Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Moïse s'étonne - n° 13

Chemot: le mouvement perpétuel (30 min)

Marc-Alain Ouaknin - rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan)
  • Appeler et être appelé

    Lire un texte, déchiffrer quelqu'un (10min)

  • Je m'étonne donc je suis

    Le détour de Moïse (10min)

  • Le devenir permanent

    L'anti-mélancolie (10min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Marc-Alain Ouaknin - rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan)

Marc-Alain Ouaknin est né à Paris en 1957. Il est rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan). Élève d’Emmanuel Lévinas, il consacre ses recherches à la phénoménologie, en dialogue avec les textes de la tradition juive, le Talmud, la Cabale et le Hassidisme.  Dans le cadre du Projet Targoum fondé et dirigé par Françoise-Anne Ménager, et en partenariat avec la Fondation Moses Menselssohn, il présente les résultats de ses recherches concernant une nouvelle traduction de la Bible hébraïque dans un double enseignement au MJLF: “l’Atelier Targoum” (formation mensuelle) et le “Séminaire Targoum” (tout au long du mois de juillet). Ses conférences à la synagogue de la rue Copernic, dans le cadre de l’Association des amis de l’Aliyah des jeunes présidée par Hélène Attali, proposent depuis presque vingt ans une introduction à la pensée juive sous le titre “Voyages en Talmudie”. Ses recherches font l’objet de publications traduites en plus de trente langues.  Depuis 2014, il produit avec Françoise-Anne Ménager l'émission 'Talmudiques' tous les dimanches matins à 9h15 sur France Culture 

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Marc-Alain Ouaknin

Zeugma ; mémoires bibliques et déluges contemporains, (Points, 2013)   Acheter

L’alphabet expliqué aux enfants, (Seuil, 2011)   Acheter

La Tora expliquée aux enfants, (Seuil, 2009)   Acheter

Bibliothérapie, (Poche, 2008)   Acheter

Invitation au Talmud, (Champs Flammarion, 2008)   Acheter | Emprunter

Mystères de la Bible, (Assouline, 2008)   Acheter

Zeugma, mémoire biblique et déluges contemporains, (Seuil, 2008)   Acheter | Emprunter

Bar-mitsva. Un livre pour grandir, (Assouline, 2005)   Acheter

Jean Daviot, Le ciel au bout des doigts , (Paris-Musées, 2004)   Acheter

Les mystères des chiffres, (Assouline, 2004)   Acheter

Concerto pour quatre consonnes sans voyelles, (Payot, 2003)   Acheter | Emprunter

Les Dix Commandements, (Seuil, 2003)   Acheter | Emprunter

Méditations érotiques. Essai sur Emmanuel Lévinas, (Payot, 2003)   Acheter | Emprunter

La Bible de l'humour juif, tome 1, (Ramsay, 1995 ; J'ai lu, 2002)   Acheter

C'est pour cela qu'on aime les libellules, (Seuil, 2001)   Acheter | Emprunter

Dieu et l'art de la pêche à la ligne, (Bayard, 2001)   Acheter | Emprunter

La Haggada de Pessah, (Assouline, 2001)   Acheter

Je suis le marin de tes yeux , (Alternative, 2000)   Acheter

Les symboles du judaïsme, (Assouline, 1999)   Acheter | Emprunter

Le coq et le messie, (Fata Morgana, 1999)   Acheter

A toi je donne mes histoires, (Gallimard Jeunesse, 1994)   Emprunter

Lire aux éclats, éloge de la caresse, (Seuil, 1994)   Acheter | Emprunter

Le grand livre des prénoms bibliques et hébraïques, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

Le Livre brûlé, philosophie du Talmud, (Seuil, 1993)   Acheter | Emprunter

Pirqé de Rabbi Eliézer, (Verdier, 1992)   Acheter | Emprunter

Tsimtsoum, (Albin Michel, 1992)   Acheter | Emprunter

Ouvertures hassidiques, (Grancher, 1990)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 5 décembre 2012
Commentaires ( 32 )

Le futur

30 décembre 2012, 04h50, yvonne Sabban

Les écureuils enterrent les glands au printemps pour les retrouver en hiver. Ont-ils un sens du futur ?

Moise/moshe

30 décembre 2012, 21h27, daniel

Je pensais que le nom de Moise venait de l'Egyptien et qu'il signifiait "tire des eaux".

Lumineux

30 décembre 2012, 21h44, N.C

Merci pour cet eclairage... Merci de nous amener a comprendre Le Texte, et par la de nous montrer sa beaute, sa profondeur M. A. O nous aide toujours a avancer.

Merci

31 décembre 2012, 05h21, Gh

Merci pour cette interprétation pleine d'espoir.

Porteur de sens

31 décembre 2012, 11h50, Christophe le basque

Merci Marc Alain, tu as l'art de nous rendre simple l'infiniment complexe (avec force humour et néologismes !) Si la vérité est au fond du puits, elle y resterait s'il n'y avait des porteurs d'eau ! ;-).

Merci

31 décembre 2012, 13h51, Franco

Merci pour votre analyse ainsi que vos multiples contributions qui aident aux personnes de confession non juive, ce qui est mon cas, à comprendre la beauté et la profondeur de la Torah. Fraternellement.

Un cours éclairant et important

31 décembre 2012, 14h43, Sylvie/Esther S.

Merci pour ce cours à la fois dense, clair, lumineux, mené avec pédagogie et respect pour l'auditeur. Un intense moment de "bibliothérapie", qui donne force et espoir.

Un sourire

31 décembre 2012, 14h49, Asher V.

Merci à M. A. O. Pour ce développement lumineux et à Akadem pour son travail et cette joie qui permet notre croissance et se renouvelle de semaine en semaine tout au long de l'année. Et pour Yvonne S : Les écureuils "oublient" fréquemment où ils ont enterrés leurs provisions (raison pour laquelle une célèbre banque française a modifié son logo jusqu'à le rendre méconnaissable. ) Amicalement, Asher.

Un grand pas de côté

31 décembre 2012, 16h41, bernard kohn

Le 31 décembre, me voici à Ahmedabad en Inde, écoutant ces brillants propos de Marc Alain Ouaknin... incontournable de profondeur et de profondes légèretés !

Le chemin toujours plus profond

31 décembre 2012, 16h44, Camille

Marc-Alain, même après vous avoir suivit pendant dix ans, vous nous emmenez toujours plus loin. L'horizon s'élargit encore, notre respiration devient plus ample et nos pieds sont plus fermes sur la terre. Puisse l'humanité entendre, et, parmi elle, tout particulièrement, nos frères israéliens.

Le plaisir de l'écoute

31 décembre 2012, 17h35, Michel(Goofy) Caïn

Quel plaisir de t'entendre à nouveau triturer les mots et associer à cela tes commentaires aussi intéressants qu'originaux !

Paracha chemot

31 décembre 2012, 21h34, hanna

Merci mao, apres les cours de paris que j`ai quitte pour jerusalem, c`est un grand bonheur de vous entendre par akadem, toujours aussi brillant et clair. hazak.

Quel détour ! !

31 décembre 2012, 21h58, Samuel Boustani

Monsieur Ouaknine, grâce à cette magnifique lecture, je ne cesserai de m'étonner... Pour devenir !

Paracha chemot

1 janvier 2013, 14h44, Joséphine

Les commentaires sont unanimes. Monsieur Ouaknine vous êtes brillant, percutant et grâce à vous aujourd'hui je rédécouvre la signification du devenir qui va me permettre avec l'aide de D... De ne pas vieillir. Bravo !

Paracha chemot

1 janvier 2013, 23h53, aline

Super cours par contre cette notion de ehye acher ehyequi traduit en fait le questionnement du perpetuel devenir par sa conjugaison au futur se comprend bien au niveau de l homme qui doit regarder de l avant et murir des projets pour se construire mais cette expression definit Dieu et la j ai du mal a comprendre.

El Shadday

2 janvier 2013, 17h33, Marc CARDOSO

Merci mr Ouaknin pour ces instants de bonheur. Juste un point d'interrogation, êtes vous sur que El shaday vaut 340 en guématria, je suis convaincu que shaday vaut 314 et EL, Alef lamed 31, ce qui donne 345. Qu'en pensez vous ?

Paracha chemot 03 janvier par rivka de marseille

3 janvier 2013, 09h19, rivka

Merci rav ouaknine pour ces nouvelles informations cruciales et profondes de la parasha ces revelations sur la signification du nom sont tout simplement magnifique et donnent tout son sens au mot avenir et devenir merci encore.

Kol hakavod

3 janvier 2013, 22h57, gerardelie

Bravo ! pour ceux qui ne sont pas convaincus de la puissance de l'hébreu, voilà une leçon magistrale merci.

Paracha Chemot

5 janvier 2013, 10h08, LEVY

Marc-Alain Ouaknin M comme Merci, A comme attendre, O comme ouïe c'est à dire oreille, c'est à dire écouter J'attenDRAI avec impatience votre prochain commentaire !

"éyé acher éyé", Paracha Chemot (14)

5 janvier 2013, 20h03, catherine/chochana

En dialogue avec aline : je propose ceci : le Nom par lequel D. Se présente aux hommes serait différent selon le "futur-présent" dans une situation particulière. Ici, la sortie de l'esclavage, difficile, sortie de cet exil égyptien. D. Annoncerait qu'il sera présent encore dans les exils à venir, et les situations de son peuple qui susciteront doutes, questions, regrets, nostalgie et à la "sortie " une émouna renouvellée ? Merci MA Ouaknin. Une question me vient : un rapport pourrait-il surgir entre exil et détour, par les règles herméneutiques, ou ? Autre question : mon dictionnaire traduit "assour" par lien, chaîne, "assoura" par lié, prisonnier (et bien sûr interdit) cf le texte de "Chemot", quel lien(!) entre ces 2 sens ? Meilleurs voeux pour l'avenir !

Paracha Chemot, guématria

6 janvier 2013, 14h59, catherine/chochana

Marc Alain, décidément, il s'avère que tes conférences /lectures ouvrent à l'Infini, voire un infini de curiosité vers du travail d'intelligence et d'esprit. "Moché" anagramme du Nom, Achem, nous transmets-tu, a aussi la même valeur numérique (345) que "El Shadaï" ! C'est trop beau !Fructueuses erreurs, de toute façons... merci encore pour ta manière de déployer une Ethique qui se double, s'articule à une Esthétique- comme le fait langue hébraïque-! et merci aussi pour m'avoir donné le goût de reprendre en mains la"brique" deG Steiner, après Babel : bibliothérapie, dis-tu...

תידה רבה

6 janvier 2013, 15h22, Martina (טלי)

שם ___________________________ apertura di uno spazio di relazione (opening a space of relationship) ___________________________ שם il nome... Esplosione di una struttura chiusa (the name... The explosion of a closed structure) שם shem שם sham שם sham שם shem (שיר המים) Toda raba Rav Ouaknin ! je vous remercie pour tous les contributions que vous donner !

El Shadai

6 janvier 2013, 16h38, YK

La guamatria est bien 345. Cela correspond à "Ha shem".

La poésie du nom

6 janvier 2013, 17h24, evelyne

J'aime l'idée d'un chemin vers un autre, la-bas, qui l'appelle, du détour que l'on fait en demandant pourquoi ? du nom qui vient de loin et qui ouvre un nouveau livre de vie... cette conférence est pure poésie, et magnifique philosophie... merci, Marc-Alain Ouaknin, si sceptique d'habitude, me voilà subjugée.

Paracha Chemot : Les noms juifs -Vendredi nuit 5773

7 janvier 2013, 05h51, AHADEFF VICTOR BEN RUBEN - CHAYIM

Alhadeff Victor Ben Ruben – Chayim (Alhadeff Victor fils de Ruben (Reuven) = Chayim est mon nom Juif qui est toujours au pluriel en Hébreu. J`ai bien apprécié votre message De Exode ch. 1, v. 1 à ch. 6, v. 1.

Paracha chemot

11 janvier 2013, 01h34, Jacqueline Buenos-Aires Argentine

Tout simplement merci pour ce que vous donnez.

Commentaire

17 décembre 2013, 12h49, Isaac ELGRISHI

Conférence brillantissime et émouvante. Je remarque que Dieu vit (vayar) que Moïse s'est détourné pour voir (lirote, même racine que vyar). Cela me rappelle qu'une section de Bérakhote s'appelle HAROE où l'on trouve une large réflexion sur les rêves !

Parasha shemot MA Ouaknin

4 janvier 2015, 16h50, andrée-Geneviève Verne

Merci M-A Ouaknin ! Et cependant, Je craindrais de rester scotchée à l'image du Nom : (le monde) de la langue, du langage, de l'humain, de l'immanence à tricoter jusqu'à quand avec la transcendance ? Aussi bien me vient la question : et la cinquantième porte de Bina que Moshe, Ashem n'aurait pas passée ? Et "Là" qui n'en n'est pas et qui implique le détour : est-ce que ça me permettrait de remettre en question ce futur antérieur qui concerne Moshe et qui ne cesse de me surprendre depuis longtemps ? Et comment ?

Merci

5 janvier 2015, 21h25, Jannah

Merci pour de nous permettre de rencontrer Achem à travers sa Torah et les trésors qu'elle recèle.

La Tora, source éternelle d'émerveillement

23 janvier 2017, 08h56, Danielle C.

Merci Marc-Alain Ouakin, j'écoute presque chaque année votre commentaire, et chaque année je suis émerveillée par des points différents ; aujourd'hui, j'ai relevé et apprécié la parallèle fait entre le buisson en feu mais qui ne se consume pas et les ressources de l'être humain. J'avais fait mien, en toute intégrité intellectuelle, l'anagramme, et plus ici le palindrome, entre Hachem et Moché. Merci.

Paracha chemot

31 décembre 2017, 12h45, Mariem22

Quelle luminosité et quelles perspectives !

L'appel de la Torah. Sim

4 janvier 2018, 09h55, Sim

Quant à moi j ai été appelé par votre lumineuse intervention pour sourire et m'émerveiller. On voudrait vivre 1000 ans pour entendre l'appel de chaque lettre de la Torah comme vous l'enseignez. Merci pour votre audace généreuse.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Chemot: le mouvement perpétuel

30 min

Marc-Alain Ouaknin - rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan)

Commentaires ( 32 )

Le futur

30 décembre 2012, 04h50, yvonne Sabban

Les écureuils enterrent les glands au printemps pour les retrouver en hiver. Ont-ils un sens du futur ?

Moise/moshe

30 décembre 2012, 21h27, daniel

Je pensais que le nom de Moise venait de l'Egyptien et qu'il signifiait "tire des eaux".

Lumineux

30 décembre 2012, 21h44, N.C

Merci pour cet eclairage... Merci de nous amener a comprendre Le Texte, et par la de nous montrer sa beaute, sa profondeur M. A. O nous aide toujours a avancer.

Merci

31 décembre 2012, 05h21, Gh

Merci pour cette interprétation pleine d'espoir.

Porteur de sens

31 décembre 2012, 11h50, Christophe le basque

Merci Marc Alain, tu as l'art de nous rendre simple l'infiniment complexe (avec force humour et néologismes !) Si la vérité est au fond du puits, elle y resterait s'il n'y avait des porteurs d'eau ! ;-).

Merci

31 décembre 2012, 13h51, Franco

Merci pour votre analyse ainsi que vos multiples contributions qui aident aux personnes de confession non juive, ce qui est mon cas, à comprendre la beauté et la profondeur de la Torah. Fraternellement.

Un cours éclairant et important

31 décembre 2012, 14h43, Sylvie/Esther S.

Merci pour ce cours à la fois dense, clair, lumineux, mené avec pédagogie et respect pour l'auditeur. Un intense moment de "bibliothérapie", qui donne force et espoir.

Un sourire

31 décembre 2012, 14h49, Asher V.

Merci à M. A. O. Pour ce développement lumineux et à Akadem pour son travail et cette joie qui permet notre croissance et se renouvelle de semaine en semaine tout au long de l'année. Et pour Yvonne S : Les écureuils "oublient" fréquemment où ils ont enterrés leurs provisions (raison pour laquelle une célèbre banque française a modifié son logo jusqu'à le rendre méconnaissable. ) Amicalement, Asher.

Un grand pas de côté

31 décembre 2012, 16h41, bernard kohn

Le 31 décembre, me voici à Ahmedabad en Inde, écoutant ces brillants propos de Marc Alain Ouaknin... incontournable de profondeur et de profondes légèretés !

Le chemin toujours plus profond

31 décembre 2012, 16h44, Camille

Marc-Alain, même après vous avoir suivit pendant dix ans, vous nous emmenez toujours plus loin. L'horizon s'élargit encore, notre respiration devient plus ample et nos pieds sont plus fermes sur la terre. Puisse l'humanité entendre, et, parmi elle, tout particulièrement, nos frères israéliens.

Le plaisir de l'écoute

31 décembre 2012, 17h35, Michel(Goofy) Caïn

Quel plaisir de t'entendre à nouveau triturer les mots et associer à cela tes commentaires aussi intéressants qu'originaux !

Paracha chemot

31 décembre 2012, 21h34, hanna

Merci mao, apres les cours de paris que j`ai quitte pour jerusalem, c`est un grand bonheur de vous entendre par akadem, toujours aussi brillant et clair. hazak.

Quel détour ! !

31 décembre 2012, 21h58, Samuel Boustani

Monsieur Ouaknine, grâce à cette magnifique lecture, je ne cesserai de m'étonner... Pour devenir !

Paracha chemot

1 janvier 2013, 14h44, Joséphine

Les commentaires sont unanimes. Monsieur Ouaknine vous êtes brillant, percutant et grâce à vous aujourd'hui je rédécouvre la signification du devenir qui va me permettre avec l'aide de D... De ne pas vieillir. Bravo !

Paracha chemot

1 janvier 2013, 23h53, aline

Super cours par contre cette notion de ehye acher ehyequi traduit en fait le questionnement du perpetuel devenir par sa conjugaison au futur se comprend bien au niveau de l homme qui doit regarder de l avant et murir des projets pour se construire mais cette expression definit Dieu et la j ai du mal a comprendre.

El Shadday

2 janvier 2013, 17h33, Marc CARDOSO

Merci mr Ouaknin pour ces instants de bonheur. Juste un point d'interrogation, êtes vous sur que El shaday vaut 340 en guématria, je suis convaincu que shaday vaut 314 et EL, Alef lamed 31, ce qui donne 345. Qu'en pensez vous ?

Paracha chemot 03 janvier par rivka de marseille

3 janvier 2013, 09h19, rivka

Merci rav ouaknine pour ces nouvelles informations cruciales et profondes de la parasha ces revelations sur la signification du nom sont tout simplement magnifique et donnent tout son sens au mot avenir et devenir merci encore.

Kol hakavod

3 janvier 2013, 22h57, gerardelie

Bravo ! pour ceux qui ne sont pas convaincus de la puissance de l'hébreu, voilà une leçon magistrale merci.

Paracha Chemot

5 janvier 2013, 10h08, LEVY

Marc-Alain Ouaknin M comme Merci, A comme attendre, O comme ouïe c'est à dire oreille, c'est à dire écouter J'attenDRAI avec impatience votre prochain commentaire !

"éyé acher éyé", Paracha Chemot (14)

5 janvier 2013, 20h03, catherine/chochana

En dialogue avec aline : je propose ceci : le Nom par lequel D. Se présente aux hommes serait différent selon le "futur-présent" dans une situation particulière. Ici, la sortie de l'esclavage, difficile, sortie de cet exil égyptien. D. Annoncerait qu'il sera présent encore dans les exils à venir, et les situations de son peuple qui susciteront doutes, questions, regrets, nostalgie et à la "sortie " une émouna renouvellée ? Merci MA Ouaknin. Une question me vient : un rapport pourrait-il surgir entre exil et détour, par les règles herméneutiques, ou ? Autre question : mon dictionnaire traduit "assour" par lien, chaîne, "assoura" par lié, prisonnier (et bien sûr interdit) cf le texte de "Chemot", quel lien(!) entre ces 2 sens ? Meilleurs voeux pour l'avenir !

Paracha Chemot, guématria

6 janvier 2013, 14h59, catherine/chochana

Marc Alain, décidément, il s'avère que tes conférences /lectures ouvrent à l'Infini, voire un infini de curiosité vers du travail d'intelligence et d'esprit. "Moché" anagramme du Nom, Achem, nous transmets-tu, a aussi la même valeur numérique (345) que "El Shadaï" ! C'est trop beau !Fructueuses erreurs, de toute façons... merci encore pour ta manière de déployer une Ethique qui se double, s'articule à une Esthétique- comme le fait langue hébraïque-! et merci aussi pour m'avoir donné le goût de reprendre en mains la"brique" deG Steiner, après Babel : bibliothérapie, dis-tu...

תידה רבה

6 janvier 2013, 15h22, Martina (טלי)

שם ___________________________ apertura di uno spazio di relazione (opening a space of relationship) ___________________________ שם il nome... Esplosione di una struttura chiusa (the name... The explosion of a closed structure) שם shem שם sham שם sham שם shem (שיר המים) Toda raba Rav Ouaknin ! je vous remercie pour tous les contributions que vous donner !

El Shadai

6 janvier 2013, 16h38, YK

La guamatria est bien 345. Cela correspond à "Ha shem".

La poésie du nom

6 janvier 2013, 17h24, evelyne

J'aime l'idée d'un chemin vers un autre, la-bas, qui l'appelle, du détour que l'on fait en demandant pourquoi ? du nom qui vient de loin et qui ouvre un nouveau livre de vie... cette conférence est pure poésie, et magnifique philosophie... merci, Marc-Alain Ouaknin, si sceptique d'habitude, me voilà subjugée.

Paracha Chemot : Les noms juifs -Vendredi nuit 5773

7 janvier 2013, 05h51, AHADEFF VICTOR BEN RUBEN - CHAYIM

Alhadeff Victor Ben Ruben – Chayim (Alhadeff Victor fils de Ruben (Reuven) = Chayim est mon nom Juif qui est toujours au pluriel en Hébreu. J`ai bien apprécié votre message De Exode ch. 1, v. 1 à ch. 6, v. 1.

Paracha chemot

11 janvier 2013, 01h34, Jacqueline Buenos-Aires Argentine

Tout simplement merci pour ce que vous donnez.

Commentaire

17 décembre 2013, 12h49, Isaac ELGRISHI

Conférence brillantissime et émouvante. Je remarque que Dieu vit (vayar) que Moïse s'est détourné pour voir (lirote, même racine que vyar). Cela me rappelle qu'une section de Bérakhote s'appelle HAROE où l'on trouve une large réflexion sur les rêves !

Parasha shemot MA Ouaknin

4 janvier 2015, 16h50, andrée-Geneviève Verne

Merci M-A Ouaknin ! Et cependant, Je craindrais de rester scotchée à l'image du Nom : (le monde) de la langue, du langage, de l'humain, de l'immanence à tricoter jusqu'à quand avec la transcendance ? Aussi bien me vient la question : et la cinquantième porte de Bina que Moshe, Ashem n'aurait pas passée ? Et "Là" qui n'en n'est pas et qui implique le détour : est-ce que ça me permettrait de remettre en question ce futur antérieur qui concerne Moshe et qui ne cesse de me surprendre depuis longtemps ? Et comment ?

Merci

5 janvier 2015, 21h25, Jannah

Merci pour de nous permettre de rencontrer Achem à travers sa Torah et les trésors qu'elle recèle.

La Tora, source éternelle d'émerveillement

23 janvier 2017, 08h56, Danielle C.

Merci Marc-Alain Ouakin, j'écoute presque chaque année votre commentaire, et chaque année je suis émerveillée par des points différents ; aujourd'hui, j'ai relevé et apprécié la parallèle fait entre le buisson en feu mais qui ne se consume pas et les ressources de l'être humain. J'avais fait mien, en toute intégrité intellectuelle, l'anagramme, et plus ici le palindrome, entre Hachem et Moché. Merci.

Paracha chemot

31 décembre 2017, 12h45, Mariem22

Quelle luminosité et quelles perspectives !

L'appel de la Torah. Sim

4 janvier 2018, 09h55, Sim

Quant à moi j ai été appelé par votre lumineuse intervention pour sourire et m'émerveiller. On voudrait vivre 1000 ans pour entendre l'appel de chaque lettre de la Torah comme vous l'enseignez. Merci pour votre audace généreuse.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Appeler et être appelé

    Lire un texte, déchiffrer quelqu'un (10min)

  • Je m'étonne donc je suis

    Le détour de Moïse (10min)

  • Le devenir permanent

    L'anti-mélancolie (10min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 5 décembre 2012
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Marc-Alain Ouaknin - rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan)

Marc-Alain Ouaknin est né à Paris en 1957. Il est rabbin, docteur en philosophie et professeur des Universités (Bar-Ilan). Élève d’Emmanuel Lévinas, il consacre ses recherches à la phénoménologie, en dialogue avec les textes de la tradition juive, le Talmud, la Cabale et le Hassidisme.  Dans le cadre du Projet Targoum fondé et dirigé par Françoise-Anne Ménager, et en partenariat avec la Fondation Moses Menselssohn, il présente les résultats de ses recherches concernant une nouvelle traduction de la Bible hébraïque dans un double enseignement au MJLF: “l’Atelier Targoum” (formation mensuelle) et le “Séminaire Targoum” (tout au long du mois de juillet). Ses conférences à la synagogue de la rue Copernic, dans le cadre de l’Association des amis de l’Aliyah des jeunes présidée par Hélène Attali, proposent depuis presque vingt ans une introduction à la pensée juive sous le titre “Voyages en Talmudie”. Ses recherches font l’objet de publications traduites en plus de trente langues.  Depuis 2014, il produit avec Françoise-Anne Ménager l'émission 'Talmudiques' tous les dimanches matins à 9h15 sur France Culture 

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Marc-Alain Ouaknin

Zeugma ; mémoires bibliques et déluges contemporains, , (Points, 2013)   Acheter

L’alphabet expliqué aux enfants, , (Seuil, 2011)   Acheter

La Tora expliquée aux enfants, , (Seuil, 2009)   Acheter

Bibliothérapie, , (Poche, 2008)   Acheter

Invitation au Talmud, , (Champs Flammarion, 2008)   Acheter | Emprunter

Mystères de la Bible, , (Assouline, 2008)   Acheter

Zeugma, mémoire biblique et déluges contemporains, , (Seuil, 2008)   Acheter | Emprunter

Bar-mitsva. Un livre pour grandir, avec Françoise-Anne Menager, (Assouline, 2005)   Acheter

Jean Daviot, Le ciel au bout des doigts , narration, (Paris-Musées, 2004)   Acheter

Les mystères des chiffres, , (Assouline, 2004)   Acheter

Concerto pour quatre consonnes sans voyelles, , (Payot, 2003)   Acheter | Emprunter

Les Dix Commandements, , (Seuil, 2003)   Acheter | Emprunter

Méditations érotiques. Essai sur Emmanuel Lévinas, , (Payot, 2003)   Acheter | Emprunter

La Bible de l'humour juif, tome 1, avec Dory Rotnemer, (Ramsay, 1995 ; J'ai lu, 2002)   Acheter

C'est pour cela qu'on aime les libellules, , (Seuil, 2001)   Acheter | Emprunter

Dieu et l'art de la pêche à la ligne, , (Bayard, 2001)   Acheter | Emprunter

La Haggada de Pessah, présentation et commentaires, peintures de Gérard Garouste, (Assouline, 2001)   Acheter

Je suis le marin de tes yeux , , (Alternative, 2000)   Acheter

Les symboles du judaïsme, avec Laziz Hamani, (Assouline, 1999)   Acheter | Emprunter

Le coq et le messie, , (Fata Morgana, 1999)   Acheter

A toi je donne mes histoires, avec Dory Dotnemer, illustrations de Nicole Baron, (Gallimard Jeunesse, 1994)   Emprunter

Lire aux éclats, éloge de la caresse, , (Seuil, 1994)   Acheter | Emprunter

Le grand livre des prénoms bibliques et hébraïques, avec Dory Rotnemer, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

Le Livre brûlé, philosophie du Talmud, , (Seuil, 1993)   Acheter | Emprunter

Pirqé de Rabbi Eliézer, traduction, présentation et annotations, avec Eric Smilévitch, (Verdier, 1992)   Acheter | Emprunter

Tsimtsoum, Introduction à la méditation hébraïque, (Albin Michel, 1992)   Acheter | Emprunter

Ouvertures hassidiques, , (Grancher, 1990)   Acheter | Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier