Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Hiérarchie et égalité - n° 34

Kora'h: l'ambition du pouvoir (33 min)

Claude Birman - professeur de philosophie
  • Lien entre les tsitsit et la révolte

    L'horizon bleu de la loi (14min)

  • Kora'h veut la place de Moïse

    Deux conceptions de la loi (7min)

  • La nostalgie de l'Egypte

    Se complaire dans la passivité (11min)

Les documents (2)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Claude Birman - professeur de philosophie

Claude Birman est professeur de Chaire Supérieure de philosophie à Paris en classes préparatoires et directeur de programme au Collège International de Philosophie. Il est aussi Maître de conférences à l'Institut d'Études Politiques de Paris et au Collège d'Études Juives de l'Alliance Israélite Universelle.   (MAJ 2014)

Bibliographie du conférencier

Avec Charles Mopsik et Jean Zacklad

Caïn et Abel, (Grasset, 1980)   Acheter

Claude Birman

La nouveauté du nouveau-né, (ERES, 2006)   Acheter

Claude Birman, Etienne Gotschaux

Transmettre le judaïsme, (Du Palio, 2008)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Enseigner aux hommes ce que signifie la liberté désintéressée.

18 juin 2012, 18h41, Hypothèse

Il est certain que les hommes croient au pouvoir. Or le pouvoir est une illusion suscitée par la projection de notre égo dans le champ social. Nous avons ainsi créé de multiple champs (économique, politique, social, artistique, etc. ) et nous agissons dans ces champs en respectant la hiérarchie que nous avons établi. Mais ce n'est que de la représentation. Ce n'est pas "vivre". Le pouvoir d'ailleurs ne peut qu'être statique. La vérité est dans la liberté désintéressée. Préparer de nouveaux chemins et laisser les autres investir. Si Dieu veut faire fructifier, les humains comprendront et envahiront, s’approprieront, agrandiront leur connaissance ou conscience. Maintenant, qu'est-ce que la liberté désintéressée ? C'est Aimer. Ce n'est ni un sentiment, ni une passion, c'est la volonté d'être conforme à ce que Dieu souhaite. Quelque chose de suspendu mais vécu totalement par l'individu qui en comprend toute la difficulté mais fait confiance au projet de Dieu. Trop souvent on croit que Dieu est magique. On ne veut pas savoir que nous sommes responsables de la situation.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Kora'h: l'ambition du pouvoir

33 min

Claude Birman - professeur de philosophie

Commentaire ( 1 )

Enseigner aux hommes ce que signifie la liberté désintéressée.

18 juin 2012, 18h41, Hypothèse

Il est certain que les hommes croient au pouvoir. Or le pouvoir est une illusion suscitée par la projection de notre égo dans le champ social. Nous avons ainsi créé de multiple champs (économique, politique, social, artistique, etc. ) et nous agissons dans ces champs en respectant la hiérarchie que nous avons établi. Mais ce n'est que de la représentation. Ce n'est pas "vivre". Le pouvoir d'ailleurs ne peut qu'être statique. La vérité est dans la liberté désintéressée. Préparer de nouveaux chemins et laisser les autres investir. Si Dieu veut faire fructifier, les humains comprendront et envahiront, s’approprieront, agrandiront leur connaissance ou conscience. Maintenant, qu'est-ce que la liberté désintéressée ? C'est Aimer. Ce n'est ni un sentiment, ni une passion, c'est la volonté d'être conforme à ce que Dieu souhaite. Quelque chose de suspendu mais vécu totalement par l'individu qui en comprend toute la difficulté mais fait confiance au projet de Dieu. Trop souvent on croit que Dieu est magique. On ne veut pas savoir que nous sommes responsables de la situation.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Lien entre les tsitsit et la révolte

    L'horizon bleu de la loi (14min)

  • Kora'h veut la place de Moïse

    Deux conceptions de la loi (7min)

  • La nostalgie de l'Egypte

    Se complaire dans la passivité (11min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Claude Birman - professeur de philosophie

Claude Birman est professeur de Chaire Supérieure de philosophie à Paris en classes préparatoires et directeur de programme au Collège International de Philosophie. Il est aussi Maître de conférences à l'Institut d'Études Politiques de Paris et au Collège d'Études Juives de l'Alliance Israélite Universelle.   (MAJ 2014)

Bibliographie du conférencier

Avec Charles Mopsik et Jean Zacklad

Caïn et Abel, , (Grasset, 1980)   Acheter

Claude Birman

La nouveauté du nouveau-né, , (ERES, 2006)   Acheter

Claude Birman, Etienne Gotschaux

Transmettre le judaïsme, , (Du Palio, 2008)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier