Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pirké Avot - Les Maximes des pères - Cours N°2/10

La techouva permanente (82 min)

René Lévy - philosophe
  • Solon, Aristote et Epicure

    Bonheur, plaisir ou vertu (11min)

  • Revenir à soi

    La conscience vertueuse (19min)

  • L’incertitude fondamentale

    Un déchirement intérieur (12min)

  • Un revirement permanent

    Convoqués par les cieux (24min)

  • Les jours morts

    Demain serait trop tard (16min)

Les documents (1)
Le conférencier
Biographie du conférencier

René Lévy - philosophe

René Lévy est un philosophe né à Paris en 1970. Il étudie le talmud à Strasbourg puis Paris et poursuit en parallèle des études de philosophie. Il enseigne la philosophie depuis 1995 et présente sa thèse sur Maïmonide en 2006. René Lévy est directeur scientifique de la collection Les Dix paroles aux éditions Verdier. Il dirige également l’Institut d’études lévinassiennes fondé en 2000 à Jérusalem par son père Benny Lévy, Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy. 

Bibliographie du conférencier

René Lévy

Les écrivains polonais sous trois dictatures, 1918-1953, (L'harmattan , 2017)   Acheter

Margarete Buber-Neumann, du goulag à Ravensbrück , (L'harmattan , 2015)   Acheter

Pièces détachées , (L'age d'homme , 2015)   Acheter

Les écrivains russes sous la dictature stalinienne 1924-1953, (L'harmattan , 2014)   Acheter

Les écrivains de langue allemande sous le nazisme, (L'harmattan , 2014)   Acheter

Disgrâce du signe, (L'age d'homme , 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

A propos de morale

3 juin 2016, 14h12, Aaron B

Le Maharal écrit dans son commentaire des Pirké Avot, que l'objet de cet enseignement est d'apprendre à cheminer sur le "chemin de la vie" (Derèr HaHaïm). Les Pirké Avot ne semblent pas être un livre qui conpulse des principes moraux, mais plutôt un livre qui nous livre une sagesse qui de manière intrinsèque est séparèe de l'homme. Cette Hohma (sagesse) appartient au monde de la rèvélation à laquelle nul philosophe ne peut accéder par lui-même, à laquelle aucune intelligence humaine n'offre d'accès. Pour quelle raison lier le principe de "Tchouva" à la notion de vertue ? La Tchouva dont le sens littèral signifie "retour" ne vise peut-être que l'idée d'effacer un éloignement. Mais de quel éloignement parle-t-on ?

Techouva

10 octobre 2016, 11h48, andrée-geneviève verne

Oui, certains d’entre nous s’éprouvent comme pouvant mourir à chaque instant, d’autres remettant l’affaire à bien plus tard, se sentiraient volontiers immortels. La techouva serait, aussi, un état d’esprit qui implique de revenir de façon quasi permanente, sur ses chaînes signifiantes. C’e n’est pas tant d’un jugement de valeur dont il s’agirait, sinon de se sentir à jour comme on se lave les dents. Merci, aussi, à rabbi Eliezer.

Le revirement permanent

17 septembre 2018, 20h48, Maxime

Cette brillante démonstration est dans l'esprit de la pensée juive inscrite dans l'évolution permanente ! C'est ce qu'exprime un autre verset du Pitqué Avoth qui dit que nul n'est obligé de "terminer le travail", mais que personne n'a le droit de s'en désister !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

La techouva permanente

82 min

René Lévy - philosophe

Commentaires ( 3 )

A propos de morale

3 juin 2016, 14h12, Aaron B

Le Maharal écrit dans son commentaire des Pirké Avot, que l'objet de cet enseignement est d'apprendre à cheminer sur le "chemin de la vie" (Derèr HaHaïm). Les Pirké Avot ne semblent pas être un livre qui conpulse des principes moraux, mais plutôt un livre qui nous livre une sagesse qui de manière intrinsèque est séparèe de l'homme. Cette Hohma (sagesse) appartient au monde de la rèvélation à laquelle nul philosophe ne peut accéder par lui-même, à laquelle aucune intelligence humaine n'offre d'accès. Pour quelle raison lier le principe de "Tchouva" à la notion de vertue ? La Tchouva dont le sens littèral signifie "retour" ne vise peut-être que l'idée d'effacer un éloignement. Mais de quel éloignement parle-t-on ?

Techouva

10 octobre 2016, 11h48, andrée-geneviève verne

Oui, certains d’entre nous s’éprouvent comme pouvant mourir à chaque instant, d’autres remettant l’affaire à bien plus tard, se sentiraient volontiers immortels. La techouva serait, aussi, un état d’esprit qui implique de revenir de façon quasi permanente, sur ses chaînes signifiantes. C’e n’est pas tant d’un jugement de valeur dont il s’agirait, sinon de se sentir à jour comme on se lave les dents. Merci, aussi, à rabbi Eliezer.

Le revirement permanent

17 septembre 2018, 20h48, Maxime

Cette brillante démonstration est dans l'esprit de la pensée juive inscrite dans l'évolution permanente ! C'est ce qu'exprime un autre verset du Pitqué Avoth qui dit que nul n'est obligé de "terminer le travail", mais que personne n'a le droit de s'en désister !

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Solon, Aristote et Epicure

    Bonheur, plaisir ou vertu (11min)

  • Revenir à soi

    La conscience vertueuse (19min)

  • L’incertitude fondamentale

    Un déchirement intérieur (12min)

  • Un revirement permanent

    Convoqués par les cieux (24min)

  • Les jours morts

    Demain serait trop tard (16min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

René Lévy - philosophe

René Lévy est un philosophe né à Paris en 1970. Il étudie le talmud à Strasbourg puis Paris et poursuit en parallèle des études de philosophie. Il enseigne la philosophie depuis 1995 et présente sa thèse sur Maïmonide en 2006. René Lévy est directeur scientifique de la collection Les Dix paroles aux éditions Verdier. Il dirige également l’Institut d’études lévinassiennes fondé en 2000 à Jérusalem par son père Benny Lévy, Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy. 

Bibliographie du conférencier

René Lévy

Les écrivains polonais sous trois dictatures, 1918-1953, (L'harmattan , 2017)   Acheter

Margarete Buber-Neumann, du goulag à Ravensbrück , (L'harmattan , 2015)   Acheter

Pièces détachées , (L'age d'homme , 2015)   Acheter

Les écrivains russes sous la dictature stalinienne 1924-1953, (L'harmattan , 2014)   Acheter

Les écrivains de langue allemande sous le nazisme, (L'harmattan , 2014)   Acheter

Disgrâce du signe, (L'age d'homme , 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier