Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Histoire du théâtre juif - Cours N°1/3

Du Talmud à la scène (59 min)

  • Genèse d'une absence,

    ou pourquoi les Juifs n'ont pas fait de théâtre? (7min)

  • L'alliance entre Dieu et son peuple

    dans l'identité narrative (12min)

  • Le talmud contre le théâtre,

    l'idolâtrie, la mythologie et l'assemblée des moqueurs (18min)

  • Le talmud favorable au théâtre,

    pour témoigner, régler les affaires publiques et exorciser les conflits (8min)

  • La révélation et le théâtre,

    ou le miroir privilégié des relations des Juifs à la révélation (14min)

Les documents (6)
Les conférenciers

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Mots en jeux

16 janvier 2018, 19h19, Vieuxcampeur

La tradition chrétienne nomme Tabernacle le mishkan (משכן) aussi traduit par la Demeure, Tente d'Assignation ou de Rencontre. Or Tabernacle vient du latin taberna (« hutte, cabane ») qui, pour le sens biblique est un calque du grec ancien σκηνή, skênê (« tente »). Tiens tiens ! Skênê !? Et oui cela se rapporte au théâtre mais ne désignait pas dans l'antiquité la scène sur laquelle évoluaient les acteurs mais la construction en bois (puis en pierre) devant laquelle ils jouaient (notre scène proprement dite étant appelée προσκήνιον =« proscénium »).

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Histoire du théâtre juif - Cours N°1/3

Du Talmud à la scène

30 novembre 2005
(59 min)
  • 1/5
    Genèse d'une absence,
    (7min)

    ou pourquoi les Juifs n'ont pas fait de théâtre?

  • 2/5
    L'alliance entre Dieu et son peuple
    (12min)

    dans l'identité narrative

  • 3/5
    Le talmud contre le théâtre,
    (18min)

    l'idolâtrie, la mythologie et l'assemblée des moqueurs

  • 4/5
    Le talmud favorable au théâtre,
    (8min)

    pour témoigner, régler les affaires publiques et exorciser les conflits

  • 5/5
    La révélation et le théâtre,
    (14min)

    ou le miroir privilégié des relations des Juifs à la révélation

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
Les documents
n°1 - Citation
‘Une assemblée de moqueurs ‘
Le théâtre comme lieu d’idolatrie
En se rendant au théâtre, les enfants d’Israël risquaient d’assister ou de participer, de près ou de loin, à l’un de ces actes de dévotion.... Lire la suite
n°2 - Citation
Les exceptions à la règle
Le devoir de témoigner
Il existe deux situations dans lesquelles certains sages autoriseront et même exigeront qu’un enfant d’Israël aille au théâtre.... Lire la suite
n°3 - Citation
Théâtre et assemblée des moqueurs
Des lieux de dévoiements
Le Midrach comparait et assimilait les théâtres et les cirques à des lieux d’ivrognerie, de perte de temps, de débauche et de persiflage.... Lire la suite
n°4 - Citation
L’ignorance des comédiens
Des gens qui traînent aux coins de rues
"Les gens de théâtre sont assimilés à des ignorants dont le témoignage serait peu crédible. Leur nomadisme ne plaide pas en leur faveur, s’ils ne traînaient pas dans les r... Lire la suite
n°5 - Citation
régler les affaires publiques
Le théâtre comme lieu de rencontre
De façon pragmatique, le Talmud considère que si une partie des juifs fréquente le théâtre, comme lieu convivial, alors il est opportun d’y aller afin de ne pas se couper de... Lire la suite
n°6 - Citation
Exorciser les conflits
La fonction cathartique du théâtre
Le théâtre permet ici de vider les conflits, de les exorciser par l’intermédiaire de la scène et des artistes !... Lire la suite
Bibliographie sur le sujet
Le théâtre juif dans le monde, (collectif), (Nouvelle revue juive, 1930)   Emprunter
HC Baldry
Le théâtre tragique des Grecs, (Pocket, 1991)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Mots en jeux
le 16/01/2018, 19:19
La tradition chrétienne nomme Tabernacle le mishkan (משכן) aussi traduit par la Demeure, Tente d'Assignation ou de Rencontre. Or Tabernacle vient du latin taberna (« hutte, cabane ») qui, pour le sens biblique est un calque du grec ancien σκηνή, skênê (« tente »). Tiens tiens ! Skênê !? Et oui cela se rapporte au théâtre mais ne désignait pas dans l'antiquité la scène sur laquelle évoluaient les acteurs mais la construction en bois (puis en pierre) devant laquelle ils jouaient (notre scène proprement dite étant appelée προσκήνιον =« proscénium »).