Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Un sanctuaire à construire - n° 19

Terouma: matérialiser le divin ? (33 min)

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme
  • A quoi sert le Sanctuaire ?

    Réaction au veau d'or ou projet originel ? (8min)

  • L'angoisse du vide

    Matérialiser le divin (12min)

  • Une résidence à construire

    Les dix éléments du Sanctuaire (13min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme

Jérôme Benarroch enseigne à l'institut universitaire Rachi et à l'Institut Elie Wiesel et étudie également de manière permanente à la Yéchiva des Etudiants. Il est aussi professeur de français, agregé de Lettres modernes et docteur en philosophie. (Mise à jour: avril 2008)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 22 janvier 2013
Commentaires ( 6 )

Bravo

15 février 2013, 13h55, Itic

Très intéressant, le point le plus important, n'est il pas que les juifs voient D. Ieu sur terre et non dans le ciel ? Bravo à l'intervenant qui, dans la 2nde moitié de la vidéo, nous regarde enfin dans les yeux de la caméra, est bcp plus vivant. C'est alors très agréable à suivre car vivant, comme notre... D. Ieu. Merci.

Art abstrait ?

22 février 2013, 14h10, Tsiyon

En même temps, arriver à représenter des chérubins dont la seule évocation (me semble-t-il) dans la Torah explique qu'ils gardent le jardin d'Eden, me parait difficile. Pourquoi ? - parce que personne ne sait à quoi ils peuvent ressembler - parce que les fabriquer en repoussant l'or des bords du couvercle me parait une impossibilité technique surtout si les ailes doivent presque se toucher. Ma conclusion est donc qu'il devait bien avoir quelque chose mais qui s'apparentait plutôt à de l'art abstrait plutôt qu'à une représentation figurative. le message serait alors "vous ne pouvez pas même si vous le voulez" Francis Zérah francis. Zerah@bbox. Fr.

7. 3 8. 2. 9. 1 10. 0 ?

21 février 2015, 11h48, Henri Ekman

Pourquoi est-ce que tu ne conclus pas ?

FINI OU INFINI ?

1 mars 2017, 10h14, CHLOMO

Et quelle est la concLusion ? UNE QUESTION PAR UNE QUESTION.

Si, il y a une conclusion !

4 février 2019, 17h03, A.Blisson

Mais pas comme toutes celles dont nous avons l'habitude ! La fin du propos qui a été délivré est d'ouvrir sur une recherche, un questionnement dans l'ordre du symbolique (en // avec toutes les 10 Paroles ou épreuves citées), dans l'ordre aussi de la structure : pourquoi y a-t-il différence de rythme entre 7/3 et là, 8/2. Comme ça demande beaucoup de travail et de réflexion, je propose à Mr Benarroch qu'il soumette ces pistes dans les lieux où il intervient et fait intervenir ses auditeurs. En tout cas, merci !

Frustration

22 août 2021, 13h22, Jl Attali

Quelle cruauté de s'arrêter sur une question enfin originale et qui ne reprend pas les lieux communs habituel sur la structure en 7 et 3 par rapport à la structure en 8 et 2 ! Avez-vous étudié le problème ? Si c'est le cas, peut-on trouver votre réponse quelque part?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Terouma: matérialiser le divin ?

33 min

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme

Commentaires ( 6 )

Bravo

15 février 2013, 13h55, Itic

Très intéressant, le point le plus important, n'est il pas que les juifs voient D. Ieu sur terre et non dans le ciel ? Bravo à l'intervenant qui, dans la 2nde moitié de la vidéo, nous regarde enfin dans les yeux de la caméra, est bcp plus vivant. C'est alors très agréable à suivre car vivant, comme notre... D. Ieu. Merci.

Art abstrait ?

22 février 2013, 14h10, Tsiyon

En même temps, arriver à représenter des chérubins dont la seule évocation (me semble-t-il) dans la Torah explique qu'ils gardent le jardin d'Eden, me parait difficile. Pourquoi ? - parce que personne ne sait à quoi ils peuvent ressembler - parce que les fabriquer en repoussant l'or des bords du couvercle me parait une impossibilité technique surtout si les ailes doivent presque se toucher. Ma conclusion est donc qu'il devait bien avoir quelque chose mais qui s'apparentait plutôt à de l'art abstrait plutôt qu'à une représentation figurative. le message serait alors "vous ne pouvez pas même si vous le voulez" Francis Zérah francis. Zerah@bbox. Fr.

7. 3 8. 2. 9. 1 10. 0 ?

21 février 2015, 11h48, Henri Ekman

Pourquoi est-ce que tu ne conclus pas ?

FINI OU INFINI ?

1 mars 2017, 10h14, CHLOMO

Et quelle est la concLusion ? UNE QUESTION PAR UNE QUESTION.

Si, il y a une conclusion !

4 février 2019, 17h03, A.Blisson

Mais pas comme toutes celles dont nous avons l'habitude ! La fin du propos qui a été délivré est d'ouvrir sur une recherche, un questionnement dans l'ordre du symbolique (en // avec toutes les 10 Paroles ou épreuves citées), dans l'ordre aussi de la structure : pourquoi y a-t-il différence de rythme entre 7/3 et là, 8/2. Comme ça demande beaucoup de travail et de réflexion, je propose à Mr Benarroch qu'il soumette ces pistes dans les lieux où il intervient et fait intervenir ses auditeurs. En tout cas, merci !

Frustration

22 août 2021, 13h22, Jl Attali

Quelle cruauté de s'arrêter sur une question enfin originale et qui ne reprend pas les lieux communs habituel sur la structure en 7 et 3 par rapport à la structure en 8 et 2 ! Avez-vous étudié le problème ? Si c'est le cas, peut-on trouver votre réponse quelque part?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • A quoi sert le Sanctuaire ?

    Réaction au veau d'or ou projet originel ? (8min)

  • L'angoisse du vide

    Matérialiser le divin (12min)

  • Une résidence à construire

    Les dix éléments du Sanctuaire (13min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 22 janvier 2013
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme

Jérôme Benarroch enseigne à l'institut universitaire Rachi et à l'Institut Elie Wiesel et étudie également de manière permanente à la Yéchiva des Etudiants. Il est aussi professeur de français, agregé de Lettres modernes et docteur en philosophie. (Mise à jour: avril 2008)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier