Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

27 - n° 27

Emor: la loi du talion (34 min)

Michaël Wygoda - docteur en droit hébraïque
  • Oeil pour oeil

    Une loi vengeresse ? (6min)

  • Comment monnayer une blessure ?

    La lettre et l'esprit (10min)

  • L'argent, un pis-aller

    Maïmonide relu par lévinas (12min)

  • L'architecture du texte

    Le civil teinté de pénal (6min)

Les documents (2)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Wygoda - docteur en droit hébraïque

Michaël Wygoda est titulaire d’un doctorat en droit de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Il dirige depuis 2000 le département de droit hébraïque au ministère de la Justice à Jerusalem. C’est après avoir étudié à la Yéchiva Etz Haïm de Montreux (Suisse) auprès des rav Botschko et Weingort qu’il s’est établi en Israël pour y poursuivre ses études. Il est le créateur et l’éditeur du site internet consacré au droit hébraïque du ministère israélien de la Justice. (Mise à jour: juillet 2005)

Bibliographie du conférencier

Michaël Wygoda

Jewish law for Israel: Restoration of lost property, (The Library of Jewish Law,), 1991)   Acheter

Les objets trouvés, (, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 6 )

צדק צדק תירדוף

21 avril 2013, 19h44, Edmond AMAR

ֵexposé brillant et tout en finesse qui montre combien la justice est difficile à atteindre et démonte les opinions simplistes sur la loi du talion. Merci.

Pénal-civil

23 avril 2013, 13h58, Ariel Genton

Bonjour. Le conférencier fait bien de distinguer fortement la faute pénale de la responsabilité civile. La notion de faute devient plus facile à assumer et faire assumer par le responsable d'un accident lorsqu'il s'agit d'un acte involontaire. Ainsi, bien qu'imparfaite, l'indemnisation de la victime reste l'objectif premier plutôt que la caractérisation de la faute qui empéchait sa réparation.

Merci !

24 avril 2013, 19h42, Philippe Michard

Magnifique, structurel, clair, je n'avais jamais touché d'aussi près ce hiatus entre l'impossible réparation d'un crime et la justice à poursuivre pourtant. Grand merci.

Dédommagement ?

25 avril 2013, 15h13, PAPY CHLOMO

Dédommagement se fait, dans le domaine civil, si mes souvenirs sont exacts, non pas par la valeur de la perte du plaignant mais surtout (dans la mesure où l'agresseur a beaucoup d'argent) par la valeur du dommage qui serait impliqué à l'agresseur ceci dit la structure de la conférence m'a tout à fait satisfait. Merci.

Demande de référence

28 avril 2013, 20h41, Robinson

Quelle est la référence biblique ou talmudique ou il est question que le corps est propriété de dieu. Merci de cet expose. Stagnât chalom.

Excellent !

8 octobre 2017, 16h39, Maxime

Merci pour cet exposé lumineux Je vais m'en inspirer pour la bar mitsva de mon fils ! Nous avons justement choisi ce passage sur la loi du talion dans la paracha Emor qui est par ailleurs si difficile d'accès pour un jeune bar mitsva Votre analyse permet de toucher du doigt le caractère spirituel de l'intégrité du corps via la distinction majeure que vous décortiquez entre droit civil et droit pénal dans la littérature hébraïque.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Emor: la loi du talion

34 min

Michaël Wygoda - docteur en droit hébraïque

Commentaires ( 6 )

צדק צדק תירדוף

21 avril 2013, 19h44, Edmond AMAR

ֵexposé brillant et tout en finesse qui montre combien la justice est difficile à atteindre et démonte les opinions simplistes sur la loi du talion. Merci.

Pénal-civil

23 avril 2013, 13h58, Ariel Genton

Bonjour. Le conférencier fait bien de distinguer fortement la faute pénale de la responsabilité civile. La notion de faute devient plus facile à assumer et faire assumer par le responsable d'un accident lorsqu'il s'agit d'un acte involontaire. Ainsi, bien qu'imparfaite, l'indemnisation de la victime reste l'objectif premier plutôt que la caractérisation de la faute qui empéchait sa réparation.

Merci !

24 avril 2013, 19h42, Philippe Michard

Magnifique, structurel, clair, je n'avais jamais touché d'aussi près ce hiatus entre l'impossible réparation d'un crime et la justice à poursuivre pourtant. Grand merci.

Dédommagement ?

25 avril 2013, 15h13, PAPY CHLOMO

Dédommagement se fait, dans le domaine civil, si mes souvenirs sont exacts, non pas par la valeur de la perte du plaignant mais surtout (dans la mesure où l'agresseur a beaucoup d'argent) par la valeur du dommage qui serait impliqué à l'agresseur ceci dit la structure de la conférence m'a tout à fait satisfait. Merci.

Demande de référence

28 avril 2013, 20h41, Robinson

Quelle est la référence biblique ou talmudique ou il est question que le corps est propriété de dieu. Merci de cet expose. Stagnât chalom.

Excellent !

8 octobre 2017, 16h39, Maxime

Merci pour cet exposé lumineux Je vais m'en inspirer pour la bar mitsva de mon fils ! Nous avons justement choisi ce passage sur la loi du talion dans la paracha Emor qui est par ailleurs si difficile d'accès pour un jeune bar mitsva Votre analyse permet de toucher du doigt le caractère spirituel de l'intégrité du corps via la distinction majeure que vous décortiquez entre droit civil et droit pénal dans la littérature hébraïque.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Oeil pour oeil

    Une loi vengeresse ? (6min)

  • Comment monnayer une blessure ?

    La lettre et l'esprit (10min)

  • L'argent, un pis-aller

    Maïmonide relu par lévinas (12min)

  • L'architecture du texte

    Le civil teinté de pénal (6min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Wygoda - docteur en droit hébraïque

Michaël Wygoda est titulaire d’un doctorat en droit de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Il dirige depuis 2000 le département de droit hébraïque au ministère de la Justice à Jerusalem. C’est après avoir étudié à la Yéchiva Etz Haïm de Montreux (Suisse) auprès des rav Botschko et Weingort qu’il s’est établi en Israël pour y poursuivre ses études. Il est le créateur et l’éditeur du site internet consacré au droit hébraïque du ministère israélien de la Justice. (Mise à jour: juillet 2005)

Bibliographie du conférencier

Michaël Wygoda

Jewish law for Israel: Restoration of lost property, (The Library of Jewish Law,), 1991)   Acheter

Les objets trouvés, (, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier