Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les degrés de sainteté - n° 27

A'harei mot-Kedochim: le divin que porte l'homme (30 min)

Michaël Sebban - traducteur du Zohar
  • Une obligation de sainteté ?

    Interdictions et séparations (9min)

  • La limite du permis

    Se garder de la démesure (8min)

  • Sainteté de Dieu, sainteté des hommes

    La possibilité de divin en l'homme (5min)

  • Elever la matière

    Lier le haut au bas (8min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Sebban - traducteur du Zohar

Mickaël Sebban fut le dernier secrétaire de Benny Levy à Jérusalem. Il enseigne le Zohar et la Kabbale et dirige le site Beithazohar.com. Il prépare une nouvelle traduction du Zohar. Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs ouvrages. Il a par ailleurs numérisé la première édition du Zohar à Mantoue à l'occasion du colloque qui lui est consacrée.

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Michaël Sebban

Le cadenas du marché Yéhouda , (Hachette Littératures, mars , 2008)   Acheter

Remix # 4, (Hachette Littératures, mars , 2008)   Acheter

Kotel California , (Hachette Littératures, avril , 2006)   Acheter

Lehaim , (Hachette Littérature, mars , 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 28 février 2012
Commentaires ( 5 )

ASSOCIATION DES SOURDS JUIFS DE FRANCE

30 avril 2012, 00h10, leven

Chalom, toutes les vidéos reçus ne sont pas sous titrages car nous sommes sourds qui ne pourront pas vraiment connaître la sainteté. Comme tous les dimanches par la torah mais cela ne nous suffit pas. Merci de le faire à l'avenir meilleur accessiblité aux sourds. Cordialement chalom Mme Leven Annette secrétaire d'ASJF.

A'harei mot-Kedochim : le divin que porte l'homme (30 min) Michaël Sebban - écrivain, philosophe

30 avril 2012, 09h51, a-g verne, mana

Je trouve ce commentaire génial, car non seulement il permet d'interroger la notion de séparation, de différence, mais encore et en même temps, avec le nuancier grammatical, il fait surgir "du" manque à la différence dont le canal ou le pont dans la langue serait le vav, par où seulement peut se lier Quoi ? Que ce soit... Et ici : immanence et transcendance. Par du trou dans la représentation (point-trou) de Holem, le défectif en grammaire se grave avec le Vav (du nom ?). La sanctification serait le renversement de la compréhension du verset lu de façon littérale, une inversion du message dans le langage ; l'obligation, au-de là de la purification de commencer par "Teshouva"comme retounement. Merci.

La sainteté d'en haut et la sainteté d'en bas

1 mai 2012, 13h09, Sarfatti Jacques Nevers

Comment reconnaître que l'on se trouve en face de la sainteté d'en haut ou celle d'en bas ? Quelle est l'échelle de valeur ? Vers laquelle tendre ? De laquelle se contenter ? Quels critères pour savoir où l'on se trouve ? La sainteté d'en haut descend vers celle d'en bas... Quelle preuve ? Comment savoir ? Comment lutter contre le déterminisme qui a bercé toute notre éducation, et particulièrement notre éducation laïque ? Faut-il y renoncer ? La sainteté se traduira-t-elle par un état second ? Semblable à celui du bouddhisme ? Se référer au Rambam, à Rachi, pour se faire une opinion, c'est réciter : " Aristoteles dixit" Je vous demande pardon de me permettre ces "réflexions".

Sainteté d'HM

1 mai 2012, 17h54, Beazac

Je ne comprends pas comment HM est saint d'une sainteté inferieure à la Torah.

Sainteté d'HM

21 juin 2012, 16h32, Michael Sebban

Beazac Le Tétragramme correspond selon le Zohar a un degré divin, généralement celui de Tiféret ou de la centralité des Séfirot. Le divin associé à des degrés plus hauts, comme ici la sainteté sans Vav, est d'un niveau supérieur au Tétragramme.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

A'harei mot-Kedochim: le divin que porte l'homme

30 min

Michaël Sebban - traducteur du Zohar

Commentaires ( 5 )

ASSOCIATION DES SOURDS JUIFS DE FRANCE

30 avril 2012, 00h10, leven

Chalom, toutes les vidéos reçus ne sont pas sous titrages car nous sommes sourds qui ne pourront pas vraiment connaître la sainteté. Comme tous les dimanches par la torah mais cela ne nous suffit pas. Merci de le faire à l'avenir meilleur accessiblité aux sourds. Cordialement chalom Mme Leven Annette secrétaire d'ASJF.

A'harei mot-Kedochim : le divin que porte l'homme (30 min) Michaël Sebban - écrivain, philosophe

30 avril 2012, 09h51, a-g verne, mana

Je trouve ce commentaire génial, car non seulement il permet d'interroger la notion de séparation, de différence, mais encore et en même temps, avec le nuancier grammatical, il fait surgir "du" manque à la différence dont le canal ou le pont dans la langue serait le vav, par où seulement peut se lier Quoi ? Que ce soit... Et ici : immanence et transcendance. Par du trou dans la représentation (point-trou) de Holem, le défectif en grammaire se grave avec le Vav (du nom ?). La sanctification serait le renversement de la compréhension du verset lu de façon littérale, une inversion du message dans le langage ; l'obligation, au-de là de la purification de commencer par "Teshouva"comme retounement. Merci.

La sainteté d'en haut et la sainteté d'en bas

1 mai 2012, 13h09, Sarfatti Jacques Nevers

Comment reconnaître que l'on se trouve en face de la sainteté d'en haut ou celle d'en bas ? Quelle est l'échelle de valeur ? Vers laquelle tendre ? De laquelle se contenter ? Quels critères pour savoir où l'on se trouve ? La sainteté d'en haut descend vers celle d'en bas... Quelle preuve ? Comment savoir ? Comment lutter contre le déterminisme qui a bercé toute notre éducation, et particulièrement notre éducation laïque ? Faut-il y renoncer ? La sainteté se traduira-t-elle par un état second ? Semblable à celui du bouddhisme ? Se référer au Rambam, à Rachi, pour se faire une opinion, c'est réciter : " Aristoteles dixit" Je vous demande pardon de me permettre ces "réflexions".

Sainteté d'HM

1 mai 2012, 17h54, Beazac

Je ne comprends pas comment HM est saint d'une sainteté inferieure à la Torah.

Sainteté d'HM

21 juin 2012, 16h32, Michael Sebban

Beazac Le Tétragramme correspond selon le Zohar a un degré divin, généralement celui de Tiféret ou de la centralité des Séfirot. Le divin associé à des degrés plus hauts, comme ici la sainteté sans Vav, est d'un niveau supérieur au Tétragramme.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Une obligation de sainteté ?

    Interdictions et séparations (9min)

  • La limite du permis

    Se garder de la démesure (8min)

  • Sainteté de Dieu, sainteté des hommes

    La possibilité de divin en l'homme (5min)

  • Elever la matière

    Lier le haut au bas (8min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 28 février 2012
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Michaël Sebban - traducteur du Zohar

Mickaël Sebban fut le dernier secrétaire de Benny Levy à Jérusalem. Il enseigne le Zohar et la Kabbale et dirige le site Beithazohar.com. Il prépare une nouvelle traduction du Zohar. Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs ouvrages. Il a par ailleurs numérisé la première édition du Zohar à Mantoue à l'occasion du colloque qui lui est consacrée.

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Michaël Sebban

Le cadenas du marché Yéhouda , (Hachette Littératures, mars , 2008)   Acheter

Remix # 4, (Hachette Littératures, mars , 2008)   Acheter

Kotel California , (Hachette Littératures, avril , 2006)   Acheter

Lehaim , (Hachette Littérature, mars , 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier