien souligné que ce systeme de verites foisonnantes n'a marché que pour une periode historique limitee dans le temps. Mais une fois la halakha fixee par les poskim, qu'en est-il ? Voyez aujourd'hui le triomphe de ce qui est etabli depuis des siecles devenu immuable et valide pour l'eternite, les exemples sont multiples je n'en citerai qu'un, l'acces des femmes à l'etude de la tora interdit par Rambam alors que le Talmud expose tranquillement 2 avis contraires. Merci encore pour vos interventions intelligentes et fondees sur l'etude des textes.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • "La Tora n'est pas dans le ciel"

    La hala'ha appartient aux hommes (11min)

  • Hillel contre Chamaï

    Une seule vérité perdue ? (6min)

  • Le pluralisme hala'hique

    L'harmonie des contraires (10min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques. Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan. Chef du départemement du développement professionnel et maître de conférence au collège académique Herzog de Jérusalem, directeur du programme Maarava-Amiel pour la formation de cadres rabbiniques pour les communautés sépharades de diaspora, il a piloté et rédigé les programmes Zayit pour les écoles juives de France.

Bibliographie du conférencier

Pourquoi Israel? Les tentations territoriales, (Lichma, 2016)   Acheter

Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)  

Le corps du non-juif dans la tradition halakhique: le rapport à l'autre (en hébreu), , (Université Bar-Ilan , 2003)  

Le statut de celui qui ne fait pas Chabbat dans la littérature halakhique (en hébreu), (Editions de l'Institut Rabbinique Amiel, 1999)  

avec D. Atzmon, Y. Alon, Z. Maor

La morale et la tolérance dans la Torah (en hébreu), (Editions Yessodot, 2009)  

dans S. Trigano (Ed.) "La fin de l'étranger? Mondialisation et pensée juive", p. 115-143

Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier